Mon AlloCiné
    "Bouboule, c'est moi quand j'étais petit"
    Par Brigitte Baronnet — 5 nov. 2014 à 05:55
    facebook Tweet

    Rencontre avec Bruno Deville, réalisateur, et David Thielemans, dont c'est le premier rôle au cinéma dans Bouboule. Un conte poétique et cruel à la fois, à hauteur d'enfant, abordant le sujet de l'obésité.

    ARP Sélection

    AlloCiné : L'histoire du film vous est très personnelle. Pouvez-vous raconter comment ce projet a vu le jour ?

    Bruno Deville, réalisateur : Bouboule, c'était moi quand j'étais petit. J'étais assez large. J'ai des problèmes de thiroide donc mon poids a fait du yoyo. C'est vrai que j'avais connu les humiliations quand j'étais petit. Un jour, on m'avait coincé à l'école. D'autres garçons m'avaient touché les seins, en pensant que c'était comme les seins d'une fille... C'est un événement de ma vie qui m'avait marqué en tant que gros.

    Ce n'était pas facile. J'avais des rendez-vous chez le médecin, ma mère s'inquiétait, je devais faire de l'aqua-gym, etc. Etre en maillot de bain était une souffrance. J'ai trainé ça pendant longtemps. Et maintenant, moi-même je suis père, je voyais tous les jours dans la presse des articles sur l'obésité infantile. Je me suis dit : il faut que je parle de ça. Et voilà, le processus d'écriture est arrivé.

    Bouboule, c'est un gamin qui aimerait bien devenir fort, viril, un vrai mec, mais qui dans le fond est encore ce petit poupon

    Je me suis dit que j'allais confronter mes souvenirs d'enfance avec des enfants d'aujourd'hui, donc je suis allé voir des enfants en thérapie. J'ai parlé avec eux. J'ai écrit le film comme ça. Je trouvais ça un peu réducteur d'écrire un film sur un enfant gros qui essayait de maigrir. Je me suis demandé ce qu'était la douleur d'un enfant. C'est devenu l'histoire de Bouboule. Bouboule, c'est un gamin qui aimerait bien devenir fort, viril, un vrai mec, mais qui dans le fond est encore ce petit poupon, qui fait une crise d'identité, de masculinité.

    AlloCiné : Si le film aborde un sujet grave, il n'est pas dénué d'humour...

    Bruno Deville : Ce qui protégeait Bouboule d'un film très noir et très social, c'était à mon avis le fait de prendre le point de vue du gamin. A travers ses yeux, voir son monde. Je me rappelle que quand j'était petit et que je mangeais, je me créais une bulle, j'allais piquer dans les armoires des bonbons ou des biscuits. Je me créais des moments où plus personne ne me jugeait. La nourriture me remplissait de quelque chose.

    Ce regard d'enfant un peu candide et frais est assez poétique et touchant

    J'ai vraiment voulu recréer ça dans le film : il mange, et il fait des sortes de transes digestives. Il part dans ses rêves, dans sa poésie. Il voit le monde de manière différente. Ce regard d'enfant un peu candide et frais est assez poétique et touchant sur des sujets qui peuvent être graves. Ca reste cruel car le monde des enfants et le monde d'aujourd'hui est cruel, mais c'est mis en perspective, et teinté de poésie.

    ARP Sélection

    AlloCiné : David, comment s'est passé ton expérience de tournage avec Julie Ferrier ?

    David Thielemans, acteur : C'était cool de tourner avec Julie. J'étais un peu timide.

    Bruno Deville : Tu étais un peu impressionné...

    D.T. : On a du appeler ma mère car j'étais un peu triste. Je croyais avoir trahi ma mère. C'était elle qui me faisait un bisou, des calins, alors j'étais un peu gêné. 

    B.D. : C'est marrant car David a passé tout le tournage à ne pas jouer. Il était vraiment dans l'immédiateté. Du coup, comme Julie Ferrier jouait sa maman fictive dans le film, il avait l'impression de trahir sa propre mère. 

    D.T. : Alors on l'a appelée et elle est venue. Ca a été un peu mieux. Elle m'a rassuré. Elle m'a dit de ne pas m'inquiéter, que je ne la trahissais pas. C'est rien, tu peux le faire.

    B.D. : Après, Julie t'a beaucoup aidé, non ?

    D.T. : Oui, beaucoup.

    B.D. : Elle a été adorable avec David. Swann Arlaud aussi. Ils étaient ses partenaires très privilégiés. 

    D.T. : Swann, c'était une belle rencontre. Direct, quand je l'ai vu, je l'ai aimé. Je voulais être son ami. 

    B.D. : Et je crois que ce que tu as vraiment beaucoup aimé, David, ce sont les entrainements avec le chien...

    ARP Sélection

    D.T. : J'ai bien aimé les entrainements avec le chien. Le premier jour, j'avais peur car c'est quand même dangereux avec ses grosses machoires. J'ai essayé la matière de protection et j'ai essayé de le faire. C'était très marrant; on sent rien du tout. Le chien ne prend pas le bras. J'ai bien aimé, j'aimerais bien le refaire.

    B.D. : C'est marrant car à la fin du tournage, quand je prenais des nouvelles de David, je lui disais : alors, on te manque ? Sa réponse : non, non, vous ne me manquez pas, mais le chien me manque ! Ils ont eu une relation assez forte. Il y avait un report de son affection sur le chien du film. C'était un beau duo.

    AlloCiné : As-tu envie de continuer à faire du cinéma ?

    D.T. : Pour le moment, je ne sais pas, mais j'aimerais bien continuer. On m'a donné des contacts d'agence où s'inscrire, je vais peut être le faire.

    La bande-annonce de Bouboule :

    Bouboule Bande-annonce VF

     

    Propos recueillis au Festival du Film francophone d'Angoulême, août 2014

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Gilles A.
      Je trouve que David Thielemans est touchant dans le rôle de Bouboule. Il a su incarner avec simplicité et poésie cet adolescent singulier et sensible qui souffre de son obésité et qui trouve auprès de marginaux, un sens à sa vie. Une histoire émouvante ! Dommage que ce film n'ait pas eu l'audience qu'il mérite. On saura avec le temps je l'espère, reconnaître ses qualités. Quoi qu'il en soit, David T c'est de la graine d'acteur. A suivre...
    • CanadianFox
      "Bouboule"... Le p'tit fat n'a pas fini de souffrir à l'école.
    • MACBOOK_PRO
      Un reportage sympa sur le film: http://www.cwnetwork.tv/sujet/...
    • Cosmicm
      mwais...
    • Loskof
      En fait c'est un film aurait pu être bien, mais le titre, l'affiche, le synopsis, ce concept du film un peu autobiographique mais surtout autocentré (Comme les Garçons et Guillaume à table, ça sent juste le projet puant.
    • gimliamideselfes
      Pff, du cinéma thérapie sur fond de sujet de société...
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    Le Dindon Bande-annonce VF
    Abominable Bande-annonce (2) VF
    Sponsorisé
    Downton Abbey Bande-annonce VO
    Ne croyez surtout pas que je hurle Bande-annonce VF
    Bacurau Bande-annonce VO
    Au nom de la terre Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Interviews
    Woody Allen : pourquoi il a fait tourner Timothée Chalamet
    NEWS - Interviews
    jeudi 19 septembre 2019
    Woody Allen sur Un Jour de pluie à New York : "Je ne suis pas iconique, je fais ce que je peux !"
    NEWS - Interviews
    mercredi 18 septembre 2019
    Woody Allen sur Un Jour de pluie à New York : "Je ne suis pas iconique, je fais ce que je peux !"
    James Gray : "Ad Astra est mon film le plus difficile !"
    NEWS - Interviews
    mercredi 18 septembre 2019
    James Gray : "Ad Astra est mon film le plus difficile !"
    Dernières actus ciné Interviews
    Films de la semaine
    du 18 sept. 2019
    Ad Astra
    Ad Astra
    De James Gray
    Avec Brad Pitt, Tommy Lee Jones, Ruth Negga
    Bande-annonce
    Un jour de pluie à New York
    Un jour de pluie à New York
    De Woody Allen
    Avec Timothée Chalamet, Elle Fanning, Selena Gomez
    Bande-annonce
    Le Chardonneret
    Le Chardonneret
    De John Crowley
    Avec Ansel Elgort, Oakes Fegley, Nicole Kidman
    Bande-annonce
    Portrait de la jeune fille en feu
    Portrait de la jeune fille en feu
    De Céline Sciamma
    Avec Noémie Merlant, Adèle Haenel, Luàna Bajrami
    Bande-annonce
    Trois jours et une vie
    Trois jours et une vie
    De Nicolas Boukhrief
    Avec Sandrine Bonnaire, Pablo Pauly, Charles Berling
    Bande-annonce
    Interview avec Dieu
    Interview avec Dieu
    De Perry Lang
    Avec David Strathairn, Brenton Thwaites, Yael Grobglas
    Bande-annonce
    Sorties cinéma de la semaine
    Films Prochainement au Cinéma
    • Abominable
      Abominable

      de Jill Culton, Todd Wilderman

      Film - Animation

      Bande-annonce
    • Au nom de la terre
    • Joker
    • Bacurau
    • Rambo: Last Blood
    • Downton Abbey
    • Chambre 212
    • Les Misérables
    • Le Dindon
    • Hors Normes
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top