Mon AlloCiné
Décès du chanteur américain James Brown
25 déc. 2006 à 16:30
facebook Tweet G+Google

Le chanteur américain James Brown, légendaire interprète de "Sex machine" et "I feel good", est décédé le jour de Noël d'une grave pneumonie. "Le Parrain de la soul" était âgé de 73 ans.

La soul music a perdu son parrain. Le chanteur américain James Brown, qui se présentait lui-même comme "le parrain de la soul", est décédé le jour de Noël à Atlanta d'une grave pneumonie, selon CNN. Agé de 73 ans, le légendaire interprète de tubes tels que Sex machine, I feel good ou encore It's a man's man's, man's world, avait popularisé la soul music et le funk dans les années 60 et 70, influençant une nouvelle génération de chanteurs noirs à l'origine du rap ou du hip-hop. Et si la scène était son lieu de prédilection, le grand écran avait également vibré au rythme des musiques de Mister Dynamite.

Une légende au croisement des genres

Né le 3 mai 1933 dans une famille pauvre de la campagne de Géorgie, James Joseph Brown est d'abord rabatteur de prostituées, cireur de chaussures puis boxeur. A seize ans, il découvre le gospel en prison. C'est le début d'une vocation : il devient le roi du rythm'n'blues et l'idôle de la communauté noire. Dans les années 60 et 70, il popularise la soul music et le funk avec des tubes comme Sex machine, I feel good ou encore It's a man's man's, man's world. Sa présence hallucinante sur scène lui vaut de nombreux surnoms, de Mister Dynamite à Soul Brother en passant par Original Disco Man. Au fil d'une carrière pour le moins cahotique, James Brown aura marqué de son empreinte les genres de la soul, mais surtout du rap, du disco ou encore du funk, exerçant une influence majeure sur la musique des cinquante dernières années.

Une renaissance par le cinéma

Après une traversée du désert, James Brown revient au premier plan grâce au cinéma. En 1980, dans The Blues Brothers, son interprétation endiablée du révérand Cleophus James fait date. Six ans plus tard, il s'illustre au générique de Rocky IV, dont il compose le tube Living in America. En 1998, il est enfin à l'affiche du documentaire culte When We Were Kings. Si les années 80 sont sombres, avec de nombreuses condamnations et des séjours entre les barreaux, James Brown est célébré par un Grammy pour l'ensemble de son oeuvre, en 1992. The Godfather restera jusqu'au bout fidèle à sa réputation de showman, ses pas de danse frénétiques faisant chauffer les scènes du globe jusqu'à ses dernières heures. James Brown était d'ailleurs programmé en concert le 24 juin prochain au Palais des Sports de Paris.

Clément Cuyer avec AP et Reuters
facebook Tweet G+Google
Commentaires
  • chnord01

    ah merde! j'aimais bien comme chanteur! dommage...

  • blacki

    C' eswt pas vrai :( en plus je l' avais vu en concert ohh !!!!!!!!!!!!!

  • ernestbraco

    du coup ça me donne envie d'acheter un album de lui
    (comprends pourquoi, que m apres leurs morts certains vendent toujours autants de disques).
    Meme si il a eux quelques affaires surtout la maltraitance de femmes,ça sa le fait pas, avec traffic de drogue, mais artistiquement c'était un génie.

  • Nico2

    Et Joyeux Noël... :( Décidément, cette année s'achève bien tristement. Il était un des rois de la soul, qu'il repose en paix.

  • Devil-Dark-88

    il nous auras fait rever longtemp de son vivant et meme mort il continura a faire rever les gens comme seulement quelque chanteur reussise a faire(perso merci james brown t'ai chanson son nikel pour ambiance glamour)

  • blacki

    Mais il ne faut pas oublier les fausses information que tu as reçu de la presse people.Je te conseille plutot de lire une biographie de celui -ci ou un film qu' ils vont peut etre faire sur sa vie. Ce sera beaucoup mieux!!!!!! ;)

  • ernestbraco

    oui, je te retourne l'info... :sarcastic:

  • Burt-Reynolds

    Le "Godfather of Soul" s'en est allé mais Mister Dynamite n'a pas fini de nous faire danser avec ses chansons qui elles sont éternelles.

    Un chanteur très important dans la musique noire américaine du XXème siècle et même au delà.

    A plus de 70 ans, James Brown mettait toujours le feu en concert comme ici en 2003 :

    [img]http://www.concertshots.com/Au...[/img]

Voir les commentaires
Suivez-nous avec Passion
Top Bandes-annonces
<strong>Okja</strong> Bande-annonce VO
Okja Bande-annonce VO
21 316 vues
Transformers: The Last Knight Bande-annonce ultime VO
Transformers: The Last Knight Bande-annonce ultime VO
54 911 vues
Sponsorisé
<strong>Mon poussin</strong> Bande-annonce VF
Mon poussin Bande-annonce VF
153 088 vues
<strong>Aftermath</strong> Bande-annonce VF
Aftermath Bande-annonce VF
4 824 vues
<strong>Hitman & Bodyguard</strong> Bande-annonce VO
Hitman & Bodyguard Bande-annonce VO
6 747 vues
<strong>Le Dernier Vice-Roi des Indes</strong> Bande-annonce VO
Le Dernier Vice-Roi des Indes Bande-annonce VO
79 874 vues
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Stars
Qui est Hailee Steinfeld, l’héroïne de Bumblebee, le spin-off de Transformers ?
NEWS - Stars
mardi 20 juin 2017
Qui est Hailee Steinfeld, l’héroïne de Bumblebee, le spin-off de Transformers ?
Wonder Woman : quel salaire pour Gal Gadot ?
NEWS - Stars
mardi 20 juin 2017
Wonder Woman : quel salaire pour Gal Gadot ?
Dernières actus ciné Stars
Films Prochainement au Cinéma
Les films à venir les plus consultés
Transformers: The Last Knight
Ça sort la semaine prochaine !
Transformers: The Last Knight
X
Back to Top