Notez des films
Mon AlloCiné
    Jan Kounen : une "comédie barrée" en projet, mais pas de "Dobermann 2" !
    21 janv. 2014 à 18:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Jan Kounen, Président du Jury du prochain Festival du Film Fantastique de Gérardmer, a fait le point sur ses projets au micro d'AlloCiné. Au programme, une "comédie barrée" mais pas de suite à "Dobermann".

    © Pathé Distribution

    Le cinéaste Jan Kounen, Président du Jury du 21e Festival du Film Fantastique de Gérardmer, qui débutera le mercredi 29 janvier, a fait le point pour AlloCiné sur ses projets. Au programme : une "comédie barrée" et un film en motion-capture, mais pas de suite pour Dobermann et 99 francs.

     

    Le prochain film : The Dogwalkers

    "Il y aura des éléments fantastiques dans The Dogwalkers, par sa dimension psychoactive. Il s'agit de l'adaptation du roman "Trois hommes, deux chiens et une langouste" de Iain Levinson. L'action se passe dans le Nord de la France. C'est l'histoire de trois "freaks brothers" qui décident de braquer un fourgon, sauf qu'ils ne s'arrêtent pas de fumer, au contraire (rires) C'est une comédie barrée. J'en suis au stade de l'écriture, avec des acteurs en tête. J'aimerais le tourner cette année."

     

    Un grand projet d'animation : Windwalkers: Chronicle of the 34th Horde

    "C'est un projet qui avance lentement, c'est quelque chose de très lourd. C'est une sorte de Seigneur des anneaux, adapté de "La Horde du Contrevent" d'Alain Damasio, qui serait en motion capture. C'est quelque chose qui avance, mais c'est un projet assez titanesque."

     

    © Pathé Distribution

    Pas de suite pour Dobermann...

    "Le projet Dobermann 2 n'est plus d'actualité, car Vincent Cassel ne veut plus le faire. Moi, je n'ai pas voulu le faire pendant des années, car je trouve toujours un peu mercantile le fait de faire une suite. Sauf si on amène l'histoire ailleurs. Je voulais faire quelque chose d'autre et pas "plus grand, plus fort". Donc, pendant des années, je n'ai pas voulu le faire et puis quand j'ai estimé que c'était le moment, quel les personnages avaient assez vieilli, c'est Vincent qui n'était pas dans le "mood". Si il ny 'a pas Vincent, je ne le fais pas, donc peut-être que le projet se fera mais ce sera sans nous."

     

    ... ni pour 99 francs

    "Si le projet 99 roubles se fait, ce ne sera pas avec moi. Pour les même raisons que Dobermann : une suite peut être faite pour des raisons mercantiles et le projet avait ce danger. Comme 99 francs parle de ça, je ne me vois d'un coup le faire. Mon envie avec le film, c'était d'amener le projet plus loin, de me servir de la franchise pour taper plus fort. Et ce n'est pas la direction que prenait le projet."

     

    Propos recueillis par Clément Cuyer


    A NE PAS MANQUER EN CE MOMENT

    "300 : Naissance d'un empire" : la nouvelle bande-annonce envoie du lourd "300 : Naissance d'un empire" : la nouvelle bande-annonce !

     

    La bande-annonce de "Coco Chanel & Igor Stravinsky", réalisé par Jan Kounen :



    Suivez-nous sur Twitter pour connaître l'actu ciné & séries d’AlloCiné

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Sektor S.
      Tout à fait d'accords ! Doberman m'a prouvé à moi aussi que le cinéma français, à l'époque, c'était pas juste les visiteurs ;-)
    • MACBOOK_PRO
      J'ai vu Dobermann quand j'étais pré-pubère et j'ai trouvé ce film bien différent de ce que faisait d'habitude le cinéma Français. C'est vrai que c'est violent et racoleur, mais ce film m'a permis de voir que les Français pouvaient faire mieux que du Mimi Mathy et du Véronique Genest. Ce film était une bombe (à l'époque).
    • BiggerThanLife
      Le cynisme élevé au rend d'art. Kounen se torchait le Q avec les cahiers du cinéma dans Doberman, moi, (qui déteste pourtant le cinéma des cahiers,) je me torche avec son cinéma, d'une vulgarité, d'un racolage, d'un cynisme (oh, je me répète) sans nom. Rare sont les films où je me suis senti pris en otage. 99 francs, Doberman en font partie.
    • empeureur18
      ce type avait réaliser un véritable talent dans les doigts Doberman est un putaing film avec des dialogues savoureux et de l'action comme jamais c’était un futur grand et maintenant comme Bernie Bonvoisin avec les démons de Jesus
    • MC4815162342
      J'aime bien ce réal donc j'attend ses futurs projets !
    • Life_is_hard
      Pas de suite à Doberman...? Tant mieux, Cassel - qui a transformer la balle lui - a sûrement bien mieux à faire.
    • bobzogu
      La Horde de Contrevent est un livre énoooorme ! Une adaptation me semble faisable mais il faudra prendre quelques risques.
    Voir les commentaires
    Back to Top