La guerre d'Algérie au cinéma
jeudi 5 juillet 2012 - 00h00

Le 5 juillet 2012 marque le cinquantième anniversaire de l'indépendance de l'Algérie. A cette occasion, retour sur l'histoire tumultueuse d'un conflit difficile à aborder sur le grand écran... Dossier réalisé par Alexis Hyaumet

Précédente Suivante
1 / 10

1954 - 1962

 

A la Toussaint 1954, des attentats sont coordonnés par des Algériens demandant l'indépendance de leur pays. La guerre d'Algérie est lançée. A grand renfort de moyens militaires (jusqu'à 600 000 hommes déployés), la France tente de maintenir l'Algérie sous son contrôle pendant 8 ans. Le 18 mars 1962, les Accords d'Evian signés avec le FLN algérien donnent finalement l'indépendance à l'ancienne colonie.

 

A cette époque, il est très difficile de parler librement de l'actualité, contrôlée par le ministère de l'Information. Après l'Occupation et la défaite de Dien Bien Phu en Indochine en 1954, le gouvernement essaye de garder une bonne image de la France pour ses propres citoyens. Par exemple, après 1945, la collaboration avec l'Allemagne nazie est largement passée sous silence afin de garder une cohésion nationale en cette période de reconstruction. Ce qui n'augure rien de bon en ce qui concerne la liberté du cinéma de fiction, surveillé de près par la censure.

 

 

Pendant le conflit, les documentaires militants pour le FLN, comme Une nation, l'Algérie ou L'Algérie en flammes de René Vautier sont systématiquement interdits. Jean-Luc Godard est l'un des premiers à réaliser en 1960 une fiction sur la guerre d'Algérie : Le Petit Soldat. Bruno, un jeune journaliste exilé en Suisse, se voit affronter des membres du FLN et de l'extrême droite française dans cette guerre d'Algérie qui s'étend désormais à l'Europe. Le film interdit sur le territoire ne sort qu'en 1963 après de nombreuses coupures au montage.

 

Alors qu'Adieu Philippine (1960) de Jacques Rozier ou Le Combat dans l'ile (1961) d'Alain Cavalier connaîssent le même sort, avec une interdiction jusqu'en 1963, d'autres films censurés sont des victimes indirectes du contexte. Adapté de Maupassant, le Bel Ami de Louis Daquin (1954), financé à l'étranger, est autorisé puis interdit. L'affaire va jusque devant l'Assemblée nationale. Les Sentiers de la gloire de Stanley Kubrick (1957), critiquant le rôle des officiers français dans le carnage de la Première Guerre mondiale, est interdit jusqu'en 1975.

 

Précédente Suivante

A voir aussi

Voir les commentaires

Commentaires

  • douggystyle

    En matière de censure du délicat sujet algérien, le sommet revient tout de même à CHRONONIQUES DE BRAISES qui, malgré sa palme d'or, reste inconnu en France!

  • douggystyle

    En matière de censure du délicat sujet algérien, le sommet revient tout de même à CHRONONIQUES DE BRAISES qui, malgré sa palme d'or, reste inconnu en France!

  • JustPopIt

    Allociné se rattrape et re-propose enfin des sujets intéressants, parce que les films pornos et le jeu vidéo...

  • DanyNiksha16

    Génial le Petit Soldat! Un super film, j'adore j'adore! Un super dossier que nous propose Allociné!

  • PIERRE G.

    Votre dossier est intéressant et sans parti pris. Il comporte cependant quelques inexactitudes et omissions.
    1/ La référence aux Sentiers de la gloire paraît quelque peu artificielle. Par ailleurs, ce film n'a pas été "interdit" en France. Il n'y a pas été distribué jusqu'en 1975, ce qui est différent : effrayés par les réactions qu'avait provoquées sa projection à Bruxelles, les distributeurs se sont refusés pendant plus de quinze ans à le diffuser en France.
    2/ Selon vous, L'Armée des ombres "utilise le prisme de la seconde guerre mondiale mettant en parallèle la présence française en Algérie à (sic) l'occupation allemande." Cette observation est surprenante, voire fantaisiste compte tenu de la personnalité de Melville, résistant et gaulliste. A-t-il jamais fait la moindre déclaration accréditant ce "parallèle" ?
    3/ La 317e section n'a jamais été interdite en France.
    4/ Vous omettez de citer un volet significatif du sujet : les attentats dont De Gaulle a fait l'objet de la part de l'OAS. Ainsi pourriez-vous évoquer Le Chacal de Zinnemann ou Le Complot de René Gainville (sortis tous deux en 1973).
    5/ Enfin au titre des documentaires, je suis surpris que vous ne mentionniez pas La Guerre d'Algérie, d'Yves Courrière et Philippe Monnier, qui avait fait date lors de sa sortie en 1972.

  • Sergent_Willsdorf

    c'est marrant, il n'y a pas les films de pierre schoendoerffer...ah oui c'est vrai, ce sont des films qui soutiennent l'armée française, où avais-je la tête...baaaah, la mauvaise armée française qui a torturé le pauvre algérien qui ne demandait que l'indépendance en faisant des massacres...bouh! mauvais soldats! bandes d'ignares! les 3/4 des idées exposées sont fausses! les massacres de Sétifs ont fait tout au plus 30 morts! la répréssion "très violente" de paris, 8 morts!

  • O Toulouse

    Ô grand Sergent Willsdorf, montrez nous la voie.
    Vous, prophète de l'unique vérité.

    Idiot!

  • pacha63

    je suis parfaitement d'accord avec DOUGGY75, la palme d'or 1975 est introuvable en DVD !

  • selenie

    "L'armée des ombres" ?! C'est beaucoup extrapôler... Effectivement à ce niveau là on peut rajouter des centaines de films... C'est pousser vers le hors sujet...

  • LAMAURICE

    Signalons aussi le film Les folles années du twist où le cinéaste algérien Mahmoud Zemmouri dépeint ses compatriotes comme des anti héros de cette guerre. Une comédie, ce qui est rare à ce sujet.

  • bigbiceps27

    mon préférer des film de la révolution algérienne ces le film hassan terro !

  • Crystal Lake

    pffffffff nul !

  • Said Araki

    encore!!!

Toutes les actus Ciné
Les 10 news à ne pas manquer de la semaine
Les 10 news à ne pas manquer de la semaine
Tweet  
 
Robert Downey Jr. n’est pas qu’Iron Man : la preuve par sept !
Robert Downey Jr. n’est pas qu’Iron Man : la preuve par sept !
Tweet  
 
Toutes les actus cinéma
Films prochainement au cinéma
  1. John Wick

    De David Leitch, Chad Stahelski
    J-4

    Bande-annonce
  2. Avengers : L'ère d'Ultron J-186
  3. Le Hobbit : la Bataille des Cinq Armées J-46
  4. Hunger Games - La Révolte : Partie 1 J-25
  5. Astérix - Le Domaine des Dieux J-32
  6. Interstellar J-11
  7. Vie sauvage J-4
  8. The Giver J-4
  9. Taken 3 J-95
  10. [REC] 4 J-18
Les films à venir les plus consultés

avec

Toute l'actualité
  • 25-10-2014

    La « suspension » de l'écotaxe coûtera 173 M€ cette année

  • 24-10-2014

    Présidentielle 2017 : Hollande meilleur candidat PS pour... 4% des Français

  • 25-10-2014

    VIDEO. Agression sexuelle : il défend sa collègue et se retrouve... au tribunal

  • 25-10-2014

    Heure d'hiver : la nuit prochaine... 20 minutes de sommeil en plus

  • 25-10-2014

    Législatives en Tunisie : le rêve des islamistes

Toute l'actualité sur www.leparisien.fr