Mon AlloCiné
    Cannes 2013 : Takashi Miike divise la Croisette avec "Wara No Tate"
    20 mai 2013 à 17:45
    facebook Tweet

    Nanar pour les uns, solide film d'action pour les autres, "Wara No Tate" de Takashi Miike a été applaudi et hué à la fin de la projection...

    Wara no tate de Takashi Miike

    Avec Tatsuya Fujiwara, Nanako Matsushima, Takao Osawa...

    Sélection officielle - Compétition

    De quoi ça parle ?

    Un richissime vieillard promet un milliard de yens à celui qui tuera le meurtrier et violeur de sa petite-fille. Traqué, ce dernier se rend à la police, laquelle est chargée de le transférer jusqu'à Tokyo. Cinq personnes doivent donc protéger le psychopathe à tout prix, tandis que le pays tout entier se lance dans une gigantasque chasse à l'homme pour toucher la prime...

    Ce qu'il faut savoir

    Deuxième film en compétition officielle pour le prolifique Takashi Miike (après Hara-Kiri : mort d'un samourai en 2010). Le "Japonais qui tourne plus vite que son ombre" signe ici le premier vrai film d'action de la sélection. Explosion de camions, fusillades, prise d'otage : le film ne lésine pas sur les rebondissements, le budget conséquent aidant. A la fois applaudi et sifflé à l'issue de la projection presse, Wara no tate ne laisse pas indifférent. Parions que les américains prendront vite conscience du potentiel de l'intrigue pour un futur remake !

    Ce qu'en pense la presse

    Télérama - Aurélien Ferenczi

    "Tout cela est hélas écrit et filmé assez grossièrement, et joué par d’assez mauvais acteurs. [...] Bouclier de paille n’est ni un polar stylisé à la sud-coréenne, pour citer une cinématographie voisine qu’il pourrait évoquer (Memories of murder, of course), ni une grande fable morale sur la 'marchandisation' du monde. Il y a trop peu de réfléxion, scénaristique et stylistique..."

    Métro

    "S'il débute sur les chapeaux de roue, le long-métrage qui s'essouffle en cours de route ne méritait cependant pas tous ces sifflets à l'issue de sa projection. Certes, on n'imagine pas Wara No Tate figurer au palmarès, mais ce film de genre sur l'honneur et le respect de la parole donnée (ben oui, on est au Japon) est largement plus regardable que d'autres films présentés ici."

    Variety - Peter Debruge

    Bien que tourné avec des moyens relativement conséquents, ce thriller de plus de deux heures n'utilise pas ses ressources au maximum, avec plus de parole que de scène d'action. Franchement, cette production japonaise semble ne pas être adaptée à la compétition cannoise.

    Screen - Tim Grierson

    "Le prolifique réalisateur japonais Takashi Miike prouve sa formidable aptitude à construire le suspense dans Wara No tate, mais son thriller n'exploite pas totalement le potentiel de son excellente intrigue de base. [...] Le film a de grands moments de bravoure, et l'acteur principal Takao Osawa livre une performance saisissante, mais des questions de crédibilité et une exploration insatisfaisante des limites de la justice gâchent un peu la fête."

    The Hollywood Reporter - David Rooney

    Elegant et captivant, bien que beaucoup trop long et trop limité dans la psychologie des personnages, ce thriller policier adhère à un schéma narratif très hollywoodien. Un remake est tout à fait probable.

    Le Point

    Copieusement sifflé par la salle, Wara no tate s'est avéré être un improbable nanar. [...] Flirtant avec la série Z, ce thriller mal écrit et mal interprété semble plus à sa place dans une case nocturne d'une chaîne de la TNT que dans une sélection officielle.


    Toute l'actu de Cannes 2013

    Takashi Miike veut un cinéma "spectaculaire"

    facebook Tweet
    Commentaires
    • alastor78
      Sérieusement de nos jours y'a encore des gens qui huent les films? C'est quand même un sacré manque de respect, et dire que ces gens sont des critiques soit disant professionnels...
    • Mewnaru
      @alastor78Je trouve ça fou aussi. Quel coup dur, quel manque de respect pour toute l'équipe peut être venue présenter le film en France..
    • randall
      Généralement, quand un film est hué à Cannes c'est très bon signe.
    • cris11
      On peut ne pas aimer un film, mais de là à le huer lors d'une projection dans un grand festival, je trouve, tout comme alastor78, que c'est un gros manque de respect envers tous ceux qui ont travailler sur le film. Je trouve ce genre de comportement d'autant plus méprisable, car la plupart des critiques se permettent de démonter des gens alors que la majorité d'entre eux n'ont jamais touché une caméra de leur vie. Bref, je trouve ça nul.
    • Clingo
      Pourquoi les critiques devraient toucher une caméra ? Ils sont critiques, pas réalisateurs. Leur travail est d'analyser les films, pas de les faire. Je suis quand même d'accord avec l'avis général. Huer un film, c'est plutôt stupide. Quand on aime, dans ce genre de contexte, on peut applaudir. Et si on n'aime pas, ne rien faire est déjà une bonne indication de son humeur, c'est cruel et déplacé d'en rajouter avec des sifflets. Ca fait un peu enfant gâté comme attitude ( sinon, l'extrait du film montré lors de l'ouverture faisait pas mal cheap, les critiques semblent confirmer cela ).
    • alastor78
      Clingo, je pense aussi qu'un critique n'a pas à être réalisateur, je n'aime pas cette argument du "si t'es pas content t'as qu'à faire mieux", cela dit je crois aussi qu'aujourd'hui les critiques de cinéma n'ont pour beaucoup pas vraiment de légitimité parce qu'ils ne connaissent pas leur propre métier, semblent être un peu arrivé là par hasard parce qu'ils aiment le cinéma et pensent qu'une critique c'est "dire si j'ai aimé ou pas" alors qu'en étudiant un peu plus en détail l'art de la critique et son histoire on se rend compte que c'est beaucoup plus compliqué que ça, que c'est un vrai métier, que ça s'apprend (ou en tout cas que ça devrait s'apprendre) et que ça n'a pas grand chose à voir avec le journalisme d'aujourd'hui. Le fait qu'ils huent les films de Cannes est d'autant plus indignant que la majorité de ces gens là n'ont probablement rien à faire là et n'ont pas la légitimité pour faire des critiques de cinéma (surtout au festival de Cannes ou chaque année tout le monde, jusqu'au journaliste botaniste du quotidien régional du dernier trou perdu de Bretagne se prend soudain pour un grand critique de cinéma.)
    • MaitreMechant2
      Les lecteurs devraient aussi aller huer les critiques, ces gars qui ont tout vu tout fait à part réaliser un film. C'est cool pour l'image de la France au Japon ...Effectivement Miike c'est du bon (gozu, DOA) mais aussi du mauvais (ichi the killer), mais de là à siffler le film...Probablement des gars qui n'aiment le style barré et hyper dérangeant de Miike. Et alors ? Vous faites votre critique et vous vous taisez !
    • Sanjuro O.
      Ils font toujours ca à Cannes de huer les films. Ils sont un peu comme des coqs en rut, ils ont besoin de s'exprimer bruyamment et primitivement, d'affirmer leur supériorité et leur dédain en grognant et en criant. Mais ils n'ont quand même pas dû voir beaucoup de films de Miike si ce qu'ils ont vu les a surpris. C'est vrai que ses films sont inégaux. Mais perso je rangerais la trilogie des Dead or Alive dans le mauvais (avec Big Bang Love) et Ichi The Killer dans le bon (avec Audition, les Katakuri, Yattaman). Comme quoi !
    • Sanjuro O.
      Enfin pas mauvais, médiocre. C'est jamais "mauvais", il est trop bon réalisateur pour ca. C'est ca aussi qui m'interpelle dans leur réaction. Ils sont pas foutus de reconnaître un bon artiste.
    • Clingo
      @alastor : Je suis plutôt d'accord avec toi, être critique c'est une responsabilité qu'on ne peut pas prendre à la légère. Quand je vois la médiocrité de certains, pourtant employés dans des journaux ou magazines reconnus, ça m'agace ( par exemple Première ). Mais il y a des gens qui font bien leur boulot ( Lalanne des Inrocks, les Cahiers du Cinéma, Positif, etc.), qui proposent des analyses poussées et intéressantes de films ( même s'ils n'échappent pas aux critiques un peu légères sur des films qu'ils n'aiment pas ). Ce sont des gens qui savent de quoi ils parlent, sans se la raconter, et je trouve ça dommage que certains généralisent et mettent tout le monde dans le même panier, en caricaturant les critiques comme des frustrés qui n'ont pas de talent pour faire des films. Sauf que leur métier n'est pas d'en réaliser, mais d'écrire dessus ! Après je le dis, je déteste les critiques gratuites, méchantes, qui multiplient les formules faciles sans parler profondément du film. Mais il ne faut pas s'arrêter à Studio Ciné Live, Première ou Télérama.
    • empeureur18
      les critiques de films ne servent a pas grand chose car c'es personnes ne payent surement pas leur place de ciné en plus ils sont gaver de plusieurs films dans la journée et puis c'est surement de bon temps de descendre certains reals et de porter certains autres je dis toujours le nom ne fait pas le film
    • cris11
      @ clingo: Désolé je me suis peut être mal exprimé lorsque j'ai dit que la plupart des critiques de cinéma n'ont jamais touché une caméra... Je ne disais pas ça dans le but de remettre en cause leur légitimité mais simplement pour dire que par rapport à la difficulté que représente la production d'un film, ces personnes méritent un peu plus de respect. Je ne remet pas en cause leurs critiques, mais leurs comportements. De plus, les réalisateurs ou acteurs qui en arrivent à ce niveau ne sont pas nuls et ont forcément du talent, si non ils n'en seraient pas là. Par conséquent, il y a un minimum de décence à avoir. Bonne journée
    • Clingo
      @cris : Ok, je comprends. Et je suis d'accord, je pense qu'il y a un minimum de respect à avoir, au vu de l'épreuve que constitue la création d'un film ( ou d'une autre oeuvre ). Bonne journée :) empereur, les critiques sont utiles, je vois pas comment on peut nier l'apport d'un échange, d'une analyse, autour d'une oeuvre. Ils ne payent pas leur place, et ? Encore heureux, leur travail consiste à voir des films.
    • alastor78
      clingo, je pense aussi que les critiques sont utiles ne serait-ce qu'en arrivant à susciter le débat avec leurs lecteurs et en les poussant, ainsi, à ne pas avoir une attitude complètement passive vis à vis du cinéma. Sans les critiques, aussi médiocres soient-ils le cinéma serait réduit à un produit de consommation et non plus à un art (ce qui en ravirait surement certains cela dit). Il ne faut pas supprimer les critiques mais engager des gens qui ont un vrai talent pour ça et qui seront capable de dire autre chose que "c'est nul" "c'est bien" "c'est violent" "c'est long" "c'est intéressant" et "c'est émouvant" avec des phrases soutenus pour donner l'impression d'avoir dit quelque chose de pertinent.
    • Jigo
      C'est pas mal, la réalisation de Miike est nerveuse et on sent vraiment le danger de tous les côtés et à tous les instants. Fujiwara joue parfaitement la crevure, et le reste du cast est irréprochable. On n'évite pas les longueurs sur la deuxième partie (là où Lesson of Evil, un autre récent de Takashi décolle).
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    Downton Abbey Bande-annonce VO
    Sponsorisé
    Thalasso Teaser (4) VF
    Les Hirondelles de Kaboul Bande-annonce VF
    L'Insensible Bande-annonce VO
    Une fille facile Bande-annonce VF
    Pour Sama Bande-annonce VO
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Festivals
    Downton Abbey : la bande-annonce du film est enfin là !
    NEWS - Vu sur le web
    mardi 21 mai 2019
    Sponsorisé
    Angoulême 2019 : Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal lancent les festivités
    NEWS - Festivals
    mercredi 21 août 2019
    Angoulême 2019 : Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal lancent les festivités
    Angoulême 2019 : Dominique Besnehard, l'homme aux 1001 vies du cinéma français
    NEWS - Festivals
    mardi 20 août 2019
    Angoulême 2019 : Dominique Besnehard, l'homme aux 1001 vies du cinéma français
    Dernières actus ciné Festivals
    Meilleurs films à l'affiche
    Parasite
    Parasite
    4,5
    De Bong Joon-ho
    Avec Song Kang-Ho, Lee Sun-kyun, Cho Yeo-jeong
    Bande-annonce
    Apocalypse Now Final Cut
    Apocalypse Now Final Cut
    4,3
    De Francis Ford Coppola
    Avec Martin Sheen, Frederic Forrest, Robert Duvall
    Bande-annonce
    Toy Story 4
    Toy Story 4
    4,3
    De Josh Cooley
    Bande-annonce
    Mon frère
    4,2
    De Julien Abraham
    Avec MHD, Darren Muselet, Aïssa Maïga
    Bande-annonce
    L'Oeuvre sans auteur - Partie 1
    4,1
    De Florian Henckel von Donnersmarck
    Avec Tom Schilling, Sebastian Koch, Paula Beer
    Bande-annonce
    So Long, My Son
    4,1
    De Wang Xiaoshuai
    Avec Wang Jing-chun, Yong Mei, Qi Xi
    Bande-annonce
    Tous les meilleurs films au ciné
    Back to Top