Signé Ozon !
lundi 22 novembre 2010 - 06h00

Alors que "Potiche" fait un tabac, retour sur l'univers de François Ozon, un cinéaste potache et fortiche : son amour des acteurs, son goût pour les chansons, son côté provoc'... L'auteur de "8 femmes" résumé en 8 thèmes.

Précédente Suivante
3 / 8

Vous ne l’avez sans doute pas reconnu, mais dans la scène du conseil d’administration de Potiche, on aperçoit Pierre Barillet. Qui ça ? Pierre Barillet, l’homme qui forme, avec son compère Jean-Pierre Grédy, le tandem gagnant du théâtre de boulevard français. On leur doit Potiche, donc, mais aussi Le Don d’Adèle ou Folle Amanda, pièces qui firent les belles heures de Au théâtre ce soir, des émissions que François Ozon, en bon enfant de la télé, a certainement ingurgitées dès son plus jeune âge…

 

 

Après une série de films trop intimistes (Le Temps qui reste, Le Refuge) ou trop décalés (Ricky, Angel) pour séduire le grand public, Ozon a donc puisé dans le répertoire théâtral pour en ressortir Potiche… près de dix ans après 8 femmes, jusqu’alors son plus grand succès commercial (trois millions et demi d’entrées). A l’époque, c’est l’agent Dominique Besnehard qui lui parle de cette pièce de Robert Thomas, composée uniquement de personnages féminins. Dans les deux films, on retrouve le même goût pour la reconstitution soignée (fifties chic dans 8 femmes, seventies choc dans Potiche, photo ci-dessus). Mais si le premier est un parfait huis clos (l’assassin est parmi nous, c’est la loi du whodunit !), le second s’autorise des libertés, des scènes d’extérieur : Potiche s’ouvre sur un footing de Mme Pujol, et au cours de la dernière partie du film (l’ascension politique de l’héroïne, une conclusion inventée par Ozon), Suzanne fait campagne dans les rues de Sainte-Gudule.

 

 

Mais pour Ozon, le théâtre ne se limite pas au boulevard. Sa première adaptation n’est-elle pas Gouttes d'eau sur pierres brûlantes, une pièce cruelle écrite par un Fassbinder très jeune (le futur réalisateur de Querelle a tout juste 20 ans) ? Et n’oublions pas le court métrage adapté de Un lever de rideau (photo-ci-dessus), une pièce oubliée de Montherlant. Pourrait-il alors sauter le pas et devenir metteur en scène sur les planches, comme récemment Christophe Honoré ou Amos Gitaï ? Interrogé par AlloCiné en 2007, il s’était montré sceptique : "J’aime la théâtralité au cinéma, les effets théâtraux, l’idée de la représentation, du jeu de l’acteur… Car je pense que le cinéma vient du théâtre. Mais mettre en scène une pièce, ça ne me plairait pas trop, car au théâtre ce sont les acteurs qui ont le pouvoir, alors qu’au cinéma c’est moi ! Et pour l’instant j’ai envie de le garder...» Pour l'instant, donc, pas de passage à l'acte.

 

Dans ces interviews, Judith Godrèche et Karin Viard nous parlent entre autres du rapport d'Ozon au théâtre de boulevard

 

Judith Godrèche

 

Karin Viard

 

Précédente Suivante

A voir aussi

Voir les commentaires

Commentaires

  • Brad Shaw

    Erreur. Ce n'est pas Fanny Ardant qui dit "Te regarder est à la fois une joie et une souffrance" à Catherine Deneuve. Mais Deneuve qui le dit à Virginie Ledoyen.

  • AlloCine

    Bien vu, c'est corrigé ! Toutes ces femmes, forcément, ça rend confus... (même si on aperçoit Fanny Ardant à ce moment du film)

  • chips493

    L'homosexualité est vraiment un thème archi récurrent dans ses films, et c'est ce qui m'a longtemps rendu perplexe.

  • DanyNiksha16

    Ce film m'interre vraiment. Dès la première vision du premier trailer, j'ai eu cette sensation que j'allais aimé le film. après tout, je verrais ce que j'en aurais pensé quand je l'aurais vu. A part cela, merci pour ce beau dossier Allocine!

  • heathledgerdu62

    TRES BON DOSSIER

  • CINEFRANCKY

    Encore un qui a oublié d'apprendre à écrire et à donner du rythme à ses propos pompés on ne sait où. Article insupportable de bêtise et d'amateurisme. Et en plus, comme toujours, des erreurs, des approximations et un sens de l'analyse aux abonnés absents. Bref de la merde ! La nullité n'est pas une fin en soi...

  • LAMAURICE

    Juste un détail, la campagne Présidentielle de Jospin était en 1995 et non en 1997. A-t-il attendu 2 ans pour le finir ? Et comment le voir ?

Top Bandes-annonces
Toutes les bandes-annonces
Toutes les actus Ciné
Banlieusards sur Netflix : découvrez les chansons de Kery James
Banlieusards sur Netflix : découvrez les chansons de Kery James
Tweet  
 
Spider-Man New Generation : toutes les références du film, de Shaun of the Dead à Community
Spider-Man New Generation : toutes les références du film, de Shaun of the Dead à Community
Tweet  
 
Bande-annonce Shaun le mouton 2 : rencontre du 3ème type pour les animaux de la ferme
Bande-annonce Shaun le mouton 2 : rencontre du 3ème type pour les animaux de la ferme Vidéo sponsorisée
Tweet  
 
Toutes les actus cinéma
Films prochainement au cinéma
  1. Matthias & Maxime

    De Xavier Dolan
    J-1

    Bande-annonce
  2. Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque J-1
  3. Maléfique : Le Pouvoir du Mal J-1
  4. La Vérité si je mens ! Les débuts J-1
  5. Fahim J-1
  6. Hors Normes J-8
  7. Angry Birds : Copains comme cochons J-1
  8. Queens J-1
  9. La Reine des neiges 2 J-36
  10. J'accuse J-29
Les films à venir les plus consultés