Noces Rouges : "La relation entre Alice et Vincent ne va pas forcément prendre la tournure attendue", selon Alexia Barlier [INTERVIEW]
Par Jérémie Dunand (@JejeSeries), propos recueillis le 27 juin 2018 à Paris — 4 sept. 2018 à 19:06
facebook Tweet

La diffusion de "Noces Rouges", la saga événement de France 3, se poursuit ce soir dès 21h avec les épisodes 3 et 4. Nous avons rencontré Alexia Barlier, l'interprète d'Alice, qui nous a parlé de son personnage, ainsi que de "La Forêt" et de "Falco".

AlloCiné : Après Falco ou La Forêt, dans laquelle vous teniez l'un des rôles principaux mais n'étiez pas forcément "l'héroïne de l'histoire", vous êtes enfin la star, le premier rôle d'une série. Est-ce que c'est en partie cela, l'envie d'être enfin l'héroïne d'une série, qui vous a motivé à accepter le rôle d'Alice dans Noces Rouges ?

Alexia Barlier : Ce n'est pas tant le côté premier rôle ou héroïne qui m'a séduite, mais plutôt la trajectoire émotionnelle du personnage. C'est hyper fort ce qu'elle a à vivre et ça ne se joue pas juste sur une ligne. Il y a des conflits, des rapports compliqués, que ce soit à travers le deuil de sa soeur, ou avec son ex-amoureux et sa mère. Un rapport aussi plus simple, mais tout de même compliqué, avec son père par rapport à son départ il y a plusieurs années. Je n'ai pas eu souvent des histoires de famille à jouer dans ma carrière. J'ai plutôt eu des personnages déterminés par leur travail et donc là c'est vrai que c'est que de l'émotion, que des rapport familiaux. Ça m'a vraiment plu lorsqu'on m'a proposé le projet.

Noces Rouges est décrite par France 3 comme une saga estivale. Est-ce qu'il y a une saga de l'été qui vous a particulièrement marqué lorsque vous étiez plus jeune ?

J'en ai regardé lorsque j'étais ado ou enfant mais je n'ai pas d'exemple à vous sortir maintenant. C'est vrai que ça n'a pas été très présent dans ma vie et je n'ai pas accepté ce projet en me disant "Ah c'est une saga familiale". Ce n'est pas ça qui m'a attiré sur le projet en premier, mais vraiment juste le personnage et toutes les intrigues qui sont dans le scénario.

L'un des ingrédients principaux des sagas, et de Noces Rouges, c'est le romanesque. Qu'est-ce que vous pouvez nous dire sur la manière dont va évoluer la relation entre Alice, votre personnage, et son ex, Vincent, incarné par Lannick Gautry ?

C'est conflictuel, surtout pour Vincent, car, on le découvre assez vite, c'est mon personnage qui l'a quitté de façon un peu brutale. Il a essayé de se reconstruire, il a plus ou moins réussi. Et Alice, qui est partie quatre ans auparavant, revient avec un sentiment de culpabilité, et en même temps il faut se rendre à l'évidence, ils ressentent des choses tous les deux et même si elle y va avec prudence elle est assez ouverte par rapport à ce qu'elle ressent pour lui et aux possibilités de cette histoire. Alors que Vincent lui en veut beaucoup et est loyal envers sa nouvelle compagne. Donc il se bat beaucoup plus contre les sentiments qu'il peut avoir malgré tout pour Alice, et c'est plus conflictuel pour lui que pour elle. On va voir comment ça évolue mais leur relation ne va pas forcément prendre la tournure attendue. Ça passe par plusieurs phases.

Même si l'histoire de Noces Rouges est bouclée à la fin des six épisodes, est-ce que vous pensez qu'une suite ou une saison 2 est possible ?

Personne ne m'en a parlé, mais peut-être, pourquoi pas. C'est comme quand j'ai tourné La Forêt, c'était une mini-série, l'histoire était bouclée en une saison, et même si ça fonctionne, même si ça fait de l'audience, on n'est pas obligé de faire une saison 2.

Pourtant c'était un vrai questionnement au moment de la diffusion de La Forêt. Suite aux très bonnes audiences beaucoup de gens ont pensé que France 3 allait peut-être "Broadchurcher" et essayer d'imaginer une nouvelle enquête pour les personnages principaux...

Oui c'est vrai, mais ni France 3, ni Christophe Carmona, le producteur, ni les acteurs n'ont jamais parlé d'une saison 2 de La Forêt. J'adorais tellement ce personnage, j'aurais sûrement dit oui à une saison 2, mais on n'a jamais cultivé cet espoir. Il était très clair qu'il n'y aurait pas de suite. Et en ce qui concerne Noces Rouges, je ne sais pas, peut-être. Mais cela n'a pas été concrètement évoqué à ce stade. Je suppose que France 3 attend de voir les audiences de la série...

Vous avez senti un "après La Forêt" ? Cette série a changé beaucoup de choses pour vous en terme de propositions ?

Oui, j'ai senti une différence. Au même moment que La Forêt j'ai joué dans un gros film américain, 13 Hours de Michael Bay. J'avais le premier rôle féminin, et je pense que ça m'a donné une expérience et une crédibilité. Du genre "Ah tiens elle peut porter des choses lourdes sur ses épaules" car c'était un gros budget, une grosse équipe, et puis Michael Bay ce n'est pas le réalisateur le plus évident. Il a une certaine réputation (rires). Donc je pense que c'est ce film qui m'a permis d'avoir ce beau rôle dans La Forêt, qui est presque un rôle principal, aux côtés de Samuel Labarthe et de Suzanne Clément. Ça a super bien marché sur France 3, on a eu le prix de la Meilleure série à La Rochelle. Et je pense que la chaîne était très contente de la série et de ma participation. Donc c'est évident que ça a eu une conséquence sur le fait que je joue maintenant Alice Pavane dans Noces Rouges. Car il faut rassurer les producteurs et la chaîne en leur montrant qu'on peut porter un projet de 6x52 minutes, qu'on en a l'étoffe, qu'on ne va pas craquer, car c'est un niveau de responsabilité et de stress plus élevé qu'un rôle secondaire.

Vous avez déjà d'autres projets dont vous pouvez nous parler ?

J'ai tourné récemment un joli guest dans la série de France 2 L'Art du crime. Je serai un des guests principaux des deux premiers épisodes de la saison 2. Une voleuse d'art qui a un passif amoureux avec l'un des flics récurrents de la série. C'était très chouette, un rôle un peu à la Catherine Zeta-Jones dans Haute voltige. Et il y a quelques changements dans la saison 2, ils ont voulu rendre la série un peu plus moderne au niveau de l'image, des costumes, du rythme. C'était vraiment super à jouer car c'est une femme forte, manipulatrice, très agile.

Et j'ai aussi joué dans la première série de comédie de Netflix France, qui s'appelle Plan Coeur. J'ai un rôle dedans, qui va devenir encore plus important dans la saison 2, mais qui fait déjà partie des récurrents dans la saison 1. C'était complètement différent, et c'était super de tourner avec Noémie Saglio, Zita Hanrot, Sabrina Ouazani, et toute cette équipe bien délurée. J'ai hâte de voir le résultat, je pense que ça va être très bien. Je crois que ça sort cet automne.

Vous avez été récurrente dans une série longue lorsque vous jouiez dans Falco. Un rôle récurrent d'héroïne, qui vous engagerait potentiellement sur plusieurs saisons, ça vous fait envie aujourd'hui ?

Un rôle récurrent où il y a des choses à défendre, oui, je ne suis pas du tout fermée à cela. C'est vrai que tout le monde fait de la série aujourd'hui, donc si on est bien servi c'est génial. Mais le problème des récurrents dans les séries c'est que ce ne sont pas toujours les personnages les plus intéressants à jouer, ce sont les guests. Quand j'ai tourné Falco, j'ai adoré ce personnage, mais au bout d'un moment ça tournait en rond et je n'avais plus assez de choses à explorer ou de prises de risque au niveau des émotions que j'avais à jouer. Donc c'est pour ça que je suis partie de la série au milieu de la quatrième saison. Peu de temps avant la fin de la série d'ailleurs. Mais j'ai eu un vrai départ, un vrai adieu, contrairement à mes partenaires. Mais je ne suis vraiment pas contre un nouveau rôle récurrent. Même si c'est une flic. Il faut juste qu'il y ait quelque chose d'original dans le personnage. Que ce ne soit pas trop classique.

Dans quoi avez-vous déjà vu les acteurs de Noces Rouges :

Voir le diaporama
0 photo
facebook Tweet
Sur le même sujet