Notez des films
Mon AlloCiné
    De Rosetta à La Fille Inconnue : focus sur les Frères Dardenne, cinéastes des femmes
    Par Laetitia Ratane — 12 oct. 2016 à 12:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Après avoir révélé Emilie Dequenne et bouleversé Marion Cotillard, ils élargissent la palette d'Adèle Haenel. De "Rosetta" à "La Fille Inconnue", en salles cette semaine, zoom sur 6 beaux portraits de femmes mis en lumière par les Frères Dardenne.

    ARP Sélection

    Emilie Dequenne dans "Rosetta"

    Bottes en caoutchouc, coupe à la garçonne, démarche et regard frondeurs, Rosetta est une jeune fille déterminée, une guerrière qui ne s'avoue jamais vaincue et se bat coûte que coûte pour son travail. Son but ? Garder sa place au sein d'une société qui veut la mettre dehors et surtout, comme elle le dit, "ne pas tomber dans le trou".

    C'est à une comédienne débutante, inconnue de tous et totalement opposée à celle qu'elle interprète, que les Frères Dardenne décident de confier ce personnage rageur : à 17 ans, Emilie Dequenne affiche un look de bimbo tatouée, jupes courtes, talons hauts et cheveux décolorés. "Il était hors de question de choisir une comédienne professionnelle pour éviter de faire écran entre le public et le film", expliquent les cinéastes à l'époque. La transformation s'opère et la fusion prend, auréolant la jeune actrice du prestigieux Prix d'interprétation cannois et l'âpre film, de la Palme d'Or.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Doctor Nico
      Tout ce qui m'ennuie dans le cinéma !
    • gimliamideselfes
      Par contre dire qu'ils sont des cinéastes de femmes c'est un peu limité et limitatif, parce qu'il ne faut pas oublier que dans des films comme la promesse, l'enfant, le gamin au vélo, le fils, c'est des mecs les personnages principaux et ils sont tout aussi réussis que les personnages féminins d'un Rosetta par exemple.C'est juste des gens qui ont de supers personnages... parce qu'ils savent les écrire... ça me semble beaucoup plus juste et pertinent de présenter ça de la sorte plutôt que de parler de cinéastes à femmes.
    • nilrem
      J'ai vu trois de leurs films et les ai tous trouvé lents à souhait. J'ai également du les rencontrer quand j'étais en rétho "( = terminale) car on faisait un travail sur "Le silence de Lorna" (sorti cette année-là), ils sont aussi soporifiques que leurs films. Y a juste "L'enfant" que j'ai pas trouvé insupportable, mais rien de bien folichon non plus. Je regarderai quand même leur dernier pour Marion Cottillard, j'espère vraiment qu'il est mieux que ceux que j'ai vu jusqu'à présent. Si ça fait de moi un abruti congénital aux yeux de certains, qu'il en soit ainsi. J'aime pas m'ennuyer, et l'ennui semble être le thème principal de mes compatriotes niveau ciné (Bouli Lanners ; Gordon et Abel).
    • MC4815162342
      D'excellents réalisateurs
    • gimliamideselfes
      Les Dardenne c'est quelque chose ! Ils font partie des rares qui ne m'ont jamais déçu, adorer une filmographie en entier c'est tellement rare. Mes préférences vont bien entendu à Rosetta à et l'enfant, mais bon... le niveau est tellement haut !
    • MGM-ranger
      Les frères Dardenne...il faudra que je voie plus de films d'eux.
    Voir les commentaires
    Back to Top