Notez des films
Mon AlloCiné
    Procès Diaz : le photographe jugé coupable (mise à jour)
    16 sept. 2005 à 13:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Accusé d'avoir essayé de faire chanter Cameron Diaz en lui proposant des photos dénudées d'elle, un photographe a été reconnu coupable ce 25 juillet.

    Mise à jour : La peine du photographe John Rutter, reconnu coupable en juillet dernier de tentative de vol, de contrefaçon et de parjure par un tribunal de Los Angeles, a été arrêtée à 44 mois de prison ferme par le juge Michael Pastor ce jeudi 15 septembre, soit un an de moins que la peine maximale encourue. Selon ce dernier, et malgré le casier judiciaire vierge de l'accusé, les faits reprochés dénotaient une "sophistication criminelle indéniable". John Rutter pourrait par ailleurs avoir à s'acquitter de dommages et intérêts : le procès est fixé au 15 février 2006.

    La justice a tranché. John Rutter, un photographe qui avait proposé à Cameron Diaz de lui racheter pour 3,5 millions de dollars des photos seins nus qu'il avait prises d'elle à l'âge de 19 ans, a été reconnu coupable ce 25 juillet de tentative de vol, de contrefaçon et de parjure par un tribunal de Los Angeles. Incarcéré dans l'attente de la fixation de sa peine, il risque jusqu'à cinq ans de prison et pourrait avoir à acquitter des dommages et intérêts à la comédienne. Un procès civil est programmé le 17 octobre.

    Alors que l'accusation estimait qu'il s'agissait d'un chantage à l'encontre de la star et reprochait au photographe d'avoir montré à Cameron Diaz une lettre signée de sa main (mais dont la signature aurait été contrefaite) l'autorisant à utiliser les photos, l'avocat de l'accusé, Mark Werksman, a expliqué que son client n'avait pas connaissance de la contrefaçon et qu'il avait simplement proposé en priorité à l'actrice d'acheter les photos avant de les vendre à des magazines. A ses yeux, ce procès a été "une bataille entre une célébrité riche et un photographe dur à la tâche qui avait tenté de faire ce qu'il pensait être juste".

    avec AFP
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • christantino
      comment on fé pour avoir les foto?????????????????????????????????
    • PonyboyCurtisLovesOuiOui
      Eh Spirou/Sarko,to be nue or not to be...Elle avait besoin de fric, elle a fait des photos nues,il avait envie de fric, il l'a fait chanter, normal.Peace & Love. Ernst Antoine.
    • Spirou123
      Le mec il fait du chantage, qu'il soit comdamné et qu'il crêve dans les prison américaine. Ca lui donnera le temps de réflechir :gun: :gun: :gun:
    • miminem
      lol enfaite pour moi elle s'est pluto assumé car si elle n'avait pas voulu que la presse en parle elle aurait paye or elle a refuse s'exposant au journaliste et a meme pousse au proces qui rendait l'affaire encore plus mediatisé
    • Ze_blade_runner
      j'ai deja envoyé des tas de lettres d'amour a Monica Bellucci et ......ben c'est Vincent Cassel qui m'a repondu en venant chez moi. Dans un sens c plus rapide et plus dur (surtout ses poings) qu'une peine de la cour de justice.
    • Joseluis
      si c'est à moi que tu réponds j'ai écrit: "le gars s'appellait Dawnette Knight et les lettres d'amour de cette femme" segment 2: lecture! "et les lettres d'amour de cette femme" segment 1: "le gars s'appellait Dawnette Knight" ça relève davantage de l'ironie mais bon si c'est pas à moi que tu répondais, c'est pas grave, même si tu me répondais aussi, enfin, non plus :benetton: :D
    • joey95
      Dawnette c'est une femme pas un gars et elle avait menacer catherine zeta jones parce qu'elle etait fan de Michael Douglas et il y avait des rumeurs comme quoi Catherine zeta jones tromper michael douglas avec george clooney.
    • Joseluis
      A moins qu'il s'agisse d'un autre, le gars s'appellait Dawnette Knight et les lettres d'amour de cette femme (également envoyées aux proches de l'actrice) proposaient entre autres de la "découper en tranches pour ensuite nourrir les chiens...."
    • Jim.Stark4ever
      en voila encore une qui ne s'assume pas...
    • Joseluis
      Bien sûr, aux USA, selon un arrêté de la Cour Suprême, les célébrités sont pratiquement assimilables à des biens publics et peuvent être l'objet de caricatures, diffamations, moqueries et injures sans que les auteurs soient poursuivis.Deux exceptions: - quand l'intégrité physique de la star est atteinte ou menacée (le cas du stalker qui harcelait Zeta-Jones, qui a aussi été l'objet d'une tentative d'enlèvement de la part d'un gang mexicain)- certaines lois d'état et de comtés permettent d'étendre le concept d'intégrité et d'engager des poursuites dans des cas autres que l'agression physique Les célébrités sont grassement payées et sans doute outrageusement trop payées mais il y a justement un prix à payer pour servir "des jeux et du cirque" à la foule et pour tout l'or du monde, je ne voudrais de leur statut et de leur vie soit-disant paradisiaque où tout est bien souvent mensonges, pressions, magouilles, harcèlement, chantages, racket conduisant dans certains cas à l'anéantissement de la vie privée et de la personne morale.
    • Emii
      La loi c'est MOi....Stallone dans Judge Dredd Kan t'es star, t'as droit à tout :lol:
    • PonyboyCurtisLovesOuiOui
      Avez-vous rémarqué à quel point les gens s'en prenant à des "célébrités" sont vite incarcérés et jugés (et généralement de lourdes peines)??? C'est comme ce gars qui envoyait des lettres d'amour à Catherine Zeta-Jones et qu'à pris trois ans ferme!!! La loi c'est moi disait je sais plus qui...
    Voir les commentaires
    Back to Top