Mon AlloCiné
    Oscars 2016 : DiCaprio enfin sacré, Spotlight sous les projecteurs, que retenir du palmarès ?
    Par Corentin Palanchini — 29 févr. 2016 à 12:00
    facebook Tweet

    La 88ème cérémonie des Oscars s'est achevée il y a quelques heures aux Etats-Unis. Du sacre de DiCaprio à la surprise créée par Mark Rylance : découvrez ce qu'il ne fallait pas louper du palmarès 2016.

    Warner Bros. France

    "Spotlight" sous les projecteurs
    Le film de Tom McCarthy remporte la statuette du meilleur long métrage face à The Revenant ou encore The Big Short. Classé parmi les favoris pour le prix, Spotlight traite d'un sujet de société et du journalisme d'investigation : il raconte la façon dont une équipe de journalistes du Boston Globe a révélé, au début des années 2000, un énorme scandale de pédophilie au sein de l'Eglise catholique. Il semble que le sujet du film ait fait pencher la balance en sa faveur, malgré les autres "poids lourds" présents dans sa catégorie.

    Spotlight a également remporté le prix du meilleur scénario original. C'est la seconde année consécutive qu'un film avec Michael Keaton au casting est élu Meilleur Film aux Oscars, après Birdman. Et ce n'est pas fini, vu qu'il se murmure que Keaton pourrait être aux Oscars 2017 pour un biopic sur le créateur de la firme McDonald... A suivre !

    "Leonardo DiCaprio" enfin sacré, Brie Larson oscarisée à 26 ans

    Leonardo DiCaprio aura attendu plus de vingt ans, entre sa première nomination pour Gilbert Grape en 1994 et sa consécration cette année avec The Revenant. L'acteur a tenu à préciser, à la fin de son discours, qu'il ne prenait pas son prix pour "acquis". Cela sous-entend qu'après avoir "couru" derrière son Oscar, il ne va pas arrêter de travailler et de chercher la performance.

    Il a donc été préféré à Michael Fassbender (Steve Jobs), Eddie Redmayne (The Danish Girl), Bryan Cranston (Trumbo) et Matt Damon dans Seul sur Mars. 

    Brie Larson, qui s'était faite connaître du public français avec The Spectacular Now puis States of Grace, gagne à 26 ans un Oscar de la meilleure actrice pour son rôle de mère aimante dans Room de Lenny Abrahamson, qui sort le mercredi 9 mars dans nos salles. Comme son homologue masculin, la comédienne était la grande favorite de sa catégorie, elle qui avait déjà remporté Golden Globe, BAFTA et autre SAG Award.

    The Revenant : les dessous de l'attaque de l'ours

     

    Inarritu le "revenant", au même niveau que John Ford et Mankiewicz

    Alejandro González Iñárritu est récompensé par l'Oscar du Meilleur Réalisateur pour The Revenant. C'est la deuxième année consécutive qu'il remporte cette statuette, puisqu'il l'avait obtenue pour Birdman en 2015. Il entre ainsi dans le cercle très privé des metteurs en scène oscarisés deux fois de suite et rejoint John Ford (Les Raisins de la colère en 1941 et Qu'elle était verte ma vallée en 1942), et Joseph L. Mankiewicz (Eve en 1950 et Chaînes conjugales en 1951).

    Le directeur de la photo Emmanuel "Chivo" Lubezki entre lui aussi, à double titre, dans l'Histoire des Oscars. Avec son prix, il devient le premier chef opérateur à avoir gagné le trophée de la Meilleure Photographie trois années de suite, après Gravity en 2014 et Birdman en 2015.

    La déception pour Stallone

    La nostalgie ne paye pas ! Sylvester Stallone, donné grand favori pour son retour en Rocky Balboa dans Creed, s'est fait doubler par Mark Rylance : déjà lauréat d'un SAG Award et d'un BAFTA pour Le Pont des Espions, ce dernier remporte également la statutette du Meilleur Second Rôle Masculin. Il s'agit de sa première récompense académique... et du troisième échec de Sly, nommé pour le scénario et l'interprétation de Rocky en 1977.

    La statuette féminine du Meilleur Second Rôle est attribuée à Alicia Vikander pour The Danish Girl. Elle y interprète une femme amoureuse de son mari jusqu'au bout, malgré la volonté de ce dernier d'être physiquement opéré afin de devenir une femme. Au coude-à-coude avec Kate Winslet pour Steve Jobs, la Suédoise partait très légèrement favorite, suite à son triomphe aux SAG Awards, considérés comme l'antichambre des Oscars pour les comédiens.

    Schwarzenegger pense malgré tout que c'est son ami Stallone qui a gagné :

    "Mad Max" écrase les Oscars techniques

    Nommé à dix reprises, Mad Max: Fury Road remporte six statuettes : Meilleur Montage, Meilleurs Costumes, Meilleurs Décors, Meilleurs Maquillages, Meilleur Montage Son, Meilleur Mixage Son. Non content d'avoir fait main basse sur les trophées techniques, il devient ainsi le film à avoir récompensé le plus d'Australiens de l'histoire des Oscars.

    Cette victoire écrasante de Mad Max permet également à la Warner d'être le studio le plus récompensé de la soirée, devant, 24 et la Fox, qui totalisent trois prix chacun.

     

    1er Oscar pour Ennio Morricone

    Ennio Morricone reçoit un Oscar pour la musique des Huit salopards de Quentin Tarantino. A 87 ans, le compositeur italien devient le plus vieil oscarisé de l'histoire de l'Académie. Mythique compositeur des films de Sergio Leone, de Mission, des Incorruptibles, Morricone avait déjà reçu un Oscar d'honneur en 2007. Obtenir une statuette pour une bande-originale de western est une belle victoire pour le chef d'orchestre, qui s'était fait connaître en mettant en musique le "Trilogie des Dollars" avec Clint Eastwood.

    Le prix de la meilleur chanson va quant à lui à Sam Smith et Jimmy Napes, et donc à Writing’s On The Wall tirée du dernier James Bond, Spectre. C'est une autre surprise de ce palmarès 2016, qui snobbe donc Lady Gaga et (pour la huitième fois fois) Diane Warren et leur chanson Til It Happens to You. Accompagnant le documentaire The Hunting Ground sur le viol des étudiantes sur les campus américains, la chanson était donnée favorite par les bookmakers.

    "Ex Machina" meilleur que Star Wars ?

    Du côté des effets visuels, l'Académie a remis la statuette à l'outsider de la catégorie : Ex Machina. Le message envoyé par les votants est fort, puisqu'il récompense un film qui n'utilise aucun fond vert, et qui a privilégié le tournage en décors réels. Il salue aussi - et surtout - le travail effectué autour de la création de l'androïde joué par Alicia Vikander. C'est enfin un coup de chapeau à un film à petit budget face à des mastodontes comme Star Wars 7, Seul sur Mars, ou Mad Max.

     

    Le retour de Pixar

    Pour finir, notons que le prix du film d’animation a été remporté par Vice Versa. Pixar revient donc au top après deux ans d'absence des nominations. Il s'agit du huitième Oscar gagné par le studio depuis 2001, et la firme à la lampe détient ainsi plus de la moitié des trophées remis, dans cette catégorie, depuis sa création.

    Michael Keaton parle de "Spotlight", Oscar du meilleur film 2016 :

     

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    Alice et le maire Bande-annonce VF
    Ad Astra Bande-annonce VF
    Sponsorisé
    Portrait de la jeune fille en feu Bande-annonce VF
    Domino - La Guerre silencieuse Bande-annonce VO
    El Otro Cristobal Bande-annonce VO
    Trois jours et une vie Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Festivals
    Palmarès Deauville 2019 : les trois jurys saluent Bull d'Annie Silverstein
    NEWS - Festivals
    samedi 14 septembre 2019
    Palmarès Deauville 2019 : les trois jurys saluent Bull d'Annie Silverstein
    Bande-annonce Ad Astra : Brad Pitt s'envole dans l'espace pour James Gray
    NEWS - Vu sur le web
    lundi 15 juillet 2019
    Bande-annonce Ad Astra : Brad Pitt s'envole dans l'espace pour James Gray
    Sponsorisé
    Dernières actus ciné Festivals
    Meilleurs films à l'affiche
    Parasite
    Parasite
    4,5
    De Bong Joon-ho
    Avec Kang-Ho Song, Woo-sik Choi, So-Dam Park
    Bande-annonce
    Apocalypse Now Final Cut
    Apocalypse Now Final Cut
    4,3
    De Francis Ford Coppola
    Avec Martin Sheen, Frederic Forrest, Robert Duvall
    Bande-annonce
    Toy Story 4
    Toy Story 4
    4,3
    De Josh Cooley
    Bande-annonce
    So Long, My Son
    4,1
    De Wang Xiaoshuai
    Avec Wang Jing-chun, Yong Mei, Qi Xi
    Bande-annonce
    Le Roi Lion
    4,1
    De Jon Favreau
    Bande-annonce
    Les Hirondelles de Kaboul
    4,1
    De Zabou Breitman, Eléa Gobbé-Mévellec
    Bande-annonce
    Tous les meilleurs films au ciné
    Back to Top