Notez des films
Mon AlloCiné
    Festival Biarritz Amérique Latine : Laurent Cantet récompensé
    Par Corentin Palanchini — 6 oct. 2014 à 16:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Le 23e Festival Biarritz Amérique Latine a récompensé de l'Abrazo d'or le film de Laurent Cantet Retour à Ithaque, huis-clos tourné à Cuba. Quant aux Nouveaux sauvages de Damian Szifron, ils obtiennent le prix du public et le meilleur rôle féminin.

    Allociné

    Le jury du 23e Festival Biarritz Amérique Latine a décerné samedi l'Abrazo d'or, sa plus haute distinction, au film de Laurent Cantet Retour à Ithaque, huis-clos tourné à Cuba. Le film est coécrit avec l’écrivain et scénariste cubain Leonardo Padura Fuentes, qui avait déjà travaillé avec Cantet et d'autres réalisateurs sur 7 jours à La Havane (2012). Autre grand récompensé par le Festival, Les Nouveaux sauvages de l'argentin Damián Szifron par le Prix du Public et le Prix d'interprétation féminine, attribué à Erica Rivas.

    Découvrez le palmarès :

    Abrazo d'or : Retour à Ithaque de Laurent Cantet. Cette comédie dramatique sur l'amitié sortira le 3 décembre prochain sur nos écrans. Nous avions rencontré le réalisateur au Festival d'Angoulême qui nous avait partagé son enthousiasme pour ce film.

    Prix du Public et Prix d'interprétation féminine : Les Nouveaux Sauvages et l'actrice Erica Rivas. Le film, produit par Pedro Almodovar, raconte la séparation entre la civilisation et la barbarie à travers un groupe de personnages borderline. Le film sortira en France le 14 janvier 2015.

    Le Prix du Jury a distingué le film mexicain Las busquedas (Les recherches) de Jose Luis Valle. Un homme y cherche à assassiner celui qui lui a volé son portefeuille dans lequel il gardait l'unique photo de sa fille disparue.

    Le Prix d'interprétation masculine a été attribué à Hector Noguera et Nestor Guzini pour le film uruguayen Mr Kaplan d'Alvaro Brechner, dans lequel le héros se dit que le patron d'un bar pourrait être un nazi en fuite.

    Abrazo du meilleur film documentaire pour Café de Hatuey Viveros Lavielle qui dresse le portrait des valeurs et des traditions d'une famille vivant dans une communauté nahualt dans les montagnes de Puebla au Mexique.

    La Mention spéciale a été attribuée à Poder e impotencia, un drama en tres actos de la Paraguayenne Ana Recalde Miranda qui retrace le parcours de Fernando Lugo, qui a remporté les élections présidentielles en 2008 au Paraguay, après 61 années de dictature.

    Prix du public du meilleur documentaire : Mercedes Sosa, la voz de Latino américa, de l'Argentin Rodrigo H.Vila.

    Abrazo du meilleur court métrage revient au Padre de l'Argentin Santiago Bou Grasso.

    Découvrez la bande-annonce des "Nouveaux sauvages" produit par Pedro Almodovar :

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Retour à Ithaque : le nouveau pari de Laurent Cantet
    Commentaires
    • gimliamideselfes
      J'ai hâte de voir ça. J'ai adoré ses deux derniers films !
    • john_mc_clane
      Qui s'en fout??
    Voir les commentaires
    Back to Top