Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Robert Downey Jr. : comment le héros d'"Iron Man" est passé du loser au winner !
18 juil. 2013 à 18:40
facebook Tweet

En quelques années, Robert Downey Jr. est passé du statut de paria à Hollywood à celui d'artiste ultra-"bankable". Récit d'une métamorphose, alors que le magazine Forbes vient tout juste de désigner le héros d'"Iron Man" et "Avengers" acteur hollywoodien le mieux payé du moment.

Robert Downey Jr. dans "Iron Man 2" / © Paramount Pictures France

C'est le type de success-story improbable dont Hollywood rafolle. Hier considéré comme un has-been et un paria en raison notamment d'une addiction prononcée pour les substances illicites, Robert Downey Jr., 48 ans, est aujourd'hui l'acteur le plus "bankable" du moment. Le magazine Forbes vient en effet de le mettre tout en haut de son classement annuel des acteurs les mieux payés, avec 75 millions de dollars engrangés entre juin 2012 et juin 2013. Récit d'un retour en grâce que Robert Downey Jr. doit en majeure partie à son incarnation de Tony Stark dans la trilogie Iron Man et la réunion de super-héros Avengers.

Robert Downey Jr. dans "Chaplin" / © StudioCanal

Un grand acteur et ses excès

Considéré comme l'un des comédiens les plus talentueux de sa génération, Robert Downey Jr. est durant de longues années l'exemple-type du surdoué qui gâche toutes ses capacités dans un comportement auto-destructeur. Dans les années 80 et 90, il alterne ainsi prestations de haut calibre saluées par la critique (un toxicomane dans Neige sur Beverly Hills; Chaplin, où son interprétation de Charlot lui vaut une nomination à l'Oscar) et débordements hors-plateaux liés à ses "affinités" avec la drogue et l'alcool. Sa carrière fait alors un dangereux yo-yo et les professionnels rechignent de plus en plus à embaucher cet acteur incontrôlable, qui multiplie les excès et les passages en cure de désintoxication entre deux films.

L'exemple le plus frappant et le véritable climax de cette carrière à double tranchant intervient au début des années 2000 avec la série Ally McBeal : célébré pour son rôle de Larry Paul, il est néanmoins éjecté du programme après avoir été interpellé en possession de drogue et arme à feu. Robert Downey Jr. est alors au fond du trou, et bien rare sont ceux qui parieraient désormais quelques dollars sur l'ex-grand espoir du cinéma US.

Robert Downey Jr. dans "Zodiac" / © Warner Bros. France

Une lente remontée

Durant près de cinq ans, on n'entend presque plus parler de Robert Downey Jr. Une période cruciale pour l'Américain, qui en profite pour se reconstruire après avoir si souvent joué avec le feu. Celui dont la carrière est jalonnée de films aux titres ou pitchs étrangement liés à son déséquilibre de star adulée/star déchue (au générique de Toutes folles de lui, Wonder Boys ou Bowfinger, roi d'Hollywood, il est aussi un toxico dans Neige sur Beverly Hills et tient la vedette de... Danger zone !), Robert Downey Jr. réapparaît discrètement sous les feux de l'actualité à partir de 2005. Kiss kiss, bang bang, Good Night, and Good Luck. puis le Zodiac de David Fincher : c'est par la petite porte, sans fracas, que l'acteur fait à nouveau parler de lui et parvient à regagner la confiance des décideurs hollywoodiens. Robert Downey Jr. n'est pas (encore) une star, mais au moins est-il redevenu un acteur. Sans doute est-ce alors ce qui lui importe le plus.


Robert Downey Jr. en Sherlock Holmes aux côtés de Jude Law / © Warner Bros. France

Le tournant "Iron Man"

Redevenu "fréquentable" aux yeux de ses pairs, Robert Downey Jr. obtient la chance de sa vie en 2008 lorsqu'il est choisi pour incarner le playboy milliardaire Tony Stark dans le film de super-héros Iron Man. C'est une surprise dans le milieu : l'acteur grille la politesse a des pointures comme Tom Cruise ou Nicolas Cage. Fan de comic-book, Robert Downey Jr. semble avoir convaincu les studios Marvel, et il va leur rendre cette confiance au centuple (de millions de dollars, pourrait-on préciser). N'hésitant pas à intervenir lui-même dans le processus d'écriture, s'investissant comme jamais, l'ex-enfant terrible semble avoir trouvé là le rôle de sa vie, un rôle qui lui permettrait d'exorciser ses propres démons : celui d'un type pas franchement recommandable qui va peu à peu apprendre à s'ouvrir aux autres et à devenir meilleur.

Avec plus de 585 millions de dollars de recettes à travers le monde, d'après le site Boxofficemojo, Iron Man fait passer Robert Downey Jr. dans une autre dimension. Ce rôle de super-héros décontracté, vanneur, arrogant et auto-centré sur lui-même, plébiscité par le public, semble lui aller comme gant, à tel point qu'on se demande si l'homme à la ville et l'homme à l'écran ne seraient pas une seule et même personne. Surtout, car il faut bien parler argent, Robert Downey Jr. devient "bankable" et c'est presque sans surprise qu'il fait un sacré coup double dans le pur "entertainement" en se glissant dans le costume de Sherlock Holmes. Ses cachets sont exponentiels : d'une somme "dérisoire" pour Iron Man (500 000 dollars), son salaire passe à 9 millions pour Sherlock Holmes, 10 pour Iron Man 2 puis... 50 pour Avengers ! Iron Man 3, sorti en 2013, dépasse allègrement le milliard de dollars de recettes dans le monde (!!) et s'impose comme le cinquième plus grand succès de tous les temps. Et ce 17 juillet, le magazine Forbes en fait le comédien le plus puissant des douze derniers mois. En seulement cinq ans, Robert Downey Jr. est parvenu avec brio à inverser une tendance pour le moins pessimiste.

Robert Downey Jr. dans "Iron Man 3" / © The Walt Disney Company France

Et maintenant ?

Star désormais au sommet, stabilisé au niveau personnel depuis son "retour", bénéficiant d'un réel capital sympathie qu'il cultive avec soin, Robert Downey Jr. semble bien parti pour ne plus quitter les sommets, à moins d'une malencontreuse rechute. Son personnage de Tony Stark/Iron Man, désormais plus humain, symbole du super-héros moderne, semble incontournable sur la planète Marvel et l'échiquier cinématographique mondial. La preuve ? Celui que l'on moquait presque il y a une dizaine d'années a signé pour encore deux apparitions dans le costume du super héros, aux côtés des Avengers. Belle success-story, en effet.

Clément Cuyer

La bande-annonce d'"Iron Man 3", dernier film en date de Robert Doweny Jr. :

facebook Tweet
Commentaires
  • scarface666
    Un des meilleurs acteurs du moment....et on oublie a tord assez vite qu'il a eu aussi une carrière bien avant Iron Man.Il était INCROYABLE dans Chaplin !
  • empeureur18
    et vous avez oublier Us Marshals ou il joue le flic ripou face a Tommy lee jones
  • Mr Nice
    Super acteur, maintenant je prie pour le voir dans des rôles plus intimistes :)
  • Aladdyen
    grand acteur. dans zodiac, on le voit peu, mais quel charme !
  • DarkKane
    Avec une telle histoire, un jour, Hollywood fera un film sur Robert Downey Jr.
  • DarkKane
    Sa filmographie est sacrément bonne. Surtout, il obtient souvent les rôles excellents même dans des prod' moyennes :- AIR AMERICA- TUEURS NES- A SCANNER DARKLY- GOTHIKA- WONDER BOYS- TONNERRE SOUS LES TROPIQUES- Etc...
  • K?vin BAEUMLIN
    ouf, on aurait pu avoir Cage en Iron man lol
  • CarrieBradshaw44
    Oui enfin ce n'est pas son retour au cinéma qui l'a aidé à sortir de la drogue mais SA FEMME. Et après il a commencé à rejouer. Alors merci à elle ^^
  • Arkash9
    - Tropic Thunder.- A Scanner Darkly.- Natural Born Killers.
  • Akibe Kone
    C'est un des rares acteurs à s'investir autant, quelques soit les rôles qui jouent. C'est pas étonnant qu'il est à la fois salué par la critique et le public
  • Chuck Carrey
    L'un des meilleurs acteurs au monde, il mérite d'être revenu au devant de la scène.
  • Sylvain D.
    Natural Born Killers, Zodiac .....!! A quand un retour dans des films plus underground ??
  • luffy-kun
    Carrement c'est tout meriter il est incroyable cette homme Il est la preuve que meme au bout du trouc on peut remonter
  • Rafik Wagi
    C'est clair que c'est mérité!!
  • vuzzz
    Personnellement je regrette que la face sombre de l'alcoolisme de tony Stark ne soit pas abordée. avec son vécu, RDJ serait l'interprète idéal de ce pan de vie de Tony Stark.En tout cas châpeau l'artiste, ayant eu moi même un passage à vide, il est toujours touchant de voir quelqu'un remonter la pente .
  • derrick44
    C'est une jolie histoire mais pas très crédible. Ben voyons, maintenant il est multimillionnaire, il a arrêté l'alcool, les femmes et la coke, il a trouvé Jésus et va à la messe chaque dimanche...C'est surtout que maintenant, il a largement les moyens de continuer à vivre comme il l'entend juste en s'entourant de coachs/conseillers en images/avocats/gardes du corps qui effacent/nettoyent ce qui pouvait choquer et écorner son image. Comme tous les artistes.
  • AmericanFox
    Un chouette acteur
  • BJORK 42
    Moi je me rappelle très bien de lui et de son excellent rôle de Chaplin qu'il avait interprété avec Brillo... Je me rappelle également de cette affaire de drogue qui l'avait mise derrière les barreaux alors qu'il tournait dans la série Ally McBeal... Et je me rappelle déjà qu'à l'époque je me disais que ce gars finirait par s'en sortir et qu'il sera aux tops, apparemment je ne m'étais pas trompé... Beaucoup, aurait sombré à sa place...
  • Looper
    "Kiss kiss bang bang"!!!! Avec Val Kilmer, un de mes films préférés.
  • Paietu L.
    il y a qques années à l'époque d'Ally Mc Beal je ne l'aimais pas du tout et pas à cause de ses problèmes de drogue, il était fier et arrogant imbus ..Je l'ai redécouvert ds Sherlock Holmes et vraiment c'est un immense et sublime acteur quel talent..Je regarde ses autres films et vraiment je l'avais mal jugé..J'aimerais qu'il fasse un autre album parce qu'en plus il chante sublimement..Il sait tout faire..je l'adore c'est devenu mon acteur préféré et je le félicite d'avoir repris sa vie en main ca aurait été dommage de gâché tout ce talent <3
  • 3LIYAH83
    Qu'est ce que j'ai pu lui en vouloir par rapport à Ally McBeal. Je me disais que, sans ses frasques, on aurait eu droit à une vraie fin et pas à cette fin moribonde précédé d'une saison en demi-teinte. J'ai toujours pensé que c'était un grand acteur bien avant Iron Man et je suis donc bien contente qu'il aille mieux et qu'il nous fasse à nouveau profiter de son talent.Espérons que ça dure car j'aimerais le voir ailleurs que dans Sherlock et Iron Man.Deux rôles m'ont particulièrement marqués: -Thomas Reilly dans Drôle de Fantôme parce que sa seule performance a apporté beaucoup de fraicheur à une petite comédie familiale et ultra prévisible -et Kirk Lazarus dans Tonnerre sous les tropiques car il a rendu hilarant un personnage qui aurait pu être franchement agaçant en tournant en dérision les acteurs comme lui très impliqués dans leurs rôles.
  • Asalyah
    combien sont alle voir Iron man 2 et 3 juste pour le voir lui?
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Top Bandes-annonces
Le Daim Bande-annonce VF
Rocketman Bande-annonce VO
Sponsorisé
Godzilla II Roi des Monstres Bande-annonce officielle VO
Venise n'est pas en Italie Bande-annonce VF
Ni une ni deux Bande-annonce VF
Rocketman SPOT VO
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Stars
La presse et le public s’enflamment pour Rocketman
NEWS - Sorties Ciné
mercredi 22 mai 2019
Sponsorisé
Cannes 2019 : Selena Gomez, Bill Murray et les zombies de The Dead don't die sur les marches
NEWS - Stars
mercredi 15 mai 2019
Cannes 2019 : Selena Gomez, Bill Murray et les zombies de The Dead don't die sur les marches
Mort de Doris Day, figure pétillante de la comédie américaine et interprète de "Que sera sera" pour Hitchcock
NEWS - Stars
lundi 13 mai 2019
Mort de Doris Day, figure pétillante de la comédie américaine et interprète de "Que sera sera" pour Hitchcock
Dernières actus ciné Stars
Films Prochainement au Cinéma
Les films à venir les plus consultés
Back to Top