Notez des films
Mon AlloCiné
    "Halloween" par Rob Zombie
    24 sept. 2007 à 05:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    AlloCiné est allé à la rencontre du réalisateur le plus fantasque du moment. Rob Zombie nous parle de "Halloween", son remake du film culte de John Carpenter...

    AlloCiné : Pourquoi faire un remake de "Halloween" ?
    Rob Zombie : J'ai adoré le faire. C'est une histoire simple avec d'excellents personnages. Je pense que des histoires comme celle-ci peuvent être racontées à nouveau. Peu importe la qualité de l'originale. Je pense qu'il y avait de nouvelles choses à faire avec celle-ci.

    Avez-vous été intimidé par le projet en lui-même ? Et que pensez-vous avoir apporté personnellement à cette nouvelle version ?
    Je n'ai pas réalisé tout de suite que je m'attaquais à un classique. C'est venu après. Tout le monde me posait cette question et j'ai fini par me rendre compte de ce que cela pouvait représenter. Je ne m'en suis pas inquiété pour autant car j'avais d'autres préoccupations. J'avais aussi une vision très générale de la saga. Si Halloween n'avait été qu'un film unique, ça aurait été différent, mais il y en a eu huit, et je pense que le personnage de Michael Myers a perdu peu à peu de son charisme. Toutes ces suites - et je ne veux blesser personne - étaient je crois assez mauvaises. Ce que j'ai donc d'abord voulu, c'est refaire de Michael Myers un monstre légendaire.

    Et comment allez-vous développer tout cela maintenant ?
    Pour moi, c'est fini. J'ai fait un seul film et ça me suffit. Je ne sais pas ce qui va se passer après et ça ne m'intéresse pas.

    Michael Myers est d'abord un garçon psychopathe puis évolue en boogeyman. Comment avez-vous envisagé cette évolution, depuis les origines du personnages ?
    Je n'ai jamais vraiment voulu faire ce de ce personnage un boogeyman, comme John Carpenter l'a fait. Je n'ai jamais voulu qu'il ait une force surnaturelle ou quoi que ce soit dans ce genre. Je voulais donc simplement qu'il reste un type ordinaire. J'ai fait des recherches sur les comportements psychotiques, ou sur les enfants qui ont tué d'autres enfants, comment tout a commencé pour eux. Je voulais un personnage qui devient de moins en moins humain, et c'est en cela qu'il peut ressembler à un boogeyman. Les origines du personnage doivent donner du sens à la façon de percevoir Michael Myers adulte. Il n'est pas seulement un type effrayant avec un masque.

    Y'a t'il un film d'horreur en particulier que vous préférez ?
    Je dis sans hésiter King Kong. L'original était le premier film d'horreur que j'ai vu et il m'a longtemps obsédé. Je devais avoir cinq ans environ.

    Quel genre de films allez-vous réaliser maintenant ? Allez-vous continuer à faire des films d'horreur ou passer à un autre genre ?
    J'aimerais bien passer à un autre genre. Cela dit, là, je ne sais pas ce que sera mon prochain film. Quand je finis un film, je ne sais jamais ce qui se passera ensuite. Mais je ne m'intéresse pas qu'aux films d'horreurs et je ne suis pas sûr de vouloir faire d'autres films de ce genre. Mes films préférés sont des thrillers sauvages comme Chiens de paille ou Taxi Driver...

    Propos recueillis à San Diego par Emmanuel Itier en juillet 2007
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • louiscarface
      Mouais... un interview promo ininterressant... Mais ca n'entame en rien mon impatience !!!!!!!
    • klher
      Merci d'avoir corrigé ! ;)
    • klher
      Ralala Emmanuel Itier....C'est Myers, pas Meyers.
    Voir les commentaires
    Back to Top