Ibère tension : ces cinéastes espagnols qui nous ont secoués
jeudi 22 novembre 2012 - 09h00

Comme Juan Antonio Bayona, qui nous plonge dans le tsunami avec "The Impossible", ils sont plusieurs cinéastes espagnols à nous avoir secoués. Un petit focus s'imposait... - Dossier réalisé par Maximilien Pierrette

Précédente Suivante
4 / 10

Premier film

Intacto (2001) du côté des longs, et Esposados (1996) pour les courts métrages.

 

Juan Carlos Fresnadillo & Clive Owen sur le tournage d'Intruders - © Universal Pictures International France

 

Le choc

28 semaines plus tard. Même si Intacto avait fait sensation dans les festivals où il était passé, attirant l'attention de Danny Boyle sur lui, c'est bien avec la suite de 28 jours plus tard que Juan Carlos Fresnadillo nous a retournés. Un épisode 2 qui, pourtant, sentait un peu la patate chaude que lui aurait refilée le cinéaste anglais, mais dont l'Espagnol fait une oeuvre puissante. Contrairement à son modèle, qui reposait plus sur la sensation de vide et de solitude, cet opus fait la part belle au sentiment d'urgence qui habite ses personnages, et nous offre quelques scènes d'anthologie, à commencer par la fuite désespérée de Robert Carlyle (voir ci-dessous), qui ouvre les hostilités façon La Petite maison dans la prairie (la chute de compète en moins), la musique de John Murphy n'étant pas non plus étrangère aux frissons qu'elle procure.

 

 

Et après ?

Après Danny Boyle, c'est Hollywood qui lui a mis le grappin dessus... mais pas pour le meilleur. En témoigne Intruders (bande-annonce ci-dessous), thriller horrifique bancal porté par Clive Owen, qui a eu droit à une sortie confidentielle chez nous et peu de critiques positives, au point que certains ont remis en cause la part prise par le cinéaste dans la réussite de 28 semaines plus tard, s'appuyant sur la présence quasi-quotidienne de Boyle sur le plateau pour étayer leur théorie. Depuis ce raté, Juan Carlos Fresnadillo a vu son remake de The Crow tomber à l'eau, mais pas celui d'Highlander, dans lequel il devrait diriger Ryan Reynolds. A moins que l'Arlésienne Bioshock, à laquelle il est attaché depuis 2009, ne se décide à débuter pour de bon.

 

Précédente Suivante

A voir aussi

Voir les commentaires

Commentaires

  • jaribaud

    Et Alfonso Cuaron, c'est du poulet? C'est assez gênant d'oublier le réalisateur acclamé du chef d'oeuvre les Fils de L'homme ou du très bon 3ème volet d'Harry Potter: Le Prisonnier d'Azkaban (le meilleur à mes yeux). C'est d'autant plus dommage que le premier film cité plus haut risque de rester gravé dans l'Histoire du cinéma pour son réalisme quant au futur, et sa réalisation dantesque (plans séquences inoubliables).

  • Guiromero

    cuaron est mexicain. Alors certes ya del toro mais comme expliqué il a fait 100 plus pr le cinéma espagnol que cuaron...

  • Lululouci

    j'adore les Autres et l’Orphelinat

  • Jahro

    Ils sont tous intéressants, mais le meilleur c'est quand même Amenabar.
    Merci pour cette synthèse en tout cas.

  • Mr Movie

    Amenabar est super mais je reste sur Bayona, qui est pour moi un excellent réalisateur notamment pour son film : L'Orphelinat, qui me donne encore un léger frisson ! Impatient d'aller voir son nouveau film ;)

  • SarahConnor ?

    C'est clair, les Espagnols sont des monstres ! Mais je dirais qu'actuellement, nous (les Français) sommes les meilleurs pour ce qui est de secouer les spectateurs. Je les mettrais juste après nous.
    Y'a aussi Gabe Ibáñez, réalisateur de "Hierro", un excellent thriller fantastique et le film "La Cara Oculta", génial au niveau du suspens et du scénario.

  • floriuscine

    Pour répondre à Jaribaud, Alfonso Cuaron est Mexicain et le dossier concerne uniquement les Espagnols...

  • Jahro

    Je pense qu'ils voulaient dire hispaniques, ou hispanophones, car Del Toro aussi est mexicain si je ne m'abuse...

  • Attila Kovacs

    "les Français) sommes les meilleurs pour ce qui est de secouer les spectateurs." avec quoi plus belle la vie? les francais son pas plus capable de faire un tsuami superrealiste que de faire un vrai film d action,ils sont plutôt du genre a faire des films de depressif ,de couple a la con qui se sépare qui reviens et qui repart, échangisme quoi,ni queue ni tete,c est 90% des films francais. et je dirais les ricain en 1er pour ce qui est du surprenant

  • SarahConnor ?

    @Attila : je parlais des films d'horreur français de ces dernières années: "A L'Intérieur", "Frontières", "Territoires", "Ils", des films d'Alexandre Aja, de Pascal Laugier, du choc mondial de "Martyrs" - dont les Ricains comme tu dis, vont nous pondre un remake, des films de Gaspar Noé, etc etc...
    Les Ricains, à part les remakes, ou autres reboots, les suites... ça n'a plus rien de surprenant ou très peu - il en reste peu qui osent faire de vrais scénarios qui innovent. Ca fait longtemps que les Américains ne me surprennent plus. Mais les Espagnols : presque à chaque fois.

Top Bandes-annonces
50 966 vues
Sponsorisé
Toutes les bandes-annonces
Toutes les actus Ciné
Us : "Dans les autres films, le monstre, c’est l’autre !"
Us : "Dans les autres films, le monstre, c’est l’autre !"
Tweet  
 
Indochine - Kimono dans l'ambulance : Nicola Sirkis évoque son court-métrage musical
Indochine - Kimono dans l'ambulance : Nicola Sirkis évoque son court-métrage musical
Tweet  
 
Bande-annonce Just a gigolo : Olivier Baroux transforme Kad Merad en playboy sur le déclin
Bande-annonce Just a gigolo : Olivier Baroux transforme Kad Merad en playboy sur le déclin Vidéo sponsorisée
Tweet  
 
Toutes les actus cinéma
Films prochainement au cinéma
  1. Just a gigolo

    De Olivier Baroux
    J-28

    Bande-annonce
  2. Avengers: Endgame J-35
  3. Shazam! J-14
  4. Dumbo J-7
  5. After - Chapitre 1 J-28
  6. Let’s Dance J-7
  7. Tanguy, le retour J-21
  8. Once Upon A Time In... Hollywood J-147
  9. Chamboultout J-14
  10. Mon inconnue J-14
Les films à venir les plus consultés