Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
De la "Déchirure" au "Temps des aveux" : 5 films sur la terreur Khmere rouge
Par OP — 18 déc. 2014 à 20:00
facebook Tweet

De "La Déchirure" au "Temps des aveux" en salle cette semaine, rares sont finalement les documentaires et oeuvres de fictions à évoquer les terribles années de la dictature Khmère rouge, qui tua plus de 1,7 millions de personnes en moins de 4 ans.

Old Street Films

Enemies of the People

De quoi ça parle ?

Trente-deux ans après leurs crimes, quatre hauts dirigeants de la terrifiante dictature Khmer Rouge sont jugés en juin 2011. Sur le banc des accusés : Ieng Sary, ancien chef de la diplomatie; Khieu Samphân, ancien chef d'Etat; Leng Thirith, ex-ministre des Affaires Sociales; et enfin Nuon Chea, alias "frère n°2". Quatre hauts dirigeants à la tête d'un régime génocidaire, ayant fait entre 1975 et 1979 plus d'1,7 millions de morts, par une campagne systématique d'exécutions et l'utilisation de la famine comme arme politique.

Auréolé d'une moisson de prix dans le monde, dont le Prix spécial du Jury au festival international du documentaire de Sundance en 2010, Enemies of the People a la particularité de se concentrer sur le bourreau Nuon Chea, "frère n°2" du régime. Mais le documentaire met aussi en lumière la vie de Thet Sambath, également auteur du documentaire.

Ancien reporter du Phnom Penh Post, il a perdu sa mère, son père et son frère sous le régime khmer Rouge. Pendant sept ans, Sambath a visité tous les week-ends Nuon Chea, partageant le diner avec sa famille, jouant avec ses enfants ou lui projetant des reportages sur l’Irak ou d’autres pays. Ce n'est pas le "comment ?" qui intéresse le journaliste, mais le "pourquoi" de la dérive meurtrière qui avait ravagé sa famille et le pays dans les années 1970. Durant de nombreuses années, Thet Sambath tisse des liens de confiance, sans réel succès au début, jusqu'à ce que le bourreau finisse par briser la glace, expliquant pourquoi il fallait éliminer les enemis du peuple, qui risquaient "d'infecter le système".

Un témoignage -capital et terrifiant- qui fait le prix de Enemies of the People.

 

facebook Tweet
Commentaires
  • scarface1972
    La honte je n'en ai vu qu'un et pas le meilleur à mon avis ....Le temps des aveux franchement çà ne m'a pas emmenée l'acteur est trop lisse dommage mais il paraît que la déchirure c'est sublime
  • BiggerThanLife
    La déchirure, quel chef d'oeuvre absolu du cinéma !!!!!!!!!!!!! Et cette fin, ohlala bouleversant ! :'(
  • scarface1972
    pas vu snif
  • Neissier
    S21 génial et bouleversant
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Dossiers recommandés
Netflix, Disney+, OCS Go... Le guide des plateformes SVOD
NEWS - Films à la TV
mardi 16 avril 2019
Netflix, Disney+, OCS Go... Le guide des plateformes SVOD
100% impro : 20 scènes cultes du cinéma pour la journée de l'impro !
NEWS - Culture ciné
samedi 2 mars 2019
100% impro : 20 scènes cultes du cinéma pour la journée de l'impro !
Stan "The Man" Lee : un hommage en 37 caméos
NEWS - Stars
mardi 12 février 2019
Stan "The Man" Lee : un hommage en 37 caméos
10 personnages célèbres que Nicolas Cage a failli incarner
NEWS - Stars
lundi 7 janvier 2019
10 personnages célèbres que Nicolas Cage a failli incarner
Tous les dossiers cinéma
Top Bandes-annonces
Godzilla II Roi des Monstres Bande-annonce officielle VO
Sponsorisé
Parasite Bande-annonce VO
Sibyl Bande-annonce VF
La Femme de mon frère Bande-annonce VF
Les Misérables Bande-annonce VF
Greta Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Back to Top