Mon AlloCiné
    "Le Testament de Sherlock Holmes" : entretien avec son créateur
    22 sept. 2012 à 10:00
    facebook Tweet

    Disponible depuis le 20 septembre sur PC, PS3 et Xbox 360, "Le Testament de Sherlock Holmes" est un jeu d'aventure mettant une nouvelle fois en scène le plus célèbre détective de la littérature. L'occasion de nous entretenir avec le français Waël Amr, fondateur du studio de développemet Frogwares. Lorsque l'intéressé évoque le personnage et son univers, il sait de quoi il parle. Entretien.

    Personnage de fiction né dans l'imaginaire d'Arthur Conan Doyle, Sherlock Holmes fait parti de ces figures qu'il n'est plus vraiment besoin de présenter. Si ses aventures, avec parfois un bonheur inégal, n'ont jamais cessé d'intéresser le grand et petit écran, nous livrant de grands films et séries (pêle-mêle : Meurtre par décret, Sherlock Holmes attaque l'Orient Express, La Vie privée de Sherlock Holmes, Le Chien des Baskerville...pour n'en citer qu'une poignée); le personnage n'a également jamais cessé d'intéresser le monde des jeux vidéo, que ce soit sous forme de jeux d'aventures Point'n Click, ou non.

     

    Disponible depuis le 20 septembre sur PC, PS3 et Xbox 360, Le Testament de Sherlock Holmes est un jeu d'aventures développé par Frogwares, et édité par Focus Home Interactive. Un studio de développement  qui s'est spécialisé au fil des ans avec une série de jeux consacrés au célèbre détective. La sortie de leur nouveau titre nous offre justement l'occasion de nous entretenir avec Waël Amr, fondateur français du studio Frogwares, dont les locaux sont situés en Ukraine et en Irlande. Et lorsque l'intéressé évoque le personnage et son univers, il sait de quoi il parle. Entretien.

     

    AlloCiné : Pouvez-vous vous présenter et présenter le studio Frogwares ?

    Waël Amr : Je suis l'un des deux fondateurs du studio de développement Frogwares, créé en 2000 et initialement dédié aux jeux d’aventure. Actuellement, environ une centaine de personnes y travaillent dans nos locaux en Ukraine et en Irlande. Nous avons produit une vingtaine de jeux, essentiellement sur PC pendant les années 2000, puis sur DS, Xbox, Wii et maintenant sur PS3.

     

    AlloCiné : Frogwares a développé de nombreux titres centrés sur le personnage de Sherlock Holmes. Pourquoi cela ? Est-ce parce que vous êtes avant tout membre de la société Sherlock Holmes de France ?

    Waël Amr : Non. En fait, je suis devenu membre après notre premier jeu [NDR : Sherlock Holmes et le mystère de la momie, en 2002], et je suis resté en contact avec la société SSHF pendant un certain temps. Mais n’étant en France plus que quelques jours par an, je n’en fait plus partie, cependant j’aime beaucoup leurs activités. Sherlock Holmes est un grand personnage de fiction qui est universel, car il appelle à l’intelligence et aux capacités humaines d’anticipation. Montrer que l’on est intelligent est toujours valorisant, et résoudre un mystère est un prétexte parfait pour un jeu.

     

    Sherlock Holmes est un personnage qui peut être loufoque ou lugubre à l’envie, et c’est cette variété qui nous intéresse. Sur cette même base, mais avec des situations très différentes, nous avons essayé de faire vivre cette variété avec des jeux qui plongent les joueurs dans des histoires très différentes. Enfin, l’environnement victorien est délicieusement surranné : on se parle poliment, les bandits acceptent la défaite...Bref, un côté assez décalé qui contraste avec d'autres jeux vidéo, qui donnent dans pas mal de violence et de muscles.

     

    AlloCiné : Votre précédent titre, "Sherlock Holmes Vs. Jack the Ripper", présentait un intéressant Cross Over entre un personnage de fiction et un autre ayant existé. Avez-vous vu justement le film au titre homonyme (en VO : "A Study in Terror"), où Sherlock Holmes est incarné par John Neville ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?

    Waël Amr : Nous nous sommes interessés uniquement aux faits de la ripperologie et des ripperologues (après l’Holmésie et les Holmésiens). Tous les faits relatés dans le jeu et relatifs à l’enquête sont vrais et le « Jack » que nous trouvons est le suspect le plus sérieux que nous puissions avoir aujourd’hui. Depuis 3 ans que le jeu est sorti, le net s’est rempli de versions concordantes avec notre hypothèse, jusqu’au National Geographic qui a produit un documentaire avec de nombreux éléments du jeu et bien sûr le même Jack. C’est ironique de penser qu’un jeu vidéo puisse influencer des spécialistes renommés du crime, mais dans ce cas précis, cela s’est réellement produit.

     

    La bande-annonce du jeu "Sherlock Holmes Vs Jack the Ripper", sorti en 2009 :

     

    AlloCiné : Les aventures de Sherlock Holmes comportent 4 romans de Conan Doyle, et pas moins de 56 nouvelles. N’est-il pas plus facile pour vous de piocher dedans pour la trame scénaristique de vos jeux, plutôt que d’écrire des histoires originales ?

    Waël Amr : Oui plus facile, mais pas plus intéressant. Sherlock Holmes est universel, il est l’intelligence suprême, tenu par sa propre morale, sinon il serait maître du monde. Trouver des situations à sa mesure, c’est un challenge intéressant et très stimulant à la fois pour nous et les joueurs.

     

    AlloCiné : Pouvez-vous nous pitcher l’histoire du "Testament de Sherlock Holmes" ?

    Waël Amr : Le jeu parle du coté obscur de Sherlock Holmes et comment il passe du grand detective a un criminel avéré. Le jeu nous emmène dans une enquête  d’un évêque et qui va en entrainer d’autres sur notre passage. Le joueur incarne Sherlock et le suit, mais ne sait pas tout ce qu’il pense et devra le deviner. C’est une transgression du personnage et c’est au joueur de choisir jusqu’où il veut aller dans cette aventure.

     

    AlloCiné : Vous avez de grosses ambitions avec ce titre. Pouvez-vous nous en parler / expliquer ?

    Waël Amr : L’ambition avouée est de faire un jeu d’aventure moderne,  qui sait garder les bases du jeu de réflexion mais avec un niveau de graphismes élevé et une accessibilité accrue. Le rythme du jeu n’est pas celui d’un jeu de course mais il est soutenu et nous proposons un jeu différent pour ceux qui connaissent bien les consoles et le PC, avec un personnage fort et des environnements originaux, tout en gardant un gameplay solide. Il y a 10 ans que notre premier jeu sur Sherlock Holmes est sorti, il est important pour nous de marquer un pas pour cette décennie consacrée au détective, nous espérons que nos fans le verront.

     

    AlloCiné : Y-a-t-il des changements en matière de Gameplay par rapport au précédent jeu ? Même chose du côté technique  comme un nouveau moteur de jeu par exemple ? Des contraintes particulières ?

    Waël Amr : Le moteur a été complètement remanié pour passer sur consoles et élever de façon significative les graphismes et les animations. Une partie du Gameplay parasite du jeu d’aventure (énigmes d’inventaires obtuses, et aller-retour incessants) a été effacé pour laisser place à des puzzles de difficulté variable et une lecture plus claire de l’histoire.  Les contrôles du jeu ont été revus, 3 cameras possibles, on passe du pad à la souris sans rien changer, on peut zapper les puzzles qui nous gênent au bout de quelques minutes grâce au 6ème sens de Sherlock Holmes. On ne peut pas parler de bouleversement mais plus d’une version épurée du jeu d’aventure, avec des contrôles clairs et une accessibilité renforcée, mais pour ceux qui le souhaitent, la route peut être la plus dure possible.

     

    AlloCiné :Last but Not Least, avez-vous une incarnation préférée du détective sur grand et / ou petit écran ?

    Waël Amr : Jeremy Brett et David Burke pour Granada sans hésiter.

     

    Propos recueillis par Olivier Pallaruelo le 19 septembre 2012.

     

    Bande-annonce du "Testament de Sherlock Holmes" :

     

    facebook Tweet
    Commentaires
    • Sicyons
      C'est quoi le rapport avec des doublages de jeux vidéos sans intérêt ? Je maintiens qu'indépendamment de la qualité du jeu, cette new n'a rien à voir avec le ciné. Tant qu'à essayer de lier jeux vidéos et ciné, il serait bien plus intéressant par exemple de voir les influences réciproques de l'un sur l'autre dans des jeux de premier plan comme un GTA (le 5 est en cours) par exemple. Il n'y a strictement aucun lien honnête entre le cinéma et cette new. Mais bon, c'est vrai qu'il n'y a pas mort d'homme pour autant.
    • ToniCiprianni
      @Sicyons, bien plus intéressant d'avoir cette itw (même pas faite par des journalistes jeux vidéo soit disant "pros") que de savoir que machin va doubler trucmuche dans le prochain Call of Duty ! Merci Allociné ! D'autant plus que Sherlock Holmes a eu ses adaptations ciné, donc le lien est là.
    • heathledgerdu62
      Sherlock Holmes en jeu vidéo , il doit être excellent !!!
    • Sicyons
      Mouais. Pour ceux qui aiment les jeux d'aventure (ce qui n'a jamais été mon cas), celui-ci a l'air assez soigné. Et ça ça m'a fait sourire : "Le moteur a été complètement remanié pour passer sur consoles et élever de façon significative les graphismes et les animations".... Mais en ce qui concerne l'article le lien avec le ciné est quand même très tiré par les cheveux. D'autant que c'est loin d'être un évènement, ce jeu. Remplissage, qui a dit remplissage...
    • ToniCiprianni
      Le jeu est excellent !! Super intrigue, très prenant !!
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    Braquer Poitiers Bande-annonce VF
    Doctor Sleep Bande-annonce VO
    Sponsorisé
    5 est le numéro parfait Bande-annonce VO
    Sorry We Missed You Bande-annonce VO
    Au bout du monde Bande-annonce VO
    Terminator: Dark Fate Bande-annonce VO
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Interviews
    Zombieland 3 : "Nous y pensons déjà"
    NEWS - Interviews
    vendredi 18 octobre 2019
    Matthias et Maxime : diriger ses amis était "très facile" pour Xavier Dolan
    NEWS - Interviews
    jeudi 17 octobre 2019
    Matthias et Maxime : diriger ses amis était "très facile" pour Xavier Dolan
    Matthias et Maxime : Xavier Dolan ne peut pas "faire un film sans émotion"
    NEWS - Interviews
    mercredi 16 octobre 2019
    Matthias et Maxime : Xavier Dolan ne peut pas "faire un film sans émotion"
    Dernières actus ciné Interviews
    Films de la semaine
    du 16 oct. 2019
    Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque
    Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque
    De Will Becher, Richard Phelan
    Bande-annonce
    Maléfique : Le Pouvoir du Mal
    Maléfique : Le Pouvoir du Mal
    De Joachim Rønning
    Avec Angelina Jolie, Elle Fanning, Harris Dickinson
    Bande-annonce
    Angry Birds : Copains comme cochons
    Angry Birds : Copains comme cochons
    De Thurop Van Orman
    Bande-annonce
    La Vérité si je mens  ! Les débuts
    La Vérité si je mens ! Les débuts
    De Michel Munz, Gérard Bitton
    Avec Yohan Manca, Mickael Lumière, Anton Csaszar
    Bande-annonce
    Fahim
    Fahim
    De Pierre-François Martin-Laval
    Avec Assad Ahmed, Gérard Depardieu, Isabelle Nanty
    Bande-annonce
    La Puce à l'oreille (Comédie-Française)
    La Puce à l'oreille (Comédie-Française)
    De Lilo Baur
    Bande-annonce
    Sorties cinéma de la semaine
    Films Prochainement au Cinéma
    • Terminator: Dark Fate
      Terminator: Dark Fate

      de Tim Miller

      avec Arnold Schwarzenegger, Linda Hamilton

      Film - Action

      Bande-annonce
    • Stephen King's Doctor Sleep
    • Hors Normes
    • Abominable
    • Star Wars: L'Ascension de Skywalker
    • J'accuse
    • La Reine des neiges 2
    • Mon chien Stupide
    • Retour à Zombieland
    • Debout sur la montagne
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top