Mon AlloCiné
    Interview avec Valeria Bruni Tedeschi :
    "La vérité est toujours un peu déraisonnable"
    26 juin 2008 à 06:00
    facebook Tweet

    A l'occasion de la sortie du DVD d' "Actrices", la comédienne et réalisatrice Valeria Bruni Tedeschi évoque pour AlloCiné ses souvenirs de comédienne et de spectatrice.

  • Valeria Bruni Tedeschi dans La Seconda volta (1995)

    Encore un tournant dans ma vie : retourner en Italie, à Turin, jouer en italien, et travailler sur l'histoire du terrorisme, des Brigades rouges... Ca a été un film très très important. D'ailleurs, ensuite le réalisateur Mimmo Calopresti a été mon mari pendant cinq ans. Ca été un bout de travail, mais aussi un bout de vie. On a refait un film ensemble après, Mots d'amour. La Seconda volta, je le trouve magnifique. C'est un de ceux pour lesquels je suis le plus fière de mon travail. C'était assez cathartique pour moi de jouer dans un film qui aborde ce sujet-là. En plus, c'était une nouvelle façon de travailler pour moi. En cela aussi, ça a été un film-clé, un tournant. Mimmo me demandait de ne rien faire. Il me martelait ça pendant les six mois de préparation : ne rien faire, ne rien faire... Alors que jusque là, je m'étais amusée à chercher comment m'exprimer, comment jouer, à ma façon mais malgré tout en "faisant". Et là, il me demandait d'"être". Pour ça, il a fallu que je fasse un grand travail intérieur. Je devais essayer de ne rien démontrer, faire confiance au film, à moi-même, sans avoir peur de ne pas exister si je ne faisais rien. C'était un travail bouddhiste (sourire).

    Un travail bouddhiste

    Pour La Nourrice, de Bellocchio aussi, je me souviens avoir fait un énorme travail. C'était un très beau personnage, très douloureux, cette mère qui n'arrivait pas à aimer son enfant, et qui en même temps n'arrivait pas à s'exprimer, avait honte d'elle-même. Il y a des films pour lesquels on travaille beaucoup -ça ne veut pas dire que le résultat est meilleur- et des films sur lesquels on arrive de façon un peu spontanée. Il n'y a pas de règle. Et c'est vrai que toutes ces expériences d'actrice m'aident énormément pour mes propres films : je dirige comme on m'a dirigée, en prenant le mieux de ce que j'ai vécu.
  • facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Dossiers recommandés
    10 films culte de l'âge d'or du X américain
    NEWS - Culture ciné
    dimanche 25 août 2019
    10 films culte de l'âge d'or du X américain
    10 théories de fans qui vous feront voir autrement les dessins animés de votre enfance
    NEWS - Culture ciné
    vendredi 23 août 2019
    10 théories de fans qui vous feront voir autrement les dessins animés de votre enfance
    Backdraft, 2001: l'Odyssée de l'espace... : ces films cultes ont eu une suite et vous l'ignoriez peut-être !
    NEWS - Culture ciné
    mercredi 24 juillet 2019
    Backdraft, 2001: l'Odyssée de l'espace... : ces films cultes ont eu une suite et vous l'ignoriez peut-être !
    Anna, Mathilda, Leeloo, Nikita.... : les héroïnes de Luc Besson
    NEWS - Stars
    vendredi 12 juillet 2019
    Anna, Mathilda, Leeloo, Nikita.... : les héroïnes de Luc Besson
    Tous les dossiers cinéma
    Top Bandes-annonces
    Et puis nous danserons Bande-annonce VO
    Abominable Bande-annonce (2) VF
    Sponsorisé
    Vous êtes jeunes, vous êtes beaux Bande-annonce VF
    Au nom de la terre Bande-annonce VF
    Chambre 212 Bande-annonce VF
    Hors Normes Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Back to Top