De "Dallas" à... "Dallas", une histoire du soap
lundi 11 juin 2012 - 00h30

Le soap télévisé est aussi ancien que la télévision elle-même. Créé pour la radio, il a été transféré sur ce nouveau média à sa naissance. Ce dossier se propose d’en dresser une histoire, en s’interrogeant sur ce qui peut le définir et en examinant les différentes formes qu’il a prises au fil du temps - Dossier réalisé par Sullivan Le Postec.

Précédente Suivante
4 / 8

Au début des années 90, la débauche d’argent des grands soaps de soirée de la décennie précédente a fini par se démoder. Mais le soap de prime-time va connaître une nouvelle jeunesse grâce à l’arrivée d’un quatrième network, la Fox, né dans la deuxième moitié des années 80. La Fox s’intéresse au public jeune. Elle décide de lancer un soap adolescent aux héros lycéens, Beverly Hills, diffusé pour la première fois en octobre 1990.

Si le teen soap va autant se développer dans les années qui vont suivre, jusqu’à aujourd’hui, c’est parce qu’il est presque une évidence : l’adolescent est le personnage idéal pour une fiction axée sur l’émotion qui a besoin de tempêtes de sentiments complexes et contradictoires pour nourrir ses intrigues. Ce rajeunissement rencontre aussi une époque fascinée par la youth culture.

La distribution de la toute première saison de Beverly Hills

 

En se situant dans le luxueux code postal de ce quartier huppé de Los Angeles, la série se met dans les pas de la plupart des soaps de la décennie précédente : ses personnages, ayant de l’argent à ne plus savoir qu’en faire, peuvent se permettre de passer leurs journées à ne s’occuper que de leurs haines et passions. Cela dit, Beverly Hills reste à l’époque assez sobre, très loin de ce qu’est Gossip Girl aujourd’hui.


Le soap ado n’a pas été un succès immédiat. C’est la diffusion d’épisodes estivaux pendant l’été entre la première et la deuxième saison, alors que les autres Networks ne programmaient que des rediffusions, qui en fait un gros succès.

En 1994, la chaîne cherche à développer une série qui pourrait accompagner Beverly Hills sur sa grille. Ce sera La Vie à cinq, l’histoire de cinq frères et sœurs orphelins. Ses audiences sont d’abord faibles. La série est tenue à bout de bras par son noyau de fans et la critique (elle remporte le Golden Globe du meilleur drama au milieu de sa deuxième saison en 1996), ce qui lui permettra de devenir sur le tard un petit succès.

Amy Lippman et Christopher Keyser, les créateurs de La Vie à cinq, vont intensifier l’aspect social du soap, qui permet d’aborder de grands sujets de société. Leur série s’est peu à peu structurée autour d’une grande crise par saison qui touchait l’un des personnages principaux : le mariage raté de Charlie en saison 2 qui mettait en valeur sa peur de l’engagement et des responsabilités, l’alcoolisme de Bailey en saison 3, Julia battue par son petit ami en saison 4. Des problématiques souvent sujets d’un épisode unique auparavant, et à qui le soap permet d’insuffler de la profondeur et de la subtilité par un traitement sur la durée.

Le luxe et le dépaysement de séries à la Beverly Hills donne souvent lieu à des gros succès commerciaux. D’un autre côté, le réalisme social et émotionnel que veulent atteindre d’autres programmes comme La Vie à cinq en fait des pépites célébrées par la critique, mais aux audiences anémiques... Cette dichotomie, qui remonte donc aux origines du soap ado, ne va faire que s’accentuer...

Angela Chase face à Jordan Catalano : Angela, 15 ans a lancé les carrières de Claire Danes et Jared Leto


En même temps que La Vie à cinq, apparaît My so-called life / Angela, 15 ans. La série de Winnie Holzman est le chef d’œuvre du genre, de par son incroyable sensibilité et son sens de la psychologie. Mais elle ne compte que 19 (merveilleux) épisodes, devenus cultes notamment grâce à des rediffusions sur MTV. Quelques années plus tard, Freaks and Geeks a connu le même destin.

Le genre aurait pu décliner à mesure que la Fox montait en puissance et élargissait son public cible, mais il connut au contraire un développement important avec la création de WB, devenue par la suite CW après sa fusion avec UPN.


Là où la Fox, à ses débuts, ciblait les adolescents parmi d’autres, WB puis CW en firent leur cible unique, ce qui donna lieu à la création d’un grand nombre d’autres teen soaps au fil des années : Dawson, Newport Beach, Les Frères Scott, Gossip Girl, et même une suite de la série par qui tout avait commencé, 90210...

Le traitement adolescent du soap opera a par ailleurs aussi ouvert la voie à des versions teen d’autres genres : du fantastique (Buffy contre les vampires) au film noir (Veronica Mars). De la même manière, les soaps quotidiens, sous l’influence de ces séries, ont eux aussi intégré beaucoup plus de personnages adolescents à partir de la fin des années 90, particulièrement pendant les périodes de vacances scolaires.

Plus de vingt ans après son apparition, le succès du teen soap ne se dément pas : il s’est ancré dans la culture télévisuelle contemporaine.

Précédente Suivante

A voir aussi

Voir les commentaires

Commentaires

  • heathledgerdu62

    excellents séries qui ont marquées des décennies !!!!

  • chips493

    Enfin un dossier réaliste et pragmatique qui remet le soap, systématiquement hué par la communauté d'allociné, à sa place.

  • Pierre M.

    Dawson: toute mon adolescence! ^^

  • Riot-Boy

    Dossier génial ... Mais personne n'a cité MELROSE PLACE qui est pourtant un spin-off de Beverly Hills qui à engendré 90210 et Melrose Place 2.0 ? Et qui a aussi vu la grande Marcia Cross et Doug Savant rebondir dans Desperate Housewives :D .

  • marieptitereveuse

    Sympa, ce dossier. On apprend pas mal de choses! Concernant les telenovelas d'Amérique du Sud, les chaînes locales de l'île de la Réunion ne cessent d'en diffuser. C'est TRES mal joué, très mal doublé, et mal filmé. Je ne recommande en aucun cas.

  • kodiak38

    J'ai la vague impression que cette histoire sent le savon.

  • seke

    Enfin un dossier "objectif" et détaillé concernant les "soap-operas". C'est étonnant comment en France, ces soaps trainent une mauvaise frolant la caricature alors qu'ils sont bien plus profond et travaillés qu'on ne le croit. Il n'y a qu'a voir DALLAS qui a juste révolutionné le paysage audiovisuel (et non les 24, LOST ou j'en passe). D'ailleurs ce n'est pas pour rien que beaucoup de séries des années 2000 meme "moins meanstream" utilisent beaucoup de codes du soap-opera. Hate de voir la suite de DALLAS (et oui ce n'est pas un remake ou reboot mais bel et bien la suite). Concernant les telenovelas (je sais de quoi je parle, je vis au Mexique depuis 3 ans presque), elles n'en sont pas moins inintéressantes. D'ailleurs leur jeu d'acteurs est largement supérieur a celui des francais et les themes abordés sont loin d'etre ultra-conservateurs (ca parle d'homosexualité, d'inceste, violences, émancipation des femmes, drogues, sexe, etc...). D'ailleurs certains ne le savent pas mais il y a une actrice fancaise archi-connue au Mexique jouant dans des Novelas (dont TERESA qui fut un énorme succes), il s'agit d'Angélique Boyer

  • grouzniak

    tres bon dossier, mais je suis étonné que vous n ayez pas parler de toute la grande saga de AB avec hellen et le garçon le miel et les abey etc... et meme tous les cross over fait entre les séries. Ca a quand meme été une révolution télévisuel en france

  • Alejoo

    Newport Beach est une série de la Fox, pas de la WB ou UPN...

  • Krakinet

    Avec bcp de retard, je viens de prendre connaissance du dossier. Et j'ai envie de dire ENFIN un article "intelligent" et sans préjugé. En France, le soap traine une très mauvaise réputation, pourtant plusieurs de ses séries ont révolutionné la télévision. En premier lieu Dallas qui popularisa le cliffangher en fin d'épisode. Quand à sa petite soeur, Cote Ouest, qui est aux yeux de bcp de critiques, en terme de qualité, le meilleur prime-time soap, on se dit qu'avant Wisteria Lane, les Desperate Housewives étaient à Knots Landing. Bref, c'est appréciable de lire ce genre de dossiers.

Toutes les actus Ciné
Saurez-vous reconnaître ces emblèmes ?
Saurez-vous reconnaître ces emblèmes ?
Tweet  
 
Box-office US : Hunger Games 3 meilleur démarrage de 2014
Box-office US : Hunger Games 3 meilleur démarrage de 2014
Tweet  
 
Toutes les actus cinéma
Films prochainement au cinéma
  1. Astérix - Le Domaine des Dieux

    De Louis Clichy
    J-2

    Bande-annonce
  2. The Search J-2
  3. Paddington J-9
  4. Le Hobbit : la Bataille des Cinq Armées J-16
  5. La French J-9
  6. Secret d'état J-2
  7. Cinquante Nuances de Grey J-79
  8. Night Call J-2
  9. Divergente 2 : l’insurrection J-114
  10. Loin des hommes J-51
Les films à venir les plus consultés

avec

Toute l'actualité
  • 23-11-2014

    VIDEOS. Les sifflets contre Juppé condamnés par les ténors de l'UMP

  • 23-11-2014

    VIDEOS. Présidentielle en Tunisie : Essebsi devrait retrouver Marzouki au 2e tour

  • 23-11-2014

    VIDEO. Boulogne-Billancourt : il tue sa femme malade à l'hôpital et se suicide

  • 23-11-2014

    VIDEO. Paris : NKM veut que tous les magasins puissent ouvrir le dimanche

  • 23-11-2014

    VIDEOS. Bruno Le Maire : «Je pense que je vais être élu président de l'UMP»

Toute l'actualité sur www.leparisien.fr