Mon AlloCiné
Cinq films avec Jerzy
4 nov. 2008 à 05:00
facebook Tweet G+Google

De retour derrière la caméra après 17 ans d'absence, le polonais Jerzy Skolimowski nous dévoile les dessous de ses "Quatre nuits avec Anna", à l'occasion de la sortie du film, et reviens avec nous sur certaines de ses précédentes réalisations...

AlloCiné : Comment avez-vous eu l'idée de "Quatre nuits avec Anna" ?
Jerzy Skolimowski : J'avais lu une brève dans un journal, en Corée je crois. Elle parlait d'un homme extrêmement timide qui, pour se rapprocher de la femme qu'il aimait, forçait la fenêtre de sa chambre et passait ses nuits à la regarder dormir. Mais il n'y avait rien de plus : ni nom, ni âge, ni profession,... rien du tout. J'ai trouvé que cela faisait un bon point de départ pour une histoire, et je l'ai mise de côté, jusqu'à presque l'oublier. Puis Paulo Branco m'a approché pour adapter le livre In America de Susan Sontag : nous avions plusieurs versions du scénario, Isabelle Huppert dans le rôle principal et nous cherchions où tourner le film, mais il s'est aperçu qu'il ne pourrait pas monter un projet doté d'un tel budget, à peu près 20 millions d'euros. Du coup, il m'a demandé de faire un film plus petit, histoire de prouver que j'avais les épaules assez solides pour porter une telle entreprise.

Et vous avez tout de suite repensé à cette histoire...
Pas vraiment. Paulo m'a offert d'en écrire le scénario du film, mais j'ai laissé tout ça de côté pendant quelques temps pour peindre. Et ce n'est que six jours avant l'expiration du contrat que je me suis souvenu de cet article : j'ai fixé la durée de l'histoire à quatre nuits, et j'ai travaillé sur la structure, mais je la trouvais trop mince. Du coup j'ai rajouté l'histoire du viol, et j'ai bouclé le scénario en six jours, ce qui n'est pas mon record, puisque j'avais écrit celui du Couteau dans l'eau [réalisé par Roman Polanski, ndlr] en trois jours. Je suis plutôt rapide quand j'écris (rires).

Au fur et à mesure que le film progresse, on ne sait pas jusqu'où Leon peut aller. Saviez-vous dès le départ comment les choses finiraient ?
Oui et non. Seule la toute fin est différente de ce que j'avais écrit, car la première version ne me satisfaisait pas totalement. Je la trouvais un peu trop conventionnelle. Et c'est peu avant la fin du tournage que j'ai trouvé ma vraie fin. Mais les choses n'ont pas été simple, puisque mon équipe a du faire en une nuit un travail qui nécessite une semaine. Mais ils ont finalement réussi, et nous avons pu tourner cette fin, dont je suis vraiment très très content, à tel point que je n'imagine pas comment le film aurait pu se terminer autrement.

Vous-a-t-il été dur de trouver l'acteur qui joue Leon ?
Oh oui ! Ca a été un sacré travail ! J'ai rencontré pas loin de 150 comédiens, tous d'âges différents, puisque je ne savais pas encore, à ce moment-là quel âge aurait Leon. Il aurait aussi bien pu avoir 25 ans que 60. Quand j'ai présenté le film à la Cinémathèque de Los Angeles, Jack Nicholson m'a même dit qu'il aurait aimé jouer le rôle. Vous voyez : même lui aurait pu le faire, alors qu'il a 70 ans ! Parmi les acteurs que j'ai auditionnés, certains étaient vraiment excellents. Mais j'ai eu une révélation quand Artur Steranko est entré dans la pièce, car il ressemblait déjà à l'idée que je me faisais de Leon. En plus, j'ai appris que, quelques années plus tôt, il avait eu une attaque, que depuis, il perdait la mémoire, ce qui le rendait très peu sûr de lui. Du coup il donnait l'impression de porter Leon en lui, et pas de le jouer, contrairement aux autres acteurs. C'est en ça que son travail est bon.

Pourquoi avez-vous choisi de tourner le film en Pologne ?
J'ai tourné le film dans le nord de la Pologne, qui est l'ancienne Prusse. L'architecture y est germanique, ce qui fait qu'on a du mal à savoir exactement où l'on se trouve. Mais ça renforce le côté universel du film, qui pourrait se dérouler n'importe où et n'importe quand.
facebook Tweet G+Google
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Dossiers recommandés
Les 10 films de science-fiction qu'il faut avoir vus dans sa vie
NEWS - Culture ciné
vendredi 15 juin 2018
Les 10 films de science-fiction qu'il faut avoir vus dans sa vie
Jennifer Lawrence, Sharon Stone...5 scènes de nu que les actrices regrettent
NEWS - Culture ciné
mardi 5 juin 2018
Jennifer Lawrence, Sharon Stone...5 scènes de nu que les actrices regrettent
6 tournages cauchemardesques, 6 making-of immanquables
NEWS - Culture ciné
vendredi 18 mai 2018
6 tournages cauchemardesques, 6 making-of immanquables
Ripley, Aragorn, le T-800...10 grands rôles...écrits pour quelqu'un d'autre !
NEWS - Culture ciné
lundi 14 mai 2018
Ripley, Aragorn, le T-800...10 grands rôles...écrits pour quelqu'un d'autre !
Tous les dossiers cinéma
Top Bandes-annonces
Tamara Vol.2 Bande-annonce VF
Mamma Mia! Here We Go Again Bande-annonce VO
Sponsorisé
Jericó, le vol infini des jours Bande-annonce VO
Maya l'abeille 2 - Les jeux du miel Bande-annonce VF
L'Ecole est finie Bande-annonce VF
Roulez jeunesse Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Back to Top