Notez des films
Mon AlloCiné
    "Interstellar" : des airs de Spielberg et Malick dans le prochain Nolan ?
    16 déc. 2013 à 17:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Si le très attendu teaser de "Interstellar" dévoile finalement peu d'images du nouveau Christopher Nolan, on peut néanmoins y déceler un changement de style, voire faire des recoupements avec d'autres oeuvres.

    Révélé ce week-end, le très attendu teaser d'Interstellar a confirmé le goût de Christopher Nolan pour le mystère, en ne dévoilant que très peu d'images de son film de science-fiction. Mais à y regarder de plus près, on constate un changement de style chez le réalisateur, qui délaisse les grandes villes américaines pour la campagne, et se renvoie moins à Stanley Kubrick, son idole, qu'à d'autres auteurs ou metteurs en scène. Ecrit par son frère Jonathan, Interstellar contiendra donc beaucoup de Nolan, mais aussi...

    ... un peu de Spielberg ?

    Outre ce plan d'un étagère sur laquelle on aperçoit une navette spatiale en jouet, et qui renvoie donc à l'enfance et aux rêves, thèmes chers au coeur de Steven Spielberg, la bande-annonce d'Interstellar rappelle aussi le papa d'E.T. avec ce plan d'une voiture qui s'éloigne, la caméra fixée à la carrosserie. On pourrait même aller plus loin en faisant le lien avec l'image suivante, celle d'un Matthew McConaughey les larmes aux yeux, et en déduire que celui-ci quitte sa famille, ce qui expliquerait, entre autres, pourquoi Spielberg était intéressé par le projet pendant un temps, lui dont l'absence du père a marqué la filmographie.

    ... un peu de littérature ?

    Revenons maintenant à ce plan de l'étagère, et aux quelques livres qui se tiennent derrière la navette. Parmi eux, le drame marital "Out of the Blue" d'Isabel Wolff, le "Winter's Tale" de Mark Helprin (dont l'adaptation ciné sortira le 12 mars 2014, sous la bannière de... la Warner) ou "Cent ans de solitude" de Gabriel García Márquez. Un auteur dont Nolan avoue s'inspirer régulièrement (au même titre que le "Conte des deux villes" de Dickens a servi pour le dernier Dark Knight), et la présence de cette oeuvre à l'écran n'est peut-être pas aussi anodine qu'on pourrait le penser, dans la mesure où elle fait intervenir des éléments surnaturels dans un cadre historique avéré. Ce qui nous amène au point suivant.

    ... un peu d'"Etoffe des héros" ?

    Selon le synopsis officiel, Interstellar se penchera sur un groupe d'astronautes qui voyage à travers des trous noirs pour repousser les limites de nos connaissances scientifiques actuelles. Du surnaturel au milieu du réaliste, ce dernier aspect étant souligné par l'une des phrases prononcées par Matthew McConaughey dans le teaser : "Peut-être avons nous oublié que nous sommes encore des pionniers" Soutenus par les différentes images d'archives qui apparraissent à l'écran, ces propos renvoient à L'Etoffe des héros de Philip Kaufman, centré sur les débuts de la conquête spatiale. A tel point que l'on peut se demander si Interstellar n'en sera pas une version SF.

    ... un peu de "Signes" ?

    On imagine certes mal Christopher Nolan débarquer dans la cour de M. Night Shyamalan pour proposer sa vision d'une invasion extra-terrestre. Toujours est-il que ces quelques plans sur un champ de maïs, et notamment la destruction d'une partie de ce dernier, peuvent interpeller et, pourquoi pas, laisser entendre que de mystérieux signes sont à l'orgine du voyage entrepris par Matthew McConaughey aux confins de l'espace.

    ... un peu de Terrence Malick ?

    Là encore, il y a fort à parier que Christopher Nolan ne se laissera pas aller à la contemplation de couchers de soleil et de brins d'herbe, mais il faut quand même noter l'importance que revêt la nature dans les quelques images de son Interstellar qui ont été dévoilées. Un constat renforcé par ce dernier plan qui mêle nature et relation parent-enfant alors qu'une navette décolle au loin. Une façon de sous-entendre que le film penchera plus vers une SF métaphysique interrogeant notre place dans l'univers, que dans le space opera ? Réponse(s) "d'ici un an".

    Maximilien Pierrette


    Suivez-nous sur Twitter pour connaître l'actu ciné & séries d’AlloCiné

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Badaask
      N'importe quoi vous voyez des signes partout xD Ça ne ressemble en aucun cas à Spielberg. Juste parce que il est producteur que vous dîtes ça. Et puis Terence Malick encore moins :)
    • Ami Des Sph?res E.
      Hello, Si je puis me permettre aussi, je ne vois pas, ou je ne comprends pas comment on peut faire un rapprochement avec les réalisateurs sus nommés et les plans présents dans la B.A. C'est les même que dans bon nombres de films a travers le monde; Faut arrêter de de prendre Spielberg ou Kubrick pour les inventeurs du plan, voir du cinéma. J'ai moi aussi un profond respect pour eux deux. Bref!!.... Le Futur film de Nolan, je l'attends moi aussi avec une grande impatience. Les images proposées ne sont faites que pour brouillés les pistes. Est-ce un nouvel "Étoffe des Héros", un nouveau "Signs", un nouvel "E.T", ou une forme de docu-Fiction?... Pas facile a dire. Donc, vivement
    • Maltchickica?d
      Je rejoins l'avis de Jérôme Palazzi. Non, Gaspar Noé n'est pas un génie parce qu'il arrive à être provocateur, certainement pas, il l'est, mais ce n'est pas là sa force. C'est un génie parce que malgré le fait que ses films (en tout cas pour Irréversible) soit improvisé (le scénario d'Irréversible tenant sur environ 4 pages), il sait parfaitement ce qu'il veut, et il arrive à obtenir. Avec une caméra bougeant de partout, il arrive pourtant à montrer un réalisme rare, impressionnant au cinéma. Qu'on n'aime pas ses films parce qu'il y a soit du viol, soit des références incestueuses (Carne et Seul contre tous) ou alors des scènes sexuellement explicites (Enter the Void et plusieurs autres de ses films), c'est une chose, mais il faudrait d'avantage remarquer le boulot monstrueux qu'il lui a été demandé, ainsi qu'à son chef-op, Benoît Débie, qu'on ne peut que saluer sur le travail qu'il a réalisé avec Noé depuis Irréversible. Je n'aime pas Gaspar Noé parce qu'il est provocateur, "oh la la, c'est trop osé", mais je l'adore parce qu'il arrive parfaitement à installer son atmosphère, sa caméra, ses personnages, bref, parce qu'il réussit très bien à construire son film et montrer son univers. Je crois que ce que l'on peut réellement lui reprocher, en dehors de la violence assez extrême, mais quand on regarde ce genre de films, on sait ce qu'on va regarder, c'est éventuellement les scénarios, mais au moins, il se concentre sur sa mise en scène plutôt que de se concentrer sur son scénario, s'en tirer avec une magnifique histoire, et finalement rater à la réalisation.
    • Joe D.
      mais t'as vraiment un problème avec tree of life toi ?? je suis pas le premier ici à te dire que Malick n'a PAS FAIT QUE CE FILM mais j'ai l'impression que parler à un mur d'enceintes serait plus constructif. Et pour revenir à gaspar noé, il y a pas mal de films avec des scènes de viol mais excuse moi malgré tout, 9min à assister à un viol au cinéma du début à la fin, c'est quand même limite... Il aurait été classer dans un autre genre, comme I spit on your grave déjà assez dur à regarder, j'aurai compris mais si pour toi être "le meilleur réalisateur" (là ça me fait marrer) c'est faire une énorme provocation aux gens, et à son public bah on en a pas la même conception. A mes yeux dire de quelqu'un c'est le meilleur réalisateur c'est déjà superflu. Chacun a son style.
    • Joe D.
      je dirai que la seule prétention c'est qu'on nous en a trop fait pour TDKR bien avant sa sortie et finalement la déception fut d'autant plus grande car film moyen.
    • Joe D.
      bah c'est là où je trouve ça idiot car il y a eu un avant the dark knight et j'adorais le cinéma de Nolan avant the dark knight. Mais bon les gens se basent sur 2 voire 3 films de sa filmographie ce qui n'est pas objectif. Dire que c'est le meilleur réal de la décennie, non je ne trouve pas, mais ça c'est mon jugement personnel. Le même soucis s'était répété avec Boyle, Aja,, Fincher, Scorcese etc.... Ceux qui aiment dire "oh moi je vous emm......de je fais le contraire de tout le monde, je l'aime pas" se complaisent à venir casser chaque film d'un réalisateur lorsqu'on a qu'un teaser ou de simples courts extraits. Il en va de même pour Lars Von Trier si tu vois ce que je veux dire, j'ai lu des comms complètement stupides contre lui. Et tiens je te donne un autre exemple, j'adore Tarantino, mais combien lui ont craché à la gueule ou aux personnes qui aiment bien ses films car jugé trop prétentieux, et depuis la sortie de Django curieusement on les entend plus, et il capitalise un score sur allocine qui en fait un des meilleurs films spectateurs 2013, curieux pour des gens qui n'aiment pas son cinéma non ?? Tout ça pour dire que les gens aiment s'attaquer à un réal, un acteur, un style de cinéma dans le vent, pour se montrer .... et c'est pathétique à mon sens.
    • JimBo Lebowski
      J'ai suivi vos conseils les gars, j'ai regardé Insomnia hier soir, vraiment un très bon polar avec un Pacino au sommet de son art. J'ai beaucoup aimé le scénario, même si on croirait avoir tout vu et revu dans ce registre, c'est tellement bien interprété ... Brillant !
    • Bob111
      Nolan est un bon réalisateur quoi qu'on en dise. Je trouve les comparaisons avec d'autres réalisateurs un peu hors de propors. Après, Nolan a ses défauts : Comme la direction d'acteurs proche du zero absolu, qui l'oblige à caster des acteurs "confirmés". Il cherche souvent à surprendre le spectateur dans le bon sens du terme, et meme si il pêche au montage provoquant des raccourcis dans sa narration, il a le sens de la camera et une envie de transmettre des émotions. Parfois ca marche, parfois ca ne marche pas ; La musique lourde et un peu gros sabots de Zimmer ne l'aide pas toujours... Idem, parfois si parfois non. Ce qui me navre le plus chez Nolan, ce n'est pas lui en réalité mais son "public" de fans, qui dessert totalement son travail. On peut aimer et adorer tel ou tel artiste, mais la vénération aveugle à tendance à couper net toute tentative de dialogue ou de pensée. Ca en devient effrayant. Là dessus, quand il arrive à aller à contre-courant de ce public, il prouve qu'il garde une certaine indépendance et une authentique envie d'être créateur (et non pas suiveur d'une "tendance" pour plaisir à son public). J'irai voir son film de toutes les manières. Non pas qu'il me donne envie (qu'il me tease) mais principalement parce que j'aime beaucoup la SF.
    • Jerome Palazzi
      Et ? Tu peux m'expliquer la corrélation entre le succès d'un film et sa qualité ? Surtout lorsque les huées sont dues à une scène de viol. Ce mec a cassé la baraque avec ses deux derniers films malgré un quasi boycott général, c'est lui le plus grand réalisateur français. Quand je vois le médiocre tree of life palmedorisé alors que l'année d'avant Enter The Void n'a rien eu, je pouffe doucement, j'espère que son prochain film va encore faire chialer les cons.
    • american-dad
      Daccord oui Inception est pas si mal et "pas si mal" sur un film ça va l'encontre du "génie" qu'on veut nous faire gober
    • american-dad
      J'ai adoré Memento et bien aimé le prestige et Batman Begins mais il faut etre honnete , les gens scandent le mot génie que depuis Inception et Dark Knight qui sont des blockbuster assez prétentieux par rapport a son travail précédent. Les Nolaniens manquent beaucoup d'objectivité quand ils scandent que c'est le meilleur réal de cette décennie.
    • american-dad
      Idem , la petite navette m'a plus fait penser a Armageddon de Michael Bay qu'a n'importe quel autre réal m'enfin bon ^^
    • Malrick
      Article étrange, comme si certains réalisateurs avaient le copyright sur les champs de maïs ou les coucher de soleil. Si je comprend bien il y a aussi un peu de Michael Bay, vu qu'il y a aussi un jouet en forme de navette spatiale comme dans armageddon.Puis bon, j'ai pas vu le teaser du teaser de la bande annonce de l'extrait des 15 premières minutes de film, mais vu le thème y a aussi forcément du Cuaron.
    • bagoo68
      Je trouve que Nolan est le plus grand réalisateur de la dernière décennie. Il repousse les limites du cinéma et des genres qu'il aborde avec brio ! Ses scénarios sont toujours extrêmement soignés et originaux. Après avoir vu ce qu'a donné son incursion dans le fantastique avec Inception, je suis impatient de découvrir sa vision de la conquête spatiale. Ça s'annonce passionnant !!! J'ai hâte.
    • Joe D.
      J'adore Insomnia ( Robin Williams est bluffant aussi sans parler de Hillary swank)
    • Joe D.
      J'aime bien tes analyses car tu prends pas forcément parti pris direct, en disant que c'est pourri comme beaucoup le font. Bon en plus, tu mets en avatar ce cher Candy, moi qui adore Tarantino je te porterai pas de jugements, mais tu l'as bien souligné là je trouve avec objectivité: le soucis de la majorité des gens qui crachent sur le cinéma de Nolan n'ont vu que les films de ce dernier à partir de la trilogie Dark Knight et certes c'est une approche très suréaliste, et sf et on peux ne pas apprécier. A titre personnel, Memento et Insomnia sont pour moi des références qui me font penser que c'est un bon réal (même si il s'est un peu planté sur TDKR).
    • rashomon57
      Pour ma part j'espère juste que le scénario ne sera pas trop alambiqué...
    • Joe D.
      Tu oublies qu'il s'est fait huer et a créer le scandale lors de la projection d'Irreversible.
    • Docteur Jivago
      Il était Américain cette année, et pourtant c'est un Franco-Tunisien qui à la palme. Canne comme oscar ou césar, c'est subjectif...Et ce n'est pas parce que TU n'as pas aimé un film qu'il est nul (je n'ai pas vu Tree Of Life donc je ne donne pas d'avis dessus). Mais à la limite que t'es pas aimé c'est ton droit, mais ne critique pas l'ensemble de l'oeuvre de Malick si tu n'as pas vu le reste.
    • Mr Gage
      Si tu le dis...
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Le Photographe Bande-annonce VO
    Adoration Bande-annonce VF
    Pygmalionnes Bande-annonce VF
    Un divan à Tunis Bande-annonce VF
    Lettre à Franco Bande-annonce VO
    Papi-Sitter Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Meilleurs films à l'affiche
    Joker
    4,5
    De Todd Phillips
    Avec Joaquin Phoenix, Robert De Niro, Zazie Beetz
    Bande-annonce
    1917
    4,4
    De Sam Mendes
    Avec George MacKay, Dean-Charles Chapman, Mark Strong
    Bande-annonce
    Le Mans 66
    4,4
    De James Mangold
    Avec Matt Damon, Christian Bale, Caitriona Balfe
    Bande-annonce
    Les Enfants du temps
    Les Enfants du temps
    4,4
    De Makoto Shinkai
    Bande-annonce
    Pour Sama
    Pour Sama
    4,3
    De Waad al-Kateab, Edward Watts
    Bande-annonce
    À couteaux tirés
    À couteaux tirés
    4,2
    De Rian Johnson
    Avec Daniel Craig, Chris Evans, Ana de Armas
    Bande-annonce
    Tous les meilleurs films au ciné
    Back to Top