Mon AlloCiné
    De toutes nos forces : "Il y a le handicap, mais avant ça il y a une personne"
    24 mars 2014 à 19:00
    facebook Tweet

    Cette personne, c'est Fabien. 'Héraud' de cinéma touchant, au centre du film "De toutes nos forces" aux côtés de Jacques Gamblin et Alexandra Lamy. Rencontre avec un jeune homme plein d'envie, de vie, de projets, de joie et d'autodérision.

    Fabien Héraud et Jacques Gamblin dans De toutes nos forces © Guy Ferrandis

    LE CINEMA

    "C’est assez marrant, en fait. C’est un univers qui ne m’intéressait pas du tout, et je n’avais jamais voulu ni même pensé être comédien. Au départ mon kiné m’a dit 'vas-y, fais-le' alors que moi, j’hésitais vraiment. Je ne pensais pas que ça marcherait... Mais il m’a poussé, alors j’ai tourné une vidéo à l’arrache, je l’ai montée en musique, j’ai envoyé des photos et une lettre. J’ai ensuite passé un casting, mais en rigolant, sans pression. Je restais serein : si ça marche, c’est cool ; si ça ne marche pas, ce n’est pas très grave. Ça a commencé comme ça. Ensuite j’ai eu une coach et je me suis rendu compte que ça devenait sérieux !" (Rires)

    LE CASTING

    "Je fais beaucoup d’autodérision, et je pense que c’est ce qui a plu à Nils Tavernier. Peut-être aussi parce que je n’étais pas stressé, que je ne jouais pas ma vie dans cette audition. Parce que c’était cool, tout simplement. Après, il a dû me mettre un peu la pression pour voir si je pouvais tenir le choc d’un tournage, en me poussant un peu dans mes retranchements. Mais au final c’est allé tout seul, avec du travail car j’ai beaucoup bossé."

    Jacques Gamblin et Fabien Héraud dans De toutes nos forces © Guy Ferrandis


    LE TOURNAGE

    "C’était très dur pour moi de multiplier les prises. Parfois vingt ou trente fois. J’ai des problèmes de concentration, j’ai un peu de mal à gérer ça. Du coup, chaque fois je me donnais à fond et je finissais rincé. C’était donc assez difficile. Mais après, Alexandra Lamy et Jacques Gamblin m’ont vraiment aidé et accompagné pour apprendre à gérer l’intensité. Et puis j’ai été coaché pendant quatre mois : j’ai pu vraiment travailler le personnage et donner mon avis sur la justesse des réactions et des situations. Même si le cinéma ne peut pas être la réalité, on a essayé d’être les plus proches et crédibles possibles. Avec des gestes notamment, et puis surtout des petites pointes d’humour car j'adore l’autodérision."

     

    L’HUMOUR

    "Pour la plupart des gens, le handicap, c’est forcément un handicap mental. Alors qu’on peut être en fauteuil et être super intelligent, ou du moins normal. Quand je suis confronté à des gens que je sens mal à l’aise, je n’hésite pas à déconner sur mon handicap. Ce qui les surprend, souvent. 'Il a rigolé ! Est-ce que je dois rigoler ?' Ben oui, rigole ! Tout va bien ! (Rires) Il y a le handicap, mais avant ça il y a une personne. Une personne qui s’appelle Fabien. Il ne faut pas l’oublier. Mais pour ne pas qu’ils l’oublient, et parce qu’ils ont souvent peur d’aller vers nous, c’est à nous de montrer qu’on est capable d’aller vers eux. Et du coup, leur peur est rapidement évacuée… C’est ce que je fais au lycée : au début de l’année, on me parle peu mais dès que je fais en sorte d’aller vers les gens et de rigoler avec eux, tout va bien. C’est juste à nous de faire le premier pas."

    Jacques Gamblin et Fabien Héraud dans De toutes nos forces © Guy Ferrandis


    A FOND !

    "J’ai de très bons souvenirs des scènes à vélo. Je n’ai pas souvent de telles sensations de liberté, à 50 ou 60 kilomètres / heure, à fond dans les descentes… Dans ces situations, il n’y a pas de faux. Et c’est beau. Jacques est comme moi, il veut être le plus réaliste possible. Il y allait, par respect pour les athlètes qui verraient le film. Et c’était cool."

    PAPA JACQUES

    "Je l’ai plus côtoyé qu'Alexandra. C’est une belle personne. Je le revois de temps en temps, ce qui est compliqué entre son théâtre et mes cours. Mais quand on se revoit je suis hyper content, on déconne ensemble, et surtout il ne me voit pas comme un handicapé mais comme une personne. On parle naturellement comme deux potes qui se retrouvent."

    Fabien Héraud et Jacques Gamblin dans De toutes nos forces © Guy Ferrandis


    LE MESSAGE DU FILM

    "J’ai pensé à un peu à ça mais comme le dit Nils, il faut parler du handicap sans forcément asséner de message. L’histoire entre ce père et son fils, c’est ce message qui passe, beaucoup plus que le handicap. C’est un film sur une personne en situation de handicap, mais on oublie le fauteuil. Et je trouve ça magnifique. Après, peut-être qu’après avoir vu le film, des gens verront le handicap différemment ? Tant mieux si ça peut aider des gens qui pensent qu’ils ne feront rien de leur vie parce qu’ils sont différents. Moi par exemple, j’ai voulu passer mon permis de conduire, personne ne pensait que j’y arriverais. Mais je me suis accroché et je l’ai eu. Il faut juste se donner les moyens et avoir le courage de le faire. Ce n’est pas parce qu’on est handicapé qu’on est condamné à ne rien faire de sa vie. Comme je dis toujours, quand on veut on peut. Nous, on est là pour vivre. Et se donner à fond."

    ET APRES ?

    "C’est LA grande question du moment ! (Rires) Là, je veux avant tout finir mes études. Pourquoi pas refaire du cinéma par la suite, mais pour le moment je me consacré à ma 1ère Techno pour me diriger vers un BTS Comm et travailler à terme dans la communication."

    Propos recueillis par Malika Duchange et Yoann Sardet - Remerciements à Arnaud Rouvillois

    Top départ de l'Ironman aux côtés de Fabien Héraud et Jacques Gamblin


    facebook Tweet
    Commentaires
    • Hugo R.
      Si si j'ai vu le fauteuil ;)Bon allé, je vais nourrir mes autres trolls!
    • gimliamideselfes
      Si tu ne vois pas le lien évident entre les deux films...
    • Fred B.
      http://www.youtube.com/watch?v...c'est moi ou c'est la même histoire...
    • Hugo R.
      L'amour extralarge, Cars, Slumdog Millionnaire, The Elephant Man... A croire que la tolérance et le dépassement de soi les cinéastes y pensent depuis un moment.Donc le seul dénominateur commun entre De toutes nos forces et Intouchables, c'est le handicap. Les rapprocher est aussi stupide et insultant que de dire que La vie d'Adèle et l'Inconnu du Lac sont identiques parce qu'ils traitent de l'homosexualité ou que Django Unchained n'est qu'un remake de La Couleur Pourpre parce que ça se passe pendant l'esclavage.
    • froclibre
      Indiana Jones c'est Spielberg pas Lucas ;)
    • gimliamideselfes
      Je n'ai pas vu le Ang Lee, mais les deux autres films n'ont rien à voir, ce n'est ni les mêmes thématiques, ni le même traitement, ni le même message.Or là c'est évident que le thème c'est le handicap et que le message sera un message de tolérance, de dépassement de soi et blablabla.
    • C'Vrine B.
      Pourquoi faut-il toujours qu'il y ait des personnes médisantes à ce point-là ? Surtout pour dire n'importe quoi... Le film traite du handicap, certes, mais est-ce qu'on a besoin de le comparer à "Intouchable" ? Est-ce qu'on a accusé Peter Faiman de plagier Georges Lucas parce que son personnage de Crocodile Dundee porte un chapeau comme Indiana Jones ? De plus on comprend très bien dans la bande-annonce qu'il est question avant tout de la relation entre un père et son fils.
    • niels1997
      bon écoutes, toi qui est fan de la vie d'Adéle (pas la peine de relancer le débat si c'est bien ou pas, on n'est pas là pour ça) tu vois pas comme une légère ressemblance avec des film comme le secret de brokeback montain ou l'inconnu du lac? Rien n'empêche de faire des film sur un même sujet si c'est abordé de façon différente alors au lieu de faire ta snob de télérama arrête d'avoir des vieux préjugés et de t'inventer des excuses ensuite pour les garder sans t'informer
    • aragarna
      Sérieux, je trouve certains commentaires assez affligeant... Rien ne vous oblige à aller le voir, ce film, les gars. Mais de là à être désobligeant et limite insultant vis à vis de la démarche du film et des handicapés, c'est vraiment limite. Surtout en commentaire d'une interview du jeune acteur. Il a vécu une belle aventure humaine à travers ce film, et je suis heureuse pour lui. Et bravo, vous avez bien compris le message - et lu l'interview... Ce n'est pas une histoire sur le handicap, c'est une histoire de relation père-fils. Les handicapés aussi ont droit à leurs histoires sans que ce soit leur handicap qui les définisse. Visiblement, y'a encore du chemin à parcourir...
    • gimliamideselfes
      Quelle différence ! Mon dieu !
    • froclibre
      C'est un vrai handicapé imbécile. Alors oui le film est sans aucun doute populistes et plein de bons sentiments à la mort moi le noeud, mais ça n'empêche pas de rester correct
    • Hugo R.
      Oui sauf que là c'est une comédie dramatique qui parle d'une relation père-fils. Une comédie sur la différence avec des handicapés ce serait "deux en un" des frères Farrelly... Sauf que là on n'a plus de fauteuil, damn it!
    • gimliamideselfes
      Comédie sur la différence blablabla avec des handicapés c'est vrai que ça ne fait pas du tout Intouchables.
    • Hugo R.
      Ben... c'est un réel handicapé.
    • FandeDQ
      Ils commencent à nous casser les couilles avec leurs films sur le handicap à 2 balles. Le cinéma est pas là pour se coltiner des merdes pareilles populistes.Et puis le comble, encore une fois on prend un acteur pour ça (non ça vient à l'esprit de personne d'intégrer discrètement - et sans en faire trop - un réel handicapé, bon Dumont l'a fait il y a peu mais c'est bien le seul).
    • Hugo R.
      Oui c'est vrai que dès qu'il y a un fauteuil c'est "Intouchables". D'ailleurs ils font chier dans Game of Thrones il y avait des armures, ils ont tout piqué à IronMan! Bon enfin à propos de "De toutes nos forces" c'est un très beau film, si tu veux te faire une idée tu peux lire cette critique: http://cinema.krinein.com/de-t...
    • gimliamideselfes
      Et lorsque je le verrai tu seras parmi les premiers à me dire : "c tr0 con dallé voir dé film kon ème pas"
    • Thierry Rousset
      Va voir avant de juger.Ça te fera peut être avancer…
    • gimliamideselfes
      Intouchable 2, le retour. Je le sens gros comme une maison le truc lourdingue qui en fait des caisses.
    • Patrick S.
      Allociné, Il y a la publicité, mais avant ça il y a un chèque.
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    Little Monsters Bande-annonce (2) VO
    Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque Bande-annonce VF
    Sponsorisé
    Queens Bande-annonce VO
    Vitis Prohibita Bande-annonce VF
    Angry Birds : Copains comme cochons Bande-annonce VF
    Matthias & Maxime Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Interviews
    Netflix : Kery James nous parle de Banlieusards
    NEWS - Interviews
    dimanche 13 octobre 2019
    La Fameuse invasion de la Sicile par les ours : rencontre avec le réalisateur du bijou animé de Cannes 2019
    NEWS - Interviews
    mercredi 9 octobre 2019
    La Fameuse invasion de la Sicile par les ours : rencontre avec le réalisateur du bijou animé de Cannes 2019
    Donne moi des ailes : "420 millions d'oiseaux ont disparu en moins de 30 ans"
    NEWS - Interviews
    mercredi 9 octobre 2019
    Donne moi des ailes : "420 millions d'oiseaux ont disparu en moins de 30 ans"
    Dernières actus ciné Interviews
    Films de la semaine
    du 9 oct. 2019
    Donne-moi des ailes
    Donne-moi des ailes
    De Nicolas Vanier
    Avec Jean-Paul Rouve, Mélanie Doutey, Louis Vazquez
    Bande-annonce
    Joker
    Joker
    De Todd Phillips
    Avec Joaquin Phoenix, Robert De Niro, Zazie Beetz
    Bande-annonce
    La Fameuse invasion des ours en Sicile
    La Fameuse invasion des ours en Sicile
    De Lorenzo Mattotti
    Bande-annonce
    Chambre 212
    Chambre 212
    De Christophe Honoré
    Avec Chiara Mastroianni, Vincent Lacoste, Camille Cottin
    Bande-annonce
    La Grande cavale
    La Grande cavale
    De Christoph Lauenstein, Wolfgang Lauenstein
    Bande-annonce
    Metallica & San Francisco Symphony : S&M 2
    Metallica & San Francisco Symphony : S&M 2
    De Wayne Isham
    Avec Metallica
    Bande-annonce
    Sorties cinéma de la semaine
    Films Prochainement au Cinéma
    • Matthias & Maxime
      Matthias & Maxime

      de Xavier Dolan

      avec Gabriel D'Almeida Freitas, Xavier Dolan

      Film - Drame

      Bande-annonce
    • Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque
    • Maléfique : Le Pouvoir du Mal
    • La Vérité si je mens ! Les débuts
    • Fahim
    • Hors Normes
    • Angry Birds : Copains comme cochons
    • Queens
    • La Reine des neiges 2
    • J'accuse
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top