Mon AlloCiné
Décès de la réalisatrice Antonia Bird : pourquoi il faut (re)voir son chef-d'oeuvre "Vorace"
29 oct. 2013 à 19:00
facebook Tweet G+Google

Le week end dernier, on apprenait le décès survenu le 24 octobre de la réalisatrice Antonia Bird, à l'âge de 54 ans, des suites d'un cancer anaplasique de la thyroïde. De son travail, il faut retenir une collaboration régulière avec Robert Carlyle, qui a accouché d'un authentique chef-d'oeuvre pas assez connu mais devenu culte au fil des ans : "Vorace".

Le week end dernier, on apprenait le décès survenu le 24 octobre de la réalisatrice Antonia Bird, à l'âge de 54 ans, des suites d'un cancer anaplasique de la thyroïde. De son travail, il faut retenir une collaboration régulière avec Robert Carlyle, au point de créer ensemble une structure de production, 4 Way Film production.

 

Cette entente a au moins accouché d'un authentique chef-d'oeuvre, qui gagnerait encore à être davantage connu, et devenu culte au fil des ans : Vorace, sorti en 1999. Et pourtant, Bird ne fut même pas le premier choix pour réaliser ce film...Produit par Fox 2000, une filiale de la Twentieth Century Fox, le film sorti dans l'indifférence générale au début de l'été en France. Aux Etats-Unis, il fit un four : à peine plus de 2 millions de $ de recettes sur le territoire américain, pour un budget de 12 millions.

 

Parmi les raisons expliquant l'échec cuisant du film en salle : l'incapacité du service marketing du studio à vendre justement correctement le film. Est-ce un western ? En un sens oui, mais pas que. Un film d'horreur ? Clairement oui, mais ca serait trop réducteur. Un film politique ? Absolument, mais ce n'est pas suffisant pour le définir. Tout cela à la fois et plus encore ? Assurément. Vorace, une oeuvre inclassable qui brasse plusieurs genres, sans appartenir à l'un en particulier. Un casse-tête pour les services marketing des distributeurs...

 

Certains d'entre vous s'en souviennent peut-être, mais à l'origine, il n'était même pas question de sortir le film en DVD en France. Les premiers fans qui avaient découvert le film, médusés, firent même une pétition envoyée à la Fox en France pour demander à ce que Vorace sorte. C'est dire à quel point le sort s'acharnait sur cette oeuvre.

 

Métaphore cannibale

 

Ayant pour toile de fond la guerre entre le Mexique et les Etats-Unis, Vorace évoque aussi un célèbre fait divers de la Conquête de l'Ouest. Il s'agit de la tragédie du Passage de Donner. Durant l'hiver 1847-1848, un groupe d'immigrants en route vers la Californie se retrouva bloqué par la neige, dans une région isolée, d'accès difficile. Après avoir épuisé leurs vivres, puis mangé leurs attelages et montures, les immigrants dévorèrent les cadavres de leurs morts...Les plus cinéphiles / avertis d'entre vous se souviendront sans doute de cet échange entre Jack Nicholson et son fils Danny au début de Shining, lorsqu'il évoque ce fait divers alors qu'ils font route vers l'hôtel Overlook...

 

"C'était un tournage très difficile" nous disait encore Guy Pearce, de passage à Paris pour la promotion de Lock Out lorsque nous l'avions interrogé à propos de Vorace. "Les décisions étaient politiques. On a dû se mutiner et imposer un 3e réalisateur, Antonia. Le premier avait été débarqué au bout de 15 jours de tournage. On a eu beaucoup de soucis, y compris à propos de la BO du film, car la Fox voulait imposer Michael Nyman".

 

Gorgé d'humour noir particulièrement féroce, de moments de pure terreur, de plans pour certains ahurissants (la chute dans le précipice de Guy Pearce, dont on se demande encore comment elle a pu être filmée), porté par une musique à la fois décalée et obsédante signée par le tandem Michael Nyman et Damon Albarn, Vorace bénéficie en plus d'un formidable casting : Robert Carlyle, absolument génial dans le film, Guy Pearce, Jeffrey Jones, David Arquette ou encore Neal McDonough.

 

On garde le meilleur pour la fin : le cannibalisme évoqué (et montré) dans le film est pas loin de relever de la pure contestation politique. Car l'Amérique s'est aussi bâtie en dévorant ses propres enfants.

 

Sur ce, comme dirait le colonel Ives : Bon appétit !

 

Olivier Pallaruelo

Crédits photos : ©Twentieth Century Fox

Suivez-nous sur Twitter pour connaître l'actu ciné & séries d’AlloCiné

facebook Tweet G+Google
Commentaires
  • quatermain
    Un pur chef-d'oeuvre en effet.
  • scarface666
    R.I.P Antonia ! Vorace est un film comme je n'en ait jamais vu, c'est très spéciale ! Et tellement énorme !
  • Divin Gillou
    Un film qui m'a surtout marqué par sa musique, l'une des meilleures bandes son du cinéma, surtout la musique qui monte dans la fameuse scène de la grotte. Il m'arrive de me la repasser juste pour ressentir toute l'émotivité dont elle est chargée.
  • Teridax-the-467th
    RIP je ne la connaissais pas, mais étant un grand fan de carlyle, je vais me jeter sur vorace!
  • scarface666
    Fonce, un de ses meilleurs rôle, il est vraiment baré dans le film ! xD
  • Quackerjack
    J'avoue que la scène de la chute... Juste O_O
  • GordonFreeman
    Excellent film que j'ai vu deux fois ! Robert Carlyle est un de mes acteurs préférés.
  • MisterBoub
    Musique signée Damon Albarn, le chanteur des groupes Blur et Gorillaz !
  • Divin Gillou
    Effectivement, c'est impressionnant, ce type sait tout faire, et il le fait bien!
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Top Bandes-annonces
How To Talk To Girls At Parties Bande-annonce VO
Budapest Bande-annonce VF
Sponsorisé
Une prière avant l'aube Bande-annonce VO
Sans un bruit Bande-annonce VO
Capitaine Morten et la reine des araignées Bande-annonce VF
L'Ecole est finie Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Box Office
Sorties cinéma : Ocean's 8 braque les premières séances !
NEWS - Box Office
mercredi 13 juin 2018
Sorties cinéma : Ocean's 8 braque les premières séances !
Bande-annonce de Budapest : Manu Payet, Jonathan Cohen et Monsieur Poulpe en pleine débauche !
NEWS - Films à la TV
vendredi 4 mai 2018
Bande-annonce de Budapest : Manu Payet, Jonathan Cohen et Monsieur Poulpe en pleine débauche !
Sponsorisé
Avengers: Infinity War atteint les 2 milliards de dollars au box-office mondial
NEWS - Box Office
mardi 12 juin 2018
Avengers: Infinity War atteint les 2 milliards de dollars au box-office mondial
Box-office US : Ocean's 8, en tête, réalise le meilleur démarrage de la saga
NEWS - Box Office
lundi 11 juin 2018
Box-office US : Ocean's 8, en tête, réalise le meilleur démarrage de la saga
Dernières actus ciné Box Office
Films de la semaine
du 13 juin 2018
Ocean's 8
Ocean's 8
De Gary Ross
Avec Sandra Bullock, Cate Blanchett, Anne Hathaway
Bande-annonce
Midnight Sun
Midnight Sun
De Scott Speer
Avec Bella Thorne, Patrick Schwarzenegger, Rob Riggle
Bande-annonce
Comment tuer sa mère
Comment tuer sa mère
De David Diane, Morgan Spillemaecker
Avec Vincent Desagnat, Chantal Ladesou, Julien Arruti
Bande-annonce
Hérédité
Hérédité
De Ari Aster
Avec Toni Collette, Gabriel Byrne, Alex Wolff
Bande-annonce
Le Cercle littéraire de Guernesey
Le Cercle littéraire de Guernesey
De Mike Newell
Avec Lily James, Michiel Huisman, Matthew Goode
Bande-annonce
Johnny Hallyday - Olympia 2000 (Pathé Live)
Johnny Hallyday - Olympia 2000 (Pathé Live)
De Bernard Schmitt
Bande-annonce
Sorties cinéma de la semaine
Back to Top