Mon AlloCiné
    César 2009 : le palmarès !
    28 févr. 2009 à 03:30
    facebook Tweet

    La 34e cérémonie des César a été marquée par le triomphe de "Séraphine", salué par 7 César. Egalement au palmarès : "Mesrine", "Le Premier jour du reste de ta vie" et "Il y a longtemps que je t'aime...".

    Quand les César saluent les entreprises risquées, les succès surprises... et les biopics. 7 trophées pour Séraphine, 3 pour le diptyque Mesrine et Le Premier jour du reste de ta vie, 2 pour Il y a longtemps que je t'aime : quatre films se sont principalement distingués lors de cette 34e Nuit des César. Quatre films plébiscités par les spectateurs en 2008...

    Triomphale Séraphine...

    Grand vainqueur de la soirée, Séraphine repart donc avec 7 César : Meilleur film de l'année, Meilleur scénario original, Meilleure musique, Meilleurs costumes, Meilleure photographie, Meilleurs décors et, bien sûr, Meilleure actrice (magnifique Yolande Moreau). Une comédienne qui s'offre ainsi le troisième César de sa carrière, après les deux statuettes glanées en 2005 pour Quand la mer monte (Meilleure actrice et Meilleure première oeuvre). Véritable sleeper surprise (près de 600 000 entrées), Séraphine évoque à travers un biopic sobre, pictural et minimaliste la vie de Séraphine Louis, peintre méconnue de la première moitié du 20e siècle, disparue dans l'anonymat et le dénuement le plus total en 1942, après 10 ans d'internement. A la sortie du film, au sujet de l'exposition consacrée à l'artiste (la première depuis... plus de soixante ans !), le réalisateur Martin Provost déclarait "Maintenant, je l'espère, l'oeuvre de Séraphine peut -et va- revivre au grand jour, hors d'un cercle de connaisseurs..." Grâce aux César, c'est plus que jamais le cas.

    Notons au passage qu'avec ses 7 trophées, Séraphine s'inscrit parmi les dix plus grands "triomphes" des César, aux côtés de Le Dernier métro (10 César), Cyrano de Bergerac (10 César), De battre, mon coeur s'est arrêté (8 César), Providence (7 César), Au revoir les enfants (7 César), Tous les matins du monde (7 César), On connaît la chanson (7 César) et Le Pianiste (7 César).

    Emouvant Mesrine...

    Grand favori pour le César du Meilleur acteur, Vincent Cassel, impressionnant Jacques Mesrine du diptyque L'Instinct de mort / L'Ennemi public n°1, remporte le premier César de sa carrière, après deux nominations (La Haine et Sur mes lèvres). Si son sacre n'est donc pas surprenant, son émotion l'était beaucoup plus, tant on connaît "Vinz" pour sa retenue. S'adressant, les larmes aux yeux, à sa bella Monica, et ses compères Thomas Langmann ("la relève de son père Claude Berri") et Jean-Francois Richet (sacré, lui, Meilleur réalisateur), il a ensuite lancé un extrait musical du Le Farceur de Philippe de Broca (1961), mettant en scène son père, le regretté Jean-Pierre Cassel, disparu en avril 2007. "Je viens de ça..." lâche t-il en montrant l'écran avant de quitter la scène. Poignant.

    Et puis il y a les César de l'espoir, décernés aux frangin et frangine du Premier jour du reste de ta vie, Marc-André Grondin & Déborah François. Un Québecois (absent pour cause de tournage en Louisiane) et une Belge (qui remercie son réalisateur Rémi Bezançon, mais aussi les Frères Dardenne -présents dans la salle- qui l'avait révélée avec L'Enfant) pour un film "coup de coeur" du public français, auréolé d'1,2 millions d'entrées en salles et de trois César. Autre coup de coeur du public (près d'un million de spectateurs), Il y a longtemps que je t'aime offre au romancier Philippe Claudel (Les Ames grises) le César de la Meilleure première oeuvre ainsi que le César du Meilleur second rôle pour Elsa Zylberstein, nommée auparavant à trois reprises dans la catégorie "Espoir". Seule Kristin Scott Thomas, "éclipsée" par Yolande Moreau, manque au palmarès pour le long métrage.

    La grande famille du cinéma

    Malgré le peu de cas fait de Entre les murs et Un conte de Noël (le César de la Meilleure adaptation pour la Palme d'Or 2008, le César du Meilleur second rôle masculin pour le film d'Arnaud Desplechin), c'est la famille qui aura été à l'honneur de cette soirée. Un frangin et une frangine (Marc-André Grondin & Déborah François), une autre histoire de frangines (Il y a longtemps que je t'aime), les patriarches Jean-Paul Roussillon (Meilleur 2nd rôle) et Claude Berri (vibrant hommage), les cousins américain (Dustin Hoffman) et israélien (Ari Folman), la "petite" Séraphine et le "grand" Mesrine... sans oublier la grand-mère Agnès Varda, César du Meilleur documentaire à 80 ans. Une cinéaste qui avait fait débuter une certaine Yolande Moreau dans son court métrage 7 p., cuis., s. de b., ... à saisir en 1984.

    Yoann Sardet
    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • aviron74
      regarde there will be blood et pose toi la question a toi meme
    • aviron74
      valse avec bashir c'est pas du cinema, mais bon c'est a beyrouth alors les intellos du cinoch se sont extasier dessus
    • offthehook
      A peu près d'accord sur le palmarès Je ne jugerai ni les catégories court-métrages (j'en ai vu aucun), ni documentaires (car je n'ai vu que le film de Sandrine Bonnaire) Pour les acteurs, j'adore Yolande, mais j'avais vraiment envie que ce soit Kristin Scott Shomas. Yolande, elle en a eu un il y a 5 ans, ça va quoi.. (vous me direz Sean Penn a eu 2 oscars en 6 ans...) Pour le reste des acteurs c'était à 100% tout ce que je voulais. Par contre, je préfère garder l'image de Zylberstein dans 'Il y a longtemps que je taime' plutôt que son interminable arrivée jusqu'à la scène et son pitoyable discours (il m'a même semblé que sa partenaire, vue à l'image pendant ce moment, avait honte) Trop de césars techniques pour Séraphine... ET La musique :ouch: , faut pas pousser Mémé Rien pour 'Un conte de Noel' :D :) (c'est le film sur les 7 que j'ai le moins apprécié, élitiste et intello > dialogues pompeux et réalisation très prétentieuse (comme Roi et Reine me direz-vous mais j'avais préféré ce film), tout ça même si j'avoue avoir adoré les scènes d' Amalric avec Deneuve/Devos (3 acteurs que j'aime beaucoup en plus) Pour Richet, c'était juste amplement mérité. :sol: Bon et pour la cérémonie en tant que telle, ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas était aussi bien. Mentions spéciales à Foresti et aussi à Ferrier et Sémoun (plus le duo Stocker/Drucker et la pub de Bouquet) Par contre toujours décevant dans la forme > le décor de la scène est le même depuis genre 10 ans, ça serait temps de changer et qui a eu l'idée de recouvrir la façade du théatre de rouge ? j'aimerais savoir. Sur le fond, on n'a rien a envier aux Oscars On peut parler des discours pompeux français mais alors les américains... entre les merci Dieu et les pleurs, jpense notamment au discours du scénariste oscarisé pour Milk, mais quelle guimauve indigeste... Sur la forme, on devrait prendre des notes. Ya encore trop de couacs au niveau de la production de cette soirée (Denisot si tu nous lis)
    • ccd75018
      Tu veux du PQ ?
    • ccd75018
      Es-tu vraiment cinéphile pour oser une telle ineptie !
    • naaj
      Séraphine, c'est bien au début, et après c'est chiant.Mais lui filer le césar ? Cela dit, au royaume des aveugles le borgne est roi.A part "il y a longtemps que je t'aime", il y avait rien de fabuleux. "le premier jour du reste de ma vie", un mélo sympa, "mesrine" bien joué : recompensé, bien filmé : récompensé. Le scénar aussi était bien écrit, bien quoi... à part que la vie de ce gangster, mais qu'est-ce qu'on s'en tape, mais réussir à faire aimer un personnage aussi antipathique, ça c'était fort...Non, Séraphine a fleuri dans un désert, y avait pas de concurence. Séraphine était original, ils ont voté pour ce film comme on pourrait voter pour Besancenot : les autres sont tellement nuls....A quand des vrais scénarios ?
    • Grognasse
      Jetrouve ça vraiment bizarre, voire triste, que les gens soient indignés de voir des prix décernés à des films inconnus plutôt qu'à des gros films avec limite un succès annoncé par la média bien avant la sortie... Séraphine était un très beau film de bout en bout et a mérité les césars reçus. Si les spectateurs ne se sont pas déplacés pour le voir en masse, c'est tout simplement parce que le lavage de cerveau fait par les médias dont nous sommes tous victimes n'a pas eu lieu. Du style "allez voir ce film ABSOLUMENT A SA SORTIE" écrit dans tous les magazines. Séraphine a marché grâce au bouche à oreilles, car il est riche, et il me semble bien que les CESARS récompensent le SEPTIEME ART et pas les résultats au box office, qui sont vraiment bien loin de la réalité niveau qualité quelque fois (rien qu'à voir les chtis... Film sympathique mais sans aucun intérêt artistique) Ca tombe sous le sens que les résultats au box office et la qualité d'un film ne sont absolument pas compatibles dans tous les cas. Sinon les césars : cérémonie horriblement chiante. ^^
    • HannibalV
      Le fait que les Césars ne respectent pas le box office ne me dérange pas. En revanche, j'ai vraiment l'impression que le prix du meilleur film a été décerné à Séraphine parce que c'est un film d'auteur intellectuel partit de rien. Dans cette catégorie j'avais vu tous les films en compétition sauf Il y a longtemps que je t'aime et Le premier jour du reste de ta vie. J'ai regretté l'absence de certains films comme Julia et Pour elle. Dès que j'ai vu à quel film étaient donné les césars techniques (décors et costumes, que Faubourg 36 méritait à mon avis) j'ai compris ce qui allait se passer à la fin de la cérémonie. Et comme cela a déjà été dit, le jeu de Yolande Moreau se répète souvent dans ses films (et même en vrai d'ailleurs), et Tilda Swinton aurait pu avoir une récompense, cela nous aurait évité les césars des meilleurs interprétations décernées à un biopic. Je n'ai pas remis en question les récompenses de Lady Chaterley et La graine et le mulet puisque je ne les avais pas vu, mais franchement 7 césars c'est trop.
    • Haolo
      Je n'ai rien contre " Séraphine " qui est sans doute un bon film mais de là à lui donner 7 césars . Il a tout raflé !
    • QuiSuisJe
      ça me fera toujours rire de lire "oui les césars, ils récompensent toujours les films qui n'ont pas fait beaucoup d'entrées, ce sont toujours les top du box office qui se font évincer" non mais faut arrêter une minute, vous imaginez sérieusement que des professionnels vont récompenser un film avec les résultats du box office à portée de main? vous pensez vraiment qui font juste se focaliser sur le nombre d'entrée réalisé et non juste sur le film en lui-même? Quand regardant le film ils ont les chiffres d affaire en tête?
    • Ierons
      Kristin Scott Thomas n'a donc pas gagné... elle le méritait vraiment... Elsa Zylberstein a gagné ? je l'ai trouvé a chier (et je pèse mes mots) Bravo pour vincent ! Séraphine ? pas vu... je vais juger quand j'aurais vu tout ça...
    • K?vin L.
      [quote]Yolande Moreau et relies-toi, ça serait mieux[/quote] Désolé j'avais oublié l'orthographe donc j'ai opté pour la simplicité :saint: [quote]Ensuite, elle n'a pas eu trois mais deux césars[/quote] Il me semble q'elle avais aussi eu un cesar de second role... [quote]Et puis il faut arrêter : Mesrine, c'est bien mis en scène (le césar était mérité pour Richet) et interprété (Cassel aussi mérite son césar, même si j'aurais préféré qu'il revienne à Dupontel), mais ce n'est quand même pas le film de l'année 2008 !!![/quote] Je suis d'accord avec toi mais SERAPHINE n'est pas LE FILM de 2008 non plus donc moins de cesar ca aurait pas était plus mal, surtout pour les décors et les costumes... [quote]Tout comme La Môme l'année dernière ne méritait pas plus que les quelques césars qui lui ont été attribué !!! [/quote] La par contre pas du tout d'accord, La môme était tellement a des années lumière de ce que nous propose le cinema français en matière de biopic d'habitude que la virtuosité de la réalisation a était a juste titre récompensé tout comme Maion Cotillard qui pour le coup a vraiment bouleversé sa nature par rapport a Yolande Maueau... Je veux bien que SERAPHINE soit un tres bon film ...mais quand on voit ce qu'il y avait en face ... 3 petit CESAR (et surtout pas celui du meilleur film) aurait suffi...
    • randall
      Bah alors, pas un mot sur la cérémonie la plus intéressante du cinéma français? http://louvreuse.net/Dossier/e...
    • hitchboy
      enfin le sacre de films ambitieux : mesrine et le premier jour..., bon après beaucoup de césar sont aller a un cinéma d'auteurs disons, académique et plus ambitieux en terme de mise en scène (le film avec scott thomas, celui qui a gagné 7 césars, oubliez les titres...). enfin un soupcon de gout dans le palmarès, même si "les professionnels de la profession" ont du pesé lourd sur le palmarès...
    • BiggerThanLife
      [quote]Tilda Swinton[/quote]Quelqu'un peut me dire pourquoi cette (sublime ) actrice vient se perdre aux Césars pour un film qui semble être joué en anglais :??: [quote]Yolande Moreau [/quote]Quand on la voit dans le film on se dit... mais quelle actrice de composition, cette façon de jouer les "simplettes" est prodigieux... et lorsqu'on l'entend parler sur scène, on se rend compte que ce n'est pas du tout un rôle de composition, car en réalité, elle est comme ça dans la vie aussi... :D Bizârre ! ! ! Je la verrai bien dans le rôle de la sœur de Julie Depardieu :D :p
    • Frizzygirl
      Aaaaaaaaaaahhhhhhhhhh !!!!!!!! ça fait plaisir !!! Merci !!! ;) :jap:
    • adhemar
      Franchement tout ces commentaires négatifs sur ce palmarès sont sans aucun intérét, je n'est pas vu les films en compétition mais ceux qui ont votés ne sont pas des imbéciles,si on à ce palmarès c'est qu'il y a bien une raison. Vous pouvez critiquer ce palmarès mais avez vous vu tous les films? Allez les voir et vos critiques auront un sens.
    • Frizzygirl
      Encore une fois assai déçu du palmarès ... A croire que les césar a pour vocation de récompenser les film "qui on besoin d'être mis en avant" et non les "meilleurs" comme les noms des catégories le laisse entendre...Récompenser Yolande Maurot une 3eme fois pour des rôles sensiblement exact alors qu'en face il y a Tilda Swilton, Cathrine Frot et j'en passe ...pfff ca commence a être pénible Déjà, c'est Yolande Moreau et relies-toi, ça serait mieux !!! Ensuite, elle n'a pas eu trois mais deux césars, et ensuite c'est vrai que son rôle dans Quand la mer monte a la même sensibilité que celui de Séraphine !!! :sarcastic: Yolande Moreau est une très grande comédienne, à la présence prodigieuse, son rôle est magnifique, elle l'habite de bout en bout, incarnant cette candeur, ce mystère avec une vérité incroyable !!! De plus, Séraphine, ce "petit film" au départ, n'a pas bénéficié de la même publicité à sa sortie par rapport à des films comme Entre les murs (palme d'or et tout)et Mesrine (casting prestigieux, gros plan médiatique)!!! Séraphine n'a pas eu besoin d'être mis en avant comme tu dis, le bouche-à-oreille du public a fonctionné, alors les 500 000 entrées de ce très beau film ont sans doute plus de valeur que les quelques millions de billets vendus pour des films dont les couvertures médiatiques sont dix fois plus importantes !!! Et puis il faut arrêter : Mesrine, c'est bien mis en scène (le césar était mérité pour Richet) et interprété (Cassel aussi mérite son césar, même si j'aurais préféré qu'il revienne à Dupontel), mais ce n'est quand même pas le film de l'année 2008 !!! Tout comme La Môme l'année dernière ne méritait pas plus que les quelques césars qui lui ont été attribué !!! Kristin Scott Thomas (pour qui j'avais une légère préférence) et Tilda Swinton auraient également pu avoir le césar c'est sûr, car ce sont de très grandes actrices, mais Yolande Moreau le mérite à sa façon !!! Et c'est pareil pour Séraphine par rapport à l'excellent Conte de Noël(qui lui par contre en aurait mérité plus) !!!
    • andika
      LOL, c'est vrai quoi, quand on voit qu'aux usa le retour du roi fait 11 Oscars, et un succès de malade au box office, on ne peut être que indigné qu'en france les Césars ne soient ouverts qu'au films ayant fait moin de 300000 entrée :D
    • K?vin L.
      Dire que le créateur des CESAR avait avouer les avoirs créés en s'inspirant des OSCAR americains ...eux au moins ont comprit que la categorie "meilleur" veut bien dire : LE MEILLEUR et non pas LE MEILLEUR DES MOINS VU... Je suis persuadé que Yolande Maurot serait aussi populaire que Cathrine Frot...elle n'aurait jamais eu le cesar 3 fois ...pfff ca commence a etre lourd
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Doctor Sleep Bande-annonce VO
    Sponsorisé
    Pavarotti Bande-annonce VO
    Notre dame Bande-annonce VF
    L'Audition Bande-annonce VF
    Le Traître Bande-annonce VO
    J'accuse Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Festivals
    The Irishman sur Netflix : on a vu le film de Martin Scorsese
    NEWS - Festivals
    mercredi 16 octobre 2019
    The Irishman sur Netflix : on a vu le film de Martin Scorsese
    The Irishman : "grand cru", "crépusculaire", "ennuyant", le Scorsese a-t-il conquis le festival Lumière ?
    NEWS - Festivals
    mercredi 16 octobre 2019
    The Irishman : "grand cru", "crépusculaire", "ennuyant", le Scorsese a-t-il conquis le festival Lumière ?
    Dernières actus ciné Festivals
    Meilleurs films à l'affiche
    Joker
    Joker
    4,6
    De Todd Phillips
    Avec Joaquin Phoenix, Robert De Niro, Zazie Beetz
    Bande-annonce
    Toy Story 4
    Toy Story 4
    4,3
    De Josh Cooley
    Bande-annonce
    Pour Sama
    Pour Sama
    4,3
    De Waad al-Kateab, Edward Watts
    Bande-annonce
    Donne-moi des ailes
    4,3
    De Nicolas Vanier
    Avec Jean-Paul Rouve, Mélanie Doutey, Louis Vazquez
    Bande-annonce
    Camille
    4,2
    De Boris Lojkine
    Avec Nina Meurisse, Fiacre Bindala, Bruno Todeschini
    Bande-annonce
    Fahim
    4,2
    De Pierre-François Martin-Laval
    Avec Assad Ahmed, Gérard Depardieu, Isabelle Nanty
    Bande-annonce
    Tous les meilleurs films au ciné
    Back to Top