Notez des films
Mon AlloCiné
    La prise d'otages de Beslan portée sur grand écran
    30 janv. 2007 à 17:45
    FBwhatsapp facebook Tweet

    La tragique et sanglante prise d'otages de Beslan, qui a eu lieu en septembre 2004 en Russie sera adaptée sur grand écran dans un film intitulé "The School", s'inspirant des enquêtes du journaliste C.J. Chivers. Oliver Hirschbiegel en assurera la réalisation.

    MISE A JOUR : The School va être réalisé par le cinéaste allemand Oliver Hirschbiegel à qui l'on doit le controversé La Chute (2005), et actuellement en plein tournage de The Invasion avec Nicole Kidman. Le scénario de The School a été confié à Braulio Mantovani (La Cité de Dieu, 2003). Ce dernier déclare à propos du projet sur la prise d'otages de Beslan : "Ce qui fait que cette histoire est excellente a peu à voir avec l'explosion et les morts. C'est ce qui c'est passé dans l'école durant les trois jours de siège, entre les otages et les terroristes, qui m'ont fait aimer ce projet." Ils souhaitent tous les deux tourner le film en langue russe, avec des acteurs professionnels et non-professionnels russes.


    Le 1er septembre n'est pas un jour ordinaire en Russie. C'est le jour de la rentrée des classes, appelé "jour de la connaissance", où les enfants, accompagnés de leurs parents, viennent célèbrer leur retour à l'école en écoutant des discours du corps professoral et en offrant des fleurs à leurs aînés. Depuis 2004, le 1er septembre est également lié à la sanglante prise d'otages de Beslan. Cette tragédie sera portée sur grand écran sous le nom de The School, et s'inspirera des enquêtes du journaliste américain C.J. Chivers, correspondant pour le New York Times lors des évenements. Brian Grazer officiera en tant que producteur, fonction qu'il a récemment occupée pour Inside man - l'homme de l'intérieur ou encore pour The Da Vinci code.

    Russie rouge sang

    Mi-fiction mi-documentaire, The School reviendra sur la chronologie de la tragédie, qui débuta donc le 1er septembre 2004, quand 32 terroristes tchétchènes armés prirent en otage plus de 1000 personnes dans l'école numéro 1 de Beslan, en Ossétie du Nord. Cette prise d'otage dura 3 jours et se solda par un bain de sang : près de 350 civils furent tués, la plupart sous le feu croisé de l'armée russe et des terroristes, dont 31 furent exécutés. The School s'appuiera également sur un autre reportage de C.J. Chivers, revenu dix huit mois plus tard à Beslan pour interviewer les survivants du drame, ce qui devrait assurer au film une authenticité et renforcer l'émotion.

    Anna Broujean avec Variety
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • chouxwill
      [quote]Pourquoi ce n'est pas la Russie histoire de voir si elle capable de prendre un recul comme une "vraie" démocratie[/quote]Réalisé par Poutine himself ? :??: :saint:
    • sahara174
      Je trouve ça minable de faire un film sur un sujet aussi douloureux et aussi brûlant que celui là...c'est déjà assez dur pour les familles sans en rajouter avec un film!c'est scandaleux de se faire du fric sur les malheurs des autres... laissez les victimes reposer en paix et leur famille faire leur deuil!!
    • liliceleste
      C'est vrai mais c'était un documentaire !!! Grande différence ! Et donc, je pose la question : "Pourquoi faire une fiction de la prise d'otages de Beslan et non un documentaire ?" Perso, j'aurais préféré un bon documentaire qui peut au moins parler de la Tchéchénie parce que là dans la fiction ce sera juste les terroristes qui représenteront les victimes tchèchènes, ce qui est contradictoire car ce sont eux qui ont le dessus dans ce cas précis !Ca n'ira pas creuser très loin...A quand un nouveau "Farenheit 9/11" ??
    • Frederic-cool
      Le film d'alain resnais "Nuit et brouillard" a été réalisé moins de dix ans après la découverte des camps de concentrations nazis...
    • BabyJenks
      C'est écoeurant, désobligeant et dérangeant !! Un peu plus, ils se servaient des dépouilles à peinde tièdes des [u]vraies[/u] victimes. Désolée à tous ceux que cette image révulse, mais elle est à la hauteur du ressenti que j'éprouve face à cette nouvelle ! Comment peut - on faire de l'argent sur le malheur des gens ? Parce que c'est sensationnel, que la souffrance humaine fait vendre ?Mais où va - t - on ? :( :( :(
    • alban020587
      ça va encore etre un film hautement anti-poutine. aucun interet donc
    • CMARCHAND
      c'est de la faute des térroristes qui n'avaient qu'à faire leur attentat plus tôt.
    • miminem
      Je me demande comment il vont presenter les terroristes tchetchene et la reaction des forces armée russe car l'acte des terroristes est horrible mais les actes qui les ont pousser a cette horreur le sont tout autant. (Je tient a preciser que je n'ai aucune sympathie pour aucun des groupes, les seuls a plaindre sont les victimes civiles)
    • jgaete
      je trouve que c'est un manque de respect pour les victimes de cette prise d'otage, je travaille dans une ONG qui était sur les lieux du drame, et je trouve cela répugnant de gagner du fric sur le malheur des autres, d'autant que le film sera américain,et non russe . On peut difficilemment parler d'hommage ...
    • jamesdu75
      Ce qui m'embette moi c'est que c'est encore des Ricains qui font un film sur un autre pays. Pourquoi ce n'est pas la Russie histoire de voir si elle capable de prendre un recul comme une "vraie" démocratie.
    • ajinomoto
      tu devrais prendre des laxatifs toi
    • willoup94
      Pour Beslan je sais pas, mais je sais que Universal a déjà reversé les 10% de bénéfices du film United 93 aux proches des victimes pour le mémorial ;)
    • Blablateur
      Je viens de voir un autre Sujet. Outreau le Film. Et ben meme chose que en Haut . Laissez Les gens en paix au lieu mettre des projecteur et des haut parleur la ou l'on veut des Ombre et du Silence.
    • Blablateur
      Moi je trouve Répugnant Les films sur des sujet encore Si chaud dans l'actualité. Passerai ton un Film sur la Shoah en 1949 4 ans a Peine apres avoir libérer les Camps de la mort. Mais bon De nos Jour on laisse meme pas le Temps au Mort de Refroidir. un Film sur le 11 septembre 2001 un film sur Le Tsunami un film sur Beslan. Moi je trouve ca Dégoutant de faire du Fric comme ca sur le Dos des Famille qui ont meme pas fini leur Deuil qu'on leur mais en plein la Figure Histoire quelle Est meme pas l'occasion de reprendre leur Vie normal.En meme temps c un hommage. Mais je suis persuader qu'il y a des hommage bien plus parlant en dehors de film Hollywoodien.Si l'argent revenais en Intégralité au famille des victimes Ca serait une bonne chose Peut etre. Mais bon Donnera ton Ne serait ce que un 1% des revenus pour Les victimes De beslan. C marrant mais j'en doute.
    • chouxwill
      [i]Universal Pictures et Imagine Entertainment viennent déjà d’acquérir les droits de The School, un article signé C.J. Chivers publié dans le numéro de juin du magazine Esquire à propos de la prise d’otages d’une école primaire à Beslan en Ossétie du Nord par des terroristes tchétchènes. Correspondant pour le New York Times à Moscou, Chivers avait couvert sur place le siège de trois jours qui prit fin le 4 septembre 2004 suite à l’assaut des forces armées, entraînant la mort de 31 terroristes (sur 32) et de 331 otages (dont 186 enfants) sur les 1100 retenus. Le journaliste était retourné 18 mois plus tard sur les lieux du drame pour interviewer les survivants. Brian Grazer produira cette adaptation.[/i] Dans la veine de Bloody Sunday ou Omagh voir Welcome to Sarajevo ? Mais dans un laps de temps de plus ne plus court
    Voir les commentaires
    Back to Top