Mon AlloCiné
Jean-Claude Brisseau sur le banc des accusés
4 nov. 2005 à 14:00
facebook Tweet G+Google

Le réalisateur français Jean-Claude Brisseau, accusé d'agressions sexuelles et d'escroquerie par quatre actrices, comparaissait ce 3 novembre devant le Tribunal correctionnel de Paris.

Le réalisateur français Jean-Claude Brisseau devait aujourd'hui, devant le Tribunal correctionnel de Paris, répondre à trois chefs d'accusations qui pèsent sur lui : harcèlement, agression sexuelle et escroquerie. Il y a trois ans, le cinéaste aurait profité de la crédulité de jeunes actrices pour leur faire passer des essais érotiques lors du casting du film Choses secrètes.

Accusé d'agression sexuelle et d'escroquerie

L'une des victimes présumées a déclaré que le cinéaste lui aurait demandé de se masturber dans un lieu public en lui promettant un des premiers rôles dans son film. Des essais que le cinéaste décrit, lui, comme "un travail d'improvisation pour ne pas perdre de temps au moment du tournage." La jeune fille aurait effectué une trentaine d'essais, filmés ou non, sans obtenir le moindre rôle. Les comédiennes dénoncent toutes le même procédé, à savoir "la menace de ne pas obtenir les rôles principaux si elles refusaient." En janvier 2003, le cinéaste avait déjà été interpellé et placé en garde à vue, la police ayant saisi les cassettes d'essais vidéo de trois de ses films, L' Ange noir (1994), Choses secrètes et Portraits nus (devenu Les Anges exterminateurs). Accusé d'agression sexuelle mais également d'escroquerie, Jean-Claude Brisseau devra se justifier de n'avoir pas dédommagé deux jeunes filles alors qu'elles croyaient être embauchées comme co-scénaristes et actrices principales. Les quatres plaignantes réclament 50 000 euros de dommages et intérêts.

Le monde du cinéma interrogé

Provocateur, subversif, le réalisateur de Noce blanche ne cache pas sa fascination pour les femmes. Son dernier film, Les Anges Exterminateurs, qui met en scène un cinéaste faisant passer des essais à des actrices pour le film policier et érotique qu'il prépare, confirme cette règle. Brisseau justifie sa méthode de travail : "Je ne peux filmer que ce que je connais. Et puis, on n'apprend pas dans les cours d'art dramatique à jouer une scène de caresses ou à faire l'amour avec une autre, et que ce soit beau. Car mon projet c'est ça : je veux que ce soit beau, et en plus je voudrais donner le sentiment d'une extase mystique quand les comédiennes montent vers le plaisir et qu'elles jouissent." Pour son avocat Maître François Blistène, "le milieu du show-biz n'a pas été étranger à un certain acharnement." Cette affaire donne lieu à une enquête minutieuse dans le milieu du cinéma. Des actrices comme Marion Cotillard, Hélène De Fougerolles et la maman de Vanessa Paradis ont apporté leur témoignages quant au comportement du cinéaste.

Deux ans de prison avec sursis requis

Le parquet de Paris a requis ce 3 novembre une peine de deux ans de prison avec sursis assortie d'une mise à l'épreuve et d'une obligation de soins, ainsi qu'une amende de 30.000 euros à l'encontre du cinéaste. La représentante du ministère public a également requis son inscription au fichier judiciaire automatisé des auteurs d'infractions sexuelles (FIJAIS). La 10e chambre du tribunal correctionnel rendra son jugement le 15 décembre prochain.

Marie Surrel avec AFP
facebook Tweet G+Google
Commentaires
  • elpacogrande

    Je pense qu'il faut savoir faire preuve d'une certaine delicatesse a l'egard des jeunes comediennes lors de leurs tout premiers essais. Monsieur Brisseau a eu un comportement inadmissable a l'egard ce ces jeunes actrices et merite d'etre sanctionné par la loi.
    Celui ci merite d'être " banni " de la profession
    Alexandre, projectionniste de cinéma

  • andraste

    Il est intolérable que ce genre d'individu continue à exercer son métier de réalisateur, qui demande plus que de la soi disant "inspiration" : du sérieux, mais surtout du respect pour n'importe quel etre humain, homme ou femme.
    Faciné par les femmes ? bien au contraire un vrai misogyne, comme on n'en fait plus, qui se complairait dans un voyeurisme nauséabond...
    Ce que je ne comprend pas c'est pourquoi les professionnels du cinéma qui connaissent ces individus attendent une plainte pour agir ...

    D. étudiante en cinéma

  • damas

    Bande d'ignorants!!!

  • Spirou123

    C'est n'importe quoi.
    Encore des une façon de porter plaintes et de se faire de la thune.
    Bientôt toutes les actrices qui ne seront pas prises alors qu'elle passent un casting porteront plaintes.

  • brunette4

    Bonjour

    Je viens de lire les messages sur la conduite de jean claude Brisseau et cela me laisse perplexe.

    J'ai travaillé pour JC Brisseau sur son dernier film et au prime abord, j'ai trouvé cet homme fort agréable.
    Et certainement pas un homme à qui nous devons demander si son seul désir est de profiter des jeunes filles.
    Qui je le sais sont prêtes à faire n'importe quoi pour être vu au cinéma.

    Une fois que ces jeunes filles ont dépassé les bornes et n'en gagne aucune avance dans leur soit disant appel.
    Comment ne pas essayer de soutirer de l'argent pour cette cause qui est noble au demeurant mais qui quelquefois semble être une manipulation.

    Je ne me fais pas juge de ce fait divers, mais je me permets d'ouvrir les yeux à certains juges qui pensent que la morale et que la verité est la source de ces femmes en recherche de popularité.

    Je pense que tout homme qu'il soit un chef un ouvrier etc...
    ne resterais pas de marbre après tant d'effort pour réussir.

    Faut-il être nue pour avoir du talent, là est la question?

    :gun:

  • Ashoran

    Une amie proche a joué dans Les Choses Secrètes, nous en avons parlé à plusieurs reprise, étant moi-même comédien. Son discour est assez nuancé. Si elle ne l'a pas accusé d'être un pervers, elle m'a confié qu'il n'était évidemment pas insensible aux "charmes" des comédiennes. Et dès lors que si l'occasion se présentait... De son côté, elle a tout de suite posé les limites nécessaires. Peut-être certaines jeunes comédiennes, voulant absoluement obtenir un rôle ont facilement pu être influencées.

    Bref, le manichéïsme n'est pas de mise.

Voir les commentaires
Suivez-nous avec Passion
Top Bandes-annonces
<strong>Diane a les épaules</strong> Bande-annonce VF
Diane a les épaules Bande-annonce VF
15 905 vues
<strong>Daddy Cool</strong> Bande-annonce VF
Daddy Cool Bande-annonce VF
23 555 vues
Sponsorisé
<strong>Bricks</strong> Bande-annonce VO
Bricks Bande-annonce VO
1 120 vues
<strong>The Long Excuse</strong> Bande-annonce VO
The Long Excuse Bande-annonce VO
108 vues
<strong>Rey, l'histoire du Français qui voulait devenir Roi de Patagonie</strong> Bande-annonce VO
Rey, l'histoire du Français qui voulait devenir Roi de Patagonie Bande-annonce VO
9 514 vues
<strong>Logan Lucky</strong> Bande-annonce VO
Logan Lucky Bande-annonce VO
458 740 vues
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Stars
Mort de Roy Dotrice, figure phare de l'univers Game of Thrones
NEWS - Stars
mercredi 18 octobre 2017
Mort de Roy Dotrice, figure phare de l'univers Game of Thrones
"Au nom de Marie" : l'édito de ELLE en réponse aux Inrocks
NEWS - Stars
mardi 17 octobre 2017
"Au nom de Marie" : l'édito de ELLE en réponse aux Inrocks
Dernières actus ciné Stars
Films Prochainement au Cinéma
Les films à venir les plus consultés
Daddy Cool
Ça sort le mercredi 1 novembre au ciné !
Daddy Cool
X
Back to Top