Le cinéma : un sacré bon plan(-séquence) !
mardi 15 mars 2011 - 05h00

A l'occasion de la sortie du film fantastique uruguayen "The Silent House", tourné en temps réel sur 78 minutes, focus sur quelques plans séquences célèbres du septième art. A lire d'une traite ! (Dossier réalisé par Clément Cuyer)

Précédente Suivante
9 / 17

 

Le bon plan

Le plan-séquence, c'est la marque de fabrique de Gus Van Sant et de sa caméra hyper-mobile. S'il l'avait déjà pratiqué dans Gerry, sa meilleure illustration en est Elephant, Palme d'Or en 2003, dans lequel le cinéaste utilise le plan-séquence pour accentuer l'idée du temps réel qui passe, d'un temps compté avant la terrible tuerie, un temps parfois même distendu par les ralentis. Gus Van Sant filme ses personnages de dos la plupart du temps, déambulant dans les couloirs de l'université, et ne coupe le plan que pour changer de point de vue et ainsi rendre compte des multiples trajectoires qui vont s'entrecroiser jusqu'à la scène finale. Le choix technique s'allie ici à un véritable dispositif dramatique (une narration éclatée qui décrit le parcours de différents personnages) et esthétique (le travelling avant suivant le personnage de dos, ou la voiture en plongée, rappellent les jeux vidéos). Un des plans-séquences mémorables est celui accompagné par la Sonate au Clair de lune de Beethoven. On y découvre Nathan et Carrie, un couple qui finira tué dans la chambre froide de l'université. La séquence de six minutes est en réalité parfaitement scindée en deux plans-séquences de trois minutes, l'un à l'extérieur, l'autre à l'intérieur de l'université. La coupe a beau être visible, elle s'oublie tant le dispositif est identique d'un plan à l'autre.

 

 

Précédente Suivante

A voir aussi

Voir les commentaires

Commentaires

  • DBZ

    Bon dossier, mais handicapé par l'absence de Children of men !

  • Rafik Wagi

    Spielberg et la guerre des monde, plan sequence incroyable sur la route

  • erwan-r-one

    y'a aussi Antonioni avec Profession Reporter

  • TimYep

    Avoir oublié "Psychose" et les "Fils de l'homme" est tout simplement scandaleux...franchement les thèmes des dossiers sont souvent sympa mais les équipes d'Allociné devraient bosser un peu plus dessus. Petit coup de gueule de la journée !

  • Eva0501

    Qu'on m'éclaire sur Psychose, parce que j'ai du mal à me souvenir de plans qui durent plus de trente secondes...

  • Mougush

    Dossier très sympa. Par contre j'avoue qu'avoir oublié "Les fils de l'homme", c'est pas cool... une MAJ s'impose nan ?

  • TheOneTwoFree

    Dommage pour kubrick et l'invention de la Steadycam pour Shining...

  • Vincent Seznec

    évidemment, kubrick maitre du steadycam =)

  • Raoul B.

    Le plan séquence de Snake Eyes est plus que l'ouverture du film car toute l'intrigue du film va ensuite tourner autour de l'analyse des 13 minutes, une petite leçon de cinéma, on se demande même si le film n'est pas venu d'abord de ce postulat !!
    Le générique de fin est lui aussi un plan séquence qui en plus fini par une explication/clin d'oeil au nom du film

  • Jay V.

    Et l'excellent plan séquence de Death Sentence sur la parking lors de la poursuite ??

  • TimYep

    @Mougush - Si ma mémoire est bonne, le plan séquence dans Psychose débute après le meurtre dans la salle de bain : la caméra part du visage de la victime, glisse vers la chambre et passe par la fenêtre ou le spectateur aperçoit la fameuse maison de Bates.

  • Jay12williams

    Les fils de l'homme!!!!!!!

  • doctor-gonzo

    Dommage d'avoir complètement oublié "the circle", film lui aussi tourné en 1 seul plan séquence (coupé à un seul endroit lors d'un flash back). sinon ben dommage aussi pour "les fils de l'homme", "death sentence", "reviens-moi", "schizophenia" (qui a influencé plusieurs réalisateurs dont Gaspard Noé) et les films de Béla Tarr, réalisateur qui lui aussi est un modèle pour plusieurs (Gus Van Sant...). Dommage pour ces films qui méritent qu'on les site au moins pour leurs plans séquences

  • Downy

    Et les films de Jim Jarmusch les gars ?

  • Vincent D.

    Il manque le début de Strange days et la séquence de vélo avec Dany dans Shining, mais sinon, ce reportage est très intéressant, surtout pour l'aspect évolution à travers le temps.

  • zerepl

    Un trés jolie plan séquence au début du film de SF Serenity où le capitaine traverse le vaisseau spatial de part en part en un seul plan.

  • Thomas

    Autres oublis : le plan séquence signé John Woo de "A toute épreuve" (dans l’hôpital)

    La scène du parking dans Death sentence

  • Stratosphere

    "... aux impressionnants plans des Fils de l'homme d'Alfonso Cuarón." A priori, il n'y a qu'un fils dans ce film à moins que l'auteur de cet article n'ait cru qu'il s'agissait d'un film de couturière !

  • austerlitzaegnor

    @Stratosphere: Non c'est bien "Les fils de l'homme" en français et si erreur il y a c'est sur "de l'homme" qui devrait être "des hommes" et pas sur "les fils" puisque le titre original est "Children of men" (si on chipote vraiment le titre devrait être "Les enfants des hommes"). Bref vérifie ce que tu t'apprêtes à écrire...

  • guigui17du66

    super dossier

  • david-unik

    Comme dans tintin au tibet

  • golbos

    Votre définition du plan-séquence est fausse et apparemment "pompée" sur Wikipédia.....(no comment). Un plan-séquence n'est pas une scène filmée en un seul plan mais comme son nom l'indique, c'est une séquence filmée en un seul plan, c'est-à-dire une série de scènes formant une action dramatique complète et autonome (donc avec un début et une fin). D'où la très grande difficulté de faire un plan séquence. Cependant, par extension et par commodité, on appelle actuellement "plan-séquence" de très long plan qui concentre l'essentiel de l'action d'une scène. Donc votre dossier est juste selon l'acception actuelle du terme,mais il aurait été plus juste d'expliquer le véritable sens du terme et que la plupart des plans que l'on nomme "plans-séquences" ne respectent pas en réalité la définition originelle. Ainsi les plans de Snake Eyes, des Fils de l'homme ne sont pas en réalité des plans-séquences, puisque dans chacun de ces films la fin de l'action est traitée dans un autre plan. Aujourd'hui ce type de plan est souvent utilisé pour introduire une séquence (Tarantino, Scorsese,...) ou intensifier une action (To, De Palma,...).

  • golbos

    A propos de "Children of men". Il est clair que c'est une grave erreur de la part d'Allociné de l'avoir oublié, puisque Cuaron a conçu quatre "plans-séquences" de style différents (steadycam en lent traveling à l'ouverture, caméra fixe pivotant sur son axe, steadycam tournant autour d'une action fixe, et enfin caméra à l'épaule). Tous ces plans techniquement et artistiquement très impressionnant. Pour info, le titre s'inspire évidemment des Evangiles dans lesquels, le Christ est dit "Le fils de l'homme", celui quiva sauver l'humanité. Pour son roman (dont s'inspire le film) P.D. James donc transformé "Child of Man" en "Children of men".

  • guglu

    Un des maîtres du plan séquence : Robert Altman
    Extraordinaire plan séquence d'ouverture dans The Player

  • LeMartien

    fils de l'homme / children of men, star wars / guerre des étoiles, meme combat

  • LeMartien

    il manque quand même Robert Zemeckis et son plan séquence de fou qui se termine par la caméra qui sort d'un miroir dans CONTACT !!!!

  • Ginorio

    extraordinaire le plan séquence asiatique de Prachya Pinkaew. une scène de combat d'anthologie

  • samraimifan

    très bon Old boy, c'est vrai qu'il y en a un paquet de film aces des plans séquence, mention spé a Funny Games, oublié dans le dossier mais bien présent dans nos esprits

  • dantesnake

    Hé les gars jamais vous mettez Les fils de l'homme ? Il y a quand même plusieurs plan séquence d'au moins 10 min chacun et celui de la fin en fait peut etre 15... Vous êtes payé si vous énoncez certains films par rapport à d'autres ?

  • Argentinou

    Quid de "Dans ses yeux" ?

  • thacdcrocks

    La partie sur Hitchcock est tout à fait pertinente, ne serait-ce que pour cela, La Corde mérite sans doute plus d'estime qu'Hitchcock lui-même lui en accordait.

  • actanonverba

    bon dossier mais il aurai du aussi mettre le lond plan sequence de pulp fiction ou tarantino film samuel l jackson et john travolte dans les couloir et leur discussion CA SAI UN PLAN SEQUENCE

  • Dannoral

    je confirme que ceux des fils de l'homme (nombreux) et celui de reviens-moi sont énormes ! ainsi que celui de l'impasse, des petits mouchoirs...

  • Mood-for-love

    il manque les plans sequences de Shinning lorsqu'il suit le ptit dans les couloirs avec son stead cam

  • pingu-6

    Peut-être que celui qui suit Danny Lloyd dans Shining, ainsi que celui des Affranchis sont trop populaires pour mériter d'être mis en lumière. A noter un excellent plan-séquence (techniquement et narrativement parlant) dans Le Quattro Volte de Michelangelo Frammartino...

  • Krokodebil

    Excellent mais pour de Palma j'aurais choisi Carie et son plan séquence énormissime de la scène de Bal plutôt que cette bouse de Bucher des vanités.
    Et où est Kubrick ?

  • Krokodebil

    "Techniquement, je ne crois pas que pour Old Boy et Breaking News, on puisse parler de plans-séquences. Malgré la longueur des plans, ils ne couvrent pas l'intégralité de la scène ni de l'action. C'est pour ça qu'on différencie plan-long et plan-séquence il me semble (Christian Metz, ça vous dit quelque chose ?)."

    Oh ça va les chipotages sémiologiques. Metz c'est une prise de tête imbuvable, même Deleuze à côté t'as l'impression de lire un magazine.
    Le plan d'ouverture de Breaking News est tellement long et technique qu'il constitue en soi une unité narrative : celle qui place l'action dans un cadre spatio temporel et qui décrit des mouvements alambiqués faisant clairement écho à la suite du film.

  • pierrox

    Ce n'est pas un article exhaustif, mais il en existe bien d'autres. Dans "Dans ses yeux", il y en a un assez impressionant - aidé numériquement - qui commence en survol du stage de foot de Buenos Aires et se termine en gros plan sur le terrain après une poursuite dans les couloirs.
    En France, il en existe un plutôt notable, c'est un court métrage de Jean Rouch dans Paris Vu Par (une coupe cachée dans un ascenseur) qui raconte en un peu moins de 20mn comment une jeune fille voudrait changer sa vie puis prend peur lorsqu'on lui offre cette chance.

  • oZef

    j adore

  • wondawom

    On ne parle pas du magnifique, ô grandiose plan séquence de fin, de "Proffesion: reporter"! Somptueux travelling arrière qui m'a fait frissonner tant la technique est belle et bien réalisée!
    Et Kubrick?! M'enfin! ^^
    Ou bien celui de "Sixième sens", la scène du restaurant.
    Et j'en passe et des meilleurs!
    Merci en tout cas, il y en a que je ne connaissais pas, comme celui de 1927, le premier!

  • wondawom

    Profession*

  • wondawom

    Même le court de Cuaron dans "Paris je t'aime" en est un! ^^

  • BDboY

    je savais pas que les Affranchis était un film Allemand ^^

  • Wolvy .

    Sans oublier, concernant "le plan-séquence à la française", ceux de La Môme. Notamment le superbe plan-séquence de la mort de Marcel Cerdan, réalisé à la perfection par notre ami Dahan. Une véritable leçon de mise en scène ! A noter celui de Breaking News est également l'un des plus efficace, Johnnie To (sans mot dire) présentant ainsi ses personnages principaux et les bases de l'histoire qu'il va nous raconter. Un must - et sans trucage svp !

  • Matth75

    Content de voir que beaucoup d'internautes connaissent les Fils de l'Homme et revendiquent la place dans ce dossier !

  • thibolide

    très bon dossier mais c'est clair qu'oublier soy cuba n'est pas digne... 2 plans séquences des plus virtuoses de l'histoire, c'est dur à zapper tout de même!

  • christouf74

    évidemment fabuleux le plan-séquence de Kill Bill vol.1

  • LilSushi

    Ah ouiii je l'attendais pour l'Honneur Du Dragon ! Je l'ai regardé quand j'avais 14ans et ce plan-séquence (merci de m'avoir appris ce terme, je ne le savais pas) m'a bouleversé ! La caméra qui ne se coupe pas pendant toute la montée de l'immeuble, wouaaah je l'ai revu plein de fois !

  • johankata

    juste pour dire que kubrick n'est pas le premier a utiliser la stéady cam pour les plan séquence de shinning mais que c'est carpenter pour le début (et tout le film) de Halloween.

  • KamYam

    Pour moi, il manque deux plans sequences tres important; celui de John Woo dans a toute epreuve avec la fusillade dans l'hopital et celui de Predictions d'Alex Proyas avec le crash de l'avion, ce dernier ne dure que 3 min mais il est tres impressionnant

  • kokekoke01

    Il manque également "Atonement" de Joe Wright...

  • gojecki

    je sait que la référence est pas top mais question technique et direction des acteurs, la scéne final du Luky Luke est asser impréssionante.

  • zarathou

    ah ben c'est pas du tout dégueu ce dossier, comme un bol d'air frais

  • Max1303

    Super dossier ! Et je suis d'accord avec Nero93140, les deux plans-séquences m'ayant le plus marqué sont celui d'Old-Boy et le celui des Fils de l'Homme.

  • nadrien

    Dans les plans séquences les plus récents, celui de The Green Hornet est aussi incroyable.

  • Matth75

    J'en reviens pas, vous n'avez pas mis Children of Men d'Alfonso Cuarón... Alors que tout le film est basé là dessus.

  • FeHaus

    Seule petite erreur : "L'arche russe" n'a jamais reçu la Palme d'or. Il était juste en compétition à Cannes.

  • edwardwoodjr

    Le dossier est bien mais il en manque deux qui m'ont marqué : Children of Men bien sûr et Scream...

  • Aladdyen

    children of men est le grand absent ! il y egalement le plan sequence de mystic river ! mais bon, chipotons pas, magbifique dossier !!!

  • Spike63

    Il n'y a pas que le cinéma qui donne dans le plan séquence effarant. Les X-Files l'ont aussi utilisé dans le 3ème épisode de la saison 6, "Triangle". L'épisode est composé de 3 à 4 plans séquences de 10 à 15 minutes chacun.

  • robin L.

    On peut aussi parler de celui des Petits Mouchoirs. Car j'ai été assez impressionné en le voyant, par ses variations dans les façons de mouvoir la caméra, et son final choc.

  • koraysamourai

    Techniquement, je ne crois pas que pour Old Boy et Breaking News, on puisse parler de plans-séquences. Malgré la longueur des plans, ils ne couvrent pas l'intégralité de la scène ni de l'action. C'est pour ça qu'on différencie plan-long et plan-séquence il me semble (Christian Metz, ça vous dit quelque chose ?).

  • Arkash9

    Un gros coup de gueule !
    Un des fils majeurs a plans séquence reste "Les Fils de l'Homme". Des plans réalisés avec maestria. Splendides.
    On pourrait aussi noter ceux de Carancho ou celui de Dans ses Yeux.
    Et une petite mention a celui d'introduction des Petits Mouchoirs qui pour une production française gère bien.
    Pour finir, une autre petite pensée pour ceux de Black Swan (et pour les victimes de la catastrophe de Pompeï).

  • KIDICARUS

    Tres interessant.
    Mais déçu, y a meme pas un Jackie Chan.

  • dobiboz

    Génial ! mais il manque LE plan séquence de Joe wright dans "Reviens-moi"

  • Yoan Gueperoux

    Et Gaspard noé ?

  • Yoan Gueperoux

    OK, j'ai rien dit !!!!

  • Vincent Galiano

    Excellent dossier!

  • Maxime Rignol

    Celui de la soif du mal reste le meilleur ! :)

  • jerem11

    Bon dossier, mais le plan séquence de dans ses yeux était vraiment énorme, il aurait mérité. Ceux de Tarantino et fincher sont aussi excellents

Top Bandes-annonces
Toutes les bandes-annonces
Toutes les actus Ciné
Quand Kit "Jon Snow" Harington passe un casting avec... le dragon Krokmou
Quand Kit "Jon Snow" Harington passe un casting avec... le dragon Krokmou
Tweet  
 
Roma, Gravity, Les Fils de l'homme... les plus beaux plans du cinéma d'Alfonso Cuarón
Roma, Gravity, Les Fils de l'homme... les plus beaux plans du cinéma d'Alfonso Cuarón
Tweet  
 
Bienvenue à Marwen : Steve Carell touchant dans la bande-annonce du film de Zemeckis
Bienvenue à Marwen : Steve Carell touchant dans la bande-annonce du film de Zemeckis Vidéo sponsorisée
Tweet  
 
Toutes les actus cinéma
Films prochainement au cinéma
  1. L'Empereur de Paris

    De Jean-François Richet
    J-5

    Bande-annonce
  2. Le Retour de Mary Poppins J-5
  3. Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu ? J-47
  4. Aquaman J-5
  5. Avengers: Endgame J-131
  6. Edmond J-26
  7. Undercover - Une histoire vraie J-19
  8. Nicky Larson et le parfum de Cupidon J-54
  9. Mia et le Lion Blanc J-12
  10. Glass J-33
Les films à venir les plus consultés