La voix off sous toutes ses formes
samedi 14 novembre 2009 - 05h00

Et si, de tous les procédés cinématographiques, la voix off était l'une des plus riches inventions qui soient ? Petit tour d'horizon au coeur du cinéma et de quelques exemples mémorables... - Dossier réalisé par Edouard Brane et Sébastien Cléro

Précédente Suivante
1 / 11

L'usage le plus traditionnel de la voix off au cinéma présente un style de narration hérité de la littérature. Neutre, impartial, distant, c'est un narrateur dans sa condition la plus classique qui intervient en voix off.


Le narrateur au service de l'histoire
Le film: Barry Lyndon de Stanley Kubrick - 1975
Le narrateur: Michael Hordern


Qui ne se souvient pas de cette douce et belle voix à l'accent britannique, narrant l'ascension et la déchéance du jeune Barry Lyndon ? Il était difficile d'adapter le livre de William Makepeace Thackeray emplit de mille et un détails, et pourtant Stanley Kubrick a réussi l'exploit grâce à la présence de ce narrateur devenu mythique. Qu'essaye-t-il de faire ici ? Nous relater les faits et actions du jeune arriviste ou au contraire, nous conter une fable ironique empreinte d'une morale universelle sur fond de faits historiques ?

 



Le narrateur de film noir
Le film: L'Ultime razzia de Stanley Kubrick - 1957
Le narrateur: Art Gilmore


Une voix rauque, claire, posée et précise. Le narrateur typique des films de gangsters hollywoodiens des années 50. Le but étant de se rapprocher le plus possible du roman policier. Stanley Kubrick en est l'expert dans l'un de ses premiers films, où le narrateur introduit d'abord le lieu et le moment de l'action, présente chaque personnage en citant son nom, décrit sa pensée ou fait allusion à l'une de ses habitudes. Le narrateur est sans sentiment, neutre à l'action, et se contente de la simplifier toute en donnant le maximum d'informations.



Le narrateur satirique
Le film: Network, main basse sur la télévision de Sidney Lumet - 1976
Le narrateur: Lee Richardson

 

Dans Network, la narration est au passé, présente une voix vive, sèche, précise, et porte en elle la critique du monde de la télévision peint avec brio par Sidney Lumet. Le narrateur se moque des situations et du destin des différents protagonistes. En avance sur son temps, il parle donc au passé comme si aucun échapatoire n'avait pu être possible au temps de l'action. Donneur de leçon, il pourrait être assimilé aux pensées du réalisateur ou bien à une voix divine montrant, par cette histoire, à quel point l'homme est assoifé de pouvoir.



Quand le cinéma emprunte à la littérature...
Le film : Vicky Cristina Barcelona de Woody Allen - 2008
Le narrateur : Christopher Evan Welch


On ne doute pas une seule seconde de l'inspiration littéraire qui imprègne la voix et la langue de Christopher Evan Welch dans Vicky Cristina Barcelona: le narrateur y est un véritable conteur moderne. Ce n'est d'ailleurs pas étonnant de la part de Woody Allen, qui raconte son histoire et décrit les pensées des personnages comme pourrait le faire un romancier.

 



Un message préventif et une philosophie de la vie
Le film : (500) jours ensemble de Marc Webb - 2009
Le narrateur : Richard McGonagle


Dès les premières paroles du narrateur, le ton de (500) jours ensemble est donné : le film ne sera pas une comédie romantique comme les autres. Et pour le spectateur, la narration vaut comme un message de prévention. Jamais celui qui raconte ne jugera quoi que ce soit, jamais il ne prendra parti. Il est là simplement pour présenter les choses, introduire des détails, parler au public des banalités de la vie...

Précédente Suivante

A voir aussi

Voir les commentaires

Commentaires

  • chips493

    Voici un magnifique dossier, d'une qualité rare.

  • wolvi3000

    Trés bon dossier !!!! =)
    Juste un oubli dans la catégorie décalée : le narrateur de Georges de la Jungle (qui, je le rappelle, en vient même à se disputer avec certains personnages.... carrément décalé !!)

  • renoaster

    Super dossier, il est vrai qu'on ne connait pas toujours qui fait les voix-off.

    On pourrait aussi rajouter la saga de La Septième Compagnie de Robert Lamoureux dans lequel il fait la voix-off en plus du rôle qu'il s'est attribué (le colonel Blanchet).

    Mis à part ce léger détail, il est vraiment très bien fait ce dossier. Bravo.

  • BiggerThanLife

    il était temps qu'Allociné rende hommage à ces trés grand professionnels ! Continuons à en parler de temps à autre, merci !

  • durga

    vous avez oublié "inside man"!

  • chips493

    Il pouvait pas non plus faire une liste exhaustive ! La voix off d'Inside man ne se détache pas d'autres de la même catégorie. Par contre, oui, il manque celle de George de la jungle.

  • nargilapin

    Excellent dossier! Même si ça part un peu dans tous les sens, c'est super bien fait fait.

  • mekah

    Le fait d'attribuer la narration à un personnage mort est très fréquent. C'est même la base de la série "Desperate Housewives". On retrouvait déja ce procédé dans "Menace II Society" où il était d'autant plus efficace que la mort du personnage principal apparaissait à la fois surprenante et inévitable à la fois.

  • baratintamarre

    pour les voix off face caméra, on aurait pu aussi citer High Fidelity ! en tout cas, très bon sujet de dossier !

  • Dydoo29

    La voix Off de Ted, juste excellente au début du film.

  • Jean-Michel Nguyen

    Harry Lockhart (Robert Downey Jr.) dans 'Kiss Kiss Bang Bang' (Shane Black, 2005), nul en cambriolage et nul en narrateur (il va jusqu'à oublier l'histoire très importante du robot !).

    Et il faut préciser qu'il faut dire voice over au lieu de voix off (personnage présent dans la scène mais audible hors champ).

  • froclibre

    Orange mécanique les gars ! Même si il y a déjà deux Kubrick dans le dossier...

  • indianaced

    il y en a pas une dans les Conan de voix off

  • candyjane

    mdr allociné est en mode "secret story " ou quoi ? non je rigole super dossier

  • Teridax467

    très bon dossier!

  • american-dad

    Morgan freeman, ultime voix off :p ( surtout dans Les évadés )

  • Jimmy M.

    Et Alex l'humble narrateur d'Orange Mécanique, ou est il ? :'(

  • Igore7

    Comment peut-on oublier "l'incroyable destin de harold crick" dans ce dossier? La mis en abîme totale de la voix off...

Top Bandes-annonces
74 124 vues
Sponsorisé
Toutes les bandes-annonces
Toutes les actus Ciné
Aviez-vous remarqué ? Les petits détails cachés de Batman, le défi
Aviez-vous remarqué ? Les petits détails cachés de Batman, le défi
Tweet  
 
Faux Raccord : les gaffes et erreurs de Rogue One, a Star Wars Story
Faux Raccord : les gaffes et erreurs de Rogue One, a Star Wars Story
Tweet  
 
Ferdinand : LE film d’animation de Noël sélectionné aux Golden Globes
Ferdinand : LE film d’animation de Noël sélectionné aux Golden Globes Vidéo sponsorisée
Tweet  
 
Toutes les actus cinéma
Films prochainement au cinéma
  1. Garde alternée

    De Alexandra Leclère
    J-4

    Bande-annonce
  2. Burn Out J-18
  3. La Promesse de l'aube J-4
  4. Wonder J-4
  5. Jumanji : Bienvenue dans la jungle J-4
  6. Les Tuche 3 J-46
  7. Ready Player One J-102
  8. Jurassic World: Fallen Kingdom J-172
  9. Tout là-haut J-4
  10. Avengers: Infinity War J-130
Les films à venir les plus consultés