Mon Allociné
"Abus de faiblesse" : lorsque Christophe Rocancourt escroqua Catherine Breillat
11 sept. 2013 à 16:00
facebook Tweet G+Google

Dans "Abus de faiblesse", présenté ces jours-ci à Toronto, Catherine Breillat raconte comment elle a été escroquée par Christophe Rocancourt. Retour sur une affaire qui mêle séduction, argent et cinéma.

Kool Shen et Isabelle Huppert dans "Abus de faiblesse"

Acte 1, 2007 : Catherine Breillat veut tourner un film avec Christophe Rocancourt et Naomi Campbell

Contactée par la top model Naomi Campbell, Catherine Breillat écrit pour elle le scénario de Bad Love, l'histoire d'une passion destructrice entre deux êtres qui se rencontrent sur un festival de cinéma : Vivian, une star inaccessible, et Louis, beau jeune homme qui n'appartient pas à ce milieu.

A la recherche d'un acteur pour le rôle de Louis, Breillat choisit Christophe Rocancourt. Elle a été séduite par le charisme et l'insolence du bad boy, qui racontait à la télévision ses exploits d'escroc dans l'univers de la jet set hollywoodienne (plusieurs fois condamné, il a déjà passé en tout douze ans derrière les barreaux).

Annoncé en 2007, le projet Bad love doit être le nouveau film de la réalisatrice après Une vieille maîtresse, présenté à Cannes cette année-là.

Isabelle Huppert dans "Abus de faiblesse"

Acte 2, 2007-2008 : Christophe Rocancourt profite de la vulnérabilité de Catherine Breillat

Catherine Breillat est très affaiblie depuis l'hémorragie cérébrale survenue en 2005, qui l'a rendue hémiplégique. Si le projet Bad love (publié sous forme de roman en 2007) est retardé faute de financements, la cinéaste, heureuse d'avoir trouvé quelqu'un qui lui tienne compagnie, passe de plus en plus de temps avec Christophe Rocancourt. Alors que ses enfants l'ont envoyée en maison de retraite, il l'héberge pendant quelques mois dans sa maison en Normandie, ou dans l'appartement parisien où il vit avec sa compagne, Sonia Rolland.


Dans le même temps, elle rédige avec Rocancourt un contrat pour l'écriture d'un scénario sur la vie amoureuse du voyou. Entre 2007 et 2008, elle signe plusieurs chèques -lui prétend qu'il s'agit d'avances sur Bad love, ce qu'elle conteste. En tout, c'est près de 800 000 euros que soutire durant cette période Rocancourt à Breillat, ruinée et contrainte d'hypothéquer sa maison.

Isabelle Huppert et Kool Shen dans "Abus de faiblesse"

Acte 3 : Une plainte, un procès, et un livre

Suite à une plainte déposée par Catherine Breillat, Christophe Rocancourt est mis en examen en décembre 2009. Au même moment paraît chez Fayard le roman Abus de faiblesse (co-écrit par Jean-François Kervéan), dans lequel elle relate cette histoire, et notamment les menaces qu'elle a subies de la part de Rocancourt.


Le procès, qui se tient en février 2012, aboutit à une condamnation de celui-ci à une amende de 580 000 euros et à 16 mois d'emprisonnement dont 8 ferme pour abus de faiblesse. Ayant effectué de la déténtion provisoire, il est remis en liberté.


Pendant ce temps, Catherine Breillat poursuit son activité de cinéaste : elle réalise pour Arte en 2009 et 2010 deux téléfilms inspirés de contes de fées : Barbe bleue puis La Belle endormie.

Kool Shen dans "Abus de faiblesse"


Acte 4 : "Abus de faiblesse", le film

Après avoir raconté son calvaire dans un livre, la réalisatrice de Romance ou Parfait amour!, qui a le goût des histoires fortes, tient à réaliser un film sur le sujet. Au départ, elle pense l'intituler La Hyène, avant d'opter finalement une nouvelle fois pour le plus explicite Abus de faiblesse.

Le film marque la première collaboration de Catherine Breillat avec Isabelle Huppert (dans le rôle de la réalisatrice, rebaptisée Maud), et les vrais débuts à l'écran (dans le rôle de l'escroc renommé Vilko) de Kool Shen, qui fut le co-fondateur de NTM aux côtés de JoeyStarr (devenu depuis Polisse un acteur très demandé). A noter que dans un premier temps, la cinéaste avait envisagé de confier le rôle à L'Arnacoeur Romain Duris...


Mis en chantier en 2011, Abus de faiblesse se tournera finalement au deuxième semestre 2012, à Bruxelles. Présenté au Fesival de Toronto il y a quelques jours, il sortira en salles en février 2014.

1er extrait d' "Abus de faiblesse", dévoilé au Festival de Toronto

facebook Tweet G+Google
Commentaires
  • CONANLEBARBARE

    Aprés avoir fait tant de portraits masculins hyper-négatifs dans ses films...Breillat n'a pas su deviner que Rocancourt était un sale type...Comme quoi hein...

  • bobzogu

    Elle veut faire un film avec un type parce qu'il est un escroc. Puis, elle se fait escroquer par lui et, ensuite, elle fait un film sur cette escroquerie. Y'a pas comme un problème chez cette brave dame. On se demande même si tout ça n'aurait pas été prémédité.^^

Voir les commentaires
Suivez-nous avec Passion
Top Bandes-annonces
<strong>Harmonium</strong> Bande-annonce VO
Harmonium Bande-annonce VO
582 vues
Beauté cachée Bande-annonce (3) VF
Beauté cachée Bande-annonce (3) VF
204 875 vues
Sponsorisé
<strong>À Jamais</strong> Bande-annonce VF
À Jamais Bande-annonce VF
136 939 vues
<strong>Sex Doll</strong> Bande-annonce VF
Sex Doll Bande-annonce VF
45 305 vues
<strong>Carole Matthieu</strong> Bande-annonce VF
Carole Matthieu Bande-annonce VF
20 474 vues
<strong>Valérian et la Cité des mille planètes</strong> Bande-annonce VO
Valérian et la Cité des mille planètes Bande-annonce VO
432 289 vues
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Stars
Qui est la frenchie Pom Klementieff, l'extra-terrestre aux antennes dans Les Gardiens de la galaxie 2 ?
lundi 5 décembre 2016
Qui est la frenchie Pom Klementieff, l'extra-terrestre aux antennes dans Les Gardiens de la galaxie 2 ?
Décès : ces talents cinéma/séries qui nous ont quittés en 2016
dimanche 4 décembre 2016
Décès : ces talents cinéma/séries qui nous ont quittés en 2016
Dernières actus ciné Stars
Films Prochainement au Cinéma
Les films à venir les plus consultés