Notez des films
Mon AlloCiné
    Les femmes dans le cinéma : vers une montée en puissance des réalisatrices !
    26 mars 2014 à 18:47
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Le CNC a dévoilé les résultats de la première étude consacrée à la place des femmes dans le cinéma. Une étude dont le projet avait été lancé à Cannes, l'année dernière, alors qu'une seule femme -Valeria Bruni Tedeschi- était représentée dans la compétition officielle. Quelles sont les conclusions de cette étude ? Découvrez les principaux points.

    Valérie Bruni Tedeschi, réalisatrice d'Un Chateau en Espagne, seule réalisatrice en compétition officielle l'année dernière au Festival de Cannes © Ad Vitam

    Seulement 23 % des réalisateurs de longs métrages de cinéma en France étaient des femmes en 2012, selon la première étude sur la place des femmes dans le cinéma menée par le Centre national du cinéma (CNC) à la demande de la ministre de la Culture Aurélie Filippetti.

     

    Près d'un quart (24,8 %) des films agréés en 2012 ont été réalisés par des femmes, rélève également cette étude, rendue publique hier.

     

     

    Lisa Azuelos, réalisatrice de LOL © David Koskas

    Une montée en puissance des femmes réalisatrices

    Les femmes montent en puissance dans le domaine de la réalisation, note l'étude, puisqu'elles sont 23 % de réalisatrices en 2012 contre 18,4 % en 2008. A l'échelle européenne, leur part est de 18,4 %, selon l'Observatoire européen de l'audiovisuel. Au Royaume-Uni, sur les 413 réalisateurs de films indépendants britanniques sortis en 2010 et 2012, seules 47 étaient des femmes (11,4 %).

     


    Des films moins chers

    Les femmes réalisent en moyenne des films moins chers que ceux des hommes : en 2012, le devis moyen des films réalisés par les femmes était de 3,45 millions d'euros, contre 5,66 millions d'euros pour les hommes.

     

    Sans surprise, les femmes sont massivement présentes dans des métiers marqués comme "féminins" tels que coiffeur-maquilleur (76,6 %), costumier-habilleur (87,2 %) et surtout scriptes (98,1 % de femmes), mais mal représentées parmi les électriciens (3,1 %), machinistes (4,3 %) et opérateurs de prise de son (9,5%). Elles sont toutefois 25,2 % à exercer un métier dans la régie, et 27,4 % dans les métiers de la prise de vue.

    Rose Bosch, réalisatrice de La Rafle © Bruno Calvo - Gaumont

    Le métier le plus mixte du cinéma est celui d'assistant réalisateur, avec 49,2 % d'hommes et 50,8 % de femmes. Le métier de monteur est également plutôt équilibré avec 46,1 % de femmes. Les rémunérations des femmes sont généralement inférieures à celles des hommes dans le cinéma (31,5 % de moins pour une réalisatrice, 30,4 % de moins pour une artiste interprète). Dans la production audiovisuelle, les femmes représentent 41,5 % des effectifs.La rémunération horaire moyenne pour une réalisatrice est inférieure de 35,8 % à celle d'un homme.

     

    Télécharger l'étude en intégralité...

    Lire une synthèse de l'étude sur le site du CNC...

    Pour mémoire, le lancement de cette étude avait été annoncé en mai 2013 à Cannes, alors que des voix s'étaient élevées pour dénoncer la présence d'une seule réalisatrice, Valéria Bruni-Tedeschi, dans la compétition (aucune en 2012). Rappelons qu'une seule Palme d'or a été décernée à une femme dans l'histoire du festival, en 1993 à la Néo-Zélandaise Jane Campion pour La Leçon de piano.

    Inégalité hommes-femmes au cinéma : l'infographie édifiante !

    La bande-annonce d'"Un Chateau en Italie", réalisé par Valerie Bruni Tedeschi :

    BB avec AFP

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Fabrice F.
      Je ne contredirais pas tes propos et je ne veux plus te deranger mais, sarcasme mis a part, qu'on se demande pas pourquoi un type comme Peter Weir se tient loin d'Hollywood (alors que ses films cartonnent) et fait un film tous les dix ans (a peu pres)... :)
    • froclibre
      C'est fou de voir qu'en ce moment, c'est la télévision qui produit les meilleurs choses en terme de cinéma, entre les séries True Detective et Games of Thrones, les films de Gus Van Sant ou de Steven Soderbergh, les projets de Fincher (même si je sais que tu n'as pas l'air de beaucoup l'aimer)…Et les grands studios eux, se complaisent à ne faire que des Fast and Furious 15, des Transphormers 9 ou autres…A part quelques cinéastes qui arrivent à imposer leurs projets (Sam Raimi, Christopher Nolan, Spielberg bien sûr), ils sont peu à pouvoir faire des films au budget astronomique tout en ayant l'ambition de faire des bons films.
    • Fabrice F.
      La : tu commence a m'interesser, je suis entierement d'accord avec toi sur les blockbusters, tu vois des types comme David Schwimmer qui s'est demener pendant sept ans pour trouver le budget pour tourner son flm "Trust", car personne voulait le financer, pretextant qu'il traite de viol : il avait besoin de 30 jours de tournage, il as du le boucler en 28. Jim Jarmusch (encore lui je sais mais ce type est un Monstre pour moi) as pris lui aussi sept ans pour tourner "Only Lovers Left Alive", il as du le produire en partie avec sa boite de production (ruinee depuis) et as du produire la musique du film lui-meme (son groupe Squrl) et on pense a Gus Van Sant dont "Elephant" as ete produit par HBO, de meme que "Ma vie avec Liberace" de Soderbergh. De plus en plus de films sont tournes grace a la television comme HBO et sont ensuite distribues. Des que tu as une bonne idee : bah a Hollywood, tu peux aller te faire mettre, en gros je crois que c'est comme ca.
    • froclibre
      Je comprends, j'ai moi même élevé certains cinéastes au rang de Dieux. Mais juste je ne dézingue pas non plus Sofia Coppola, d'autre y vont beaucoup plus fort que moi…Je critique certains aspects de son cinéma, mais je ne dirais jamais qu'elle fait de la merde. Un film demande beaucoup trop de travail pour qu'on le détruise en quelques lignes, sauf dans le cas des blockbusters qu'on nous sert chaque semaine, et qui m'exaspère…Ce qui fait que je soutient aussi le cinéma indé américain qui doit se démerder pour faire leurs films face aux studios surpuissants
    • Fabrice F.
      Je suis un peu moins parce que j'aime pas du tout qu'on s'attaque a Sofia Coppola : certains Allocineens peuvent le confirmer : quand je defends une personnalite : je n'y vais pas de main morte, pour moi les Cineastes sont des Etres Humains (je plains Sofia qui essuie les critiques depuis quinze ans) et ils Meritent le respect, surtout les Cineastes qui sont Humains. Chacun a sa vision du cinema de Sofia Coppola, sauf que contrairement a beaucoup, quand je vois un de ses films, je m'identifie a sa cineaste, je comprends chacun de ses choix (comme les converses de "Marie-Antoinette"), je cherche a en saisir toute la richesse et l'incluer en moi. Un film d'elle as pour moi un gout de Paradis, c'est quelque chose de magnifique. Son cinema, c'est de l'Or en barre, ca c'est ma vision de son cinema (entre autres choses positives): Sofia Coppola Merite le Respect, visiblement les gens ne savent plus ce que c'est. Les gens peuvent penser que son cinema c'est de la merde : ils ne le cherchent pas a comprendre, a en saisir toute la richesse, chaque fragment de ses films. Voila : j'ai fini mon plaidoyer pour defendre Sofia Coppola.
    • froclibre
      Les cinéastes que tu aimes sont "zen", mais toi un peu moins. Je n'essayerais pas de te faire changer d'avis, tu es libre de penser ce que tu veux d'elle. Et si je me met à "démolir" un réalisateur, j'y vais plus fort crois moi. J'essaye juste de faire la part des choses, mais on a pas du tout la même vision du cinéma, et ce n'est pas grave. Si le cinéma n'était que cool, humain, zen, gentil et bisounours, on passerait juste à côté de beaucoup de chose qui enrichissent cet art. Après on ne va pas débattre de la profondeur de Lost in Translation…Pour moi, le cinéma de Sofia Coppola est un cinéma de 1er degré, très agréable à regarder, dont on essaye de se convaincre qu'il est plein de sens et de profondeur, mais qui reste assez creux et qui manque de souffle...
    • Fabrice F.
      J'en ai marre de me prendre la tete avec quelqu'un qui pretends defendre Sofia Coppola et qui la demolit dans un commentaire, soit on aime Sofia Coppola, soit on aime pas et bien moi je suis le genre de types a defendre coute que coute Sofia Coppola, je me contrefous que ses films soient musicaux ou non : ouais j'ai un amour pour le cine inde americain, je prefere une cineaste coole comme elle qui ne terrorise pas ses acteurs pour obtenir ce qu'elle veut, son ami (et oui ils sont amis) Jim Jarmusch est un type aussi tres cool (faut voir le making-of de "The Limits of Control" pour le constater), il est vraiment zen quoi : c'est le type qui plane un peu et place le tournage dans une bonne ambiance. Ils font des putains de bons films et eux, contrairement a beaucoup, ne ruinent pas Hollywood. Pour moi : un film c'est Humain : le tournage, la preparation des acteurs (Jarmusch laisse preparer ses acteurs comme ils veulent), tout doit etre fait que pour les acteurs se sentent a l'aise pour jouer (et c'est pour ca que je deteste les perfectionnistes comme Fincher), Qu'est ce qu'on s'en fout si un film "as de la grandeur" si le film as autant d'ambition que l'ego du cineaste, c'est pas la peine. Quand tu vois des mecs comme Gus Van Sant qui as alterner cine inde et commercial avec une aisance incroyable en restant tres humble et sur les tournages : il est vraiment hyper gentil et calme. Pour moi un Cineaste, doit etre Humain. Et si : Sofia Coppola fait des films super profonds (son "Somewhere" decele une richesse incroyable, une extraordinaire profondeur), ce sont des reflexions sur l'existence (suffit d'entendre les paroles de Bill Murray a Scarlett Johansson dans "Lost in translation" pour s'en rendre compte). J'espere ne plus intervenir pour defendre ma cineaste preferee : c'est une femme exceptionnelle, une cineaste extraordinaire, en plus vraiment magnifique. C'est une des rares femmes cineastes pour revenir au sujet de l'article. Moi je vais pas voir un film pour son ambition ou ce que j'ai lu dans la presse ou ce que mes potes de fac en disent mais parce que j'aime la personne qui as fait le film : qu'importe le resultat. Ah oui : c'est Sofia Coppola qui m'as fait passionner pour le cinema quand j'ai vu comment on pouvait une oeuvre aussi belle que son premier film. Et rien du tout, rien ne me fera changer ce que je pense de Sofia.
    • froclibre
      Oui mais c'est subjectif, tu as le droit d'aduler Sofia Coppola. Après l'argument, ce n'est pas une chieuse sur un tournage, on pense ce qu'on veut, mais les légendes du cinéma sont majoritairement des tyrans, Visconti, Kubrick, Pialat, Coppola, Lars Von Trier, Hitchcock, Bresson, et c'est ce qui fait aussi qu'ils sont grand. Il suffit de voir un film de Coppola fille pour savoir qu'elle ne doit pas être bien méchante sur un tournage. Chacun ses goûts, je trouve juste que ce que fait Sofia Coppola reste "petit", il n'y a pas de grandeur dans ses films, pas une grande ambition artistique, pas des acteurs dont les performances vont nous marquer à vie, pas de démesure…Et bien sûr que si on peut comparer. Sans comparaison, on ne peut pas juger, critiquer…Et je le répète, j'aime me mater un Sofia Coppola de temps en temps, mais c'est juste une question de pur objectivité, si on a deux trois notions (même toutes petites) de cinéma, et qu'on est capable d'ouvrir les yeux, on ne peut pas dire que Coppola fait des "Grands films" ( à part Virgin Suicides). Et ce n'est pas non plus une question de "ne pas comprendre l'oeuvre de Sofia Coppola", il ne faut pas non plus abuser, et chercher une profondeur là où il n'y en a pas. Pour Jim Jarmusch, je n'ai vu que Dead Man et son dernier "Only Lovers…"…Tu sembles beaucoup aimer les cinéastes qui font des films très musicaux non ?
    • Fabrice F.
      Pourquoi comparer encore une fois ? Je deteste la comparaison : les univers de pere Coppola et de fille Coppola n'ont strictement rien avoir (bien que Sofia as ete marquer par "Rusty James" dans lequel elle as meme jouee), Sofia Coppola as creer son propre univers, comme toutes les "filles de" elle se fait crucifier depuis des annees mais l'oeuvre de Sofia Coppola est tres riche, evidemment ce sont des petits films independants (le merveilleux "Lost in translation" as ete tourner pour quatre millions de dollars en decors reels) que peu de gens vont voir et j'adore "Somewhere", comme tous les films de Sofia : il faut le comprendre pour l'apprecier. Je defends corps et ame Sofia Coppola, et entre nous, je ne peux pas saquer son pere : c'est comme ca. Dans 50 ans (si je suis toujours en vie) : Moi je me souviendrais des merveilleux films de Sofia Coppola et son univers est si magnifique, qu'on ne peut que s'en souvenir meme si ce n'est une poignee de personnes par rapport aux gens qui crient au chef d'oeuvre trente-cinq ans apres la sortie d'"Apocalypse Now" : mais si tu veux comparer et bien on va le faire bien sur ce n'est que subjectif : sur les tournages, contrairement a son pere, Sofia n'est pas un tyran, ni une chieuse : elle est tres calme (demande a Stephen Dorff), zen ; le budget de ses films est derisoire et elle n'as (contrairement a son vieux) aucune ambition specifique : juste realiser son film et raconter l'histoire qu'elle veut avec l'argent qu'elle a. Pour parler de Grands films, matte toi au moins un film de Jim Jarmusch, le mec qui pour une poignee de dollars te livre une reflexion sur l'existence.
    • froclibre
      Mais sérieusement, je suis le 1er à défendre Coppola fille, Virgin Suicides m'a marqué et ses autres films sont très bon (Somewhere reste discutable). MAIS dans 50 ans, il me semble, que beaucoup moins de gens se rappelleront d'eux que de Magnolia ou There Will Be Blood…Faire un film de PTA est 3 fois plus dure que faire un film de Sofia Coppola. Ca n'empêche que j'aime regarder ses films…Je veux dire faire The Master est bien plus complexe, le travail artistique est bien plus aboutie que sur The Bling Ring (que j'ai aimé). There Will be Blood est un des plus grands chefs d'oeuvre de la décennie. Et je suis désolé, mais c'est normal de parler de "grands" films et de films moins importants…Dans n'importe quel art ça se passe comme ça, il y a des oeuvres qui restent et d'autres non. Je respecte Sofia Coppola, mais elle est à des années lumière d'avoir fait ce qu'a fait son père pour le cinéma.
    • Fabrice F.
      Perso, j'aime mieux la fille Coppola : Sofia Coppola realise de petits (les budgets sont derisoires : a peine huit millions de dollars pour son dernier film) films mais pour moi c'est des super grands films, comme son contemporain Jim Jarmusch : lui il faut le citer : dans les Grands Cineastes, c'est pas parce que personne comprends rien a leurs films qu'il faut les negliger. Sofia Coppola est une equivalente feminine de Jim Jarmusch, j'ignore pourquoi on parle "calibre" : pour moi ca n'as aucun sens. J'adore PTA (il as realiser le merveilleux "Magnolia" et le genial "Punch-drunk love"). J'ignore comment et pourquoi devrait-il y a voir de grands et petits films, si ce n'est a rabaisser leurs auteurs qui se cassent le cul a les faire.
    • froclibre
      Oui j'aime ce que fait Sofia Coppola, mais on est encore à des années lumière d'avoir une cinéaste femme du calibre Francis Ford Coppola justement, ou d'un Spielberg, même d'un Paul Thomas Anderson ou d'un James Gray dans la nouvelle génération…Des réalisateurs qui font des "grands" films. Des films qui jalonnent l'histoire du cinéma. Et il y a encore trop peu de femme, mais c'est un train d'arriver, il y en a de plus en plus. Bigelow a déjà fait fort en étant la 1er femme à gagner l'oscar...
    • Fabrice F.
      Ca peut paraitre bizarre mais les femmes cineastes : ca m'excite, se faire diriger par une femme (qui est de facon generale plus souple qu'un homme) : ca doit etre quelque chose, par exemple nous entendre murmurer les instructions de Sofia Coppola a l'oreille : ca doit faire un frisson. Pour moi le Cinema as besoin de plus de femmes : pourquoi n'y en as t-il pas autant que les hommes ? C'est injuste. Kathryn Bigelow as dit un jour : "Il devrait y avoir plus de realisatrices. On as tout simplement pas conscience que c'est possible.", quand est-ce que le monde en aurait conscience ?
    • Fabrice F.
      Je cite Sofia Coppola : les gens la massacrer tant qu'ils veulent : c'est Une Grande Cineaste (a titre personnel) qui as son propre univers.
    • Elisariel
      Nous sommes dans une société patriarcale !Il faut reconnaître qu'il y en a de plus en plus qui se jette dans la bataille ! Ce milieu est impitoyable, surtout pour les femmes.
    • Kao-BB
      Je sais que c'est subjectif, mais toujours est-il que ça manque un peu...
    • N u n e
      A ce prix-là, pour diminuer les budgets des films français, n'engageons plus que des femmes. Mais oui c'est honteux une telle différence.
    • Elisariel
      Le terme "de qualité" étant subjectif... On peut aimer leur univers ou pas :Nicole Garcia, Ariane Ascaride, Céline Sciamma, Josée Dayan ou encore Zabou Breitman.Tout-de-même !
    • Plumoo
      Vers l'infini et au-delà !!!!!!!!!!
    • Kao-BB
      C'est vrai qu'en regardant de plus près, il y en a pas beaucoup dans le métier côté réalisatrices ! En effet je ne saurait pas dire le nom d'une réalisatrice de qualité en France!
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    Jojo Rabbit Bande-annonce VO
    Pinocchio Bande-annonce VO
    Dernier amour Bande-annonce VO
    Basta Capital Bande-annonce VF
    Sortilège (Tlamess) Bande-annonce VO
    Kaamelott - Premier volet Teaser VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Box Office
    Sorties cinéma : Scandale en tête des premières séances
    NEWS - Box Office
    mercredi 22 janvier 2020
    Sorties cinéma : Scandale en tête des premières séances
    Avengers : pourquoi Hugo Weaving ne joue pas Crâne Rouge dans Endgame
    NEWS - Box Office
    mercredi 22 janvier 2020
    Avengers : pourquoi Hugo Weaving ne joue pas Crâne Rouge dans Endgame
    Box-office US : les Bad Boys plus forts que Robert Downey Jr. !
    NEWS - Box Office
    lundi 20 janvier 2020
    Box-office US : les Bad Boys plus forts que Robert Downey Jr. !
    Fox : Disney va changer le nom du studio !
    NEWS - Box Office
    samedi 18 janvier 2020
    Fox : Disney va changer le nom du studio !
    Dernières actus ciné Box Office
    Films de la semaine
    du 22 janv. 2020
    Bad Boys For Life
    Bad Boys For Life
    De Adil El Arbi, Bilall Fallah
    Avec Will Smith, Martin Lawrence, Vanessa Hudgens
    Bande-annonce
    Scandale
    Scandale
    De Jay Roach
    Avec Charlize Theron, Nicole Kidman, Margot Robbie
    Bande-annonce
    Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part
    Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part
    De Arnaud Viard
    Avec Jean-Paul Rouve, Alice Taglioni, Benjamin Lavernhe
    Bande-annonce
    Le Photographe
    Le Photographe
    De Ritesh Batra
    Avec Nawazuddin Siddiqui, Sanya Malhotra, Farrukh Jaffar
    Bande-annonce
    Se nourrir - Conférence France Inter
    Se nourrir - Conférence France Inter
    Giselle (Bolchoï)
    Giselle (Bolchoï)
    De Alexeï Ratmansky
    Bande-annonce
    Sorties cinéma de la semaine
    Back to Top