Notez des films
Mon AlloCiné
    Hadopi aurait un effet négatif sur le marché légal
    11 mars 2010 à 18:30
    facebook Tweet

    Le nombre de pirates sur internet aurait augmenté de 3% en France depuis l'adoption de la loi contre le téléchargement illégal, Hadopi, qui pourrait aussi avoir comme effet pervers de priver le marché légal d'une partie de ses consommateurs.

    Voilà bien une étude et une mauvaise publicité dont se serait volontier passé le gouvernement ...Selon une étude menée par le Département de mesure et d'analyse des usages numériques de l'Université Rennes I et citée par le journal Les Echos mardi, le nombre de pirates sur internet aurait augmenté de 3% en France depuis l'adoption de la loi contre le téléchargement illégal, Hadopi, qui pourrait aussi avoir comme effet pervers de priver le marché légal d'une partie de ses consommateurs. En d'autres termes, la loi aurait donc tendance à produire l'effet inverse que celui escompté. Une douche froide pour l'Hadopi, qui vient à peine de voir sa structure et sa composition mises en place.

    Une première évaluation des effets de la loi

    "L’objectif est de mener une des premières évaluations des effets de la loi Hadopi sur les pratiques des internautes français" précise l'étude. Et de poser les questions : "les internautes ont-ils réduits leurs téléchargements illégaux depuis l’adoption de cette loi ? Se sont-ils tournés vers des formes alternatives de piratage numérique échappant à loi Hadopi ? Sont-ils allés vers des offres légales ?"Le moins que l'on puisse dire, c'est que les résultats de l'enquête tendent à montrer que la peur du gendarme ne semble pas affoler plus que cela les internautes. Au contraire. "Le nombre de pirates aurait augmenté de 3% entre septembre et décembre, soit trois mois après l'adoption de la loi Hadopi II", à l'automne 2009".

    Profitant peut-être du flottement actuel autour de la mise en place de Hadopi et sachant que les premiers mails d'avertissements ne devraient en principe pas partir avant l'été, " à peine 15% des internautes qui utilisaient les réseaux Peer-to-Peer avant l’adoption de la loi Hadopi ont définitivement cessé de le faire depuis". Plus inquiétant, "Parmi ces ex-téléchargeurs, seulement un tiers a renoncé à toute forme de piratage numérique, alors que les deux tiers restant se sont tournés vers des pratiques alternatives de piratage échappant à la loi Hadopi comme le streaming illégal ou le téléchargement sur des sites d’hébergements de fichiers. Parmi les internautes qui continuent encore de télécharger sur les réseaux Peer-to- Peer, 25% d’entre eux déclarent avoir modifié leurs pratiques de piratage depuis l’adoption de la loi Hadopi.

    Pirates numériques, acheteurs numériques

    Effet pervers de la loi, "les « pirates numériques » se révèlent être, dans la moitié des cas, également des acheteurs numériques (achat de musique ou de vidéo sur Internet). Couper la connexion Internet des utilisateurs de réseau Peer-to-Peer pourrait potentiellement réduire la taille du marché des contenus culturels numériques de 27%". Pas sûr que ce chiffre soit apprécié du côté de la rue de Valois au Ministère de la Culture, alors même que l'autre volet de la loi Hadopi est précisemment d'apporter des solutions et des améliorations à l'offre légale. C'était notamment l'objectif de la mission Zelnik, du nom du rapporteur de la mission "Création & Internet", actuel PDG du label musical Naïve. L'étude menée par l'Université de Rennes 1 se charge même de porter l'estocade : une extension de la loi "à toutes les formes de piratage numérique exclurait du marché potentiellement la moitié des acheteurs de contenus culturels numériques". De quoi donner des cauchemars à l'industrie musicale (et par extension celle des films), qui se félicitait lors du dernier Marché international de la musique et de l'édition musicale (Midem) à Cannes de l'augmentation sensible des ventes sur internet, "espérant y voir un premier effet de la loi Hadopi" a relevé Les Echos.

    Pour voir l'étude en intégralité

    Le site du Département de mesure et d'analyse des usages numériques de l'Université Rennes I

    Olivier Pallaruelo avec AFP et Les Echos
    facebook Tweet
    Commentaires
    • dvdmike452
      Merci à Willnot94 d'avoir rafraichit la memoire aux plus vieux et pour avoir averti les plus jeunes que cela se pratiquait aussi à l'epoque de leurs parents
    • dvdmike452
      Ca montre que la pratique existait bien avant que les français ne surf sur internet (la methode était differente c'est tout) ; dans les années 80 (j'étais tout jeune), j'ai loué "Howard le canard" dans un videoclub qui avait pignon sur rue et la jaquette était en noir & blanc (c'était une photocopie), je comprends mieux pourquoi maintenant : c'était une cassette piratée et il l'a louée sans pitié à un gamin alors qu'il n'avait rien payé dessus en droit d'auteurs ; Notez aussi que Jacques Lang dit que cette "piraterie" causera la fin du cinéma et que les politiques d'aujourd'hui disent la meme chose d'internet (on peut en douter car si la cassette vhs n'a pas tuée le cinema, internet ne le fera pas non plus) : et dire que certains moutons opinent du chef quand ils entendent des conneries pareils
    • willoup94
      Par Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences [i]Les nouvelles technologies ouvrent des opportunités inédites aux pirates. Grâce à elles, il est en effet possible de dupliquer des films dès leur sortie en salle pour les diffuser largement sans rémunérer leurs créateurs. Découvrez un reportage complet, diffusé par l'Ina, montrant le démantèlement d'un puissant réseau « d'aigrefins ». Ce 15 mars 1984, Geneviève Guicheney, présentatrice de Soir 3, un des journaux de FR3 (pour France Régions 3), lance un sujet sur une nouvelle délinquance, le piratage de films de cinéma vendus clandestinement en cassettes vidéo. Une équipe de gendarmes spécialisés, le « Bastion 14 », vient de mettre « onze pirates sous les verrous », au cours d'une enquête sur « un simple vol de Cartes bleues », démantelant ainsi « un vaste trafic de vidéocassettes, le premier réseau qu'elle [la police] ait démantelé jusqu'à maintenant ». Les forces de l'ordre, explique le reportage de Gilles Vaubourg et Philippe Guinet, ont saisi plusieurs milliers de cassettes. « Certaines copies de films 35 mm [note pour les plus jeunes : un antique format de pellicule utilisé au cinéma] étaient subtilisées avant toute projection publique. En deux heures, les films devenaient cassettes. » Elles partaient alors dans de multiples directions, dont certains vidéoclubs, clairement désignés comme suspects. Sueurs froides, de Alfred Hitchcock, « avant sa sortie » (le film a été présenté aux Etats-Unis en 1958), « le film de Travolta sorti le 23 avril » (peut-être Second Chance, de John Herzfeld), mais aussi Mesrine et Gwendoline : ce sont quelques-unes des prises des gendarmes du Bastion 14, avec Le Ruffian, Les morfalous et La chèvre. © InaLa loi favorise le piratage Interrogé par Gilles Vaubourg, René Château (distributeur connu), présenté comme un « distributeur film Belmondo », affirme que la moitié des vidéocassettes vendues dans les vidéoclubs et « sous le manteau » sont des copies illégales. Selon lui, la nouvelle loi défavorise les éditeurs et les producteurs. Il la voudrait plus répressive pour les pirates, à l'image de la législation mise en place aux Etats-Unis « par Ronald Reagan ». Pourtant, Jack Lang, ministre de la Culture, est catégorique. « Nous avons décidé de mener une action déterminée et [...] impitoyable contre les pirates. La piraterie est un vol [...] qui peut ruiner l'industrie du cinéma », affirme-t-il. Le journaliste surenchérit en citant le « décret Lang », qui interdit la vente d'un film sous forme de cassettes vidéo pendant un an après sa sortie en salle. Ce délai offre un joli marché aux pirates, qui, remarquons-le, faisaient à l'époque payer leurs clients.[/i] :D
    • creedeco
      les sondage qui font savoir que les "pirates" sont aussi les plus gros consommateurs de culture...Si ça vous suffit pas pour vous decidé à faire des efforts, alors tant pis pour vous. Mais gardez a l'esprit que plus vous chercherez a proteger votre gagne pain de la mauvaise façon et plus vous avez de chances de vous en mordre les doigts a un moment ou a un autre.
    • creedeco
      Pourquoi on en parle encore ??? on le sais depuis des lustres et on le repete sur tout les tons ! Alors une derniere fois pour les producteurs : Vous avez tout essayer pour augmenter vos ventes a l'exeption de baisser les prix alors plutot que de raler sur les "vilains pirates", prennez les choses en mains, commencer par baisser les prix, faites des vrais offre legale qui fonctionne sur tout les OS et sans DRM et vous verez que ces meme pirates sont aussi des citoyens qui savent sortir leurs argent quand il ne se sentent pas floué avant meme d'avoir payé....
    • sitelles
      wouwou49, je suis entièrement d'accord avec toi. Dans le cinéma de ma ville, la place est à 8.70 euros ! C'est terriblement cher et tout le monde n'a pas forcément des places grâce à un CE. Il n'y a pas de tarif pour les moins de 25 ans (ce qui est bien dommage je trouve). Le prix des dvd est effectivement trop cher à sa sortie (après si on est patient, on peut l'avoir pour 9.99 euros, voir moins sur certains sites) et il est compréhensible de voir le piratage augmenter surtout en cette période de crise.Si les tarifs baissaient, ça éviterait bien des soucis à tout le monde. La culture doit être accessible à tous !
    • TexasFlood
      Du moment qu'ils ne font pas fermer Megaupload ou autre serveur d'hébergement, le téléchargement sera toujours présent. Mais espérons qu'ils ne le fassent pas :)
    • Selina-Kyle
      Je ne trouve pas le prix d'un DVD si élevé: 10 euros en attendant un peu, en moyenne. Dites vous que c'est le prix d'une place de ciné!!!!! 10 euros pour aller au ciné.. CA c'est inadmissible. Le téléchargement illégal est plus que compréhensible dans ce cas!
    • R?mi B.
      Je ne télécharge pas. Mais l'autre jour quand j'ai vu un DVD que je cherche depuis longtemps, à 23€ en édition simple, sans bonus. Je comprends ceux qui téléchargent.
    • ludopower
      ojofromkelks > entièrement d'accord avec toi sur la relectureojofromkelks > le fait qu'une information n'aille pas dans ton sens n'en fait pas une non-information; peu importe ton niveau de langage et d'exigence
    • jojofromkelks
      Vous devriez faire attention en recrutant vos stagiaires. Fautes d'orthographes, fautes de syntaxe, fautes de ponctuation, fautes de typographie, fautes de grammaire : au début c'est marrant, à la fin c'est exaspérant. D'autant plus que l'article n'a absolument aucun intérêt : on peut difficilement mesurer les effets d'une loi si elle n'est pas encore mise en place... Elle a été votée, certes, mais l'hadopi n'est pas encore constituée et active. Ça ne sert strictement à rien d'écrire un article pour relayer des non informations comme celles-là. Et embauchez de vrais journalistes.
    • morgann13
      qu'ils s'inspirent des japonais qui ont trouvé la parade(qui n'était,en soi,pas bien compliqué a mettre en place)il suffit juste de donner avec le dvd ou le cd quelque chose qu'on ne peut pas avoir avec le téléchargement(place de ciné,réduction pour concert,goodies,etc...)Mais non les majors ne pensent qu'a leurs marges^^du coup les gens se servent gratuitement c'est compréhensible
    • wouwou49
      ok GTB je me trompe peut etre et les cinémas ont aussi leurs souci avec les distributeurs il n'empeche que si les tickets de cinéma peut importe qu'ils soient indépendant ou autre chose baissaient de moitié leurs prix je pense qu'il y aurait encore plus d'entrée et plus souvent qu'a la fete du cinéma seulement ou le nombre de personnes doubles en 4 de jours de fréquentation , après ça résoudra pas seul le problème du téléchargement dont il est question , mais je pense que ça fait partit d'une des solutions les plus simples pour lutter mais faut aussi faire 1 effort sur les dvd blu-ray qui sont quand meme cher surtout en se moment ou c'est difficile pour plein de monde et je pense que le cinéma au meme titre qu'un musée devrait etre accessible a tout le monde à des prix abordables , c'est l'accès à la culture en gros donc plutot que de punir ceux qui téléchargent.Le gouvernement et l'industrie du cinéma devrait réfléchir plus intéligement
    • kira666
      qu'il passe a la license globale et qu'ils arretent de nous faire chier et perdre leur temps
    • tarja-ltr17
      franchement Gros LOL
    • mysticall666
      Il faut telecharger moderement. Quand un cd que j'ai rippé ou copié me plait je finis quand meme par me l'acheter ( jaquette, paroles etc ) et les dvd c'est pareil parce que je suis un adepte du support et j'aime avoir une dvdtheque bien garnie avec des jolis coffrets. Les producteurs devraient egalement faire un effot de presentation ... une boite en plastique avec un papier a l'interieur avec pas beaucoup de bonus j'achete pas ^^ par contre une jolie boite métal ou cartonée avec 1 dvd complet de bonus allechants c'est tellement plus agreable ^^
    • Coldy
      De toute maniere les jeunes qui sont pr la plupart etudiant peuvent se payer le cinema une fois tout les mois maximum et jen connais qui peuvent pas quand leur seul ciné leur place sont à 10e faut pas deconner, de toute maniere si il coupe les connection inrternet il perde pas que du telechargement legal il perde des gens qui achete sur internet qui regarde les pub partout des gens les sites, le paiement des impot , les mail de pub, les formulaire , et j'en passe cette loi c'est une plus grosse perte pour eux parceque pour beaucoup ce que telecharge les gens c'est ce quils nauraient jamais acheter, sans compter que maintenant ta un nombre de film qui sort par moi qui est incalculable comment ont fait pour tous les acheter pour tous les voir donc ont nous prive de culture, sans compter le nombre dartiste qui font des album de merde pour 20e des chanteur qui le sont pas; enfin bon jen passe...
    • louispaulet
      matche pirate/ hadopi : 1-0Cette loi est définitivement périmée et tant mieux...
    • requiem48
      Dans ta gueule HADOPI!
    • alastor78
      " ce qui m'enerve avec HADOPI c'est le manichéisme du debat (les "gentils" artistes contre les "mechants telechargeurs" ; et bien non ce n'est pas aussi simple) et le fait que tout le monde soit mis dans le meme panier, ça ça me choque !" tout à fait d'accord.
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    Le Cristal magique Bande-annonce VF
    1917 Bande-annonce VO
    La Vie invisible d'Euridice Gusmão Bande-annonce VO
    Le Lac aux oies sauvages Bande-annonce VO
    Millennium Actress Bande-annonce VO
    Les Filles du Docteur March Bande-annonce VO
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Box Office
    Box-office US : La Reine des Neiges 2 toujours au top, Playmobil au fond du gouffre
    NEWS - Box Office
    lundi 9 décembre 2019
    Box-office US : La Reine des Neiges 2 toujours au top, Playmobil au fond du gouffre
    Bande-annonce 1917 : après 007 Spectre, Sam Mendes dévoile son film de guerre
    NEWS - Vu sur le web
    jeudi 1 août 2019
    Bande-annonce 1917 : après 007 Spectre, Sam Mendes dévoile son film de guerre
    Ad Astra : une autre fin pour le film dévoilée dans une scène coupée
    NEWS - Box Office
    lundi 9 décembre 2019
    Ad Astra : une autre fin pour le film dévoilée dans une scène coupée
    Projet de loi sur l'audiovisuel : coup d'envoi des débats sur une réforme qui pourrait tout changer
    NEWS - Box Office
    jeudi 5 décembre 2019
    Projet de loi sur l'audiovisuel : coup d'envoi des débats sur une réforme qui pourrait tout changer
    Dernières actus ciné Box Office
    Films de la semaine
    du 4 déc. 2019
    Le Meilleur reste à venir
    Le Meilleur reste à venir
    De Matthieu Delaporte, Alexandre De La Patellière
    Avec Fabrice Luchini, Patrick Bruel, Zineb Triki
    Bande-annonce
    Jumanji: next level
    Jumanji: next level
    De Jake Kasdan
    Avec Dwayne Johnson, Jack Black, Kevin Hart
    Bande-annonce
    La Famille Addams
    La Famille Addams
    De Conrad Vernon, Greg Tiernan
    Bande-annonce
    Brooklyn Affairs
    Brooklyn Affairs
    De Edward Norton
    Avec Edward Norton, Gugu Mbatha-Raw, Alec Baldwin
    Bande-annonce
    Seules Les Bêtes
    Seules Les Bêtes
    De Dominik Moll
    Avec Denis Ménochet, Laure Calamy, Damien Bonnard
    Bande-annonce
    It Must Be Heaven
    It Must Be Heaven
    De Elia Suleiman
    Avec Elia Suleiman, Gael García Bernal, Tarik Kopty
    Bande-annonce
    Sorties cinéma de la semaine
    Back to Top