Notez des films
Mon AlloCiné
    Cannes 2015 : "Le cinéma sert encore à combattre" pour Thierry Frémaux
    Par Thomas Destouches — 9 mai 2015 à 05:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Thierry Frémaux, le délégué général de Cannes, évoque la sélection 2015. Le 68ème Festival ouvre ses portes le 13 mai et sera présidé cette année par les frères Coen...

    Délégué général du Festival de Cannes, en charge de la sélection, Thierry Frémaux évoque ce cru 2015 que la Croisette s'apprête à découvrir à partir du 13 mai. Une sélection constituée après visionnage de plus de 1800 films et marquée, bien évidemment, par les événements du mois de janvier en France. Un trouble que l'on peut deviner à travers par exemple la "désagrégation sociale" dépeinte dans La Tête Haute d'Emmanuelle Bercot (en ouverture, hors compétition) ou le Dheepan de Jacques Audiard. Le 7ème Art reste en 2015 un outil de combat pour des cinéastes, citoyens et témoins comme les autres d'un monde qui va mal.

    Quant à la sélection 2016, elle commence... très prochainement :

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • gimliamideselfes
      Qu'un Seydoux ait de l'influence, malheureusement on peut difficilement l'éviter, cependant je ne crois pas qu'il soit un équivalent français aux Weinstein.
    • Cyphre14
      Pas besoin d'être grand clerc pour deviner que le prochain Dolan sera sans doute sélectionné, lui qui a été découvert, primé à Cannes et qui sera membre du jury cette année! De même qu'on se doutait un petit peu qu'on retrouverait Gus Van Sant ou Nanni Moretti. Il n'y a rien de choquant à ce qu'un festival ait ses habitués à partir du moment où ceux-ci font des films de la même qualité que celle qui avait justifié leur première sélection. Il y a tous les ans à Cannes deux ou trois films en sélection officielle (sur 15 ou 20) dont on se demande ce qu'ils foutent là, mais le reste est quand même bien représentatif du meilleur cinéma mondial. Là est l'important, on se moque du reste.
    • UnknownX
      Je n'ai d'expérience QUE en ce qui concerne le festival de Cannes (un peu plus de 10ans que je me greffe sur des événements périphériques à la compétition mais qui reste dans le cadre du festival). Il suffit même de parler avec les grosses têtes du marché du film pour savoir qui mène la danse (des messieurs de la trempe de Jérôme Seydoux pour ne citer que lui...)Et OUI des films sont parfois arrivés in-extremis à Cannes alors que la pellicule n'était pas encore sèche (il ne s'agit bien évidement pas du film en entier mais parfois de plusieurs dizaines de minutes manquantes). A Cannes la clôture se fait fin février mais pour la sélection en Octobre en sait déjà qui sera dans la compétition.Je verrai prochainement mon monsieur cinéma à Cannes qui en connait un rayon sur les coulisses cannois (et ça fait doucement rire... jaune) dès maintenant les organisateurs savent que à la prochaine compétition il y aura The Death and Life of John F. Donovan
    • Cyphre14
      Tu as des exemples, des preuves? Nan parce que jusque là j'avais plutôt l'impression que la sélection était plutôt l'objet d'un casse-tête infini pour le délégué général qui doit sélectionner des films exigeants mais aussi des films avec des stars (même si c'est plutôt hors compétition ça) en panachant entre les réalisateurs habitués et les nouveaux talents. Le résultat est que sur la ligne d'arrivée on retrouve dans les diverses sélections la plupart des films importants de l'année. Bref, je ne comprends pas bien d'où vient ton aigreur sur le festival ni sur quoi elle se fonde.
    • Clarisse S.
      Le cinéma français ne combat rien. Il est juste une extension de la politique.
    • gimliamideselfes
      Tu as vu ça où que des films sont sélectionnés avant d'être tournés ?
    • ghyom
      ça dépend de ce que tu appelles film d'auteur. Par définition est film d'auteur tout ce qui intègre la filmographie d'un cinéaste avec ses thématiques et ses obsessions propres. De manière abusive on peut dire tout ce qui n'est pas film de commande d'un studio. Donc non Cannes ne va pas sélectionner Mission Impossible 5 et SW VII. Ce n'est pas son domaine. C'est comme reprocher au festival de Gerardmer de sélectionner autre chose que des films fantastiques. Après si tu considères que le festival de Cannes ne sélectionne que des films d'auteurs élitistes, chi*nts, etc. rappelle-toi que Tarantino, Gus Van Sant, Ken Loach, Jane Campion, Kusturica, Soderbergh, Cronenberg ou les Coen sont des habitués de la croisette et sont plutôt des réalisateurs populaires. Regarde un petit peu la programmation de cette année avec Sea of Trees, Sicario, Deephan, The Lobster, Macbeth, The Assassin ou Tale of Tales. Ca semble quand même être des films assez grand public et/ou des films de genre. Bref bien loin de l'image que tu te fais sans doute du "cinéma d'auteur".
    • Ma?tre Kurosawa
      C'est l'idée d'un festival de sélectionner des films d'auteur.
    • UnknownX
      Bon ça après ce que tu dis est difficilement contestable car en effet Cannes fait la tendance (puis les goûts, les couleurs...)C'est juste qu'à sa source ce festival n'est qu'une façade marketing où les films sont parfois même sélectionné AVANT MÊME d'être tournés (c'est le détail que je trouve le plus scandaleux). Le fait que ce festival prétende se baser sur la qualité intrinsèque des films est un mensonge insoutenable - -"
    • UnknownX
      Le VISIONNAGE de plus de 1800 films ? "LOL" de qui se moque-t-on ? Aucun festival et aucune cérémonie ne visionne l'intégralité de ce qu'ils reçoivent (c'est mathématiquement une perte de temps).Ces "compétitions" ne sont QUE politique. Ne croyez donc pas les mensonges qui prétendent qu'un film est retenu car il est de qualité. Ce n'est QUE le copinage et les magouilles qui font qu'un film reçoit un prix. Notamment pour des institutions aussi vieilles et prisées que sont les Césars, les Oscars et gros Festival. (d'ailleurs les membres du Jury dans leur grande majorité NE VISIONNEMENT JAMAIS LES FILMS EN COMPETITION <-- dans le cas présent je parle surtout des Césars/Oscars).Bref, la compétition Cannoise est un spectre du XXème siècle, il est grand temps que le regard des cinéphiles s'orientent vers d'autres horizons autre que cette supercherie politique.
    • MDCZJ
      Très bonne interview ! Je suis tout-à-fait d'accord avec M. Frémaux, comme souvent !
    • daftpunk2014
      ca serait bien de sélectionner d'autres genre de films que des films d'auteurs qu'on voit chaque année au festival de cannes
    • Clem L17
      "en charge de la sélection"... Déjà là, ça devrait être la premier combat à mener...
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    L'Ombre de Staline Bande-annonce VO
    En avant Bande-annonce VF
    Effacer l’historique Bande-annonce VF
    Gogo Bande-annonce VO
    La Bonne épouse Bande-annonce VF
    Divorce Club Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Interviews
    Judy vu par Renée Zellweger : l'actrice Oscarisée se confie sur son travail et son retour triomphal
    NEWS - Interviews
    mercredi 26 février 2020
    Judy vu par Renée Zellweger : l'actrice Oscarisée se confie sur son travail et son retour triomphal
    Invisible Man : comment ont-ils tourné la scène de la cuisine ?
    NEWS - Interviews
    mercredi 26 février 2020
    Invisible Man : comment ont-ils tourné la scène de la cuisine ?
    Dernières actus ciné Interviews
    Films de la semaine
    du 26 févr. 2020
    Invisible Man
    Invisible Man
    De Leigh Whannell
    Avec Elisabeth Moss, Oliver Jackson-Cohen, Harriet Dyer
    Bande-annonce
    Mine de rien
    Mine de rien
    De Mathias Mlekuz
    Avec Arnaud Ducret, Philippe Rebbot, Mélanie Bernier
    Bande-annonce
    Dark Waters
    Dark Waters
    De Todd Haynes
    Avec Mark Ruffalo, Anne Hathaway, Tim Robbins
    Bande-annonce
    Judy
    Judy
    De Rupert Goold
    Avec Renée Zellweger, Jessie Buckley, Finn Wittrock
    Bande-annonce
    The Boy : la malédiction de Brahms
    The Boy : la malédiction de Brahms
    De William Brent Bell
    Avec Katie Holmes, Christopher Convery, Owain Yeoman
    Bande-annonce
    Lucky
    Lucky
    De Olivier Van Hoofstadt
    Avec Michaël Youn, Alban Ivanov, Florence Foresti
    Sorties cinéma de la semaine
    Films Prochainement au Cinéma
    • En avant
      En avant

      de Dan Scanlon

      Film - Animation

      Bande-annonce
    • Divorce Club
    • De Gaulle
    • Mourir peut attendre
    • La Bonne épouse
    • Papi-Sitter
    • Les Trolls 2
    • Miss
    • Une Sirène à Paris
    • Bloodshot
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top