Le cinéma de Woody Allen

vendredi 1 juin 2012 - 05h00

Les femmes, la religion, la psychanalyse, Bergman… À l’occasion de la sortie de "Woody Allen: A documentary", retour sur quelques thèmes fétiches du réalisateur new-yorkais. Un dossier réalisé par Mathilde Degorce

Précédente Suivante
1 / 8

Eternels insatisfaits, les héros alleniens ont toujours ce qu’il faut de névrose. Hystériques, paranoïaques ou psychotiques, les alter egos de Woody explorent jusqu’à plus soif les questions existentielles, intellectuelles et artistiques. De ces interrogations profondes sur le monde qui les entoure, les personnages y répondent par une séance chez le psychanalyste. Qu’il soit juste mentionné ou carrément filmé, le psychanalyste, le temps d’une séance (ou d’une analyse), répond presque toujours présent. Les clients ? Le bobo intellectuel, l’habitant de l’upper east side, le snob grincheux, le névrosé mégalo, l’hypocondriaque grincheux… Ils finissent absolument tous sur le divan ! Et nous de jubiler devant notre écran…

 

 

La preuve en quelques films

  • Ils y vont

Dans Intérieurs, Renata (Diane Keaton) finit par confier à son psy son passé, sa jeunesse, le rôle de sa mère, sa panne d’inspiration…

Dans Zelig, la psychanalyste a une place clef : grâce à ses entretiens avec Eudora Fletcher (Mia Farrow), Leonard Zelig (Woody Allen) parvient à retrouver son identité.

Dans New York Stories, c’est sur le divan de son psychanalyste que Sheldon Mills (Woody Allen) verbalise pour la toute première fois son désir de voir disparaitre sa mère.

 

  • Ils en parlent

Dans Annie Hall, dès le début du film, Annie (Diane Keaton) se dit déprimée car elle a manqué sa séance chez le psy. Au début de leur relation, c’est Alvy (Woody Allen) qui lui confiait suivre une analyse depuis 15 ans. Ce à quoi elle lui répond que s’il fumait un joint, il n’aurait plus besoin de se faire suivre.

Dans Manhattan, Mary (Diane Keaton) et Isaac (Woody Allen), alors qu’ils viennent tout juste de faire connaissance, parlent ouvertement de leur séance chez le psychanalyste.

Dans Meurtre mystérieux à Manhattan, Larry (Woody Allen) suggère à Carol (Diane Keaton), obsédée par le décès de sa voisine, de retourner voir son psy.

Dans Anything else, la vie et tout le reste, Jerry (Jason Biggs) semble totalement sous l’emprise de son psy, ce qui agace profondément son ami Dobel (Woody Allen).

Dans Vicky Cristina Barcelona, Judy (Patricia Clarkson) fait les mêmes confidences à Vicky (Rebecca Hall) qu’à son psy.

 

  • Ils espionnent

Dans Une Autre femme, Marion (Gena Rowlands) entend au travers d’une bouche d’aération les conversations entre un psychanalyste et sa patiente, Hope (Mia Farrow).

Dans Tout le monde dit I love you, Woody Allen demande à sa fille de lui dévoiler les fantasmes de Von (Julia Roberts), dont il est tombé fou amoureux et qui se confie à sa psy. Psy que sa fille ne se prive pas d’espionner…

 

Paroles de Woody

"Depuis quinze ans. Je lui donne encore un an, et puis je vais à Lourdes" - Alvy (Woody Allen) dans Annie Hall.

"Mon analyste m'avait prévenu, mais tu étais tellement belle que j'ai changé d'analyste" - Isaac (Woody Allen) à Jill (Meryl Streep), son ex-femme devenue lesbienne dans Manhattan.

"Si je n'avais pas été en analyse, je n'aurai pas réalisé un film par an. Lorsque vous êtes obsédé par tous vos problèmes, inquiet, déprimé, vous n'arrivez pas à vous concentrer [...] Une séance de divan, c'est comme une séance de gym. La psychanalyse a été mon entraineur personnel" - Woody Allen, entretien au Figaro le 12 janvier 2005, repris dans "Woody Allen, portrait d'un antimoderne" de Laurent Dandrieu, CNRS éditions.

 

Précédente Suivante

A voir aussi

Voir les commentaires

Commentaires

  • doctoracula

    Bon dossier. Mais il manque tout de même un onglet important sur le rapport du cinéaste (et ses personnages) à l'Art en général (et en particulier au théâtre).

  • Arkash9

    Quel grand pourvoyeur de citations mythiques le Woody quand même!

  • zanzibarland

    Woody Allen c'est de la merde!!!!:D :D :D

  • Red-Valentine

    Chiche que j'ai hâte d'aller voir son nouveau film demain soir!

    Très bon dossier sinon, bien que vous ayez un peu oublié l'importance de la philosophie aussi chez Woody Allen, presque égale à celle de la psychanalyse, mais souvent distillée de façon plus subtile.

    Ce cinéaste est grand, ses plans de Manhattan, ses dialogues géniaux, ses personnages d'intello-névrosés et son génie de l'humour resteront à jamais dans l'Histoire du cinéma.

  • DanyNiksha16

    Que du bonheur ce Woody Allen! Il nous à tous fait rêvé! Si seulement il excistait une potion pour rajeunir! Je là lui donnerai directement moi! Du sacré talent! Un sacré personnage qui a faire vivre toute une lignée de génération! :)

  • sparrow22

    zanzibarland : retourne voir rolland emerich, c'est plus de ton niveau

  • Plankton

    J'aime beaucoup Woody Allen! Je pense aller voir son prochain film qui me semble prométeur!

  • zanzibarland

    @sparrow22===>Meme Emmerich qui est une sous merde c'est toujours mieux que du Allen!!! :D :D

  • picolo83

    un bon petit dossier sur l'un des plus grands réalisateurs.

  • LunaPiena

    Un très, très bon dossier. Juste une petite faute qui se balade : "la promo rondement mené" ...il y a un "e" à la fin ;) mais sinon, que du bon. On en veut d'autres, des dossiers de cette qualité !

  • francois f.

    qu'est ce que vous entendez par "plus les moyens de tourner à NYC" ?

  • TheLionandtheCobra

    Qu'il arrive plus à trouver de boites de prods assez connes pour financer une énième copie de lui-même (et oui, c'est ce qu'il faut retenir de ce dossier, que ses films sont tous pareils) que seuls les bobos européens vont voir...

  • LunaPiena

    Ben c'est simple : tourner à NY coûte cher. Quand tu tournes dans une ville, il faut la payer, afin de "compenser" les inconvénients que tu provoques : routes barrées, etc. + mettre des soussous dans la popoche de la ville, tout simplement. Il faut aussi pouvoir loger toute l'équipe du tournage sur place, ce genre de trucs. Tourner à Paris aussi coûte cher, mais je crois que maintenant il y a des subventions européennes + la ville, consciente de perdre des tournages, a revu ses ambitions à la baisse niveau rémunération.

  • leguersony

    très franchement si Woody Allen plait a certain alors pour quoi lire le dossier . sa serre a quoi ?en plus de critiqué !! il en a pour tous les goûts !!merde pas besoin d' insulté si vous aimé pas moi perso sa me déplaît pas j'aime pas tous ses film mais il en a que j'aime beaucoup. Mais je comprend très bien que il en a qui aime pas ,c 'est un style particulier. Mais bon si il a du succès encore après toute ses année c'est qui en a beaucoup qui doivent aimé

  • flemmard

    Il n'y a pas que les bobos européens qui vont voir woody c'est juste qu'il fait des films intelligents, bien pensés...
    C'est sur maintenant des qu'il n'y a plus de violence, de combats, d'explosion ça plait beaucoup moins au abrutis qui on le cerveau encrassé par la télé de tous les jours

  • devlin6994

    Pas mal ce petit dossier, même si on oublie toujours d'évoquer ces premiers films burlesques fin années 60 - début années 70, qui valent également le détour...

  • NeitsabesEleda974

    +1 flemmard

  • heathledgerdu62

    woody allen , un grand cinéaste et un excellent globe-trotter à travers ses films !!!

  • Robert-Waits

    Un dossier un peu simpliste! Pas d'accord avec le dossier sur New York, analyse un peu trop simple!

  • Creloutre

    Joli dossier, du bon travail, qui prouve bien le génie de cet Homme !

Toutes les actus Ciné
J'peux pas venir, j'ai piscine !
J'peux pas venir, j'ai piscine !
Tweet  
 
15 affiches de films qui sèment la mort et la destruction...
15 affiches de films qui sèment la mort et la destruction...
Tweet  
 
Toutes les actus cinéma
Films prochainement au cinéma
  1. La Planète des singes : l'affrontement

    De Matt Reeves
    J-4

    Bande-annonce
  2. Lucy J-11
  3. New York Melody J-4
  4. Cinquante Nuances de Grey J-200
  5. Les Gardiens de la Galaxie J-18
  6. Sex Tape J-46
  7. Nos étoiles contraires J-25
  8. Black Storm J-18
  9. Kumbh Mela, Sur Les Rives Du Fleuve Sacré J-4
  10. Expendables 3 J-25
Les films à venir les plus consultés

avec

Toute l'actualité
  • 25-07-2014

    Paris : la justice confirme l'interdiction de la manifestation pro-palestinienne de samedi

  • 25-07-2014

    Valls à la mosquée d'Evry : « Les musulmans de France, c’est la France»

  • 25-07-2014

    Surprise ! Pas de tirage d'Euro Millions sur TF1 vendredi soir...

  • 25-07-2014

    Israël-Gaza : simple cessez-le- feu en vue, réunion internationale samedi à Paris

  • 25-07-2014

    Gironde : collision entre un TGV et un camion, des blessés légers

Toute l'actualité sur www.leparisien.fr