Mon AlloCiné
Toute première fois : "Faire une comédie romantique avec une entrée un peu particulière"
Par Brigitte Baronnet — 1 févr. 2015 à 16:55
facebook Tweet G+Google

Raconter une histoire d’amour universelle avec une entrée un peu particulière, un "obstacle", c'est le point de départ de Toute première fois, une comédie romantique, avec un casting frais, et un humour buddy movie. Entretien avec ses réalisateurs.

Gaumont Distribution

AlloCiné : Quel a été le point de départ de l’histoire ? L'envie d'inverser des codes ? Etes-vous partis de choses observées dans votre entourage ? 

Maxime Govare, co-réalisteur : C’est un mélange de plein de choses.

Noémie Saglio, co-réalisatrice : L’idée n’était pas vraiment d’inverser les codes. On voulait absolument faire une comédie romantique, mais on voulait qu'il y ait un vrai obstacle. Car, comme dans toute comédie romantique, on sait comment ça commence, comment ça se termine... On s’est dit que le pire obstacle, c’était quand même un obstacle où la sexualité n’avait jamais été celle-là.

M.G. : Il se trouve qu’on a des histoires dans nos entourages qui ne sont jamais exactement celles-là mais qui gravitent autour de ça. Et ça nous permettait de raconter une histoire d’amour universelle avec une entrée un peu particulière.

Toute première fois est votre premier long métrage pour le cinéma, mais vous aviez déjà tourné ensemble un téléfilm pour Canal+. Comment s’est formé votre duo ?

N.S. : Ce sont nos petites sœurs qui sont meilleures amies...

M.G. : ...et qui nous ont dit qu’il faut qu’on se rencontre.

N.S. : ... Il faut absolument que vous écriviez ensemble. On était tous les deux auteurs, mais chacun de son côté.

M.G. : Noémie était à Londres, j’étais à Paris. Je suis venu à Londres, on s’est rencontré, on s’est super bien entendu très vite. On a commencé à écrire. On a effectivement fait un premier casting pour Canal. Un producteur nous a encouragé à faire un long. C’est quelque chose qui est venu assez naturellement. On écrit ensemble, on réalise ensemble et on en refera. Et on fait la promo ensemble.

N.S. : On est collés ! (rires)

Maxime Govare et Noémie Saglio, coscénaristes et coréalisateurs de Toute première fois.


Vous répartissez vous les rôles ?

N.S. : C’est vraiment bizarre car tout le monde pense que l’un fait la structure, l’autres les vannes. C’est un échange d’énergies.

M.G. : Certains jours, il y en a un qui va plus parler avec les comédiens, un qui va plus parler avec l’équipe technique… Le lendemain, ça peut changer. On ne se briefe pas vraiment là-dessus. On a réussi à trouver notre petite musique naturelle pour fonctionner comme ça.

Ca permet de tester le scénario en direct…

N.S. :  C’est génial d’être deux, surtout un garçon, une fille. On se fait les personnages. Quand on écrit, on se fait les vannes.

M.G. : La comédie, c’est du ping-pong. Il faut être deux pour pouvoir se renvoyer le truc, voir si la réplique est la bonne. Nous, on ne comprend pas comment font les autres tous seuls ! (rires) On a besoin d’être deux !

Est-ce qu'il a été compliqué de passer de ce téléfilm que vous avez fait pour Canal + à ce premier long? Comment ça s’est présenté ?

N.S. : C’est long. Le temps du cinéma, c’est long.

M.G. : A partir du moment où vous avez plus de moyens, plus de comédiens…

N.S. : ...c’est juste plus facile.

M.G. : Ca permet de relever un peu ses ambitions. C’est hyper agréable, c’est un fantasme pour n’importe qui, qu’on commence par un court ou un téléfilm, le but du jeu est de faire un long métrage.

N.S. : Ce film avec Canal+ a été une grande chance.

M.G. : C’était la nouvelle collection de Gilles Galud pour Canal, c’était un très beau tremplin.

Le premier titre du film était Coming In. Vous avez finalement opté pour Toute première fois...

M.G. : Il y avait un vrai argument qui était le fait qu’on avait envie que cette histoire …

N.S. : ...soit plus universelle

M.G. : Ce n’est pas un film militant. Ce n’est pas juste un film sur l’homosexualité. Evidemment l’homosexualité est très présente, mais ce sont des histoires d’amour contrariées. On voulait que ça soit plus large, plus vaste, que ça parle du parcours de plusieurs couples. Ca a été un choix assez logique. Et c’est assez drôle car c’est notre premier film. Du coup, Toute première fois !

Avez-vous déjà un nouveau projet de film en duo ?

M.G. : Oui, on a un projet ensemble chez LGM. Ce sera aussi une comédie mais dans un style très différent...

N.S. : Une comédie familiale...

M.G. : Toujours assez insolent, vraiment impertinent, et un peu « border »...

N.S. : Parce qu’on ne sait pas faire, mais c’est con car on ferait vachement plus d’entrées ! (rires) Mais il faudrait qu’on arrive à rentrer dans un truc un peu plus mignon quoi !

M.G. : Le scénario est en cours de finalisation.

N.S. : Nous en sommes à la V2. Pour situer, nous en avons fait 14 pour Toute première fois. On aime bien quand les scénarios sont bien finis. C’est quand même un gros problème souvent de la comédie et du cinéma en général, quand on sent que le film a été fait avant que le scénario soit vraiment parfaitement fini. C’est quand même la base.

M.G. : On prend notre temps.

Gaumont Distribution
Camille Cottin, la "Connasse" de Canal+, imaginée par Noémie Saglio et Eloise Lang, avec Franck Gastambide, dans Toute première fois


Et vous avez donc un autre film en cours, sans Maxime Govare... Connasse, le film !

M.G. : Noémie me fait des infidélités !

N.S. : On est un couple libre !

M.G. : Elle a fini de tourner son "Connasse"...

N.S. : J’ai un peu enchaîné cette année. On a tourné Connasse avec Eloise Lang qui est aussi ma comparse de la série. C’est Gaumont qui distribue, LGM qui produit. On est en montage, c’est intense. Sortie 29 avril.

Le casting de Toute première fois à Vrai ou faux :

Toute première fois : Pio Marmai, Franck Gastambide, Camille Cottin et Adrianna Gradziel à Vrai ou faux !

 

Propos recueillis au Festival de la comédie de l'Alpe d'Huez 2015

facebook Tweet G+Google
Sur le même sujet
Commentaires
  • scarface1972
    Film pas mal du tout, les "seconds rôles" sont bien cool ils mettent une ambiance intéressante
  • Jurassic Wars : Genisys
    je regrette justement que les seconds rôles tels que le beau frère et la soeur n'aient pas eu une place plus importante, il y avait matière à traiter aussi, même si ce n'était pas le sujet principal (la peur d'être parent, la préférence pour 1 enfant en particulier, le vécu des parents face à l'homosexualité d'un enfant). mais vraiment pas mal du tout quand même , des moments drôles, d'autres émouvants, certains trop osés voire gênants à mon goût (la nudité affichée ouvertement pour un film tout public...- un pré-ado était présent dans ma salle de ciné...)
  • scarface1972
    oui c'est sûr et tu sais niveau "scènes osées" j 'avais vu Pasolini interdit aux moins de 12 ans et là par contre c'était choquant.Oui les seconds rôles étaient vraiment top surtout Franck Gastambide et Camille chottin découverts dans ce film en fait
  • Jurassic Wars : Genisys
    oui franck et camille bien ! peut etre oui mais là tout public et de la nudité direct. quand j'étais gamin si on voyait un poil de pubis c'était scandaleux et même les seins de femme..
Voir les commentaires
Top Bandes-annonces
Le vent tourne Bande-annonce VF
Halloween Bande-annonce VO
Sponsorisé
I Feel Good Bande-annonce VF
Donbass Bande-annonce VO
Lola et ses frères Bande-annonce VF
Un Peuple et son roi Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Interviews
L'Amour est une fête : "Un film libre qui parle d'une époque libre" selon Gilles Lellouche et Guillaume Canet
NEWS - Interviews
mercredi 19 septembre 2018
L'Amour est une fête : "Un film libre qui parle d'une époque libre" selon Gilles Lellouche et Guillaume Canet
Gaspar Noé : "On peut voir Climax comme une montagne russe qui se transformerait en train fantôme"
NEWS - Interviews
mercredi 19 septembre 2018
Gaspar Noé : "On peut voir Climax comme une montagne russe qui se transformerait en train fantôme"
Dernières actus ciné Interviews
Films de la semaine
du 19 sept. 2018
Les Frères Sisters
Les Frères Sisters
De Jacques Audiard
Avec Joaquin Phoenix, John C. Reilly, Jake Gyllenhaal
Bande-annonce
L'Amour est une fête
L'Amour est une fête
De Cédric Anger
Avec Guillaume Canet, Gilles Lellouche, Michel Fau
Bande-annonce
Le Poulain
Le Poulain
De Mathieu Sapin
Avec Alexandra Lamy, Finnegan Oldfield, Gilles Cohen
Bande-annonce
La Nonne
La Nonne
De Corin Hardy
Avec Taissa Farmiga, Demian Bichir, Jonas Bloquet
Bande-annonce
Carnage chez les Puppets
Carnage chez les Puppets
De Brian Henson
Avec Melissa McCarthy, Elizabeth Banks, Maya Rudolph
Bande-annonce
Jonas Kaufmann sous les étoiles (CGR Events)
Jonas Kaufmann sous les étoiles (CGR Events)
Avec Jonas Kaufmann
Sorties cinéma de la semaine
Films Prochainement au Cinéma
  • Halloween
    Halloween

    de David Gordon Green

    avec Jamie Lee Curtis, Judy Greer

    Film - Epouvante-horreur

    Bande-annonce
  • Un Peuple et son roi
  • La Prophétie de l'horloge
  • A Star Is Born
  • I Feel Good
  • L'Ombre d'Emily
  • The Little Stranger
  • Galveston
  • Frères Ennemis
  • Voyez comme on danse
Les films à venir les plus consultés
Back to Top