Après La Tête haute, un "portrait de femme" pour Emmanuelle Bercot