Mon AlloCiné
    Golden Globes 2015 : Boyhood vainqueur côté cinéma
    Par Maximilien Pierrette — 12 janv. 2015 à 08:40
    facebook Tweet

    Marquée par les nombreux hommages rendus à Charlie Hebdo par Hollywood, la 72ème cérémonie des Golden Globes a vu le succès "Boyhood" s'imposer avec 3 récompenses dont celle du Meilleur Drame côté cinéma. Découvrez le palmarès complet.

    Diaphana Distribution

    72èmes Golden Globes : le palmarès cinéma

    Meilleur Film - Drame : Boyhood

    Meilleur Film - Comédie ou Comédie Musicale : The Grand Budapest Hotel

    Meilleur Acteur - Drame : Eddie Redmayne (Une merveilleuse histoire du temps)

    Meilleure Actrice - Drame : Julianne Moore (Still Alice)

    "Boyhood" : la bande-annonce qui donne envie de revoir le film

    Boyhood Bande-annonce VO

     

    Meilleur Acteur - Comédie ou Comédie Musicale : Michael Keaton (Birdman)

    Meilleure Actrice - Comédie ou Comédie Musicale : Amy Adams (Big Eyes)

    Meilleur Acteur dans un Second Rôle : J.K. Simmons (Whiplash)

    Meilleure Actrice dans un Second Rôle : Patricia Arquette (Boyhood)

    Michael Keaton face à un étrange super-héros dans "Birdman" :

     

    Meilleur Réalisateur : Richard Linklater (Boyhood)

    Meilleure Bande-Originale : Une merveilleuse histoire du temps par Johann Johannsson

    Meilleure Chanson : "Glory" de John Legend & Common (Selma)

    Meilleur Film d'Animation : Dragons 2

    Meilleur Scénario : Birdman

    Meilleur Film Etranger : Leviathan

    Un blind-test pour Richard Linklater, Golden Globe du Meilleur Réalisateur :

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • BlackMamba
      Malheureusement, je pense que lui et Keaton se feront peut être voler la statuette par le gars de The Theory of everything. C'est dommage, je préférais récompenser la prestation plutôt que la transformation..
    • Hunnam29
      "12 Years a Slave" est plus "historique" et plus terre-à-terre quoi, donc plus reconnu en tant que tel. Tarantino, certains n'aiment vraiment pas malheureusement. C'est dommage, parce que son style regorge d'originalité et de références à gogo. Mais "12 Years a Slave", dans un monde actuel ou le racisme et la tolérance sont au centre des discussions, est quand même un sacrés film. On t'ouvres une page de l'histoire et on te raconte tout avec authenticité et sans tabous. Ce film, ça vaut 10 manuels d'histoire sur l'esclavage je trouve. C'est un peu la raison de son "buzz" et de ses récompenses aussi, en plus d'avoir une mise en scène magnifique. C'est vrai que c'est un film qui est et qui deviendra ce qu'on qualifie de "nécessaire". Nécessaire pour voir ce que l'homme a pu se faire subir à lui-même, nécessaire pour comprendre les enjeux de l'époque, la cruauté, la bêtise... L'esclavage c'est quand même une facette de l'homme monstrueusement noire.
    • Hunnam29
      Ouais, enfin bon, on ne va pas lui en vouloir à Cumberbatch, c'est vraiment un super acteur de toute façon ! Toujours extrêmement juste dans ses rôles.
    • BlackMamba
      Nan le film ne se concentre que sur la période enigma et un tout petit peu après. (il y a quelques flash back de l'enfance de turing qui sont obligatoires pour la compréhension mais c'est pas Cumberbatch qui joue). Vraiment y'a aucun artifice dans son rôle juste une démonstration d'acteur. Parcontre c'est vrai qu'on a un peu l'impression de voir son personnage de Sherlock (en un peu plus dramatique)
    • BlackMamba
      Ah mais parcontre je suis d'accord pour dire que la réalisation est ici travaillé. Je suis d'accord, le problème d'un film qui fait le buzz notamment sur son sujet et bien c'est que l'on se l'imagine avant et si le résultat n'est pas la hauteur de ce à quoi on s'attendait et bien on est déçu. Je dois avoué que si la partie avec brad pitt qui s'incruste en canadien avec l'accent texan avait été coupé ou faite autrement, je serai certainement sortie un peu plus satisfaite de ce film.Pour ce qui est de la violence, dans Django, la scène du chien ou du combat ne sont pas "fun" et c'est volontaire. Tarantino montre à quel point la mise en scène peu tout changer. Quand les "méchants" se font buter Tarantino fait une mise en scène qui amuse le spectateur à l'inverse sur toutes les scènes de violence à l'égard des esclaves, Tarantino change sa mise en scène et met le spectateur mal à l'aise. C'est très fort et c'est l'un des rares à mettre vraiment en avant le rôle de la mise en scène dans un film. Dommage qu'il ne soit pas reconnu par ses pairs.
    • Hunnam29
      Justement, on peut trouver que des adaptations sont bonnes ou mauvaises... Moi je la trouve moyenne. Une réalisation impeccable et impressionnante, mais l'histoire aurait pu donner quelque chose de beaucoup plus jouissif pour le spectateur. C'est un choix de sa part, et je le respecte totalement. D'ailleurs je pense que personne n'osera jamais ré-adapter ce bouquin et passer après Fincher... C'est dommage.Je trouve le bouquin beaucoup mieux que le film pour le coup.Et pourtant tout ses autres films m'ont archi convaincu, sa version de "Millenium" également, que je trouve beaucoup plus prenante. La sensation d'isolement et de peur était beaucoup plus présente dans sa version à lui, que dans la suédoise (très bonne aussi d'ailleurs).Mais ce n'est qu'un avis, une discussion... Tu n'as pas le même, je le respecte. J'aurais aimé prendre mon pied devant "Gone Girl"... J'ai été le voir en VO au cinéma, ultra motivé et excité. Malheureusement il ne m'a pas procuré les sensations que j'attendais, surtout la faute à une crédibilité parfois limite. Je l'apprécierais beaucoup plus lors d'un deuxième visionnage en bluray, mais pour moi c'est loin d'être le meilleur film de l'année.
    • ghyom
      oui mais le film ce n'est pas le bouquin. Fincher y apporte ce qu'il veut y amener et y enlève ce qu'il veut y enlever. C'est le principe de l'adaptation.Bref...
    • Hunnam29
      "Django" a le style tarantinesque, le style "cool" (même si fouetter des esclaves n'a rien de cool). Il y a des scènes chocs sur l'esclavage dedans oui, mais elle n'atteignent pas pour moi le réalisme très dur de "12 Years a Slave". Ce film n'a jamais le ton plus léger à un moment ou un autre, il y a toujours une lourdeur dramatique dans l'histoire, et dérangeante en plus de ça. Bon, après j'avoue que "12 Years a Slave" je l'ai trouvé moins exceptionnel que les critiques le laissait entendre... Mais ça reste un excellent film. Je suis un grand fan de McQueen depuis "Hunger" que j'avais vu au cinéma. "Shame" m'a également torturé et marqué. "12 Years a Slave" est, je trouve, un excellent film, qui permet notamment de raconter historiquement ce que les hommes ont pu se faire subir entre eux. Je ne pense pas que le réalisateur voulait que ça prenne autant d'ampleur en plus, McQueen c'est un mec qui s'attaque à des projets ambitieux, qui fait un peu ses films dans son coins, et qui n'a pas des entrées de dingue.Là il se trouve qu'il a tapé dans un sujet comment dire... Politiquement intéressant. Son film a été ultra propulsé sur le devant, avec un sorte de pub comme quoi c'était non seulement un excellent film, mais un film nécessaire à la compréhension de notre histoire. Du coup le film a été propulsé en haut des nominations et a reçu des prix aussi parce politiquement c'était un peu le genre de sujet qui fait le buzz. Ceci dit on n'enlèvera pas à McQueen son immense talent, et on ne pourra jamais dire qu'il l'a démérité quand même... Mais le sujet de son film a beaucoup joué.J'avoue que le message de fin m'avait aussi un peu gonflé... Mais je préférais ne pas trop juger le film sur cette fin un peu lourde.
    • Hunnam29
      Je voulais juste dire que ce sont des films qui ont marqué le cinéma 2014, par leur grande qualité reconnue globalement (après tout ne plaît pas à tout le monde), par le bruit qu'ils ont fait, par les standing ovations, par le fait qu'ils reviennent très régulièrement dans tout les top 10 (critiques et publiques)... Dans une année, il y a quand même des films qui se démarquent, qui façonnent l'année dans laquelle on est. Et des films beaucoup plus insignifiants.La liste n'est pas forcément exhaustive, mais quand un de ces films-là remporte une récompense, perso j'approuve.
    • Hunnam29
      Ouais mais le rôle de Cumberbatch suinte un peu trop le "rôle à Oscars" comme on dit. Tout est réunit pour qu'il explose et qu'il soit nominé... C'est le cas de beaucoup de film, dont beaucoup de biopics, où les acteurs jouent un personnage de la jeunesse jusqu'à la vieillesse, avec du maquillage pour les vieillir etc etc c'est super académique je trouve, et c'est toujours la nomination assurée.
    • Hunnam29
      Si tu avais lu le bouquin, tu saurais que l'histoire est une histoire fait pour surprendre à la base. Je n'ai pas aimé les messages que donnait le film. Vu et revu.
    • Hunnam29
      J'avoue que la Louisiane a un sacrés charme :) ça rajoute une grosse ambiance.
    • Aladdyen
      il y a bien une autre solution, ne pas faire de compétition.... j'ai trouvé boyhood, et grand budapest extrêmement ennuyeux et bien trop surestimé...."C'est comme ça.Boyhood, Grand Budapest Hotel, Whiplash... Font vraiment parti des films qui ont fait l'année cinématographique 2014, qu'on aime ou pas." cette phrase ne veut rien dire pour moi....
    • BlackMamba
      Après ils sont pas tous comme ça. Là tu me décris plutot les films français enfaite^^
    • BlackMamba
      mais en effet ;) c'est ce que je leur reproche.
    • BlackMamba
      C'est sur qu'il y a trop peu de personnes dans la HFP.Après chacun son avis, mais moi un film comme boyhood c'est pas ma tasse de thé et je trouve que c'est un film grand public justement parce qu'il parle de la vie de tout le monde alors tout le monde se reconnait. Je ne juge pas le coté "grand public" au nombre de spectateurs ou au budget du film mais plutôt à son accessibilité. Si on prend l'exemple de Gravity il a fait un bon score niveau audience parce que les gens voulait voir "l'expérience Gravity" et pourtant niveau compréhension, le film est moins tout public car c'est un film minimaliste (et donc au final bcp de gens n'ont pas compris et aimé le film).Je trouve que des films comme Birdman, Whiplash ou Nightcall sont bcp plus originaux. Après dans la catégorie drame, franchement moi qui est vu The Imitation Game et Gone Girl, ces 2 films sont, pour moi, d'un niveau supérieur à Boyhood. De toute façon la qualité de jeu de Cumberbatch dans Imitation Game est supérieur à la qualité de bcp de film :D
    • BlackMamba
      Pour film "gentil" je parle depuis quelques années et j'ai plutot en tête des trucs comme Slumdog Millionaire, 12 years slaves ou boyhood. Quand je parle de "films gentils" ça veut dire film qui plait à tout le monde sur un sujet qui fait l'unanimité et avec une bonne morale à la fin. Un film absolument pas provocateur en somme. Un film qui respect les codes quoi. Je n'ai pas trouvé 12 years a slave d'une violence inouie. Django est plus dur. En revanche la petite morale de la fin "fouetter les noirs c'est méchant" et "les noirs sont comme nous" je m'en serai bien passée. Je n'aime pas être prise pour une c****. A l'inverse l'année dernière le film de Scorsese était bcp plus transgressif et ne nous prenait pas pour des jambons. Okey ce ne sont pas toujours c'est film là récompensé mais 2 ans de suite je dis non. Pour ce qui est des films policier, pour moi le dernier récompensé était le silence des agneaux et ça commence à dater.
    • ghyom
      Des films qui raconte la vie avec simplicité et réalisme je t'en trouve à la pelle. de "Vivre" de Kurosawa à "Inside Llewyn Davis" en passant par "Manhattan", "Paris, Texas" ou "Les Fraises Sauvages". La différence qu'il y a avec Boyhood c'est qu'il y a une réflexion et/ou de l'émotion derrière. Boyhood c'est "juste" un petit feel-good movie dont je ne suis ressorti ni ému ni enrichi.Pour Gone Girl, il n'y a pas de rebondissement et c'est même ce qui a déçu beaucoup de gens. On sait exactement ce qui se passe du début à la fin. On n'est pas surpris qu'elle soit vivante ni qu'elle ait manigancé toute cette histoire. Tout ce qu'on nous raconte est là pour nous le dire. L'intérêt n'est pas là, ni même dans l'enquête policière. L'intérêt du film est ce qu'il dit sur le paraitre. Le paraitre du couple depuis le jeu de dupe de la séduction, l'affichage devant les amis/voisins/familles, le rapport au média et à la manipulation de l'image, etc.
    • bluelight o.
      Ce film est peut être bien mais s'il ne passe que dans les petites salles ça complique un peu les choses
    • Principe
      On est d'accord. ;)
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    Les Misérables Bande-annonce VF
    La Famille Addams Bande-annonce VF
    Sponsorisé
    La Reine des neiges 2 Bande-annonce VF
    Selfie Teaser (2) VF
    It Must Be Heaven Bande-annonce VO
    Joyeuse retraite ! Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Festivals
    Festival du Cinéma et Musique de la Baule : Lola vers la mer et Tu mérites un amour récompensés
    NEWS - Festivals
    mardi 12 novembre 2019
    Festival du Cinéma et Musique de la Baule : Lola vers la mer et Tu mérites un amour récompensés
    Bande-annonce La Famille Addams : une nouvelle version animée par les réalisateurs de Sausage Party
    NEWS - Vu sur le web
    mercredi 7 août 2019
    Bande-annonce La Famille Addams : une nouvelle version animée par les réalisateurs de Sausage Party
    Sponsorisé
    Dernières actus ciné Festivals
    Meilleurs films à l'affiche
    Hors Normes
    Hors Normes
    4,5
    De Eric Toledano, Olivier Nakache
    Avec Vincent Cassel, Reda Kateb, Hélène Vincent
    Bande-annonce
    Joker
    Joker
    4,5
    De Todd Phillips
    Avec Joaquin Phoenix, Robert De Niro, Zazie Beetz
    Bande-annonce
    Le Mans 66
    Le Mans 66
    4,4
    De James Mangold
    Avec Matt Damon, Christian Bale, Caitriona Balfe
    Bande-annonce
    Donne-moi des ailes
    4,4
    De Nicolas Vanier
    Avec Jean-Paul Rouve, Mélanie Doutey, Louis Vazquez
    Bande-annonce
    Camille
    4,3
    De Boris Lojkine
    Avec Nina Meurisse, Fiacre Bindala, Bruno Todeschini
    Bande-annonce
    Fahim
    4,3
    De Pierre-François Martin-Laval
    Avec Assad Ahmed, Gérard Depardieu, Isabelle Nanty
    Bande-annonce
    Tous les meilleurs films au ciné
    Back to Top