Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
"Les Paradis artificiels" : le distributeur réagit à la déprogrammation !
31 oct. 2012 à 17:00
facebook Tweet

Suite à sa diffusion lundi en avant-première sur Dailymotion, "Les Paradis artificiels" a été déprogrammé par 12 des 15 salles de cinéma qui devaient le projeter. Le distributeur Yoann Cornu (Damned Distribution) réagit pour AlloCiné.

Premier long métrage de fiction du Brésilien Marcos Prado après plusieurs documentaires, Les Paradis Artificiels sort en salles ce mercredi. Le film devait être projeté dans 15 salles, mais il n'est finalement à l'affiche que de 3 d'entre elles. Explication : 12 exploitants ont décidé de déprogrammer le film, suite à sa diffusion lundi dernier sur la plate-forme Dailymotion, en intégralité et gratuitement. A l'initiative de cette avant-première version 2.0., le distributeur Yoann Cornu (Danmed Distribution) répond à AlloCiné.

AlloCiné : 1) Avez-vous été surpris par la décision des exploitants de déprogrammer « Les Paradis artificiels » ?

Yoann Cornu :Oui, ça a été une grande surprise, d'autant plus que l'opération a été faite pour créer un bon bouche-à-oreille qui incite le public à aller voir le film en salles. Ce n'est donc pas en opposition aux salles, mais au contraire pour intensifier la campagne autour du film et par conséquent le nombre de spectateurs.

2) Comment est née l’idée de diffuser le film en avant-première sur Dailymotion ?

C'est dans le cadre d'un partenariat avec Eye on Films (réseau de 75 partenaires internationaux, distributeurs et festivals, soutenu par le programme de la Commission Européenne Media Mundus) que l'idée a été évoquée. L'opportunité d'accompagner au mieux la sortie grâce à l'implication de dailymotion et d'innover par cette opération exceptionnelle permettait de penser que le film serait bien perçu et n'enlèverait rien de son attractivité pour la sortie en salles, bien au contraire.

3) L’audience du film sur Dailymotion a-t-elle correspondu à vos attentes ?

L'audience a même été légèrement au-delà de nos attentes, avec plus de 6 000 personnes qui sont venues sur le site pendant les 96 minutes de diffusion, et en constante progression jusqu'à la fin du film.

4) Souhaitez-vous malgré tout renouveler à l’avenir cette expérience, ou toute autre initiative en relation avec Internet ?

L'expérience a été très intéressante. C'est une première qui ouvre clairement le débat. La refaire, peut-être pas, en tout cas pas tout à fait de la même manière, mais avec une véritable concertation avec les salles. Beaucoup de personnes pensent d'ailleurs qu'une telle opération est très bonne et permet une nouvelle approche de la diffusion du cinéma indépendant, en convaincant le public sur la base du film lui-même, grâce au bouche-à-oreille.

5) Le film est encore programmé dans 3 salles… Donnez-nous 3 raisons d’aller le voir !

Je dirais : que c'est un excellent film qui nous fait voyager au Brésil et à Amsterdam, que c'est un excellent trip cinématographique sur les soirées électro actuelles, que les 3 jeunes acteurs sont tout simplement formidables. S'il avait été programmé dans 50 salles, je vous aurais donné 50 raisons d'aller le voir. Dommage.

Recueilli par Julien Dokhan

Notre article annonçant la diffusion du film sur Dailymotion

La bande-annonce des "Paradis artificiels"


facebook Tweet
Commentaires
  • VINSANG1
    Je n'ai pas vu le film mais je trouve déplorable ces méthodes totalement arbitraires et injustes consistant à censurer un film. Je serai curieux de connaître les arguments des dirigeants en question pour se permettre d'interdire sa projection en salles.
  • dj?vel
    La réaction peut paraître excessive de la part des exploitants, mais je les comprends : les 6000 spectateurs qui ont vu le film sur internet, ils ne reviendront majoritairement pas le voir en salles. La génération dont je fais parti a pris l'habitude de voir plus de films sur ordi qu'en salles, et la démarche du distributeur la conforte dans cette façon de faire. Le cinéma, c'est d'abord en salles, point. Dommage pour l'équipe du film, mais il fallait y penser avant...
  • VINSANG1
    scrat28 : ce n'est pas parce que 6000 personnes ont vu le film sur Dailymotion qu'il faut le déprogrammer. Certes, ce n'était pas une bonne idée de la part du distributeur mais de là à ce que seulement trois salles maintiennent la projection...
  • lexcalvin
    Je crois que vinsang1 n'a pas bien compris comment ça marche : Un exploitant de salles accueille un spectacle (jeux du cirque, théâtre, cinéma etc) il choisit donc quel programme sera le meilleur pour remplir ses salles, il en va ainsi depuis l'antiquité et l'apparition des premiers Colisée et cie. Si un spectacle est offert gratuitement à un public, même restreint sur une petite période, le spectacle perd son coté exclusif, logique non ? Dés lors l exploitant décide si oui ou non il loue une copie à 1000-3000 € pour la projeter chez lui. Ce n'est pas le distributeur qui décide, ce sont les exploitants qui achètent ou louent une copie selon les prévisions de remplissage de leurs salles. Enfin pour toucher les subventions ART et ESSAI, un exploitant peut s'engager à diffuser un film en vost, qu'il n'aurait pas diffusé en temps normal, et considéré comme " d'auteur "' - on ne rit pas - par le CNC, le ministère du divertissement et la société bourgeoise-bien-pensante-pléonasme. Il n y a donc aucune censure du distributeur ou des exploitants, il y a seulement des gens mal informés sur " comment ça marche " l exploitation d'un film. ps: de toute façon qui est prêt à payer pour voir des paires de fesses, de nichons et de la drogue quand c'est déjà le mode de vie de la bourgeoisie, à qui ce film est destiné ? Et ne me dites pas " les jeunes " : ils vont voir des blockbusters us, pas ce film qui leur montre ce qu'ils vivent déjà. Pour le reste, les tubepornxx ont remplacé ces films sulfureux qui n'"ont plus rien d'impertinent ou de novateur. Le cul ou la morale sur la drogue, au cinema, c'est has been.
  • Lux Aeterna
    Je n'apprécie pas trop cette tentative. Je n'aimerais pas qu'internet devienne le premier lieu de diffusion des films. On peut comprendre la démarche des exploitants, vexés par cette forme de trahison. Cela dit, l'expérience est intéressante à mener. La moindre des choses aurait été donc d'avertir les exploitants à l'avance, et tout se serait peut-être bien passé.
  • Ngee24
    Pareil que mes camarades je n'apprécie pas vraiment cette initiative. Je n'ai rien contre le fait d'innover dans la façon de communiquer/vendre bien au contraire (je ne suis pas pasclnégriste pleureuse dans l’éternelle car c'était mieux avant). Non il faut savoir évoluer avec son temps et la façon de consommer des gens. MAIS là c'est juste idiot, autant pour un blockbuster ça pourrait encore être viable car voir un film qui en met plein les yeux c'est pas la même chose au ciné que devant sa télé. Mais pour un film indé ... quel intérêt pour le spectateur de payer sa place autre que de devoir supporter un type qui joue au téléphone et un enfant qui braille alors qu'il peut voir le film gratuitement un jour précis ? C'est pas parce que c'est sur internet, que ca fait le buzz et que c'est une idée intelligente. Là je comprends tout à fait la réaction des exploitants. Le bouche à oreille pour ensuite partir sur un support physique ou pour vendre une ambiance ok (un concert par exemple l'ambiance n'est pas la même devant une vidéo qu'en reel) mais pour un film indé je vois pas ce que le mettre en diffusion gratuite peut apporter aux exploitant de cinéma...
Voir les commentaires
Top Bandes-annonces
Child's Play : La poupée du mal Bande-annonce VO
Tolkien Bande-annonce VO
Rojo Bande-annonce VO
Late Night Bande-annonce VO
Beaux-parents Bande-annonce VF
Nevada Bande-annonce VO
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Interviews
Roxane : Guillaume de Tonquédec et une poule au micro
NEWS - Interviews
mercredi 12 juin 2019
Roxane : Guillaume de Tonquédec et une poule au micro
C'est qui les "Men In Black" ? Tessa Thompson et Chris Hemsworth nous présentent la franchise !
NEWS - Interviews
mercredi 12 juin 2019
C'est qui les "Men In Black" ? Tessa Thompson et Chris Hemsworth nous présentent la franchise !
Dernières actus ciné Interviews
Films de la semaine
du 12 juin 2019
Men in Black: International
Men in Black: International
De F. Gary Gray
Avec Tessa Thompson, Chris Hemsworth, Liam Neeson
Bande-annonce
Roxane
Roxane
De Mélanie Auffret
Avec Guillaume De Tonquédec, Léa Drucker, Lionel Abelanski
Bande-annonce
Greta
Greta
De Neil Jordan
Avec Isabelle Huppert, Chloë Grace Moretz, Maika Monroe
Bande-annonce
Nicky Larson Private Eyes
Nicky Larson Private Eyes
De Kenji Kodama
Bande-annonce
Lune de Miel
Lune de Miel
De Elise Otzenberger
Avec Judith Chemla, Arthur Igual, Brigitte Roüan
Bande-annonce
Zombi Child
Zombi Child
De Bertrand Bonello
Avec Louise Labeque, Wislanda Louimat, Adilé David
Bande-annonce
Sorties cinéma de la semaine
Films Prochainement au Cinéma
  • Tolkien
    Tolkien

    de Dome Karukoski

    avec Nicholas Hoult, Lily Collins

    Film - Biopic

    Bande-annonce
  • Beaux-parents
  • Child's Play : La poupée du mal
  • Spider-Man: Far From Home
  • Toy Story 4
  • Le Daim
  • Le Roi Lion
  • Nevada
  • Golden Glove
  • Quand on crie au loup
Les films à venir les plus consultés
Back to Top