Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Hobbit 3 : un clip émouvant pour clore la saga de Peter Jackson
    Par Corentin Palanchini — 22 nov. 2014 à 18:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Le Hobbit : la Bataille des cinq armées se terminera par la chanson chantée par Billy Boyd (Pippin), et Warner en dévoile aujourd'hui le clip, poignant pour les fans des six films de Peter Jackson en Terre du Milieu.

    Découvrez en images la chanson finale du Hobbit, chantée par Billy Boyd alias le hobbit Pippin dans la saga du Seigneur des anneaux. Le clip mêle des images de Boyd et de la saga adaptée de l'oeuvre de Tolkien telle que tournée par Peter Jackson depuis 2001 et La Communauté de l'anneau. Un final émouvant, qui devrait accompagner le générique de fin de la Bataille des cinq armées, en salles le 10 décembre prochain.
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Victor S.
      Rien a dire a part ... a part merci Peter Jackson, merci pour cette aventure inoubliable, qui restera gravée dans nos coeurs a tout jamais, merci pour tout ce que vous nous avez fait vivre, dans cette saga, non, dans cet univers, tout les remerciements du monde ne suffiraient pas a exprimer ma gratitude envers vous...MERCI, MERCI ET MERCI Ps : Merci aussi pour cette chanson super-emouvante, qui m'as fait pleurer plus d'une fois ....En esperant d'autre films sur notre belle terre du milieu ..
    • Deblire P.
      merci monsieur le réalisateur(péter jackson) de nous avoir fait voir l'histoire qu'il a ecris par l'écrivain (professeur) (tolkien).vous lui rendez un grand hommage .il est fier de se que vous lui avez fait devant le monde entier .sur les écrans du (seigneur des anneaux) puis le (hobbit).MERCI péter jackson et a votre équipe .
    • Pilusmagnus
      Pour un grand pratiquant du troll youtubien comme moi, c'est toujours très constructif de se faire soi-même troller jusqu'à l'énervement, bravo ^^Niveau choix cornélien, il ne me semble pas en effet qu'il y en ait vraiment dans le Seigneur des Anneaux (Boromir est le plus fourni à ce niveau-là, son choix n'est pas vraiment cornélien, mais c'est lui qui éprouve la tension la plus forte dans sa conscience) mais en revanche, dans le Silmarillion, ces choix sont déjà bien plus présents, notamment dans Les Enfants de Hurin ou Beren et Luthien.En ce qui concerne ton ressenti, c'est normal. Moi-même très grand fan de l'univers de Tolkien, le nombre de fois où je me suis remis en question parce que je ne voyais que les défauts de l'oeuvre sont innombrables. Généralement, c'est toujours une semaine avant et après la sortie de chaque film du Hobbit...
    • Guillaume D.
      Tout d'abord, je tiens à saluer la mesure de tes propos, c'est assez rare de voir ça ici.A mon tour de reconnaître que mon premier message était provocateur, juste pour faire un "bon mot", je me laisse parfois emporter...Après, je voudrais juste préciser que malgré ma pique de départ, j'aime beaucoup le seigneur des anneaux (et Bilbo est un conte « rafraîchissant »), je lui reconnais de nombreuses qualités, et la narration en est une, bien prégnante dans l'œuvre de Tolkien. Le symbolisme aussi, et ton explication sur les luttes individuelles des personnages vis-à-vis de leur propre démon intérieur me paraît pertinente.Ce qui m'a fait écrire ma petite pique initiale (inutile et gratuite je le reconnais), c'est ce sentiment que j'éprouve (j'ai lu pour la première fois le Seigneur des anneaux il y a plus de vingt ans maintenant) à chaque fois qu'il m'est arrivé de revenir sur l'œuvre de Tolkien ces dernières années, que ce soit au cinéma ou ailleurs, d'être devant un univers ou certes, l'horreur est présente, ou certes les luttes sont difficiles, éprouvantes, mais où les choses à faire pour se transcender sont relativement évidentes du point de vue du lecteur :Froddo DOIT résister à l'anneau, céder serait céder au mal et devenir un nouveau Gollum.Gandalf DOIT résister au pouvoir, et ne pas finir comme Sarouman.etcJe ne me souviens pas (mais j'attends qu'on me contredise éventuellement) avoir vu/lu un personnage être directement devant un choix moralement cornélien, comme on peut en trouver par exemple, comme dans The Shield (je sais pas pourquoi ça me vient à l'esprit, sûrement parce que je regarde la saison 4 d'American Horror Story avec un Michael Chiklis exceptionnel ^^).
    • Pilusmagnus
      Bon, j'ai beaucoup extrapolé tes arguments et j'ai argumenté assez malhonnêtement, c'est vrai, donc excuse-moi. Mais il faut dire aussi que ton message initial était assez agressif.Donc je vais essayer de répondre à tes critiques sur les choix moraux des personnages, qui sont effectivement une des principales qui a été adressée à Tolkien.Je crois que si tu t'attends à avoir des personnages psychologiquement réalistes dans la tradition de l'écriture du XIXe siècle, tu te trompes de récit. Je pense qu'il est inutile de critiquer une oeuvre sur un aspect dont la réussite n'est pas un objectif inhérent. Le Seigneur des Anneaux n'est pas un univers réaliste, c'est un mythe inspirée par les traditions germaniques et les évangiles chrétiens. Les personnages ne sont pas écrits pour avoir des choix moraux tels que nous aurions à en faire. En revanche, ils font bel et bien des choix moraux ! Ce qui fait qu'ils sont plus subtils, c'est que l'univers fonctionne de façon symbolique. Les personnages reflètent des aspects de la personne humaine, et sont amenés à faire des choix de façon linéaire, certes, mais pas moins difficiles que dans la vraie vie. Les trois personnages principaux, Gandalf, Frodo et Aragorn, sont trois figures christiques à qui il est donné une mission qu'ils doivent remplir en luttant chacun contre sa propre tentation. Le pouvoir pour Gandalf, la défaite pour Aragorn et la perversion de l'Anneau pour Frodo.Alors certes, ce ne sont pas des choix complexes, j'ai utilisé ce mot à tort (globalement, désolé pour le message précédent, j'étais pas de bonne humeur et pas très disposé à réfléchir ^^) mais ce sont tout de même des choix importants qui peuvent résonner en nous. Donc il ne suffit pas de tuer les méchants pour gagner dans le Seigneur des Anneaux, les personnages ont bien des choix moraux à faire. Je comprend très bien qu'ils puissent ne pas te paraître aussi pertinents que ceux d'un univers réaliste, mais ils reflètent notre propre vie de façon tout aussi puissante à mon avis. Et ce n'est pas une question d'âge, de nombreux mythes fondateurs étaient également construits de la même manière.Voilà, je n'essaie pas de te faire aimer le Seigneur des Anneaux, mais juste de te faire comprendre que la structure narrative et symbolique n'est pas aussi simpliste que tu penses le croire.N.B. Et oui je suis d'accord pour les suppressions de réponses sur Allociné. C'est parfois impossible d'en placer une ^^
    • Guillaume D.
      > Réduire un monument de la littérature à de la propagande manichéenneQui parle de "propagande" ?Je dis juste que les choix moraux auxquels sont confrontés les personnages sont rarement complexes. C'est là où se loge la subtilité, et le fait de dire qu'untel s'est mis à faire le mal car il était orgueilleux, cupide ou dominateur, c'est sympa dans un livre pour enfant mais lorsqu'on grandit, c'est moins intéressant que de comprendre le parcours d'une personne lambda immergée par les contraintes de l'univers dans lequel il évolue et pourquoi il a été conduit à faire ce qu'il a fait, malgré lui ou de bon gré.> Aucun des héros n'est content de devoir tuer les "méchants" mais ils le font par nécessité.Qui a écrit qu'il étaient "content" de le faire ?> Après tu peux préférer l'individualisme, le mépris, la volonté de génocide, le sadisme et la barbarie comme valeur morale, hein. Mais si c'est le cas, je pense très personnellement que tu es dangereux pour la société.Tu es bien mignon, mais en rhétorique, ça s'appelle un homme de paille.Extraire de mon propos que j'adhère à "l'individualisme etc"', c'est plus que de l'extrapolation, mais bon, j'imagine que quand on trouve la philosophie du Seigneur des Anneaux "complexe", il est normal de me voir comme un vilain qui souhaite la barbarie :)
    • Guillaume D.
      Je ne sais même pas pourquoi je me casse l'oignon à faire des réponses argumentées vu qu'elles se font supprimer de temps à autre. Je n'ai jamais vu une modération aussi tyrannique et arbitraire que sur Allociné. Même lorsque tu évites les insultes et les attaques Ad Hominem, tu te fais charcler.
    • Pilusmagnus
      La philosophie inhérente au Seigneur des Anneaux est beaucoup plus complexe que ça. Réduire un monument de la littérature à de la propagande manichéenne est une preuve d'incompréhension majeure de cette oeuvre qui a été défoncée par les critiques depuis les années 70. Pour information, rien que pour commencer, la quête du héros dans le Seigneur des Anneaux n'est absolument pas de "tuer tous les méchants". C'est de défendre son foyer contre un envahisseur déchaîné par la haine et la volonté de domination, qui tient ensemble par la peur et la crainte. En face, les héros sont motivés par toutes les valeurs morales que j'ai cité plus haut. Effectivement, ce n'est pas du tout la représentation d'une guerre dans notre monde, mais c'est un affrontement entre deux modes de pensées, deux morales que Tolkien oppose. Aucun des héros n'est content de devoir tuer les "méchants" mais ils le font par nécessité. Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, c'est de la fantasy, et pas de l'histoire, donc ce ne sont pas des groupes de personnes qui sont représentées par les personnages, ce sont des traits humains très actuels. Les gentils représentent les valeurs chères à l'auteur. Après tu peux préférer l'individualisme, le mépris, la volonté de génocide, le sadisme et la barbarie comme valeur morale, hein. Mais si c'est le cas, je pense très personnellement que tu es dangereux pour la société.
    • Guillaume D.
      Au contraire, la dichotomie des valeurs morales entre "bien" et "pas bien" a le vent en poupe ces temps ci ! C'est tellement plus simple d'avoir des "héros" et des "méchants", bin oui, suffit de tuer les méchants et l'affaire est dans le sac.
    • guillaume75
      Nan mais ils espéraient pas 50 milliards non plus, arrête quoi ! Le B-O ne veut rien dire, c'est juste pour faire joli, c'est comme un drapeau qu'on agite pour attirer l'attention. Crois-moi qu'ils rentrent très largement dans leurs frais, d'une manière ou d'une autre.
    • Frodo??Baggins
      Sur ce , je vous souhaite bonne continuation !Bien à vous
    • lexcalvin
      pow pow pow, panier à 3 points.
    • Frodo??Baggins
      Et toi aussi , pour une personne du 3eme âge...
    • Frodo??Baggins
      Ah , pas de bol , je suis en primaire ...
    • Pilusmagnus
      J'ai dû répéter trois fois dans mes messages que le succès du film n'avait aucun rapport avec sa qualité. Donc je sais pas qui est le "vous" dont tu parles mais je suis pas dedans. J'aime des films qui n'ont pas eu de succès, et je n'aime pas certains qui en ont eu.Alors certes tu m'as appris pas mal de choses sur le processus de financement d'un film, mais je tenais cette conversation avant tout pour savoir où tu voulais en venir, et je constate que ton point est finalement assez éloigné de l'argumentaire de beaucoup de gens.La plupart des fans du Hobbit que je connais ne se penchent pas vraiment sur les chiffres du box-office, et n'ont pas besoin de ça pour aimer le film. En tout cas, perso je n'en ai pas besoin.Et sans vouloir jouer au "c'est lui qui a commencé" mais quand même un peu, personne ne parlait du succès au box-office avant que tu n'amènes le sujet sur la table. Donc tes gens qui se confortent dans le prétendu succès d'un film, je peine à les voir.
    • lexcalvin
      Depuis le début tu recules parce que tu découvres ...Désolé mais au début c'était 3 milliards de bénéfices et 500 millions de budget.Depuis quelques posts, c'est calme ... c'est plus 3 milliards mais seulement la moitié, et encore c'est pas fait, d'où ce débat, et les 860 millions sont sous estimés, et là aussi vous y venez gentiment.750 millions $, 100 patates de promo par film, je suis TRRRES CALIN, hein :DSi tu arrives à trouver un blockbuster qui fait sa promo sans bande annonce, sans spot, sans avant premiere etc tu m'appelles.Tout ça coute pour chaque film, et pas 20 patates mais plutôt 100, et ça les studios ne s'en vantent pas.Une partie de leur communication est de gargariser un certain public avec du fric, pour lui faire croire que " je vais voir un film qui marche donc j'ai bon goût "Et ça marche, vous tombez dans le panneau à chaque fois.Sauf que ces films ne sont pas les cartons annoncés, et du coup votre argument habituel" si vous n'aimez pas, c'est que vous êtes jaloux de la réussite " ne fonctionne plus ... misère, vous allez devoir retourner discuter du film et réfléchir ... le drame.C'est à cause de gens comme vous que le monde va mal : pour vous fric = qualité.
    • Pilusmagnus
      Allez ça part dans l'attaque personnelle. Classique. Si tu ne veux pas discuter, je vois pas pourquoi t'as écrit tous ces messages. Par contre si tu veux discuter, la moindre des choses est de répondre à ce que je dis.
    • lexcalvin
      Mais tu te prends pour qui ...relis toi" Donc je réitère ma question pour la troisième fois. "Tu regardes trop les séries policières, fais toi soigner.
    • lexcalvin
      Hélas pour toi je n'ai pas besoin de ça, tu as la vulgarité d'un collégien et ça se voit :)
    • Pilusmagnus
      Mais quels que soient tes chiffres, qui varient d'ailleurs parfois d'un message à l'autre, les films font des bénéfices. Donc je réitère ma question pour la troisième fois.
    Voir les commentaires
    Back to Top