La guerre d'Algérie au cinéma
jeudi 5 juillet 2012 - 00h00

Le 5 juillet 2012 marque le cinquantième anniversaire de l'indépendance de l'Algérie. A cette occasion, retour sur l'histoire tumultueuse d'un conflit difficile à aborder sur le grand écran... Dossier réalisé par Alexis Hyaumet

Précédente Suivante
8 / 10

2005 - 2007

 

Contre toute attente, la guerre d'Algérie refait surface dans le cinéma de fiction par une série de films sortant sur une période de deux ans. Chacun approte son morceau d'histoire à la reconstruction du conflit au cinéma.

 

En 2005 sort le téléfilm Nuit noire, d'Alain Tasma qui retrace les événements ayant conduits au drame de la nuit du 17 octobre 1961 : des milliers d'Algériens bravent le couvre-feu qui leur est imposé pour manifester pacifiquement en soutien au FLN, mais tout ceci finit tragiquement avec une repression très violente de la police parisienne, sous l'autorité de Maurice Papon. Ecrit par l'historien Patrick Rotman, le téléfilm bénéficie d'une sortie sur grand écran en octobre 2005.

 

Début 2006, alors qu'une proposition de loi reconnaissant les "aspects positifs de la colonisation" fait scandale, sort La Trahison. Philippe Faucon adapte le récit autobiographique de Claude Sales sur de jeunes soldats algériens combattant dans les rangs français suspectés de vouloir assassiner leur officier supérieur. Né d'une mère algérienne et d'un père militaire français, le réalisateur a vécu très jeune la guerre d'Algérie et a voulu recréer dans son film ce climat de tension qu'il avait ressenti à l'époque.

 

Plus tard, la même année, sort un autre film de guerre titré Mon colonel. Le long métrage suit une enquête partant du meurtre d'un militaire à la retraite, colonel en Algérie. Entre un présent en couleurs et un passé en noir et blanc, le scénario écrit en partie par Costa-Gavras montre les relations qu'entretiennent les soldats français avec les pieds noirs. Attentats à l'explosif, lynchages d'Algériens par des Européens, pratique de la torture, Laurent Herbiet ne semble éparger aucun sujet.

 

A l'été 2007 sort l'autobiographique Cartouches gauloises de Mehdi Charef, retraçant les dernières semaines que ce dernier vécu enfant en Algérie avant l'indépendance. Le film est raconté depuis le regard d'Ali, un jeune algérien s'étant forgé une réelle amitié avec des enfants pieds noirs, mais que les événements politiques en cours vont mettre à mal. Le drame de l'exode des pieds noirs est véritablement mis en avant avec les départs successifs des amis européens d'Ali pour la France.

Précédente Suivante
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

A voir aussi

Voir les commentaires

Commentaires

  • douggystyle

    En matière de censure du délicat sujet algérien, le sommet revient tout de même à CHRONONIQUES DE BRAISES qui, malgré sa palme d'or, reste inconnu en France!

  • douggystyle

    En matière de censure du délicat sujet algérien, le sommet revient tout de même à CHRONONIQUES DE BRAISES qui, malgré sa palme d'or, reste inconnu en France!

  • JustPopIt

    Allociné se rattrape et re-propose enfin des sujets intéressants, parce que les films pornos et le jeu vidéo...

  • DanyNiksha16

    Génial le Petit Soldat! Un super film, j'adore j'adore! Un super dossier que nous propose Allociné!

  • PIERRE G.

    Votre dossier est intéressant et sans parti pris. Il comporte cependant quelques inexactitudes et omissions.
    1/ La référence aux Sentiers de la gloire paraît quelque peu artificielle. Par ailleurs, ce film n'a pas été "interdit" en France. Il n'y a pas été distribué jusqu'en 1975, ce qui est différent : effrayés par les réactions qu'avait provoquées sa projection à Bruxelles, les distributeurs se sont refusés pendant plus de quinze ans à le diffuser en France.
    2/ Selon vous, L'Armée des ombres "utilise le prisme de la seconde guerre mondiale mettant en parallèle la présence française en Algérie à (sic) l'occupation allemande." Cette observation est surprenante, voire fantaisiste compte tenu de la personnalité de Melville, résistant et gaulliste. A-t-il jamais fait la moindre déclaration accréditant ce "parallèle" ?
    3/ La 317e section n'a jamais été interdite en France.
    4/ Vous omettez de citer un volet significatif du sujet : les attentats dont De Gaulle a fait l'objet de la part de l'OAS. Ainsi pourriez-vous évoquer Le Chacal de Zinnemann ou Le Complot de René Gainville (sortis tous deux en 1973).
    5/ Enfin au titre des documentaires, je suis surpris que vous ne mentionniez pas La Guerre d'Algérie, d'Yves Courrière et Philippe Monnier, qui avait fait date lors de sa sortie en 1972.

  • Sergent_Willsdorf

    c'est marrant, il n'y a pas les films de pierre schoendoerffer...ah oui c'est vrai, ce sont des films qui soutiennent l'armée française, où avais-je la tête...baaaah, la mauvaise armée française qui a torturé le pauvre algérien qui ne demandait que l'indépendance en faisant des massacres...bouh! mauvais soldats! bandes d'ignares! les 3/4 des idées exposées sont fausses! les massacres de Sétifs ont fait tout au plus 30 morts! la répréssion "très violente" de paris, 8 morts!

  • O Toulouse

    Ô grand Sergent Willsdorf, montrez nous la voie.
    Vous, prophète de l'unique vérité.

    Idiot!

  • pacha63

    je suis parfaitement d'accord avec DOUGGY75, la palme d'or 1975 est introuvable en DVD !

  • selenie

    "L'armée des ombres" ?! C'est beaucoup extrapôler... Effectivement à ce niveau là on peut rajouter des centaines de films... C'est pousser vers le hors sujet...

  • LAMAURICE

    Signalons aussi le film Les folles années du twist où le cinéaste algérien Mahmoud Zemmouri dépeint ses compatriotes comme des anti héros de cette guerre. Une comédie, ce qui est rare à ce sujet.

  • bigbiceps27

    mon préférer des film de la révolution algérienne ces le film hassan terro !

  • Crystal Lake

    pffffffff nul !

  • Said Araki

    encore!!!

Retrouvez-nous sur Facebook
Toutes les actus Ciné
Wonder Woman: la super-héroïne de DC a une réalisatrice !
Wonder Woman: la super-héroïne de DC a une réalisatrice !
Tweet  
 
Extrait Men, Women & Children : le message manqué d'Ansel Elgort
Extrait Men, Women & Children : le message manqué d'Ansel Elgort
Tweet  
 
Toutes les actus cinéma
Films prochainement au cinéma
  1. Night Call

    De Dan Gilroy
    J-0

    Bande-annonce
  2. Astérix - Le Domaine des Dieux J-0
  3. Secret d'état J-0
  4. Paddington J-7
  5. Le Hobbit : la Bataille des Cinq Armées J-14
  6. The Search J-0
  7. La French J-7
  8. Cinquante Nuances de Grey J-77
  9. Divergente 2 : l’insurrection J-112
  10. Hunger Games – La Révolte : Partie 2 J-357
Les films à venir les plus consultés

avec

Toute l'actualité
  • 25-11-2014

    VIDEOS. PSG-Ajax : Cavani et Ibrahimovic offrent la victoire à Paris (3-1)

  • 25-11-2014

    VIDEO. Paris : les braqueurs de Cartier ont relâché leur otage et se sont rendus

  • 25-11-2014

    Villepinte : le chauffeur du bus qui a renversé un enfant de 12 ans en garde à vue

  • 25-11-2014

    Geoffroy Didier : «J’ai décidé de retrouver mon métier d’avocat»

  • 25-11-2014

    Montreuil : le n°1 de la CGT face à une nouvelle affaire de travaux hors de prix

Toute l'actualité sur www.leparisien.fr