Signé Ozon !
lundi 22 novembre 2010 - 06h00

Alors que "Potiche" fait un tabac, retour sur l'univers de François Ozon, un cinéaste potache et fortiche : son amour des acteurs, son goût pour les chansons, son côté provoc'... L'auteur de "8 femmes" résumé en 8 thèmes.

Précédente Suivante
4 / 8

Le sexe, la maternité, la mort… Autant de thèmes délicats, voire tabous, abordés de façon frontale dans les films de François Ozon. Avec le temps, il s’est sans doute un peu assagi -il a tout de même réussi à glisser dans Potiche une histoire d'inceste, absente de la pièce d'origine... Mais Ozon s’est longtemps taillé la réputation d’enfant terrible du jeune cinéma français -en prime, son patronyme offre sur un plateau les innombrables jeux de mots sur le thème "Ozon l'audacieux"....

 

 

Il faut dire que dès ses premiers courts métrages, le garçon turbulent (que se fit virer du collège pour des petits jeux pyromanes dans les toilettes de son établissement…) y va fort ! A 21 ans, il filme une lycéenne qui s’empiffre puis se fait vomir (Les Doigts dans le ventre), et un peu plus tard un jeune homme qui fait joujou avec les cadavres de ses parents (Victor). Dans un registre plus léger, on lui doit un débridé Scènes de lit (comme son titre l’indique…), et son court le plus célèbre reste Une robe d'été, dans lequel il filme crument une scène d’amour entre deux garçons, l’un des deux portant (puis enlevant...) une robe qui a réveillé la libido de son partenaire…

 

 

En 1997, il signe Regarde la mer (photo ci-dessus), récit de la relation malsaine qui unit une routarde à une jeune femme enceinte. Ozon se plait à susciter le malaise du spectateur... jusqu’à cette scène limite où l’une se lave les dents avec une brosse que l’autre a trempée dans la cuvette, pleine, des toilettes. Le film est co-écrit et interprété par Marina De Van, qui partage son goût pour les univers troubles : elle campe une Sophie pas très sage, adapte du sado-masochisme, dans Sitcom, film qui vaut à Ozon sa réputation de cinéaste trash. La maternité fascine le réalisateur, qui raconte la naissance d’un bébé pas comme les autres dans Ricky, et filme une Isabelle Carré enceinte dans Le Refuge (photo ci-dessous).

 

 

Au fil du temps, le cinéma d’Ozon devient plus mûr, moins potache, mais les sujets abordés restent sensibles : Romain, héros du Temps qui reste, qui se sait condamné par la maladie, se livre à tous les excès (sexe dans des backrooms, drogue). Et si Ozon n’a jamais été un cinéaste militant, son Refuge pose sans détour la question de l’homoparentalité. Mais l’audace la plus grande d’Ozon, n’était-ce pas d’avoir confié en 2000 le rôle principal de Sous le sable à une actrice alors considérée comme hasbeen ?

 

La bande-annonce du Temps qui reste

 

Précédente Suivante

A voir aussi

Voir les commentaires

Commentaires

  • Brad Shaw

    Erreur. Ce n'est pas Fanny Ardant qui dit "Te regarder est à la fois une joie et une souffrance" à Catherine Deneuve. Mais Deneuve qui le dit à Virginie Ledoyen.

  • AlloCine

    Bien vu, c'est corrigé ! Toutes ces femmes, forcément, ça rend confus... (même si on aperçoit Fanny Ardant à ce moment du film)

  • chips493

    L'homosexualité est vraiment un thème archi récurrent dans ses films, et c'est ce qui m'a longtemps rendu perplexe.

  • DanyNiksha16

    Ce film m'interre vraiment. Dès la première vision du premier trailer, j'ai eu cette sensation que j'allais aimé le film. après tout, je verrais ce que j'en aurais pensé quand je l'aurais vu. A part cela, merci pour ce beau dossier Allocine!

  • heathledgerdu62

    TRES BON DOSSIER

  • CINEFRANCKY

    Encore un qui a oublié d'apprendre à écrire et à donner du rythme à ses propos pompés on ne sait où. Article insupportable de bêtise et d'amateurisme. Et en plus, comme toujours, des erreurs, des approximations et un sens de l'analyse aux abonnés absents. Bref de la merde ! La nullité n'est pas une fin en soi...

  • LAMAURICE

    Juste un détail, la campagne Présidentielle de Jospin était en 1995 et non en 1997. A-t-il attendu 2 ans pour le finir ? Et comment le voir ?

Top Bandes-annonces
238 467 vues
Sponsorisé
Toutes les bandes-annonces
Toutes les actus Ciné
10 films à voir avec ses enfants par Léa Drucker, marraine de Mon premier festival 2019
10 films à voir avec ses enfants par Léa Drucker, marraine de Mon premier festival 2019
Tweet  
 
Alejandro Jodorowsky : "Game of Thrones, c'est une collection d'idioties amusantes"
Alejandro Jodorowsky : "Game of Thrones, c'est une collection d'idioties amusantes"
Tweet  
 
Stephen King's Doctor Sleep : la bande-annonce finale de la suite de Shining par le réalisateur de Haunting of Hill House
Stephen King's Doctor Sleep : la bande-annonce finale de la suite de Shining par le réalisateur de Haunting of Hill House Vidéo sponsorisée
Tweet  
 
Toutes les actus cinéma
Films prochainement au cinéma
  1. Stephen King's Doctor Sleep

    De Mike Flanagan
    J-7

    Bande-annonce
  2. Star Wars: L'Ascension de Skywalker J-56
  3. Mon chien Stupide J-7
  4. La Reine des neiges 2 J-28
  5. Vivre et chanter J-28
  6. J'accuse J-21
  7. Debout sur la montagne J-7
  8. Retour à Zombieland J-7
  9. Place des victoires J-14
  10. J'ai perdu mon corps J-14
Les films à venir les plus consultés