Mon AlloCiné
Décès du cinéaste grec Théo Angelopoulos
25 janv. 2012 à 06:45
facebook Tweet

Lauréat de la Palme d'Or 1998 pour "L'Eternité et un jour", le réalisateur grec Théo Angelopoulos a succombé à ses blessures après avoir été renversé par un motard dans une rue du Pirée ce 24 janvier. Il avait 76 ans.

Il venait tout juste d'entamer le tournage de son nouveau film, L'Autre mer, évoquant la faillite de la Grèce et de l'Europe. Théo Angelopoulos, de son vrai nom Theodoros Angelopoulos, est décédé ce mardi 24 janvier au soir, après avoir été accidentellement renversé par un motard sur le tournage de son film dans les rues du Pirée, non loin d'Athènes. Agé de 76 ans, il avait notamment signé des oeuvres exigeantes, contemplatives et poétiques comme Le Voyage des comediens, Alexandre le Grand, Le Pas suspendu de la cigogne, Le Regard d'Ulysse ou encore L'Eternité et un jour, récompensé par la Palme d'or 1998.

Le Voyage des comédiens © Collection Christophe L. / AlloCiné

Un ancien critique

Après des études de droit dans sa Grèce natale, Théo Angelopoulos passe l'année 1962 à Paris, étudiant successivement à la Sorbonne et à l'IDHEC. De retour à Athènes, il est critique cinématographique au quotidien Allagi jusqu'au coup d'Etat des Colonels du 21 avril 1967. Après le court-métrage Ekpombi, Théo Angelopoulos réalise en 1970 son premier long, La Reconstitution, Grand Prix du Festival de Salonique.

Le Pas suspendu de la cigogne © Collection Christophe L. / AlloCiné


Une trilogie... et des prix

Le cinéaste se penche ensuite sur l'histoire de son pays avec une trilogie débutée en 1972 par Jours de 36, poursuivie trois ans plus tard avec Le Voyage des comédiens, qui marquera la critique, puis achevée en 1977 par Les Chasseurs. Les oeuvres de Théo Angelopoulos, contemplatives, sont exigeantes et déroutantes pour le grand public. Alexandre le Grand, qui relate le parcours d'un brigand grec, remporte le Lion d'Or à Venise en 1980. Un autre Lion, d'Argent cette fois, revient en 1988 à son Paysage dans le brouillard.

L'Eternite et un jour © Collection Christophe L. / AlloCiné


Cannes... et après

Dans les années 90, le travail de Théo Angelopoulos est reconnu au plus haut niveau. Cinq ans après que Le Regard d'Ulysse eut remporté le Grand Prix du Festival de Cannes, le cinéaste voit son Eternite et un jour obtenir la Palme d'Or en 1998. Il fait alors une pause dans son parcours et revient en 2004 avec Eleni, premier volet d'une trilogie sur le 20e siècle par le prisme d'une histoire d'amour, suivi en 2007 par The Dust of Time (toujours inédit en France) emmené par Irène Jacob, Michel Piccoli et Willem Dafoe. Il avait depuis participé à la compilation Chacun son cinéma au films à sketches Mundo Invisível et travaillait sur la faillite de l'Europe, "un rêve qui s'est effondré très rapidement".

La Rédaction d'AlloCiné avec AFP

facebook Tweet
Commentaires
  • BelisaireBeresford
    renversé par un motard! C'est horrible pour ce philosophe amoureux de la marche
  • Florian L.
    Jamais entendu parler de lui.
  • Kao-BB
    Moi non plus mais RIP
  • Creloutre
    Douloureuse fin ...
  • Thejoosty
    Jamais vu un de ses films mais vu sa renommée alors RIP , c'est triste de finir comme ça
  • Florian L.
    C'est aussi bête que de mourir dans sa baignoire... Raaaaa.
  • murdoc87
    Je l'ai vu l'an dernier, il avait une conférence et c'est (c'était) un mec très intéressant. On a vu quelques extraits, il nous a parlé de son passé (la mort de père, la guerre), ce qui lui a inspiré pour faire son cinéma. Un cinéma qui cherche une vérité de l'individu et non une vérité de l'individu social...
  • xigaze
    Encore un grand realisateur qui nous quitte.......R.I.P
  • ashenbach
    je n'ai jamais pu me faire au rythme extrémement lent de ces films mais je reconnais qu'esthétiquement c'était superbe, notamment "le regard d'Ulysse" bluffant esthétiquement ! mais c'est un réalisateur majeur qui nous quitte et un certain cinéma aussi. Y'a plus que Bela Tarr pour faire des films comme lui !
  • LAMAURICE
    Et dire que son dernier film est demeuré inédit en France. C'était l'un de mes cinéastes préférés.
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Top Bandes-annonces
Sang froid Bande-annonce VO
Us Bande-annonce VO
Sponsorisé
Apprentis parents Bande-annonce VO
Marie Stuart, Reine d'Ecosse Bande-annonce VO
Jusqu'ici tout va bien Bande-annonce VF
On ment toujours à ceux qu'on aime Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Stars
Paris est à nous, L'Etudiante et Monsieur Henri ... qui est la pétillante Noémie Schmidt ?
NEWS - Stars
jeudi 21 février 2019
Paris est à nous, L'Etudiante et Monsieur Henri ... qui est la pétillante Noémie Schmidt ?
Prix Alice Guy 2019 : Catherine Corsini sacrée meilleure réalisatrice pour Un amour impossible
NEWS - Stars
jeudi 21 février 2019
Prix Alice Guy 2019 : Catherine Corsini sacrée meilleure réalisatrice pour Un amour impossible
Dernières actus ciné Stars
Films Prochainement au Cinéma
Les films à venir les plus consultés
Back to Top