Le meilleur de Tony Scott en 7 films !
lundi 20 août 2012 - 18h30

Avec la disparition tragique de Tony Scott, c'est tout le cinéma de pur divertissement qui est en deuil. Des "Prédateurs" à "Unstoppable", ce réalisateur nous a offert durant ces trois dernières décennies quelques blockbusters et bijoux de séries B dont ces sept films tout simplement incontournables. (Dossier réalisé par G.M.)

Précédente Suivante
1 / 7

 

De quoi ça parle ?
Miriam, une femme-vampire née en Egypte il y a 4000 ans, possède le don de l'immortalité et de la jeunesse. Elle vit depuis 300 ans à New York avec son compagnon. Or, ce dernier est frappé d'un processus accéléré de vieillissement. Pour tenter de le sauver, Miriam jette son dévolu sur la séduisante Sarah, docteur spécialiste des mécanismes du vieillissement...

Tout sur le film

Pourquoi le revoir ?

Mal accueilli à sa sortie par la critique et le public (surtout aux Etats-Unis), Les Prédateurs s'est bâti au fil des années une réputation de film culte, mélangeant vampirisme, amour saphique et atmosphère gothique. Ici, Tony Scott a fortement imprimé son film de la griffe du milieu duquel il vient : la publicité, ce qui à l'époque était encore peu fréquent.

 

 

La séquence culte...

Lorsque Sarah (Susan Sarandon) renverse maladroitement du vin sur son tee-shirt blanc et qu'elle se dévêtit devant Miriam (Catherine Deneuve), son hôte qui la dévore du regard. S'en suit une scène où se mêlent corps à corps torride et acte de vampirisme. Trouble et glauque à la fois... Susan Sarandon reviendra longuement sur cette séquence dans le documentaire The Celluloid Closet (1996), consacré à l'homosexualité et à sa vision à travers le cinéma hollywoodien.

La petite anecdote en plus...

A l'origine, le premier choix du producteur Richard Shepherd pour la réalisation était Alan Parker, encore auréolé par le succès de Fame et Pink Floyd - The Wall. Mais le cinéaste réussit à convaincre l'homme d'affaires d'engager un jeune premier, Tony Scott, qui avait alors fait ses armes dans le monde de la publicité.

 

Précédente Suivante

A voir aussi

Voir les commentaires

Commentaires

  • x-doll

    Man On Fire en 7éme position! Ya un malaise!

  • SPASMadness

    Euh c'est un classement chronologique hein ^^

  • El-Koala

    Man on Fire j'avais adoré. USS Alabam était exceptionnel aussi. Par contre, Top Gun, jamais accroché...

  • x-doll

    @SPASMadness: Euh bien percuté!

  • spielbergismygod

    Y a un malaise ouaip...spy game n'est pas dedans...sic

  • El Wray

    "True Romance", sans hésitation le meilleur de sa filmo. Une merveille.

  • raft30

    Perso je n'aurais pas mis Jour de tonnerre mais j'aurais placé Spy Game dans cette liste.

  • denox

    SPy games est un super film qui mérite sa place,d'ailleur cest son meilleur film pour moi.
    acteurs,musiques,ambiance...

  • denox

    Ils ont oublies "deja vu" aussi

  • allegra8

    ben tous sont excellents, il y déjà vu aussi... enfin je crois que celui qui m'a le plus marqué c'est Top Gun...bisous

  • El Wray

    TRUE ROMANCE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ^^

  • Hamza Bena

    Domino

  • dardardurdur

    Tony Scott : un fasciste incapable de réaliser un bon film.

  • Alexandre D?cade

    Perso j'aurais remplacé "Ennemi d'état" par "Le Dernier Samaritain", un classique du buddy movie jubilatoire écrit par Shane Black :oP

  • woll41

    @ dardardurdur: ouais ouais ... et mon grand père c'est le pape... qu'est ce qu'il faut pas lire...

  • Montana-5993

    J'adorais ce réalisateur. Je n'ai pas vus tous ses films mais tout ce que j'ai vus me sont restés en mémoire. C'est vraiment une grande perte. Mon film préférés était True Romance avec Man on fire. Il en manque quand même de ses films comme Déjà vu ou Spy Game.

  • dardardurdur

    @ woll41 :
    Top gun : la création du concept du blockbuster américain entraîne une standardisation des films hollywoodien normalisé pour un public d'ado et fout au chomage un paquet de studio et de réalisateur indépendant dans les années qui vont suivre.
    Man on fire : Déchéance politique complète, prône la prise des armes et la création de milices, encense un homme qui tue pour faire sa propre justice. Pro américanisme habituel à Tony Scott...
    Déjà vu : Le pire de tous, l'anti minority report : Tout est bon pour se protéger du terrorrisme. Véritable propagande pro Patriot Act. Si un fou prétend découvrir un gène de la violence un jour Tony Scott aura déjà encouragé son public à accepter la mise en prison de tout les gens potentiellement violent.

    Jamais aucune remise en question dans ses films...
    Et au niveau de la forme, c'est une horreur : des montages plus gerbant que ceux de Nolan, des colorimétries de très mauvais goût...

  • LoOnY-7

    Merde mais ta gueule dardardurdur même si tu l'aime pas tu ferme t'a gueule y a pas trois jours qu'il est mort sale tête de nœud tu parle de lui mais t'es qu'un abrutie qui s’énerve devant son clavier et t'es qu'un jaloux parce que si tu crève des deux c'est lui qui manquera pas toi

  • Sarvan

    DarDarDurDur : Un gros frustré de la vie, encore...
    Alors oui il y a du pro américanisme dans les films de Scott, mais c'est comme ça dans TOUS les films américains quasiment, les films/séries avec des aliens, des terroristes, des catastrophes naturelles, des films militaires, bref, toutes les choses se passent toujours en Amérique, donc si on suit ta super façon de penser (ironie inside) absolument tous les films sont des grosses bouzes ayant détruit les petits studios avec des petits moyens, tiens ça me rappel pas mal d'autre industries ça aussi..
    Tu peux rester dans ta grotte et bougonner tant que tu voudras DarDar, mais sâches que ta façons d'exposer ton point de vue ne vaut guère mieux que le pitoyable pro américanisme que tu vois, ils est omniprésent et pour savourer ses films ainsi que ceux des autres réalisateurs, il faut ignorer cet aspect.
    Je pense que tu fais partie de ce genre de puristes, qui n'aiment pas ce que les autres aiment et qui vois le négatif partout.

  • dardardurdur

    Lo0nY-7 > Je n'ai pas dis que j'étais content de sa mort au contraire. Mais ce n'est pas parce qu'il est mort que je dois aimer son travail.

    Sarvan > au contraire, il y a des grand réal de film de genres en ce moment : Josh Wedon avec son excellent Avengers, Sam Raimy et ses spidermans, Gareth Evans avec The Raid, Andrew Goddard avec la Cabane dans les bois... Mais il vrai que je regrette Paul Verhoeven qui reste le maître des films d'actions :)

  • Tanguy68

    Merci Tony pour ces films cultes et inoubliables !

  • Alain Leccia

    Tony Scott, tu vas nous manquer! En tout cas tes films seront toujours là pour nous divertir, nous faire fremir et nous halluciner.

  • Alain Leccia

    En tout cas, Man On Fire est à mon gout le plus magnifique car l'histoire est juste incroyablement belle et les acteurs (Denzel Washington, Dakota Fanning) jouent vraiment bien. De plus, pour lui rendre un dernier hommage, je me suis regardé ce film là hier soir et il m'a encore fais halluciner par ses plans et ses montages magnifiques, alors je penses que pour lui faire un grand homage il faudrait ressortir ce film mais aussi Top Gun etc...

  • Kill-Jay

    Au final, je n'ai pas vu beaucoup de film de Tony Scott (honte à moi !) mais "True Romance" est absolument génial !!

  • Dalzac

    @Dardar... Joss Whedon (excuse pour l'orthographe) avec son excellent Avengers? mais il n'y a pas plus vide au niveau du scénar... genre le méchant qui arrive de son trou intergalactique et qui pète tout avant de se faire buter à coups d'effets spéciaux... wah... impressionnant! Par contre quand on voit un True Romance (écrit au passage par Tarantino qui n'est pas la dernière des buses, avec des dialogues mythiques entre Walken et Hopper, un casting de malade (http://www.allocine.fr/film/fi... que peut-on dire? que le fait d'avoir fait des blockbusters genre Top Gun, Days of Thunder, Man on Fire jusqu'à Unstoppable, invalide l'oeuvre? mais combien d'écrivains (ou même de réalisateurs) ont écrit des bouses toute leur vie et ne sont connus que pour un chef d'oeuvre? énormément...
    Quant à tes commentaires, petite leçon de cinéma... Top Gun et la création du blockbuster américain... nous sommes en 1986... tu crois vraiment qu'il s'agit du premier blockbuster? (smiley face)... "Man on fire : Déchéance politique complète, prône la prise des armes et la création de milices, encense un homme qui tue pour faire sa propre justice"... ah bon? t'as pas du voir Robocop, toi... Pro américanisme habituel à Tony Scott... t'as pas du voir Independence Day ni le plus récent Battleship... "Déjà vu : Le pire de tous, l'anti minority report"... intéressant... genre aucun rapport! et Spy Game, c'est quoi? l'anti Expandables (le 2nd évidemment ;-)
    Non sérieusement... on parle de cinéma avec d'autres références que la programmation de NRJ12 ou Direct8

  • dardardurdur

    @Dalzac
    > tiens un article sympa avec une petite bibliographie pour te documenter : (bon en fait allociné censure les liens vers les autres sites mais tu pourras trouver facilement avec google. Il s'agit d'un article de l'historien du cinéma Mark Harris spécialisé dans le cinéma américain. Le jour où les films sont morts ) http://www.ecrans.fr/Top-Gun-o...
    > Quand au scénar de True Romance les situations sont totalement rocambolesques, les personnages inexistants, la construction dramatique absente
    > Et toi as tu vu Robocop ??? Le 1er est un chef d'oeuvre d'humanité, de critique de la déshumanisation des forces de police et de la main mise des entreprise sur les instances public. Sans parler des critiques habituel que fait Verhoeven envers les média et les informations. Un chef d'oeuvre...

  • Alain Leccia

    @dardardurdur: arrete tu t'enfonces tellement que j'ai l'impression que t'es déjà en australie à force de creuser! Serieux mais tu t'entends?! Ces films sont faits pour divertir, pour enlever tous les problemes pendant deux heures et plus et profiter d'images incroyables. Tony Scott c'était un entertainner, un veritbale conteur d'histoire comme on n'en connaitra jamais plus comme lui. Tout le monde est contre toi serieux, alors ferme ta g***** un instant et reflechi bon sang! Ce mec est mort, on le regrette tous et toi t'es la a dire que ce mec est nul???!! Perso, le jour où la personne la proche de toi mourra, on la critiquera tous, on la descendra pus bas que ton niveau et tu verras ce que ça fait. Je sais j'étais pas inclus dans la conversation mais tes conneries me font tellement enrager que je ne pouvais pas me retenir. Sur ce, que dieu protege la famille de Tony Scott et que celui-ci les aide à traverser cette étape.

  • Dalzac

    @Dardar, je retire ce que je disais (méchamment) tout à l'heure, d'ailleurs je vais l'effacer... La discussion s'annonce plus intéressante que prévu quand tu traitais de manière un peu péremptoire Scott de fasciste.

    J'ai un peu de temps, donc je te réponds et je me documente. Je viens de lire l'article de M. Harris que tu m'as suggéré (en anglais dans le texte if you please) et je ne vois pas vraiment pourquoi tu le cites. C'est un billet dur voire un coup de gueule plus qu'un article de fond documenté et pertinent... Bon, ainsi soit-il, il se trouve qu'aujourd'hui Hollywood est obsédé par le risque zéro et qu'ils font tout pour éviter le flop qui va coûter des millions de bons dollars bien frais (ce qui n'évite pas de se prendre les pieds dans le tapis avec John Carter, mais bon). Harris, qui n'est pas à une contradiction près, nous gratifie d'un mystérieux "Hollywood studio filmmaking, as 2010 came to its end, was at an all-time low—by which I don't mean that there are fewer really good movies than ever before (last year had its share, and so will 2011)" ou comment dire une chose et son contraire dans la même phrase, voire même parler pour ne rien dire... OK, il y a toujours de bons films, soit, donc où est le rapport avec Tony Scott et son Top Gun à l'origine du déclin d'Hollywood?

    Harris, historien, aurait du contextualiser son propos, Top Gun... 1986, la seconde présidence Reagan, la guerre froide pas encore finie, le mur pas tombé, l'Afghanistan encore occupé par les Sovietski, la "doctrine Reagan" de 1985 d’aide aux mouvements d’opposition armée aux régimes communistes récemment implantés, le changement de gouvernement en URSS (Gorbatchev remplace Tchernenko), Le pacte de Varsovie aligne sur le front Nord-Centre européen, de la Norvège à l’Allemagne de l’Ouest, 113 divisions et 24 200 tanks, alors que l’OTAN n’en a respectivement que 54 et 8 800... la mort de Simone de Beauvoir (mais ça, ça n'a rien à voir...), bref, on a besoin de montrer à tout le monde qu'on a la rage et des couilles en titane (citation du "Poulpe" de G. Nicloux pour les geeks), on a besoin d'impressionner et de faire des démonstrations de force et Hollywood est un vecteur comme un autre. As-tu déjà lu quelque chose sur les liens entre CIA et Hollywood (non je ne crois pas à Roswell)? ça pourrait t'intéresser... Et Top Gun n'en est qu'un élément parmi (tant) d'autres (Rambo, Rocky, l'Etoffe des Héros - The Right Stuff en anglais ce qui dit bien ce que ça veut dire - Star Wars, Tonnerre de Feu, Wargames, SOS Fantômes, Terminator, Apocalyse Now, Voyage au bout de l'enfer... et on pourrait en citer tellement que j'arrête là), tant d'autres disais-je qui lui sont TOUS antérieurs... Quel est donc le rapport avec ce pauvre Tony Scott en fasciste pourfendeur d'Hollywood?

    Harris aurait pu aussi écrire un article "Le jour où les restaurants sont morts" quand McDo a été créé tout en disant qu'on mange toujours bien chez Ducasse, un autre article "Le jour ou le football est mort" quand QSI a racheté le PSG mais qu'on tripote toujours bien la baballe à Ajaccio ou enfin un autre article "The day the music died", le jour de 1959 où l'avion de Buddy Holly, Richie Valens et The Big Bopper s'est écrasé... mais pour ce dernier ça avait déjà été fait... en 1972 par Don McLean dans sa chanson "American Pie"...

    Bref, voici pour la critique de la documentation... Quant à Robocop, chef d'oeuvre d'humanité... ça je vais le garder en référence car c'est juste énorme pour faire son effet dans un diner mondain :-)

  • aqwelfolie

    On le regrettera... Top gun, man on fire et ennemi d'etat resterons me préférés...

  • splissken82

    tony scott parti c'est le cinema de divertissement ki prend une baffe!!!

  • dardardurdur

    @Dalzac , tu as du tomber sur l'extrait présent sur le site de GQ, l'article complet où il éteille sa thèse est aussi dispo (j'essaye de copier le lien. Je ne promet rien :) ||www.gq.com/entertainment/movie...¤tPage=1|| ). C'est un peu long mais ça vaut le coup.

    @les fans de tony scott : désolé pour la brutalité de ma première intervention, l'engouement pour ce réalisateur que je n'aime pas (c'est mon droit :) ) me tape des fois sur le nerf. Mon but n'est pas d'entacher sa mémoire mais juste d'apporter mon avis sur un forum...

  • Dalzac

    @Dardar... dur dur...
    effectivement je suis tombé sur l'extrait de GQ et continuant mes efforts aujourd'hui je suis allé lire l'ensemble de l'article sur le site de Brand Rackley... pfff... que dire? Tout d'abord il n'a pas de thèse (à proprement parler et je suis universitaire donc je connais un peu), il continue de dire tout et son contraire, du début à la fin... je pense que ce personnage (Harris) ne vaut vraiment pas le détour... je le qualifierais volontiers de vieux réac qui a du se faire traiter de vieux con par un mec dans la queue du dernier X-Men... Ah comme c'était mieux avant bla bla bla... Prenons un exemple: Top Gun... bla bla bla et pour souligner ta non compréhension du problème (à toi Dardar), notre cher Harris nous déclare: "The man calling the shots may have been Tony Scott, but the film’s real auteurs were producers Don Simpson and Jerry Bruckheimer"... ah donc en fait le coupable n'est pas le coupable... Scott a été instrumentalisé par les producteurs... ah hum... ok... Je ne commenterai pas plus avant cet article (faussement pamphlétaire de Harris), juste pour dire que j'ai arrêté de le prendre au sérieux quand il déclare que les films sont devenus des marques (je résume), que les remake sont des marques mais que The Departed de Scorsese (on ne va quand même pas toucher à Scorsese nom de Dieu, surtout de la part d'un vieux réac) est un "bon film" car ce n'est pas une marque... impressionnant quand on sait qu'il s'agit d'un remake de Infernal Affairs d'Alan Mak et Wai Keung Lau avec Andy Lau... donc un remake qui est une marque qui n'est pas... une marque... démonstration implacable... Harris n'est clairement pas un historien, son papier ne vaut pas un clou...

    Ah oui non quand même, pour finir, vers la fin... le vrai coupable: C'EST NOUS! c'est pas Hollywood, ni les producteurs, ni ma grand-mère, ni ce pauvre Tony Scott... c'est nous les pauv' nases qui se déplacent ou pas au ciné, qui matent les films sur nos iPads ou sur notre Home Cinema... bref, c'est la faute de tout le monde et la faute de personne et surtout vice et versa... franchement du grand n'importe quoi...

  • dardardurdur

    @dalzac
    Je ne m'amuserais pas à relire l'article avant de te répondre :) , mais c'est vrai qu'il écrit ça sous la forme d'un coup de gueule. Etant sensible au sujet, j'ai vraiment apprécié son article.

    Mais pour sa défense, Tony Scott a sa part de responsabilité en acceptant son rôle "d'outil" surtout qu'il a par la suite créé sa propre société et continué dans la même voie, peut être obsédé par l'objectif de faire tourner sa boite (Ridley Scott a lui aussi à mon avis énormément baissé en qualité depuis qu'il produit ses films).
    Pour ce qui est de Departed (même si à titre personnel je préfère l'original) il faut avouer que Scorcese en véritable auteur en a fait plus qu'un remake et y a apporté sa patte et son cachet.

  • Dalzac

    @ Dardar
    Bah moi je me suis bien "amusé" à le lire... ça ne te ferait pas de mal de le faire :-) comme ça tu pourrais me répondre de manière argumentée, tu vois? Ton argument pour me dire que je ne comprends rien c'est que je n'ai pas lu tout l'article, quand je l'ai lu... c'est toi qui ne le (re)lis pas... il faut être sérieux... ou bien tu ne commences pas des discussions qui te dépassent et tu en restes à tes affirmations genre Scott fasciste et tu te prends une volée de bois vert de la part de tout le monde...
    Pour The Departed, le fait que Scorsese ait ou non apporté sa patte d'auteur n'a rien à voir avec ce que je disais... ou plutôt ce que Harris disait... remake/marque/pas marque/pas remake... genre on s'y perd... Ce n'est pas parce que "le maître" touche un remake qu'il en fait un film original...
    Et le Tony Scott qui a sa part de responsabilité en acceptant le "rôle d'outil"... c'est bon pour la psychanalyse de comptoir! on peut aussi avoir ce type d'argument pour les agressions sexuelles, genre la victime consentante... il faut arrêter de dire n'importe quoi...

  • Dalzac

    J'ai un faible pour Spy Game... j'ai trouvé ce film énorme... Pitt et Redford sont excellents et je me rappelle sortir du ciné tout chose :-)

  • grand-corps-malik

    d'accord avec ludo76: True Romance et Man on fire constituent ses meilleures films ! avec ma grosse préférence pour True Romance !!!

  • dardardurdur

    @dalzac
    Désolé de ne pas pouvoir prendre 45 minutes pour lire un article au travail.
    Tu te permets de dire que je n'argumente pas mais je ne t'ai pas vu non plus prendre le temps de répondre à la principale question qui a lancé ce débat à savoir les orientations politique douteuse des films de tony scott.
    Quand je te dis "Déjà vu : Le pire de tous, l'anti minority report : Tout est bon pour se protéger du terrorrisme. Véritable propagande pro Patriot Act. Si un fou prétend découvrir un gène de la violence un jour Tony Scott aura déjà encouragé son public à accepter la mise en prison de tout les gens potentiellement violent."
    Tu me réponds : ""Déjà vu : Le pire de tous, l'anti minority report"... intéressant... genre aucun rapport! "
    C'est bien, c'est construit ça au moins :)

    Mais tu as regardé un peu le pitch de départ de ces 2 films :
    MR : "Une société du futur a éradique le meurtre en arrétant les criminel avant qu'ils ne passent à l'acte"
    DV : "Une cellule du fbi permet de remonter dans le temps afin de trouver les preuves pour arrêter les criminel"
    Puis le film se déroule et là...
    MR : Spielberg démonte le concept montre toute les failles et les problèmes qu'un tel raisonnement peut causer
    DV : Scott fonce dans le tas et encense le concept que critiquai Spielberg : "ben non autant tuer le mec avant qu'il ne fasse quoique ce soit" : démocratie à l'américaine, bravo

  • Marvelous Bouterfa

    super film j'adore RIP Tony

  • John Pitakai

    Moi je ne suis pas son plus grand fan. Et puis je ne connais pas l'homme qu'il était. ça me fait rire tous ça car c'est à chaque fois la même chose. Quand quelqu'un meurt, on lui porte tous les louanges. J'aurais préféré qu'on les lui portait dans son vivant. On lui envoie des fleurs qui ne l'atteindront jamais : vous allez me dire que c'est le geste qui compte.

    En fait le plus triste, c'est quand les années auront passées. On ne se souviendra plus de lui. On l'aura oublié comme tant d'autres. Seuls les plus ambitieux qui nous sont contés à l'école resteront à jamais dans nos mémoires. Fort heureusement, on se souviendra de ses films. On est en train de le regretter, peut être aurions du nous intéressé plus davantage sur sa vie ? plutôt que larmoyer sur son sort ?

    Je pense qu'il faut être réaliste : Est ce que sa mort va t il changer les choses ? pas vraiment, il y a d'autres conteurs comme lui à Hollywood ; et beaucoup en stock. Vous allez me dire : "c'est horrible ce que tu dis, il est mort le pauvre !" , ahhh.... beaucoup de gens meurent tous les jours et qui n'ont aucun impact dans notre quotidien. Alors pourquoi pleurer que pour des gens qui sont très connus par la majorité des gens ? Autant pleurer pour tous les gens sur terre qui meurent chaque jour qui ont eu leur gloire dans l'ombre. C'est un peu hypocrite je trouve mais c'est une réaction normale. Je ne dis pas qu'elle est mauvaise, mais elle n'est pas dirigée intelligemment.

    Je trouve que les gens ne se rendent pas compte qu'en fait : on n'aime pas la nature de la personne, on aime son portrait que la société lui établie. On aime bien ses films et l'image que les médias lui donnent mais on fond, on ne l'a jamais connu. (Ceci dit : on peut connaitre ses oeuvres et les appréciés, et se dire, il aurait peut être été un homme comme ça)

  • Shinji99

    Hé oh, vous avez pas vu True Romance ? Alabama n'est pas une prostituée mais une call-girl. "It's a different thing you know!"

    Bref, RIP Tony Scott !

  • addison2

    Tony Scott was an amazing director, he left so many good movies behind him, he entertained so much people, we will never forget you. Without him, Tom Cruise will probably be not a star. He change the cinema in his own way.
    Rest in Peace Thank you so much Tony. Thank you.

  • heathledgerdu62

    tony scott est un excellent réalisateur top gun , les prédateurs !!!

  • alexzed

    True Romance est une pépite et l'un de mes premiers souvenirs de ciné ado

  • POuri50

    et le flic de Beverly Hills 2 ? pff ok quoi pas de citation ? il le mérite quand meme !!

  • yohanaltec

    Dommage c'était un très bon réalisateur...

  • Bourbon Kid

    Shinji99 il y a 2 mois
    Hé oh, vous avez pas vu True Romance ? Alabama n'est pas une prostituée mais une call-girl.
    -------------
    Par ailleurs, Clarence ne travaille pas dans un vidéo-club mais dans un magasin de comics et vinyles, dans une scène on voit même les néons "COMICS" derrière lui si je me souviens bien.

  • critiqueattack

    Bof, comment considérer Top Gun et jour de tonnerre comme ses meilleurs et ne pas mentionner spy game...

Top Bandes-annonces
Toutes les bandes-annonces
Toutes les actus Ciné
Le Roi Lion sur M6 : le chef-d'oeuvre de l'animation pour la 1ère fois sur une chaîne française
Le Roi Lion sur M6 : le chef-d'oeuvre de l'animation pour la 1ère fois sur une chaîne française
Tweet  
 
Dimanche soir à la télé : on mate "Le Cercle des poètes disparus" et "Assurance sur la mort"
Dimanche soir à la télé : on mate "Le Cercle des poètes disparus" et "Assurance sur la mort"
Tweet  
 
Plus forts que Fast & Furious ? Hobbs & Shaw défoncent tout dans une bande-annonce XXL !
Plus forts que Fast & Furious ? Hobbs & Shaw défoncent tout dans une bande-annonce XXL ! Vidéo sponsorisée
Tweet  
 
Toutes les actus cinéma
Films prochainement au cinéma
  1. Le Roi Lion

    De Jon Favreau
    J-1

    Bande-annonce
  2. Fast & Furious : Hobbs & Shaw J-22
  3. Wild Rose J-1
  4. Once Upon a Time… in Hollywood J-29
  5. Le Coup du siècle J-1
  6. Crawl J-8
  7. Persona non grata J-1
  8. Mulan J-253
  9. The Operative J-8
  10. Playmobil, le Film J-22
Les films à venir les plus consultés