Signé Ozon !
lundi 22 novembre 2010 - 06h00

Alors que "Potiche" fait un tabac, retour sur l'univers de François Ozon, un cinéaste potache et fortiche : son amour des acteurs, son goût pour les chansons, son côté provoc'... L'auteur de "8 femmes" résumé en 8 thèmes.

Précédente Suivante
7 / 8

Avec les films d’Ozon, il faut s’attendre… à de l'inattendu. Le réalisateur prolifique (un film par an en moyenne) n’est jamais là où on l'imagine. Voilà pourquoi il occupe une place si particulière dans le paysage cinématographique français –et peut-être aussi pourquoi une institution comme les César l’a toujours snobé. Genres, budget, casting : il a tout essayé ou presque.

 

 

Après des premiers films marqués par un certain cynisme (Sitcom, Gouttes d'eau sur pierres brûlantes), il étonne en 2001, en signant un portrait intime, tout en empathie (Sous le sable). Ayant dirigé 8 femmes qu’il ne connaissait pas pour la plupart (Catherine Deneuve, Isabelle Huppert, Fanny Ardant and co), il enchaîne en se concentrant sur deux personnages interprétées par des actrices-amies (Charlotte Rampling et Ludivine Sagnier dans Swimming Pool, photo ci-dessus). Au milieu des années 2000, alors qu’on salue son talent pour filmer des personnages féminins, il met au coeur du Temps qui reste un héros masculin, incarné par Melvil Poupaud. En 2005, il s’offre de le luxe de réaliser un court métrage, Un lever de rideau, ce que ne s’autorisent que trop rarement ses collègues, une fois passés au long. En 2007, le très français, et très moderne, Ozon se lance dans un film d’époque en anglais. Le résultat, Angel, un mélo comme on n’en fait plus, en désarçonne plus d’un.

 

 

Comme si ça ne suffisait pas, le réalisateur mélange les genres au sein d’un même film : Ricky démarre presque comme un film des Dardenne, avec sa description d’une mère en galère, avant de bifurquer vers le fantastique lorsqu’on s’aperçoit que le nouveau-né a le pouvoir de voler… On peut comprendre qu’après plusieurs films hors-normes, qui n’ont pas rencontré le succès, Ozon ait souhaité revenir sur une route plus balisée, avec Potiche. Toutefois, en 2007, il expliquait sa démarche au micro d’AlloCiné : "Pour moi, ce qui est important, ce n'est pas que le film ait du succès, mais qu'il soit remboursé, pour pouvoir faire celui d'après. Certains films ont été des bides énormes à leur sortie et au final sont des chefs-d'oeuvre qui passent le temps. Moi ce qui m'intéresse, c'est plus le passage du temps que le résultat présent."

 

La bande-annonce de Ricky

 

Précédente Suivante
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

A voir aussi

Voir les commentaires

Commentaires

  • Brad Shaw

    Erreur. Ce n'est pas Fanny Ardant qui dit "Te regarder est à la fois une joie et une souffrance" à Catherine Deneuve. Mais Deneuve qui le dit à Virginie Ledoyen.

  • AlloCine

    Bien vu, c'est corrigé ! Toutes ces femmes, forcément, ça rend confus... (même si on aperçoit Fanny Ardant à ce moment du film)

  • chips493

    L'homosexualité est vraiment un thème archi récurrent dans ses films, et c'est ce qui m'a longtemps rendu perplexe.

  • DanyNiksha16

    Ce film m'interre vraiment. Dès la première vision du premier trailer, j'ai eu cette sensation que j'allais aimé le film. après tout, je verrais ce que j'en aurais pensé quand je l'aurais vu. A part cela, merci pour ce beau dossier Allocine!

  • heathledgerdu62

    TRES BON DOSSIER

  • CINEFRANCKY

    Encore un qui a oublié d'apprendre à écrire et à donner du rythme à ses propos pompés on ne sait où. Article insupportable de bêtise et d'amateurisme. Et en plus, comme toujours, des erreurs, des approximations et un sens de l'analyse aux abonnés absents. Bref de la merde ! La nullité n'est pas une fin en soi...

  • LAMAURICE

    Juste un détail, la campagne Présidentielle de Jospin était en 1995 et non en 1997. A-t-il attendu 2 ans pour le finir ? Et comment le voir ?

Top Bandes-annonces
Toutes les bandes-annonces
Toutes les actus Ciné
Joker, Batman, Magneto... Quels sont leurs noms à l'étranger ?
Joker, Batman, Magneto... Quels sont leurs noms à l'étranger ?
Tweet  
 
Shining en Blu-Ray : le classique de Kubrick en version longue
Shining en Blu-Ray : le classique de Kubrick en version longue
Tweet  
 
Bande-annonce Shaun le mouton 2 : rencontre du 3ème type pour les animaux de la ferme
Bande-annonce Shaun le mouton 2 : rencontre du 3ème type pour les animaux de la ferme Vidéo sponsorisée
Tweet  
 
Toutes les actus cinéma
Films prochainement au cinéma
  1. J'accuse

    De Roman Polanski
    J-28

    Bande-annonce
  2. Hors Normes J-7
  3. Terminator: Dark Fate J-7
  4. La Reine des neiges 2 J-35
  5. Retour à Zombieland J-14
  6. La Belle époque J-21
  7. Mon chien Stupide J-14
  8. Debout sur la montagne J-14
  9. Le Meilleur reste à venir J-49
  10. Star Wars: L'Ascension de Skywalker J-63
Les films à venir les plus consultés