Les essentiels de Jean-Louis Trintignant
mardi 23 octobre 2012 - 05h00

Et si c'était le plus grand acteur français ? Retour, en dix films, sur la carrière exemplaire de Jean-Louis Trintignant, à l'heure de son come-back inespéré dans "Amour" de Michael Haneke.

Précédente Suivante
2 / 10

Jean-Louis Trintignant et Vittorio Gassman dans Le Fanfaron (Solaris Distribution)

 

 

De quoi ça parle ?
Dans Rome déserte, en plein mois d'août, Bruno, au volant de sa voiture décapotable, cherche un téléphone. Il interpelle Roberto, un jeune homme à sa fenêtre, et lui demande l'autorisation de passer chez lui pour passer son coup de fil. Au moment de repartir, il propose au garçon de faire un tour avec lui. Roberto, aussi timide que Bruno est extraverti, accepte. Ainsi commence pour nos deux compères une randonnée trépidante et riches en surprises...

 

Pourquoi le (re)voir ?
Evidemment pour le tandem contrasté que forment le vibrionnant Vittorio (Gassman) et le contrit Jean-Louis (Trintignant)... Car le moteur de cette comédie -qui est aussi un beau témoignage sur l'Italie des glorieuses années 60-, ce n'est pas seulement celui de la Lancia qui nous fait voyager dans les rues de Rome (et au-delà), c'est aussi la dynamique qui s'instaure entre Bruno, beau parleur et bon vivant, et Roberto, timide étudiant en droit (dans ses bottes). D'abord agacé par le comportement de son camarade, qui cache forcément quelques fêlures, Roberto se laissera peu à peu charmer, et influencer...

 

La question du rapport à la norme reviendra souvent dans les personnages incarnés par Trintignant, à commencer par le héros du Conformiste de Bertolucci, dont on vous parle plus loin. Risi, Bertolucci... mais aussi Zurlini (Le Desert des Tartares), Comencini (La Femme du dimanche) ou Scola (La Terrasse)... Comme nombre de nos stars nationales (Deneuve, Piccoli, Delon...), Jean-Louis Trintignant a fait quelques voyages en Italie.

 

Le saviez-vous ?
Dennis Hopper reconnaît que, pour son road-movie culte Easy Rider, il a été fortement influencé par "Le Fanfaron", sorti aux Etats-Unis sous le titre... "Easy life".

 

Le regard de Jean-Louis Trintignant
"La production a cherché un acteur ressemblant à la doublure de Jacques Perrin [qui devait jouer le rôle au départ]. Et c’est ainsi que je fus engagé. Lorsque j’ai lu scénario de Scola, j’étais emballé ! C’était magnifique, drôle, simple et émouvant."

 

La bande-annonce

Précédente Suivante

A voir aussi

Voir les commentaires

Commentaires

  • dts.dolby

    et le Grand Silence de Sergio Corbucci ????? si ca ce n'est pas un chef d'oeuvre??????

  • Ilwan

    Résumer la carrière d'un si grand acteur en 10 films relève de la gageure... Pas sûr que ce soit un bon choix de se limiter à 10 films... Regarde les hommes tomber me paraît un oubli (parce qu'un film) majeur.

  • noxios

    complètement d'accord avec GiulioAndreotti, Il grande silenzio n'est même pas cité, et j'aurai mis aussi dans le classement l'agression, qui rien que pour la course-poursuite voiture/motos vaut son pesant de cacahuètes !

Toutes les actus Ciné
Bis sur TF1 : avant Franck Dubosc et Kad Merad, pour quels acteurs le film était-il prévu ?
Bis sur TF1 : avant Franck Dubosc et Kad Merad, pour quels acteurs le film était-il prévu ?
Tweet  
 
Alerte à Malibu : Pamela Anderson renie l'adaptation ciné de la série culte
Alerte à Malibu : Pamela Anderson renie l'adaptation ciné de la série culte
Tweet  
 
Toutes les actus cinéma
Films prochainement au cinéma
  1. Tenet

    De Christopher Nolan
    J-56

    Bande-annonce
  2. L'Infirmière J-70
  3. Fast & Furious 9 J-308
  4. Venom: Let There Be Carnage J-392
  5. The Batman J-490
  6. Black Widow J-154
  7. Avatar 2 J-567
  8. Kaamelott – Premier volet J-182
  9. Dune J-210
  10. Mourir peut attendre J-168
Les films à venir les plus consultés