Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Décès du comédien Sir Alan Bates
29 déc. 2003 à 09:15
facebook Tweet

Récemment à l'affiche de "Gosford Park", le comédien britannique Sir Alan Bates a succombé au cancer ce samedi 27 décembre à Londres. Il avait 69 ans.

Cité à l'Oscar du Meilleur acteur en 1969 pour son rôle dans L'Homme de Kiev et récemment à l'affiche de Gosford Park de Robert Altman, Sir Alan Bates a succombé au cancer du foie contre lequel il se battait depuis plusieurs années ce 27 décembre dans un hôpital londonien. Continuant à jouer en dépit de sa maladie, le comédien, âgé de 69 ans, avait été fait Chevalier en 2003 pour sa contribution aux arts dramatiques et à la culture britannique.

Nomination à l'Oscar en 1969

Issu d'une famille de musiciens, Alan Bates suit très tôt les cours de l'académie Royale d'Art dramatique de Londres, avant de débuter au théâtre à 21 ans au sein de la troupe du Midland Theatre. Un an plus tard, il apparaît pour la première fois au cinéma en jouant le Roi Lear dans la comédie de Michael McCarthy: It's never too late. En 1960, il partage la vedette avec Sir Laurence Olivier dans Le Cabotin de Tony Richardson, un drame sur les coulisses du music-hall. Tout en poursuivant sa carrière théâtrale, Alan Bates tourne Zorba le Grec (1964) sous la direction de Michael Cacoyannis, et surtout L'Homme de Kiev de John Frankenheimer, l'histoire d'un Juif injustement accusé d'un viol durant la révolution d'Octobre, qui lui vaut d'ailleurs en 1969 une nomination à l'Oscar du Meilleur acteur.

Un comédien solennel

L'année suivante il est à nouveau nommé comme Meilleur acteur, mais cette fois au British Award Academy pour son rôle d'inspecteur d'école dans la romance de Ken Russell : Love (1969). Acteur plutôt solennel et habitué des mélodrames historiques, il vit un amour interdit avec Julie Christie dans Le Messager de Joseph Losey (1970). Il surprend quelque peu le public en jouant par la suite dans deux comédies dont une signée Richard Lester intitulée Royal Flash (1975). Internationalement reconnu, il donne la réplique à Bette Midler dans The Rose (1979), puis à Isabelle Adjani dans Quartet (1981), un drame dans le Paris des années folles.

Retour vers le grand écran

Après avoir tourné dans de nombreuses fictions pour la télévision anglaise au cours des années quatre-vingt, Alan Bates fait un retour remarqué au cinéma dans Hamlet (Franco Zeffirelli - 1990) dans le rôle de Claudius aux côtés de Mel Gibson, puis en interprétant le terrifiant Dr M. dans le film éponyme de Claude Chabrol. En 2002 et à 68 ans, il tient un second rôle dans Gosford Park, une comédie de moeurs dans l'Angleterre du début du siècle de Robert Altman, puis donne ensuite la réplique à Ben Affleck dans La Somme de toutes les peurs, à Richard Gere dans La Prophétie des ombres et Pierce Brosnan dans Evelyn. En 2003, il tourne aux côtés de Michael Caine dans The Statement avant de succomber à la maladie.

Yoann Sardet avec AFP
facebook Tweet
Commentaires
  • Jigo
    Un très bon acteur, mine de rien.
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Top Bandes-annonces
Attaque à Mumbai Bande-annonce VO
Silence Bande-annonce VO
Rojo Bande-annonce VO
Aquarela - L'Odyssée de l'eau Bande-annonce VF
Le Choc du futur Bande-annonce VF
Anna Bande-annonce VO
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Stars
Le Seigneur des anneaux : saviez-vous que Gandalf ressemblait à Tolkien ?
NEWS - Stars
lundi 17 juin 2019
Le Seigneur des anneaux : saviez-vous que Gandalf ressemblait à Tolkien ?
Spider-Man Far From Home : posez vos questions à Tom Holland, Jake Gyllenhaal, Samuel L. Jackson...
NEWS - Stars
lundi 17 juin 2019
Spider-Man Far From Home : posez vos questions à Tom Holland, Jake Gyllenhaal, Samuel L. Jackson...
Dernières actus ciné Stars
Films Prochainement au Cinéma
Les films à venir les plus consultés
Back to Top