Profilage : Juliette Roudet (Adèle) annonce son départ à l'issue de la saison 9 [EXCLU]
Par Jérémie Dunand (@JejeSeries) — 5 sept. 2018 à 16:00
facebook Tweet

Une nouvelle page se tourne pour "Profilage". Juliette Roudet, qui a succédé en 2016 à Odile Vuillemin à la tête de la série, aux côtés de Philippe Bas, a décidé de quitter l'aventure au terme de la saison 9 qui sera bientôt diffusée sur TF1.

Coup de tonnerre pour tous les fans de Profilage : Juliette Roudet, qui a rejoint la série à succès de TF1 au cours de la saison 4 et en est devenue la nouvelle héroïne dès la saison 7, suite au départ d'Odile Vuillemin, a à son tour décidé de tourner la page et de se consacrer à d'autres projets. La comédienne a choisi AlloCiné pour annoncer son départ, qui interviendra au terme de la saison 9, dont la diffusion est prévue au cours des prochains mois. Voici le message qu'elle a tenu à adresser aux équipes de Profilage ainsi qu'aux fans toujours fidèles depuis des années :

"Au terme du tournage de la saison 9, j’ai décidé de quitter l'aventure Profilage. C’est un choix difficile parce que j’ai beaucoup d’affection pour les gens qui écrivent cette série et pour ceux qui la fabriquent au jour le jour. Mais c’est un choix sincère nourri par le sentiment de quitter ce projet au moment le plus juste pour moi. Après ces trois saisons d’engagement total au service du personnage d’Adèle, j’ai envie de me consacrer à de nouveaux projets, de nouveaux rôles, de nouveaux défis".

Selon les informations que nous a communiquées TF1, les équipes de la série avaient été prévenues en amont de la volonté de Juliette Roudet de quitter la série et les scénaristes ont donc pu concocter une fin de saison 9 qui permettra de dire adieu à Adèle Delettre. Ce départ ne signe pas pour autant la fin de Profilage puisque la chaîne nous a confié que la production allait se lancer à la recherche d'une comédienne pour incarner un nouveau personnage, qui succédera à Adèle à la tête de la série, aux côtés de Thomas Rocher, le commissaire de police interprété par Philippe Bas.

facebook Tweet
Sur le même sujet