Notez des films
Mon AlloCiné
    Après les critiques, Leonardo DiCaprio prend la défense du "Loup de Wall Street"
    31 déc. 2013 à 12:48
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Sujet à de violentes critiques, Leonardo DiCaprio met les choses au clair sur "Le Loup de Wall Street". Dans un entretien à Variety, l'acteur déclare que le film de Martin Scorsese ne cherche pas à approuver ou glorifier le comportement de Jordan Belfort, le trader dont le long métrage est inspiré...

    © Universal Pictures Germany

     

    Le Loup de Wall Street fait-il l'apologie du comportement de Jordan Belfort ? Les critiques ont été nombreuses à ce sujet depuis la sortie du film de Martin Scorsese... Dans un entretien à Variety, Leonardo DiCaprio a mis les choses au clair sur ce point, affirmant qu'il n'était pas question d'approuver ou glorifier le comportement du trader, au coeur du film "Le Loup de Wall Street"...

    Morceaux choisis de cet entretien :

    "Le film pourrait ne pas être compris par certains. J'espère que le public comprend que nous ne tolérons pas ce comportement, que nous le condamnons. Le livre était une mise en garde et si vous restez jusqu'à la fin du film, vous comprendrez ce que nous affirmons à propos de ces gens et de ce monde, car ce dernier est toxique."

     

    "Je pense que c'est incroyable que quelqu'un comme Martin Scorsese fasse encore des films qui sont vitaux, des films qui font parler, sujet à controverse, et pouvant attirer des gens de ma génération. Nous avons grandi en regardant ses films et il continue à faire des choses punk rock. C'est une incroyable réussite".

     

    "Ce film m'a passionné, tout comme Aviator. Travailler avec Marty [Martin Scorsese] à ce stade de sa carrière et faire un film qui comporte de nombreux risques... Les gens -peu importe leur attitude après avoir vu le film- devrait comprendre que c'est un film qui sort de l'ordinaire et très difficile à faire de nos jours; ça n'arrive presque jamais. C'est respectable".

     

    Lire plus d'extraits de cet entretien sur le site de Variety (dont l'intégralité paraitra le 6 janvier 2014)...

    "Le Loup de Wall Street" : 5 choses à savoir sur le nouveau Scorsese ! "Le Loup de Wall Street" : 5 choses à savoir sur le nouveau Scorsese !

    Arrêts sur images : Margot Robbie, la bombe sexy du "Loup de Wall Street" Margot Robbie, la bombe sexy du "Loup de Wall Street"

    Extrait "Le Loup de Wall Street" : DiCaprio et McConaughey parlent masturbation [VIDEO] Extrait : DiCaprio et McConaughey parlent masturbation [VIDEO]

    BB

    Suivez-nous sur Twitter pour connaître l'actu ciné & séries d’AlloCiné

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • sinemaze
      Quel dommage de voir DiCaprio tomber dans le jeu de la transparence et de la justification. Si des spectateurs estiment qu'il glorifie un odieux personnage, si d'autres croient voir seulement une comédie et un bon numéro « comique » valant un Oscar, pourquoi enfler une polémique qui n'aurait pas lieu d'être ? Sa mise au point a-t-elle convaincu tous ses détracteurs (et même ses admirateurs) que le seul but de ce film était d'être absolument « drôle », avec possibilité de se rincer l'œil ?
    • Only-Me
      Le fait que ce soit une comédie ou non n'a rien à voir avec le fait que cela dénonce quelque chose ou pas. Au hasard, "Le Dictateur" ou "Les Temps Modernes" de Charlie Chaplin?
    • Pilusmagnus
      Je t'avouerai que je n'ai pas vu le film, donc je ne peux pas juger plus avant. Mais justement, une comédie permet de rire d'un sujet et donc prend davantage de distance par rapport à lui...
    • Cuderoy
      A la base, je ne vois pas pourquoi ce film est considéré comme une comédie. C'est vrai que le coté absurde et ironique est très présent mais la scène finale à elle seule me donne pas du tout l'impression d'avoir vu quelque chose de "comique".
    • sinemaze
      Par définition, les prétentions et la distanciation ne seront pas les mêmes. Qui se souciait d'une portée ou d'un message de mise en garde à travers cette « comédie » avant la polémique créée par la lettre d'une victime des escroqueries de Belfort ?
    • Pilusmagnus
      Depuis quand une comédie n'a pas le droit d'être une mise en garde ?
    • sinemaze
      Le film est nominé aux Golden Globes dans la catégorie meilleure comédie de l'année, et meilleur acteur dans une comédie, alors DiCaprio perd en crédibilité à défendre le film ou son personnage comme étant une mise en garde. Le 12 janvier prochain, à la remise des prix, on saura bien s'il s'agit d'une comédie ! ... (Allociné signale comme genre pour ce film : biopic, drame, policier.)
    • julia K.
      Plutôt que de montrer du cul et encore du cul, il aurait été préférable de suggérer mais pour cela, il faut énormément de talent.Si beaucoup de gens ont eu l'impression que Scorsese faisaient l'apologie de Belfort, c'est peut-être parce que le metteur en scène a raté le coche et n'a pas su retranscrire à l'écran ce qu'il voulait faire passer comme message.Personnellement, j'ai trouvé ce film vulgaire, trop caricatural et, sans la moindre subtilité.
    • AmelieOakenshield
      J'imagine que ça dépend des sensibilités de chacun! Et de ce qu'on recherche dans la vie! Personnellement, la vie de Jordan Belfort m'a profondément dégoûté! Construire sa vie sur de la drogue et de l'arnaque financière, je vois pas le délire! Parfois peut-être on a l'impression dans ce film que Scorcese cherche à excuser ce que Belfort est devenu. Et après tout, je pense qu'il n'a pas tort. Il faut remettre dans le contexte, non? Bref, je m'étale pas plus! Je trouve ce film génial, avec des acteurs incroyables! Scorcese filme avec maestria, à nous d'interpréter et juger comme on le veut! :)
    • fincks
      Le problème vient du fait qu'un bon nombre de personne n'ont pas fait la part des choses. Je pense que Di Caprio a voulu se justifier parce que Wall Street c'est d'actualité. Si tu regardes ce que Wall Street a mis dans la gueule aux USA (+ les banques) et le fait que ce soit un biopic, il s'est senti "obligé" de mettre les choses au clair.
    • rodinho66
      A ton service elvis
    • Florian Malnoe
      Pas faux. On peut trouver les choses mal mise en scène, et mal amenées, mais le critiquer parce qu'il y a trop de si, où trop de çà...C'est comme si on faisait un biopic sur une péripatéticienne, et que les gens critiquait la chose parce qu'ils trouvent vulgaire le fait qu'il y ait trop de cul... ^^
    • Hunter Arrow
      Disons que pour moi c'est l'exemple typique d'un film que l'on ne peut pas qualifier d'objectivement mauvais mais où l'on peut avoir de bonnes raisons de le détester.
    • Florian Malnoe
      Oui, c'est ton avis sur la chose. Et ce n'est d'ailleurs pas çà que je pointe du doigt. Mais c'est cette impression que certains critiquent le film et disent qu'il est mauvais parce que il y a trop de si, et trop de çà sans aller plus loin dans leur argumentation respective. C'est çà que je ne comprend pas. Après oui, il y a plusieurs façons d'emmener les choses. Même si c'est du 100 ème degré.
    • Hunter Arrow
      Florian, si tu fais bien attention (oui je tutoie, on va pas se toucher la nouille pour tester si la prostate est en état de marche non plus, alors cessons les mondanités) je critique surtout cette impression de "trop plein" que le film donne. En un sens, je pense qu'il réussi dans ce qu'il entreprend mais à force de trop en faire, il a fini par devenir éreintant pour moi au point d'en être détestable. Qu'il montre du cul si la vie de Jordan était jalonnée par la fesse, pas de problème. Le tout est de savoir doser la chose et je pense qu'en 3H le dosage ne peut qu'être mauvais. Dans ce film je trouve qu'hormis la scène de la bougie, aucune n'est vraiment mauvaise. Sauf qu'à terme, à cause de la durée du film je trouve que la plupart tombe à l'eau en terme d'impact et d'utilité. Mais c'est purement subjectif je le reconnais.
    • Florian Malnoe
      Mais si sa vraie vie c'était de l'excès je ne vois pas ce que vous avez à critiquer. Je crois que Scorsese connait mieux le sujet que vous non ? Après si c'est le fait de faire un film sur ce genre de personne qui ne vous plait pas, çà c'est autre chose par contre. "On peut évoquer la luxure sans sombrer dans le vulgaire" >>> Oui sauf que là, la vie de Belfort est tomber dans le vulgaire en l'occurrence. Sinon je suis d'accord avec toi sur certaines scènes comme la bougie ^^. Mais bon... qui nous dit qu'il y a pas eu des moments comme çà dans sa vraie vie ?? Il y a eu pleins de grands malades sur terre. Ce n'est pas nouveau. C'est d'ailleurs çà qui a attirer deux stars planétaire du cinéma. La vie de Jordan ce n'était pas de la luxure banale, c'est un gros fou. C'est, je pense, ce qu'a voulue nous montrer MS. Et puis il ne faut de toute façon pas se leurrer, je pense que le fait d'en rajouter dans le vulgaire, c'était aussi un peu voulue pour le côté marketing. On sait que çà va faire parler donc on essayer d'aller de plus en plus loin. Car comme on dit : il n'y a pas de mauvaise publicité. Même si dans le fond je le répète, çà ne m'étonnerait pas que tout ce qu'on voit ait belle et bien exister.
    • Hunter Arrow
      On peut évoquer la luxure sans sombrer dans le vulgaire. Vous n'allez pas me dire qu'honnêtement il est fondamental pour l'intrigue de voir Leonardo Dicaprio avoir une bougie dans le fondement, ou voir Jonah Hill se masturber devant la blondasse... Il y a beaucoup de scènes de ce film qui sont clairement en trop et qui auraient pu être zappées. Je vois la luxure dans le monde de Belfort comme un excès parmi d'autres, ce que je trouve dommage personnellement c'est que c'est l'excès qu'on voit le plus finalement. Une scène d'orgie pouvait amplement se justifier, deux ça passe... après on est dans l'excès. Et c'est le paradoxe de ce film : en tentant de "dénoncer" les excès, il y sombre lui aussi. Mais bon, le problème est vraiment le fait qu'il dure trop longtemps et que finalement j'ai eu l'impression que ces moments de cul étaient là pour "combler" un vide. Après je ne pense pas non plus que le film échoue dans ses intentions artistiques. Certes il donne l'impression d'une énorme superficialité, mais c'est voulu par le sujet. Certes tout les évènements décrits sont assez vain, mais c'est voulu par le sujet. Mais encore une fois la bonne question que l'on pouvait se poser c'est "Est ce que 3H n'est pas trop pour un tels sujet où finalement on peut en comprendre le sens en un film plus court ?" Oui j'avoue que c'est une fausse question.
    • gimliamideselfes
      Ah ok. Ben ça ne m'étonne pas.Mais Gecko tu as "envie" d'être lui. Belfort, beaucoup moins.
    • Florian Malnoe
      Un livre sur la vie d'un personnage hors du commun nomé Jordan Belfort. Le bouquin c'était ces mémoires. Donc un Biopic garçon. Retourne voir la définition du terme "Biopic" avant de l'ouvrir. Ce n'est pas parce que le film est tirer au préalable d'un bouquin que ce n'est pas un Biopic. Surtout quand le dit bouquin est une autobiographie. C'est d'un non sens complet ce que tu me sort là. Même si il y a certaines scènes exagérées et des moments rajoutées çà reste un Biopic. Après il y a juste plusieurs degrés de réalisme quant à la vraie histoire du dit personnage et du livre en question. Et pour info,Dicaprio et Scorsese en personne en parle comme d'un Biopic, de même que la presse cinématographique spécialisée, donc renseigne toi mieux avant d'ouvrir ta gueule toi. "si le film est vulgaire ou excessif c'est que c'est Scorsese qui l'a décidé," >>> Faux ! C'est juste sa vraie vie qui était comme çà. Encore un qui veut faire son chaud et qui ne sait pas de quoi il parle... Si sa vraie vie c'était des nanas, du sexe, de la drogue, et de l'alcool à gogo c'est un peu logique que ce soit de même dans le film non ?
    • MichaelDouglas
      Ouais ils le disent sur Allociné, IMDb et j'ai aussi lu ça dans de nombreux articles US !!!
    Voir les commentaires
    Back to Top