Notez des films
Mon AlloCiné
    Cannes 2013 : Ce qu'il faut savoir sur la sélection !
    19 avr. 2013 à 10:15
    FBwhatsapp facebook Tweet

    La 66ème sélection officielle du Festival de Cannes a été dévoilée ce matin. Sur les 1000 et quelques films visionnés, seuls 19 sont en compétition. Et le moins que l’on puisse dire cette année, c’est que la France est au rendez-vous !

    Tout sur le Festival de Cannes 2013...

    Tout sur les films hors compétition

    Tout sur les films Un Certain Regard

    À 11h ce matin , Gilles Jacob et Thierry Frémaux ont participé à la traditionnelle conférence de presse afin de rendre publique la sélection officielle de ce 66ème Festival de Cannes. Sur les 1858 films visionnés entre le 1er juin 2012 et le 17 avril 2013, le comité de sélection a tranché : 19 sont en lice pour la Palme d’Or.

    Les Français... et les autres

    Avec pas moins de 3 films dans la catégorie Un certain regard, deux Hors compétition et 6 en Compétition, la France est extrêmement bien représentée cette année : François Ozon, Abdellatif Kechiche, Roman Polanski, Arnaud Desplechin, Arnaud des Pallieres et enfin Valeria Bruni Tedeschi - la seule femme en compétition cette année – représentent à eux seuls un tiers de la compétition. L’Amérique arrive juste derrière avec 4 longs métrages, Behind the Candelabra de Steven Soderbergh, Nebraska de Alexander Payne, The Immigrant de James Gray et Inside Llewyn Davis des frères Coen. Le Japon sera bien là avec 2 longs métrages, Wara no tate de Takashi Miike et Like father, Like son de Hirokazu Koreeda.

     

    Behind The Candelabra de Steven Soderbergh


    Paolo Sorrentino, déjà primé sur la Croisette en 2011 avec This Must Be the Place et en 2008 avec Il Divo, viendra présenter son nouvel opus, La Grande Bellezza avec l’incontournable Toni Servillo. Le Danois Nicolas Winding Refn, qui avait fait sensation en 2011 avec Drive, est de nouveau en compétition avec Only God Forgives, un film radical emmené une fois de plus par l’Américain Ryan Gosling.

     

    Only God Forgives de Nicolas Winding Refn

     

    L’ Iranien Asghar Farhadi, qui avait conquis le jury de la Berlinale avec Une Séparation en 2011, viendra présenter son nouveau long en compétition. Ça s’appelle Le Passé et c’est emmené par la Maitresse de cérémonie de l’an dernier, Bérénice Bejo. Parmi les autres films en compétition, A Touch of Sin de Jia Zhangke, Grigris du tchadien Mahamat Saleh Haroun et Borgman de l’Hollandais Alex Van Warmerdam. Et pour boucler ce tour du monde, ce 66ème Festival de Cannes rendra hommage au cinéma indien qui fête cette année ces 100 ans !

     

    Le Passé d'Asghar Farhadi


    L’absence de femmes en compétition l’année dernière avait enflammé la toile. Cette fois-ci, il y en a une donc, Valeria Bruni Tedeschi. Son film, Un Château en Italie s’inspire de son vécu et de sa famille. Reste à savoir si Carla Bruni figure au casting…

     

    Un Château en Italie de Valeria Bruni Tedeschi

     

    Et si d’aventure vous cherchiez plus de réalisatrices, c’est du côté d’ Un Certain regard qu’il faudra vous tourner : les Françaises Rebecca Zlotowski et Claire Denis, l’Américaine Sofia Coppola, l’Italienne Valeria Golino et son premier film Miele, l’Hong Kongaise Flora Lau, la Québécoise Chloé Robichaud… Voilà de quoi faire taire les mauvaises langues.

     

    The Bling Ring de Sofia Coppola

     

    Hors compétition

    Pour le moment, seuls 4 films sont annoncés hors compétition : le film d’ouverture Gatsby le Magnifique, Zulu du Français Jérôme Salle qui clôturera le festival, ainsi que All Is Lost de J. C. Chandor, qui mettra en vedette un Robert Redford seul en mer. Guillaume Canet montera également les marches afin de présenter son remake américain des Liens du sang, Blood Ties. Un film dans lequel il dirige sa compagne Marion Cotillard. Marion Cotillard qui, rappelons-le, est au casting de The Immigrant de James Gray (en compétition). James Gray qui, rappelons-le, a co-écrit Blood ties avec Guillaume Canet. Vous suivez ?

     

    The Immigrant de James Gray

     

    Les habitués VS les absents

    Thierry Frémaux, qui n'aime pas le terme "d'habitués", a tenu à préciser qu'effectivement, dans cette sélection, on retrouverait des metteurs en scènes déjà venu à Cannes : "Les grands metteurs en scène font des grands films, au nom de quoi s'en priverait-on ?" a-t-il déclaré à l'assemblée. Ce qui explique la venue de Steven Soderbergh, Roman Polanski et les Frères Coen, qui ont déjà tous obtenu une Palme d’Or, ou encore celles d'Arnaud Desplechin qui foulera les marches pour la 6ème fois, Paolo Sorrentino pour la 5ème James Gray et Hirokazu Koreeda pour la 4ème... Cependant, on peut souligner l’absence de certains, qui figuraient pourtant sur la fameuse liste des pronostics : Jim Jarmusch et son film Only Lovers Left Alive, Terrence Malick avec Knight of Cups par exemple ou bien encore Blue Jasmine de Woody Allen, le premier film live de Sylvain Chomet Attila Marcel, Twelve Years a Slave de Steve McQueen (II)… Comme chaque année, ou presque, on peut s’attendre à des compléments, notamment dans la Catégorie Un Certain regard. Rien n'est donc définitif pour l'instant. Notons également que les sélections de la Semaine de la Critique et de la Quinzaine des réalisateurs, qui doivent tomber lundi et mardi prochain, peuvent encore nous réserver quelques surprises… De même pour la composition du jury, qui devrait nous parvenir la semaine prochaine !

     

     


    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Sarah D.
      Gatsby, Ring Bling, Only God Forgives <3
    • filante
      franchement une femmes en compétition et je devrais m'estimer heureuse! je trouve ça aberrant et surtout que le site ce réjouisse qu'on les trouves dans d'autres sélections, c'est dans la compétition officielle que je veux les voir ou aussi comme présidente du jury ce serait bien.
    • Made?
      Oui se cela xbies (je déconseille de venir sur allociné après 3heure passé :s ...)
    • xbies
      Made, tu voulais peut-être dire que le Canada fait partie des Amérique (tout comme les Etats-Unis), mais en aucun cas le Canada ne fait partie des Etats-Unis. Et donc que Ryan Gosling est bien américain, même s'il est canadien.
    • Made?
      @djang A moins de faire peur au géographe le canada fait bien partie des états-unis... Sinon y'a que moi que le titre du prochain james gray dérange ? non mais sérieux Low life sonnait tellement bien...Sinon je suis heureux elle est très belle la sélection mais bon j'aurais aimé voir woody et malick quoi !
    • djangodexter
      Ryan Gosling n'est pas américain mais canadien
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    The Great Green Wall Bande-annonce VO
    La Forêt de mon père Bande-annonce VF
    Beloved Bande-annonce VO
    Gogo Bande-annonce VO
    L'Infirmière Bande-annonce VO
    Tenet Bande-annonce (2) VO
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Festivals
    Coronavirus et Oscars : l'édition 2021 reportée ?
    NEWS - Festivals
    mercredi 20 mai 2020
    Drive, Carol, Mulholland Drive, Les 400 coups... 14 films primés à Cannes que l’on adore
    NEWS - Festivals
    mardi 19 mai 2020
    Drive, Carol, Mulholland Drive, Les 400 coups... 14 films primés à Cannes que l’on adore
    Festival d'Annecy 2020 : 20 longs métrages retenus pour l'édition digitale
    NEWS - Festivals
    lundi 18 mai 2020
    Festival d'Annecy 2020 : 20 longs métrages retenus pour l'édition digitale
    Dernières actus ciné Festivals
    Meilleurs films à l'affiche
    Dans un jardin qu'on dirait éternel
    Dans un jardin qu'on dirait éternel
    De Tatsushi Ōmori
    Avec Haru Kuroki, Mikako Tabe, Kiki Kirin
    Bande-annonce
    Effacer l’historique
    Effacer l’historique
    De Gustave Kervern, Benoît Delépine
    Avec Blanche Gardin, Denis Podalydès, Corinne Masiero
    Bande-annonce
    Kounak, le lynx fidèle
    Kounak, le lynx fidèle
    3,2
    De Agassi Babaian
    Avec Vladimir Orlowski
    Le grand Nord, la migration des rennes
    De Martin J. Dignard, William Reeve
    Les dauphins
    De Greg MacGillivray
    Tous les meilleurs films au ciné
    Back to Top