Notez des films
Mon AlloCiné
    1ères séances : Clooney double Vaillant
    19 nov. 2003 à 16:25
    FBwhatsapp facebook Tweet

    La comédie noire "Intolérable cruauté" prend la tête des premières séances parisiennes ce 19 novembre avec 3 251 entrées, devant "Michel Vaillant".

    Pas de pole position pour Michel Vaillant. Lancée ce 19 novembre sur le circuit français, l'adaptation de la célèbre bande dessinée de Jean Graton ne prend pas la tête lors des premières séances parisiennes, avec 1 026 entrées dans 24 salles. Devant le pilote, le couple de choc et de charme George Clooney / Catherine Zeta-Jones s'impose avec brio, attirant 3 251 Parisiens sur 30 écrans avec la comédie noire Intolérable cruauté des frères Coen.

    Bénéficiant d'une vaste campagne de promotion entamée très en amont dans les salles françaises, le film réalise l'un des meilleurs démarrages de cette fin d'année sur la capitale, devant Tais-toi ! et autres Bad boys II.

    Loin derrière ces deux poids lourds, les autres nouveautés, sorties sur des parcs d'exploitation très limités (entre 2 et 6 copies), affichent des résultats bien plus confidentiels et se tiennent entre 136 et 19 entrées.

    Yoann Sardet

  • 1- Intolérable cruauté - 3 251 entrées (30 copies)
  • 2- Michel Vaillant - 1 026 entrées (24 copies)
  • 3- Stormy weather - 136 entrées (6 copies)
  • 4- Northfork - 117 entrées (4 copies)
  • 5- Le Purificateur - 74 entrées (3 copies)
  • 6- Mon voyage d'hiver - 67 entrées (3 copies)
  • 7- Deux anges - 61 entreés (5 copies)
  • 8- Nada + - 23 entreés (3 copies)
  • 9- Variété française - 19 entrées (2 copies)

  • FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Box-office : la révolution en marche...
    • Box-office : on se calme en attendant "Matrix"
    • Box-office : "Tais-toi !" s'impose
    • Box-office : de la tarte pour les bad boys !
    • Box-office : on prend les mêmes...
    • Les gentlemen du box-office
    • Box-office : "Hero" au sommet
    • Box-office : "Jeux d'enfants" s'impose
    • Box-office : ce raz-de-marée venu des Caraïbes...
    • Box-office : Bruce toujours puissant !
    • Box-office : Bruce détrône les pirates
    • Box-office : insubmersibles pirates
    • Les Pirates à l'assaut du box-office
    Commentaires
    • Ilwan
      Joli !
    • viktor
      Surtout je trouve qu'il est plus facile d'avoir un vision claire des défauts d'un mauvais film et donc d'en tirer des leçons. Un bon film au contraire, tu peux décortiquer une scène au DVD, mais tu peux pas tout saisir au niveau de la cohérence, du rythme, de l'homogénéité, etc. Ou alors faut étudier le film pendant au moins aussi longtemps que son tournage et à ce compte là vaut mieux faire ses propres erreurs dans un film plus personnel.Si ce point de vue peut éclairer qq jeunes qui ont envie de faire du ciné...
    • minime
      tu oublies egalement de mentionner Kaena et les cotelettes qui sont des bides encore plus retentissant.......
    • darkris
      Bonjour, allons, allons du calme....Meme si ce film est une bouse (parait-il, je ne l'ai pas vu). Il est inutile de se taper dessus.On peut dire qu'il est assez difficile de developper un concept autour du sport en general car a part les sequences de competition, il n'y a rien a dire (l'entrainement?) donc les scenaristes sont obliger de rajouter "des histoires d'amour" type guimauves pour interresser le public (surtout feminin qui est dans la salle et qui a suivi son "mec" pour voir le film -rires-).De meme que la bd elle-meme tourne en rond (a part peut etre l'album intitule le 8e pilote qui est un hymne a la tolerance).Quoiqu'il en soit n'oublions pas que les navets sont tres importants car plus je vois de navet, plus j'apprecie reellement un bon film. s'il n'y avait que des bons films nous en serions blases...c'est toute une philosophie le concept de navet restons ZEN
    • Ilwan
      Ouh la, pépère, prends tes gouttes... On se calme, voyons.Besson produit Vaillant, via sa compagnie. Et a certes co-écrit avec Gilles Malençon (1er scénario pour lui). Besson, j'ai donné. Par je ne sais quel masochisme, j'ai vu ses huit réalisations en salles. Toutes. L'insulte publiQUE, c'est de laisser penser qu'on est un bon auteur quand on fournit quatre scénarios à l'année pour 2002-2003, et c'est parti au même rythme pour 2003-2004. L'insulte publique, c'est de se poser en démagogue flattant "son cher public" contre les méchants critiques et les méchants professionnels, et de laisser croire aux moutons que plus un film est vu meilleur il est. Ca, c'est du mépris.Et puis, je ne prétends à aucune finesse dans ma critique, n'en ayant pas donnée, n'ayant pas vu le film. Mais le connard que je suis s'en dispensera ayant déjà pu juger de l'immense talent de Louis-Pascal Couvelaire avec l'inénarrable Sueurs... Ah ! Mâtin, quel film !Et puis, non, des films de cul, je n'en ai pas vu beaucoup... Mais des films de con, ça oui !Allez, sans rancune...
    • viktor
      Je sais pas si les jeunes savent encore lire aujourd'hui mais une fois de plus je ne juge pas le film, j'analyse: 1- Le projet (foireux dès l'idée d'adapter cette BD) 2- Les chiffres du BO (qui ne font que confirmer l'analyse précédente) Le pire c'est que je n'avais pas jusqu'ici exclu d'aller voir le résultat (genre en 3e semaine, avec l'envie de se marrer) mais à voir les insultes que je me prend dans la face, alors qu'à aucun moment je ne critique qqch que je n'ai pas vu, je crois que c'est pas la peine. ...sauf si qq1 à une invit et là je me ferai un plaisir de poster une critique en bonne et due forme
    • walter.hill
      1° Besson ne produit VAILLANT2° Besson n'a pas écrit le script tout seul Tu juge quelqu'un que tu ne connaîtra jamais avec cette attitude. C'est de l'insulte public. Et pour parler de ta critique (si fine soit elle) en se qui concentre "la manière de filmer", tu parle pas comme ça de Couvelaire... connard ! Et en grand amateur de films de cul que tu doit être, tu n'a rien a faire ici si tu n'apporte pas de critique constructives. P.S. : Bien les frères Coen !!
    • -Math7777-
      Même si c'est une daube assurée vaut quand même toujours voir le film avant de jugé..
    • Ilwan
      Pourquoi ? Une production Besson, c'est comme un film de cul: t'en as vu un, tu les as tous vus... Mal écrit, mal tourné, tout pareil qu'un film de boules...Non, surtout ce bouffi est assez malaimable comme ça. Penser du mal de lui et critiquer ces films sont deux choses assez différentes, au fond.
    • -Math7777-
      ta vu le film avant de jugé??
    • viktor
      Soit ils ont compris qu'il vallait mieux pas perdre encore plus d'argent avec le marketing (au vu des premières réactions), soit ils se sont dit que Michel Vaillant est un héros tellement populaire dans les chaumières (???) que ça allait suffir. Même avec un coeff Paris/Province de 10 de toute façon il atteindra pas les 2 millions. Mais il devrait dépasser le million en fin de course, comme Fanfan le coquelicot.
    • Guilhem
      Ce qui est etonnant, c'est la faiblesse de la campagne pub autour de Michel Vaillant.Peu d'affichage (les visuels sont apparus la semaine derniere et ne sont pas plus nombreux que ceux d'Intolerable Cruauté), peu de TV, j'ai pas souvent vu la BA non plus et y a meme pas de bandeau sur Allocine (ni ailleurs...).La rumeur autour du film n'est pas tres bonne mais j'avais quand meme trouve la BA reussie. quant aux courses, elles ont l'air plutot pas mal pour ce que j'en ai vu dans le making-of diffusé sur Canal.En tout cas, le film a interet a bien marche en Province parce qu'a Paris, ca a l'air deja cuit... pronostic: 400 000 entrees cette semaine max, 1 million au total.
    • BobaFett69
      Je n'ai qu'une chose à dire, un peu enfantine mais défoulante : Bien fait pour Besson! :)
    • viktor
      On le sentait venir, eh bien c'est ma lbarré pour EuropaCorp. Avec un démarrage aussi timide Michel Vaillant ne devrait pas pouvoir dépasser les 2m d'entrées en fin de carrière. En gros les frères Coen ont mis 54 spectateurs par salle sur 2 séances, contre 21 pour Besson.La différence c'est la taille de la salle: 21 dans une salle de 500 places ça fait vide, même à 14h.
    Voir les commentaires
    Back to Top