Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Louxor a rouvert ses portes à Barbès [PHOTOS]
    17 avr. 2013 à 17:09
    FBwhatsapp facebook Tweet

    L'emblématique cinéma le Louxor, dont le bâtiment était à l'abandon depuis 1987, a rouvert ses portes dans le quartier populaire de Barbès à Paris, après deux ans et demi de travaux qui ont permis de restituer ses décors égypto-art déco d'origine.

    Le nouveau « Louxor – Palais du cinéma » a été inauguré ce mercredi 17 avril à 10h45 en présence notamment du maire de Paris Bertrand Delanoë et de Marianne Khoury, nièce du cinéaste égyptien défunt Youssef Chahine. Après deux ans et demi de travaux et un investissement de 25 millions d’euros par la Ville de Paris, ce lieu mythique du cinéma parisien, situé au carrefour des 9e, 10e et 18e arrondissements, a retrouvé son éclat et sa vocation d’origine. Réalisé en 1920-1921 par l'architecte Henri Zipcy et le céramiste Amédée Tiberti pour le groupe Lutetia-Wagram, cet établissement avait été exploité comme cinéma jusqu'en 1983, avant de devenir une boîte de nuit (la Dérobade puis le Megatown), et d'être désaffecté en 1987.

     

    Cinéma d'art et d'essai et cinémas du Sud

    Les façades ont été intégralement restaurées dans leur état de 1921, avec restitution des mosaïques, vitraux et grands mâts égyptiens disparus. La grande salle de cinéma (334 fauteuils au lieu des 1.100 d'origine) a été réhabilitée avec ses trois niveaux - l'orchestre, le balcon et le poulailler -, et ses décors recréés : faux marbres peints, masques de pharaon en relief, frise néo-grecque, hiéroglyphes... Deux nouvelles salles, plus petites (136 et 71 fauteuils), ont été aménagées dans les sous-sols du bâtiment. Carole Scotta, dirigeante de la société de production et de distribution Haut et Court, Martin Bidou, directeur des ventes de Haut et Court, et Emmanuel Papillon, actuel directeur de la section d'exploitation de l'école de cinéma la Femis, auront à charge de proposer une programmation exigeante axée sur le cinéma d'art et essai et les cinémas du Sud, et d'ouvrir le cinéma vers le quartier.

     

     

     

    Extérieur et entrée du Louxor

     

    Ecran géant de la salle n°1 (salle principale)

     

    Décors muraux dans le style égyptien, salle n°1

     

    Salle n°2

     

    Etage pour la technique, salle n°1

    Photos de Thomas Caramelle

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • opiefather
      je sais que ce n'est pas le sujet mais moi un investissement de 25 million d'euro on peut m'expliquer, comment se foutre encore et encore de la gueule du peuple, tu paies des impôts et bas nous on en fait ce qu'on veutqu'est ce que j'en ai à foutre d'un cinéma de 300 place à 25 million d'euro, combien on fait d'appartement avec 25 million d'euro ?
    • prairie--fire
      Je trouve ça super cool ! Restituer l'ensemble comme il l'était il y a plusieurs décennies de ça. En espérant que ça finisse pas taguer et ternis par des affiches collées par des cons, etc.
    • gemini-hell
      Du cinéma d'art et essai en version originale dans un tel quartier ! Le pari est osé mais cette audace culturelle sera-t-elle rentable ?
    • Mickael Laszlo
      Bonne nouvelle pour les cinéphiles parisiens (et les touristes occasionnels comme moi)!
    Voir les commentaires
    Back to Top