Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Oscars déclarent la guerre au lobbying!
    22 sept. 2011 à 17:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Souvent comparée à une véritable campagne électorale, la course aux Oscars fait parler d'elle avant même que les nominations définitives ne soient dévoilées. Pour pallier aux critiques, les organisateurs ont décidé de déclarer la guerre à la stratégie des petits fours souvent déployée par certains prétendants pour influer sur les votes...

    Alors que les pronostics sur les hypothétiques candidats aux prochains Oscars vont bon train, l'Académie américaine des sciences et techniques du cinéma (qui se cache derrière l'organisation des Oscars), vient d'annoncer qu'elle allait restreindre l'accès de ses membres votants aux réceptions organisées par les sociétés de production et de distribution dont les films sont sélectionnés, évitant ainsi que cocktails et autres petits fours ne viennent perturber les votes. Ainsi, avant l'annonce des nominations qui est fixée au 24 janvier 2012, les membres de l'Académie pourront accepter les invitations de leur choix. En revanche, une fois les noms des prétendants aux précieux trophées dévoilés, c'est-à-dire entre le 24 janvier et le 26 février (jour de la cérémonie), ils ne pourront assister qu'aux projections des films sélectionnés, et non aux réceptions données en l'honneur des nommés. Cette règle vaudra également pour les artistes et les techniciens sélectionnés.

    Privés de Facebook et de Twitter!

    La campagne pré-Oscars est en effet souvent critiquée pour les dépenses fastueuses déployées par les candidats les plus riches, dans l'espoir de séduire les votants. Parmi les personnes visées, les producteurs Bob et Harvey Weinstein: souvent montrés du doigt dans la surenchère des événements onéreux, ils ont remporté l'Oscar du meilleur film pour Le Discours d'un roi l'an dernier, et pour Shakespeare in Love en 1999. Autre nouveauté, l'interdiction faite aux sélectionnés de critiquer leurs concurrents dans la course aux Oscars s'étend cette année aux réseaux sociaux, notamment Facebook et Twitter. Toutes ces régulations ont été mises en place dans le but de "protéger l'intégrité et la distinction des Oscars", a déclaré Tom Sherak, le Président de l'Académie. Il y a fort à parier que les sociétés en question aient désormais recours à quelques subterfuges pour contourner ces interdictions...

    Camille Lamourette avec l'AFP

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • darthpom
      Démineurs ne méritait pas son oscar du meilleur film..et Avatar encore moins ;--)
    • beautifulfreak
      "Démineur" valait peut-être pas l'oscar, mais de là à dire qu'il ne valait pas un clou!
    • yvonchad
      @pilusmagnus : +1le plus grand scandale a surtout été pour "démineurs" ; film qui ne valait pas un clou..Pas par rapport à Avatar, mais il ne méritait certainement pas l'avalanche de récompense qu'il a eu...Jarhead dans le même style était considérablement plus intéressant. Enfin je m'emporte pour pas grand chose. Bonne décision de l'académie !
    • davenv
      Mince, les weinstein qui ont racheté The Artist vont être surveillé. Un oscar meilleur film étranger aurait été vachement bien pour se film
    • NOcountry-0211
      tout a fait d'accord avec darthpom !!!!!:), les oscars ne sont pas toujours mérité.
    • bassmann
      En même temps Shakespeare in love et le discours d'un roi n'avaient sûrement pas besoin de petits fours pour l'emporter...
    • darthpom
      Le discours d'un roi meilleur film à la limite...mais Tom Hooper meilleur realisateur CT du (très) gros foutage de gueule
    • seke
      Et personne ne parle du SEIGNEUR DES ANNEAUX LE RETOUR DU ROI en 2004 avec la plus grosse campagne de lobbying de l'histoire des oscars. Certes le film est très bon mais de là à récolter 11 oscars, faut pas pousser.
    • sparrow22
      voila donc comment le discours d'un roi a raflé 3 oscars qu'il ne méritait pas sur 4...
    • Pilusmagnus
      On dit pas "pallier aux critiques", mais "pallier les critiques". C'est une faute que tout le monde fait donc vous êtes pardonnés. :)
    • chips493
      Utiliser "contrer les critiques" était moins casse-gueule, oui.
    • Nina Skwlkr
      (pas de "pallier à")
    • Appeal
      Je ne pense pas que les Cesars soient la même chose - quand on voit des films comme Seraphine ou La Graine et Le mulet raffler tout les césars, on se rend bien compte que ce n'est pas le cas (ces 2 films étant 2 très bon films mais avec un budget ridicule).
    • gimliamideselfes
      Des belles paroles, dommage que ça ne soit pas rétroactif.
    • Paqpaq94
      Ah bravo ! Ça sentait tellement la magouille ! A quand le ménage aux César ?
    • marv29
      j'espère que ce sera bénéfique pour la cérémonie.
    • DanyNiksha16
      Bonne initiative même si je sens que toutes ne seront pas respectées!
    Voir les commentaires
    Back to Top